Accueil forumAccueil site

Nous sommes le Dimanche 26 Mars 2017 à 0:39

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Lundi 5 Juillet 2010 à 15:19 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 21:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
http://chaoticidealism.livejournal.com/80974.html

L'importance de la Communication

Par Chaoticidalism (Lisa D.)

Cela a été ma ferme opinion depuis quelques-temps que la problématique fondamentale à laquelle font face les handicapés aujourd'hui est le problème de l'accès à la communication.

ça pourrait un peu ressembler à une exagération; mais réfléchissez à ça: Si vous êtes handicapé, ça veut dire que vous n'avez pas certaines compétences ou habilités que l'on s'attend à trouver chez une personne standard. La solution au problème est, en général, de trouver un quelconque autre moyen pour remplir le rôle quel qu'il soit que doit remplir cette capacité: Faire plus d'efforts, et se reposer d'avantage en contrepartie; faire les choses d'une manière différente; utiliser un équipement de haute ou basse technologie; ou engager quelqu'un (ou avoir de la famille/des amis) pour le faire pour vous. En général, cette dernière option--avoir une aide qui fait les choses pour vous--est celle de dernier recours, parce que c'est celle qui amène le plus de risque que quelqu'un puisse tenter de vous enlever le droit de prendre vos propres décisions. Cependant, vous pouvez perdre votre autodétermination même si vous n'avez pas besoin d'assistance, ou la garder même si quelqu'un fait pratiquement tout à votre place--tout, cela dit, excepté communiquer ce que vous pensez.

Communiquer vos idées, opinions, et sentiments est La chose que personne d'autre ne pourra jamais faire pour vous. C'est La chose dont vous avez absolument besoin afin de faire connaitre vos propres décisions. Ne pas vous autoriser à communiquer est le moyen le plus aisé de vous dénier vos droits en tant qu'être humain.

Enlever les barrières à la communication, alors, devrait être une préoccupation majeure du mouvement pour les droits des handicapés.

Il y a trois types basiques de barrières à la communication: Les Barrières de la Société, que d'autres personnes vous imposent; Les Barrières Intérieures, que vous pourriez (probablement sans vous en rendre compte) vous imposer à vous même; et des barrières technologiques ou logistiques, qui sont les lacunes dans la technologie d'adaptation(?)* et les aménagements.

Les Barrières de la Société surviennent quand délibérément ou par excès d'ignorance des gens vous dénient le droit de communiquer. Les exemples incluent:

* Prendre des décisions sans demander aux clients (un danger dans les établissements institutionnels**, mais aussi quand une personne handicapée vit avec sa famille.)
* Assumer que parce que quelque-un n'utilise pas le langage, il ne peut pas communiquer
* Ignorer le comportement d'une personne (des pensées peuvent être lues à partir d'un comportement, même quand le langage est indisponible)
* Assumer que les personnes handicapées ne veulent pas savoir les détails de leur propre maladie/handicap, ou sont incapable de comprendre leur propre diagnostique
* Refuser de dire à une personne malade mentale ou cognitivement handicapée sont propre diagnostique
* Parler au compagnon d'une personne visiblement handicapée, plutôt que directement à elle
* Refuser de faire usage de stratégies de communication alternatives (par exemple, refuser un interprète en langue des signes à une personne autiste avec de sérieux problèmes de perception auditive parce que la personne peut techniquement entendre)
* poser des questions à un aide accompagnant concernant les opinions et préférences d'une personne handicapée, spécialement quand la personne handicapée sait elle même très bien les communiquer
* Considéré que quelqu'un qui a une psychose, a un retard développemental(?), ou peut être déclaré incompétent pour prendre ses propres décisions légales pour quelque autre raison, ne peut pas non plus être fiable pour communiquer ses propres idées ou prendre des décisions qui n'impliquent pas de contrats légaux***
* Organiser des réunions concernant les personnes handicapées sans les laisser y assister (Les meetings d'IEP****, par exemple, n'incluent souvent pas l'enfant parce qu'il est toujours mineur, même quand il serait parfaitement capable d'y assister)
* Prendre des décisions à propos des personnes handicapées sans les consulter--dans tout depuis la conception de technologie d'adaptation jusqu'au passage de nouvelles lois
* Utiliser délibérément un jargon, des euphémismes, ou d'autres stratégies de dissimulation, lorsque il est su que la personne ne les comprendra pas; refuser de simplifier ou de reformuler quand cela a été demandé
* retirer les équipements CAA ; refuser d'approuver la recherche d'un équipement CAA*****
* Ne pas apprendre aux personnes handicapées à se représenter et défendre leurs droits eux-mêmes (tout spécialement un problème concernant les enfants handicapés)
* Rejeter****** les idées ou opinions de personnes parce qu'elles sont handicapées, ou parce qu'ils ne sont pas des professionnels médicaux
* Ne pas accorder assez de temps lors des réunions ou rencontres pour autoriser des stratégies de communication qui prennent plus de temps que les conversations typiques
* Ne pas autoriser des interprètes à accompagner la personne handicapée
* exiger l'utilisation d'une stratégie de communication non-souhaitée; par exemple, forcer une personne sourde à lire sur les lèvres et à parler quand elle est bien plus efficace en langue des signes et cours le risque de manquer d'importantes informations si on insiste sur l'usage de la parole
* Assumer que parce que la parole est impossible ou difficile pour quelqu'un,lire sera aussi impossible
* Insister sur l'usage d'une méthode de communication spécifique, telle que l'usage d'un téléphone, de la communication écrite, ou de la parole, même si son usage est très difficile ou impossible pour la personne handicapée (par exemple, insister pour qu'une personne dyslexique communique par e-mail quand un téléphone prêt à l'usage est disponible)
* Apprendre aux personnes handicapées, ouvertement ou par implication, qu'ils ne devraient pas espérer (s'attendre à) prendre leur propres décisions parce qu'ils sont handicapés

Beaucoup de ces barrières viennent de préjugés; à savoir (c'est à dire), à partir de l'image mentale que beaucoup de gens se font have des personnes "handicapées", "folles", ou "retardées". Ce stéréotype n'inclut pas l'autodétermination excepté dans la forme particulière de la personne handicapée étant une sorte de héros si elle peut parvenir à indépendance (avec l'idée sous-jacente que l'autodétermination chez une personne handicapée est extraordinaire et ne devrait pas être attendue chez une personne handicapée typique).

La solution au problème est la même solution qui est employée par chaque groupe de personnes combattant les préjugés: Insister sur votre droit de communiquer; insister sur votre droit de prendre vos propres décisions; et ne cédez pas. De nombreuses minorités l'ont fait avant, donc nous savons que c'est possible. Petit à petit, avec suffisamment d'handicapés prenant clairement et visiblement leur propres décisions et vivant leur propres vies, les gens qui sont simplement ignorants, car imprégnés des préjugés parasitant leur environnement, en viendront finalement à se faire une image plus réaliste de ce qu'être handicapé signifie vraiment.

La majorité des gens n'ont pas des préjugés actifs contre les personnes handicapées; et si la majorité qui a des préjugés passifs apprend davantage, à ce moment ceux qui détestent vraiment les handicapés et les prennent de haut seront en minorité. Une fois qu'ils seront minoritaires, la pression sociale réduira leur influence et permettra des changements à grande échelle.

Mais cela ne marche pas aussi bien si vous ne vous débarrassez pas de vos Barrières Intérieures. celles-ci sont les petites voix à l'arrière de vos têtes qui disent, "Je suis handicapé; Je devrais être soumis aux docteurs/mon aide/à mes parents/etc," et, "Il est plus facile de juste laisser glisser," et, "Je ne devrais pas être si exigeant; Je ne devrait pas être un fardeau," et, "Je ne veux pas avoir l'air bizarre; donc je vais sacrifier les stratégies que j'emploie pour bien communiquer pour une apparence de Normalité."

Les Barrières Intérieures à la communication sont presque inévitables dans la société d'aujourd'hui, simplement parce que, tout comme la personne béotienne s'imprègne inintentionnellement de préjugés sur le handicap, nous le faisons aussi. Les personnes handicapées peuvent avoir des préjugés les uns envers les autres; et nous pouvons avoir des préjugés contre nous-mêmes. Nous pouvons nous sous-estimer nous-mêmes, penser que nous sommes incapables; nous pouvons charrier la croyance selon laquelle faire les choses d'une manière différente est invalide parce que ce n'est pas une stratégie "normale". Nous pouvons refuser de demander de l'aide, refuser de jouer les trouble-fêtes. Nous pouvons même finir si découragés par l'insistance constante des gens sur l'idée que nous sommes incapable que nous en oubliions la possibilité même de prendre nos propres décisions.

Apprends à connaitre ces barrières. A te connaitre toi-même; à connaitre ton environnent. demandes-toi d'où viennent ces petites voix, et si ce qu'elles sont en train de dire est vraiment avéré. Demandes-toi si tu avances dans l'idée que les choses ne peuvent pas changer, que tu ne seras jamais écouté, ou que tu es incompétent. sois conscient des stratégies que les autres pour te dénier le droit de communiquer. Insister aussi sur le droit des autres à communiquer--même si ce n'est qu'en offrant un exemple aux personnes que tu rencontres qui leur dise, oui, une personne handicapée peut penser pour elle-même, décider pour elle-même, et décider du cours de sa propre vie.

Une fois que ces barrières sociales et intérieures sont écartées, Les barrières technologiques/logistiques are sont presque un problème trivial. dans de nombreux cas, la technologie d'adaptation Peut combler les lacunes de communication au point qu'une aide humaine ne soit plus nécessaire. Dans d'autres cas, le besoin en aide humaine est réduit, ou la communication est rendue plus rapide, plus précise, ou utilisable pour un plus large "public" (par exemple, un VOCA******* peut-être compris par un maximum de personnes, alors que seuls les membres de la famille et amis les plus proches pourraient être en mesure de comprendre l'utilisateur quand il communique verbalement.)

Le principal problème que ces barrières nous font rencontrer n'est pas que nous n'avons pas la technologie ou ne pouvons pas prévoir des accommodations; c'est plutôt que les gens ne sont pas vraiment habitués à penser hors des sentiers battus. Les personnes non-handicapées tendent à assumer que, parce qu'ils sont la majorité, la façon dont ils font les choses est la seule et unique façon de les faire. quand ils pensent au terme "communication", il pensent au langage parlé ou peut-être écrit. Toute chose au delà semble étrangère et peu idéale. Quand les moyens de communication alternatifs sont considérés, ils sont souvent seulement évalués sur les bases de combien ils peuvent se rapprocher du langage parlé, plutôt que leur efficacité ou leur facilité d'usage.

Beaucoup de gens croient que la parole est la même chose que la communication. Mais cette assomption fondamentale est un prémisse éronné: La parole est seulement une forme de communication.La Communication en elle-même est simplement l'acte de transporter des idées d'un cerveau à un autre. Les méthodes utilisées pour transmettre ces idées sont seulement des stratégies de communication--pas la communication elle-même.

Les Aménagements en relation avec la communication peuvent êtres empêchées non pas parce que les gens n'ont aucune envie de les fournir, mais parce que les gens font de fausses assomptions. Si vous aviez, par exemple, vécu votre vie entière en ne mangeant que de la nourriture cuite au micro-ondes, et n'ayant même jamais entendu parler de l'idée même d'un fourneau, vous pourriez égaler l'idée de cuisiner à la nécessité d'avoir un micro-ondes, et être sûr que toute personne ne possédant pas de micro-ondes ne pourrait pas cuire de la nourriture. vous pourriez même ne même pas songer à l'éventualité d'installer un four à la place.

Le développement d'aménagements et de technologie pour la communication peuvent souffrir d'un manque similaire de Pensée latérale. Des personnes ayant passé leur vie entière à parler verbalement ne tendent pas à passer beaucoup de gens à songer à toutes les autres manières par lesquelles la communication peut être accomplie. Mais, comme je l'ai mentionné plus tôt, si les barrières intérieures et extérieures à la communication peuvent être enlevées, alors ces issues ne seront pas à moitié aussi problématique que nous tendons à penser qu'elles le sont à présent. Les personnes qui ne considèrent pas les personnes handicapées comme inférieures, interagissant avec une personne handicapée qui ne se croit pas inférieure, n'argumenteront pas pour défendre l'idée que la communication doit toujours se faire de la même façon, pas plus que vous (qui, je présume, n'avez aucun préjugés anti-fourneaux) n'argumenteriez pas pour défendre l'idée qu'un micro-ondes soit la seule manière légitime de cuire de la nourriture.

*(adaptive technology)
** (institutional settings)
*** (legal contracts)
****Individualized Education Program, explication en anglais: http://en.wikipedia.org/wiki/Individual ... on_Program
*****deux liens sur l'équipement CAA: (http://www.handroit.com/Colloques/texte ... gragui.pdf ) (http://www.isaac-fr.org/)
****** (ignorer?)(Dismissing)
******* lien en anglais: (http://en.wikipedia.org/wiki/Speech_generating_device )


Modifié en dernier par Ole Ferme l'oeil le Vendredi 15 Octobre 2010 à 16:30, modifié 21 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 5 Juillet 2010 à 16:19 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 21 Octobre 2005 à 10:05
Messages: 11099
Localisation: Plougastel-Daoulas
Ouh, là, là Ole.....dur, dur pour les "limites" en anglais comme moi.!!!! :mryellow:
J'espère que tu vas bien et que tu es en vacances?
A bientôt.!!! :D

_________________
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 5 Juillet 2010 à 16:34 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 21:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
ça va bien, la traduction est en cours, tu vas voir que petit-à-petit il y aura de moins en moins d'anglais et de plus en plus de français!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 5 Juillet 2010 à 16:44 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 21 Octobre 2005 à 10:05
Messages: 11099
Localisation: Plougastel-Daoulas
Chic, Merci Olé de penser à nous, les personnes pour qui l'école est devenue un lointain souvenir.!!! :wink: :love:

_________________
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 26 Septembre 2010 à 11:16 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 21:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Je sais pas comment traduire "a prejudiced person" ou "would be less prejudiced about ..." "cette personne n'est pas volontairement avec-des-préjugés sur cette question" ça sonne pas terrible!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 26 Septembre 2010 à 15:24 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 30 Décembre 2006 à 22:05
Messages: 5139
Localisation: Yvelines
Cette personne n'a pas forcement des préjugés sur cette question...

Prejudice en anglais est plutot préjuger en francais, préjudice en francais comprends une acte, geste ou mot contre quelqu'un ou quelque chose.....il me semble
Desolé Ole, mon anglais est en sourdine en ce moment :lol:

_________________
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 26 Septembre 2010 à 15:31 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 21:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Oui je sais, mon problème c'est quand français il n'existe à ma connaissance pas de nom pour décrire une personne avec des préjugés! contrairement à l'anglais.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 26 Septembre 2010 à 16:22 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 30 Décembre 2006 à 22:05
Messages: 5139
Localisation: Yvelines
On pourrait pas inventer un.... :mryellow:

_________________
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 26 Septembre 2010 à 20:38 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 24 Octobre 2005 à 21:39
Messages: 18265
Localisation: Finistère
Ole Ferme l'oeil a écrit:
"a prejudiced person"

une personne pleine de préjugés, partiale, à idées préconçues

_________________
parent d'une fille SA de 33 ans


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 26 Septembre 2010 à 20:49 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 24 Octobre 2005 à 21:39
Messages: 18265
Localisation: Finistère
Citation:
La solution au problème est la même solution qui est employée par chaque groupe de personnes rompant le préjudice (les préjugés?):
La solution au problème est la même solution qui est employée par chaque groupe de personnes combattant les préjugés.

Citation:
La majorité des gens are not actively prejudiced against the disabled; et si la majorité who are passively prejudiced learn more, à ce moment ceux qui détestent vraiment les handicapés et les prennent de haut seront en minorité.

La majorité des gens n'ont pas des préjugés actifs contre le handicap; et si la majorité qui a des préjugés passifs apprend davantage, à ce moment ceux qui détestent vraiment les handicapés et les prennent de haut seront en minorité. Une fois qu'ils seront minoritaires, la pression sociale réduira leur influence et permettra des changements à grande échelle.

Traduire "accomodations" par "aménagements"
Citation:
Les personnes handicapées can be prejudiced les uns envers les autres; and we can be prejudiced against ourselves.

Les personnes handicapées peuvent avoir des préjugés les uns envers les autres; et nous pouvons avoir des préjugés contre nous-mêmes.

Je ne trouve pas de traduction d'assomption : le terme "assertion" ou "conception" me semble plus approprié.

_________________
parent d'une fille SA de 33 ans


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 26 Septembre 2010 à 21:52 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 21:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
C terme me pose aussi des problèmes pour ce post: viewtopic.php?f=4&t=1695
En attendant, je vais peut-être utiliser tes idées... mais j'ai l'impression que le terme anglophone a un sens un peu plus large que préjugé... ou peut-être pas
Pour ce qui est d'aménagements je sais, j'envisageais de corriger

Merci!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 27 Septembre 2010 à 10:29 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 21:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Bon, il me semble que c'est bon, j'ai fini: viewtopic.php?p=34104#p34104


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : violetta et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com