Entretien du domicile

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 4766
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Entretien du domicile

#91 Message par Lilas » dimanche 23 février 2014 à 15:19

Je n'y arrive pas, et je désespère d'y parvenir un jour.

Aujourd'hui était sensée être une journée rangement, ménage et réparations diverses pour rendre mon appartement présentable, mais j'angoisse dès que je songe même simplement à attaquer par quelque chose, et ce n'est pas beau à voir (heureusement, personne n'est là pour le voir).

Le pire c'est qu'il y a quelque temps, un ami est passé chez moi et a entrepris, à la vue de ma douche bouchée, de prendre les choses en main et de nettoyer ma salle bain. Ca aurait du me soulager mais ça a eu l'effet contraire (le genre d'effet qui me fait me demander si je ne suis pas juste complètement cinglée).

Pfff.
Lilas - TSA (AHN - Centre Expert -2015)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Nath62
Forcené
Messages : 2521
Enregistré le : vendredi 7 décembre 2012 à 22:15

Re: Entretien du domicile

#92 Message par Nath62 » lundi 24 février 2014 à 12:05

Je connais ça, Lilas.

La seule condition où ça, ça fonctionne, c'est qu'on en ait discuté (même par hasard) avant, que la personne ait proposé et que j'aie eu le temps d'assimiler l'info. Là, je suis soulagée que ce soit fait.
Mère absolument atypique (mais à quel niveau ?) d'une petite atypique de 5 ans dont le diagnostic est enfin en route..

patitox
Habitué
Messages : 74
Enregistré le : vendredi 14 octobre 2011 à 14:42

Re: Entretien du domicile

#93 Message par patitox » lundi 30 juin 2014 à 19:05

et le pire c'est quand tu fais l'effort de t'y mettre, que tu sais que ce sera une fois de plus pas assez pour les gens, et qu'on te fait des remarques de merde, alors que ça a déjà été très dur pour toi de faire le ménage dans un souci des autres, et d'essayer de savoir ce qui pourrait les gêner eux...
on va toujours te faire voir un truc que tu remarques même pas devant ton nez... alors que tu as nettoyé le sol, que tes animaux ont des paniers propres etc...
genre le linge tout froissé, ou des boites ou qu'en sais-je...
le genre de truc, que, vivant dans la maison de famille, et ne sachant pas quoi foutre d'un certain nombre de choses, y compris de mes propres affaires, je les mets dans des coins, je fais des piles et au bout d'un moment je ne les vois plus...

Bon, ça devient vraiment la cata pour mon linge, à tel point que je remets toujours les même fringues, tellement je m'y retrouve plus, et que je me mets à empiler du linge partout, ou à cacher mes piles de linge dans mon dressing, et comme, la pièce n'est pas vide, je peux pas la ranger, parce qu'il faut d'abord la vider... mais que si des gens viennent... on va voir les piles de linge... bref, cercle vicieux...
c'est comme les papiers administratifs que je cache, parce que j'ai des parents trop curieux, ou des trucs super importants pour moi, que je mets tellement en sécurité que je ne les retrouve plus parce que ce sont des endroits illogiques pour moi, ou quand des mais ou mes parents me filent des choses à ranger quand je réfléchis à autre chose... je suis quasi certaine que soit les trucs vont trainer, et il y a une petite chance que je les retrouve, soit c'est mort, je vais les mettre QQPART !!!!
:oops: :oops: :oops:

j'ai vraiment besoin d'aide pour ça...

des fois, je vois bien une partie des trucs, mais il y en a tellement à faire, que je peux ressasser les trucs toute la journée sans les faire...

je ne sais juste pas par où commencer...

Mais bon, dans le genre, j'ai une visite à mon domicile qui m'est PROPOSÉ de façon obligatoire par ma MDPH pour évaluer mes besoins, mais comment leur expliquer que c'est en fait mon responsable qui gère mon emploi du temps pour moi, qui me fait du babysitting pour aller manger etc...
et que je suis capable d'oublier d'aller en courses ou de reporter pour des raisons X ou Y de manger ou faire mes courses, alors qu'en revanche, mes animaux ont toujours tout ce qui leur faut... et qu'encore heureux qu'isl sont là, parce que qd il faut aller acheter des choses pour eux ou qu'il faut sortir mon petit chien, hé bien, ça me force à faire mes courses et à sortir...

C'est simple, quand je suis en télétravail chez moi ou même le weekend, je vis comme une planquée... ma voiture est caché, les voisins n'entendent pas un bruit et me voient pas... on voit que y'a qqun, parce que c'est aéré (j'ouvre mes velux etc), mais c'est tout...
Je me fais en mode infiltration pour aller chercher mon courrier... c'est une sorte de mission commando...
c'est dure d'expliquer que je suis sociable au boulot, et que je me comporte comme ça le reste du temps...
encore heureux que ma voisine n'hésite pas à me demander d'emmener sa fille, ou d'aller la chercher etc régulièrement, et qu'elle m'appelle pour prendre des nouvelles, parce qu'idem, ça me force à faire mes courses... et quand elle sent que je suis un peu en vrac, et qu'une fois de plus, j'ai pas fait mes courses... elle me fait à manger... :oops:

Pourtant, je suis organisée au boulot, et je suis même de bon conseil comme personne, va comprendre...

:oops: :oops: :oops:
diagnostiqué autiste asperger en février 2014 auprès du CRA d'Amiens

Avatar du membre
3enfants
Forcené
Messages : 1283
Enregistré le : vendredi 23 novembre 2012 à 21:51
Contact :

Re: Entretien du domicile

#94 Message par 3enfants » lundi 30 juin 2014 à 22:02

je n'ai pas tout lu, mais voici quelques pistes et astuces...

la chambre de ma fille était systématiquement dans un état tel qu'on ne pouvait plus rien y faire (vous savez, quand tout est étalé par terre au point qu'on ne peut plus circuler, avec un "rangement" illogique, style du linge sale dans un jouet, mélangé avec des bouts de papiers, des barrettes et que sais-je...) et qu'on ne savait plus comment s'y prendre pour ranger tout ce bazar...
Ce que j'ai fait : je l'ai aidé à ranger (plusieurs heures !!! pour juste une chambre !!!), on a décidé où irait chaque type de chose, et j'ai pris des photos. A partir de là, je lui ai fait un petit cahier illustré. Première page, pourquoi ranger (comme mon espace n'est pas encore complètement rangé, car déménagement récent et je récupère encore régulièrement des affaires) un jour où j'étais seule avec elle et où j'en avais marre de son bazar, je lui ai dit que moi non plus je n'avais pas envie de ranger et qu'elle devait me convaincre de m'y mettre... donc on a trouvé plein de raisons pour ranger.
Ensuite, partie de chambre par partie de chambre, où elle devait ranger tel ou tel type d'affaires, avec étiquettes aux endroits stratégiques lui rappelant ce qu'elle doit ranger sur telle étagère ou dans tel tiroir.
Et pour finir, dernière page, comment faire pour garder sa chambre rangée.
Le tout agrémenté de photos où elle est contente d'avoir une jolie chambre.

Depuis : elle sait qu'elle ne peut avoir la TV ou les jeux vidéos quand elle a laissé du bazar par terre, donc au quotidien, on peut circuler dans sa chambre. Et une fois par semaine, elle sait qu'il ne doit rien y avoir par terre pour que je puisse passer l'aspirateur ou, si elle a été trop longue, ce sera à elle de le faire.
En résumé, méthode très efficace avec elle. Il y a vraiment "avant" et "après".

En ce qui concerne son frère G, il passait son temps à ranger et reranger et rereranger, sauf que ça se traduisait parfois par des "barrages" ou des "labyrinthes" dans sa chambre, et que ses "rangements" pouvaient devenir envahissants sur ses temps de repas, habillage, sommeil etc. Donc là aussi, je lui ai imposé une certaine organisation, étagères les plus faciles à déplacer ficelées aux pieds de son lit etc pour qu'il ne puisse plus tout déplacer sans cesse.

Quant à moi, petit à petit, je me suis créé des routines simples et efficaces, s'inspirant des "fly ladies" (des principes méthodologiques, pas de la philosophie). Même si ce n'est pas parfait, je suis contente de moi. Et je continue de ranger mes cartons, petit à petit. A la fin, tout sera joli et comme je veux.
Mais pour le ménage, il y a aussi des "conditions" pour que je m'y mette.
Première condition : pendant trèèèèèèèèèèèèèèès longtemps, il ne fallait pas me parler d'aspirateur : trop bruyant + dégageant de la poussière = casse-oreille + air irrespirable, l'horreur ! Maintenant je veux bien passer l'aspirateur ou être dans la même pièce que quelqu'un qui passe l'aspirateur, à condition que ce soit avec un aspirateur de la même qualité que celui que je me suis offert : le moins bruyant possible + avec un bon filtre hepa.
Deuxième condition, en ayant des produits ménagers adaptés : sans parfum chimique qui "m'agresse". Donc j'utilise des produits basiques : vinaigre, bicarbonate, gros sel, savon noir etc, et produits écologiques. Et bien sûr de l'eau et des chiffons ou lavettes en microfibre. Quand je peux faire avec juste de l'eau, j'utilise juste de l'eau.
3 enfants : une fille Asperger, un fils TED NS et le frère ... "sans étiquette" (traits autistiques + éléments de précocité)... !
mon blog : cuisineallergo.canalblog.com

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 31668
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Entretien du domicile

#95 Message par freeshost » mardi 8 juillet 2014 à 6:21

Y a-t-il un possible rapprochement avec le syndrome de Diogène ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
laboulette
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : mardi 2 juillet 2013 à 16:45

Re: Entretien du domicile

#96 Message par laboulette » vendredi 11 juillet 2014 à 17:13

Pour ma part, j'ai déjà évoqué le sujet je crois. Je ne suis pas une fée du logis. Mais le fait d'être devenue maman m'a poussé vers plus d'hygiène (c'est pas là où j'avais le plus de mal) mais surtout plus de rangement.
Donc, comme ce n'est pas naturel, je me suis aidée de la méthode flylady (même si beaucoup de chose chez l'auteure marcia cilley me hérisse un peu).
J'ai adapté à ma sauce.
en fait, je me suis organisée des routines sur du très long terme. Sachant que c'est très long (en tout cas pour moi d'organiser une routine), mais que mon côté atypique fait que une fois intégrée, la routine, elle rentre.
Il faut que les choses soient légères et fractionnée, sinon, comme beaucoup ici, je me décourage d'avance, et le côté ménage de printemps, grand rangement, vidage de placard, ça m'angoisse carrément.
Donc, pour débuter, ça peut-être par exemple s'organiser une routine (inscrite sur un papier sur le frigo pour formaliser) le matin et le soir.
Par exemple, laisser la table propre le matin, et faire 10 minutes de désencombrement par soir en rentrant, avec un chrono.
Et se répartir, à l'aide d'un tableau, les essentiels du ménage/rangement sur un cycle d'une semaine pour que ce soit plus léger et pas décourageant, toujours en limitant dans le temps, tant pis si ce n'est pas fini.
Au final, c'est loin d'être nickel, mais c'est mieux.
Par exemple lundi : 10 minutes de nettoyage salle de bain, mardi, évier cuisine, mercredi, coup de balai, jeudi : poussière, vendredi : tri courrier, samedi : tri + coup d'éponge du frigo, vendredi, rangement chambre.
10 minutes, pas plus à chaque fois.
Le côté anticipé, programmé, minuté et court me convient. Et le côté routine aussi. J'aime la routine.
Je ne supporte pas d'en avoir 2 tonnes à faire.

cosima
Forcené
Messages : 1037
Enregistré le : mardi 8 octobre 2013 à 21:25
Localisation : Vaucluse

Re: Entretien du domicile

#97 Message par cosima » lundi 14 juillet 2014 à 14:30

Je déteste le ménage mais je déteste la crasse encore plus. Donc c'est un compromis à trouver...

Ma méthode consiste à me mettre en condition mentalement avant. Je prévois quel jour et dans quel créneau horaire je vais faire le ménage. Ensuite je me passe dans la tête l'ordre des séquences : je commence par le poussière, puis l'aspirateur, puis la cuisine. Dans la cuisine je commence par les plaques et je fini par l'évier, etc... Je me repasse les séquences jusqu'à les connaître par coeur.

Du coup quand le jour et l'heure sont arrivés, je sais exactement ce que je dois faire et dans quel ordre. Et ça marche... pour moi...

Sinon ça dure des heures, des jours, et je fini par m'arrêter au milieu tout à fait désespérée :?
Neuro pas du tout typique, diagnostiquée hqi, ne souhaite pas faire de diagnostic SA

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Entretien du domicile

#98 Message par Pupuce » lundi 14 juillet 2014 à 16:01

Contente de te voir, cosima, ou plus exactement de te lire :)
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21692
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Entretien du domicile

#99 Message par Jean » lundi 28 décembre 2015 à 15:05

La PCH (prestation de compensation du handicap) ne prend pas en compte l'entretien du logement. Ce sont les actes de la vie quotidienne qui sont pris en compte pour l'aide humaine : aide pour se lever, s'habiller, se laver, manger (et non faire le repas), assurer la sécurité (surveillance).

Voilà l'exemple pour le Finistère (recherche Google : "aide ménagère Handicap Finistère")
  • La personne handicapée doit :

    être âgée de plus de 20 ans ;
    avoir un taux d’invalidité de 80 % ou entre 50 et 79 % mais dans l’incapacité d’exercer une activité professionnelle ;
    disposer de ressources inférieures ou égales au plafond d’attribution du Fonds spécial d’invalidité (681,63 € mensuels au 01-01-2010) ;
    faire appel à un service d’aide à domicile habilité à intervenir auprès des bénéficiaires de l’aide sociale.

    La demande doit être déposée au Centre communal d’action sociale.

    Financement départemental

    Le Conseil départemental finance les heures d’aide à domicile dans la limite d’un maximum de 30 heures pour une personne seule, 48 heures pour un couple.

    Le bénéficiaire participe à concurrence de 1,61 € de l’heure au 01-01-2010.


Les conditions peuvent varier d'un départmeent à l'autre. Autres exemples :
http://www.autonomie.valdemarne.fr/aide ... andicapees
http://www.paris.fr/services-et-infos-p ... ez-soi-119
http://www.haute-garonne.fr/fr/nos-miss ... apees.html
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jiheu
Adepte
Messages : 244
Enregistré le : samedi 25 août 2018 à 9:02

Re: Entretien du domicile

#100 Message par Jiheu » vendredi 25 mars 2022 à 0:04

Que pensez-vous de ce meuble (à 9:25) ?
Fils de 14 ans dont le diagnostic est confirmé.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21692
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Entretien du domicile

#101 Message par Jean » samedi 14 mai 2022 à 19:45

Jean a écrit :
lundi 28 décembre 2015 à 15:05
La PCH (prestation de compensation du handicap) ne prend pas en compte l'entretien du logement. Ce sont les actes de la vie quotidienne qui sont pris en compte pour l'aide humaine : aide pour se lever, s'habiller, se laver, manger (et non faire le repas), assurer la sécurité (surveillance).
Aujourd'hui, dans le calcul du temps d'aide humaine dans la PCH, la préparation du repas et la vaisselle sont prises en compte.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Répondre