Handicap : comment gérer les placements face à l'inflation ?

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Répondre
Message
Auteur
margotton91
Passionné
Messages : 411
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Handicap : comment gérer les placements face à l'inflation ?

#1 Message par margotton91 » samedi 13 août 2022 à 13:00

Handicap : comment gérer les placements face à l'inflation?

Les placements des personnes en situation de handicap sont souvent investis de façon "prudente". Mais, avec le retour de l'inflation, les rendements sont-ils suffisants pour ne pas subir l'érosion monétaire ? Conseils...
9 août 2022 • Par Frédéric Hild - handicap.fr

https://informations.handicap.fr/a-hand ... -33275.php
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
Juin 2020 : tests du bilan diagnostic réalisés dans le privé - QI hétérogène

lucius
Prolifique
Messages : 943
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: Handicap : comment gérer les placements face à l'inflation ?

#2 Message par lucius » samedi 13 août 2022 à 17:46

Il faut savoir que la gestion patrimoniale pour les handicapés est difficile et souvent les conseillers bancaires sont mal formés dessus. ils n'ont pas les outils adaptés d'accompagnement ni les produits adaptés (hors 1 ou 2).

Beaucoup (je le dis par expérience) ne savent pas ce qu'est le contrat d'épargne-handicap. J'ai même dû leur expliquer. D'ailleurs, avec le fort turn-over des conseillers en agence (soit-disant pour éviter des liens trop forts entre un conseiller et un client), beaucoup ignorent la situation patrimoniale des clients et sont incapables de savoir si l'assurance-vie souscrite depuis des années est une épargne-handicap (je le dis toujours par expérience).
J'ai même dû envoyer une fois à mon conseiller un doc prouvant que c'est une épargne-handicap signée à l'ouverture car pour lui ce n'était pas le cas.
Spoiler : 
Même lorsqu"ils proposent différentes formes de gestion (assistée ou pilotée), ils ne font pas le boulot correctement peu importe le profil choisi. Il y a un problème d’accompagnement des clients handicapés ou des familles. Et puis débloquer certaines assurances-vie sont devenues de plus en plus difficile.
Sans compter qu'il veulent vendre les produits-maisons (assurance-vie affiliée...) ou des produits soit-disant intéressants (ils peuvent jouer les vendeurs immobiliers ou vendre des produits bidons qui ne rapportent rien) ou veulent vendre des produits inadaptés. L'un m'a conseillé d'ouvrir un PEL maintenant il y a 4 semaines mais une connaissance qui boursicote me conseille d'attendre 2023 car les taux vont beaucoup grimper selon lui mais cela sera en-dessous de l'inflation.
Beaucoup de banques classiques proposent des taux de crédit immobilier bien plus élevés que la concurrence en disant que l'on va faire une bonne affaire. Il y a aussi une approche depuis quelques années où on a l'impression que c'est la banque qui est notre cliente et non l'inverse.

Maintenant, il commence à voir apparaitre des CGP et CGPI dédiés au handicap. Je ne dis pas que c'est mieux car ils vendent des produits de partenaires, il faut avoir un certain portefeuille (que je n'ai pas hélas ) et que la liste des solutions pour les handicapés est très très limitées. Mais ils peuvent faire un bilan patrimonial ou mieux concevoir un plan sur 20-40 ans sans que l'on puisse craindre de changer de conseiller tous les 6 mois. Hélas cela a un coût.

Alors gérer l'inflation et une possible crise, à moins de diversifier, je ne vois pas.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

mara75
Nouveau
Messages : 2
Enregistré le : lundi 5 septembre 2022 à 1:37

Re: Handicap : comment gérer les placements face à l'inflation ?

#3 Message par mara75 » lundi 5 septembre 2022 à 2:32

Il existe des placements très secures : les Scpi ou pierre papier. On achète de l'immobilier mais en parts seulement.
Cela peut vous rapporter des petits loyers : ex : mes 75000 placés ainsi en 2017 me rapportent depuis ce temps 250 euros pas moi environ et ne se devaluent pas.
Sinon. Il y a l'or....

lucius
Prolifique
Messages : 943
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: Handicap : comment gérer les placements face à l'inflation ?

#4 Message par lucius » lundi 5 septembre 2022 à 7:55

SCPI ou la pierre papier sécurisés ? Les SCPI j'éviterai d'après les retours de nombreuses personnes qui ont eu des déconvenues et surtout l'acharnement des banques à nous en vendre en dépit du bon sens. Lorsque votre banquier veut vous proposer un super-produit, il faut faire très attention car ils veulent faire du chiffre et on leur dit d'en vendre car c'est des produits maisons.

Quant à l'immobilier avec les normes qui se durcissent chaque année, c'est de plus en plus difficile. Vous achetez un appartement ancien que vous rénovez sur le plan énergétique (mais ce n'est pas toujours efficace). Vous empruntez pour faire ces travaux pour découvrir que 5 ans après il redevient classé F donc encore des travaux à prévoir car inlouable. En ce moment beaucoup vendent des logements classés F ou G car cela n'est plus rentable. Et les aides de l'État comme maprimrenov' sont trop basses.


Et l'or, il vaut mieux miser sur l'argent (métal) car c'est plus demandé d'après certains en ce moment.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

Répondre