RQTH, pension d'invalidité, AAH : quels droits ?

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
Avatar du membre
pikaia
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : dimanche 13 janvier 2019 à 23:52

Re: RQTH, pension d'invalidité, AAH : quels droits ?

#31 Message par pikaia » jeudi 1 août 2019 à 18:50

De mon côté, il me semble que le délai de réponse est d'environ 4 mois (c'est mon 1er dossier aussi)
TSA (diagnostiquée au CRA de ma région début 2019)

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3030
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: RQTH, pension d'invalidité, AAH : quels droits ?

#32 Message par lulamae » dimanche 8 septembre 2019 à 10:07

Il a été question sur un fil de présentation de poster le conseil de photocopier son dossier pour faciliter le renouvellement. Il me semble que l'endroit le plus judicieux est ici, sur ce fil.

Je copie-colle les passages qui en font état :
a écrit : Je me dis que ça vaudrait le coup de faire une photocopie de la demande pour faciliter le boulot au médecin la fois d'après, qu'il ait juste à actualiser.
a écrit :Je dirais comme Winston pour la RQTH, ton médecin traitant peut la remplir.
Si tu as une copie de ton ancienne demande, ça peut l’aider, mais le formulaire de base a changé.
A la limite tu peux le preremplir en brouillon et le faire ensuite avec lui.

a écrit : C'est toujours une très bonne idée que le médecin qui renouvelle un certificat médical MDPH puisse s'appuyer sur le certificat médical précédent.
Si c'est le même médecin qui renouvelle, il aura probablement une copie du certificat précédent, mais si c'est un autre médecin (nouveau psychiatre, médecin généraliste ...), ça facilite la rédaction du certificat de renouvellement d'avoir le certificat médical précédent.
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Répondre