taux d'incapacité et notifications MDPH

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Matisa
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mardi 1 août 2017 à 7:29
Localisation : N'importe où, hors du monde

taux d'incapacité et notifications MDPH

#1 Message par Matisa » dimanche 12 mai 2019 à 9:09

Bonjour,
J'ai reçu le renouvellement de ma RQTH et je ne comprends rien aux notifications.
Ma RQTH a été renouvelée pour 5 ans, jusque là, rien de compliqué. Il est précisé qu'elle n'est liée à aucun pourcentage.
Sur une autre page, il y un courrier du conseil départemental disant que la carte inclusion priorité est refusée (j'avais demandé une carte de priorité pour les crises que je peux faire au supermarché notamment, depuis, j'ai découvert le drive, donc ça n'est pas important). Il est précisé en motif de refus que j'ai un taux d'incapacité de 50 à 79% et que c'est pour cette raison que la carte m'a été refusée et le fait que la station debout ne m'est pas pénible.
Mes questions sont :
J'ai lu sur internet que le taux d'incapacité ouvrait droit sous certaines conditions à un départ anticipé à la retraite. Si par miracle j'arrivais jusqu'à la retraite, est-ce que ce courrier du conseil départemental est un justificatif pour demander un départ anticipé ?
- combien de temps l'attribution de ce taux d'incapacité est-il valable ? Rien n'est précisé sur le courrier. Faut-il faire une demande de renouvellement à échéance ? Mais que faut-il demander exactement ? En effet, c'est en demandant une carte inclusion priorité que ce taux m'a été attribué.
- Ma précédente RQTH était basée sur un mauvais diagnostic, est-ce que le taux d'incapacité peut être révisé de manière rétroactive (étant donné que j'étais déjà autiste avant et que j'étais déjà autant ''handicapée" ou est-ce que dans ce cas-là aussi, c'est la double peine (mauvais diagnostics passés et mauvaise évaluation pour droits MDPH) ?

Je ne sais pas si c'est très clair, mais merci d'avance pour vos explications
Born again in Summer 2017, when God told me I was an aspie.

TSA - type Asperger

Avatar du membre
Matisa
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mardi 1 août 2017 à 7:29
Localisation : N'importe où, hors du monde

Re: taux d'incapacité et notifications MDPH

#2 Message par Matisa » dimanche 12 mai 2019 à 9:50

J'ai oublié une question :
- est-ce que je dois prévenir mon employeur (administration - secteur public) de ce taux ou pas ?
Born again in Summer 2017, when God told me I was an aspie.

TSA - type Asperger

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19608
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: taux d'incapacité et notifications MDPH

#3 Message par Jean » dimanche 12 mai 2019 à 19:42

Matisa a écrit :
dimanche 12 mai 2019 à 9:09
J'ai lu sur internet que le taux d'incapacité ouvrait droit sous certaines conditions à un départ anticipé à la retraite. Si par miracle j'arrivais jusqu'à la retraite, est-ce que ce courrier du conseil départemental est un justificatif pour demander un départ anticipé ?
- combien de temps l'attribution de ce taux d'incapacité est-il valable ? Rien n'est précisé sur le courrier. Faut-il faire une demande de renouvellement à échéance ? Mais que faut-il demander exactement ? En effet, c'est en demandant une carte inclusion priorité que ce taux m'a été attribué.
Le taux de handicap doit être déterminé pour déterminer le droit à la carte mobilité inclusion. En effet, si le taux est au moins égal à 80%, cela permet d'avoir la CMI Invalidité.

Pour la CMI priorité, le terme "station de bout pénible" doit être apprécié en fonction des conditions sociales. Elle est ainsi attribuée en foncion de la capactié à patienter dans les files d'attente.

L'inconvénient de la décision de la MDPH qui indique un taux, c'est qu'elle ne précise pas la période d'application de ce taux. Vous ne pouvez donc le faire valoir pour le droit à retraite anticipée.
https://www.service-public.fr/particuli ... its/F16337

Matisa a écrit :
dimanche 12 mai 2019 à 9:09
- Ma précédente RQTH était basée sur un mauvais diagnostic, est-ce que le taux d'incapacité peut être révisé de manière rétroactive (étant donné que j'étais déjà autiste avant et que j'étais déjà autant ''handicapée" ou est-ce que dans ce cas-là aussi, c'est la double peine (mauvais diagnostics passés et mauvaise évaluation pour droits MDPH) ?
Ce n'est pas possible d'obtenir une révision rétroactive : les droits commencent à la date de la demande ou au mois qui suit. Il y a deux mois pour contester les décisions.

Le fait d'être autiste n'entraîne pas automatiquement la détermination d'un taux de handicap. Cela dépend essentiellement de l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Matisa
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mardi 1 août 2017 à 7:29
Localisation : N'importe où, hors du monde

Re: taux d'incapacité et notifications MDPH

#4 Message par Matisa » dimanche 12 mai 2019 à 20:49

Merci Jean.
Cependant, ta réponse sur le flou de la mdph concernant la durée d'attribution du taux d'incapacité a tendance à m'agacer : en effet, pourquoi une loi existe-t-elle s'il n'est pas possible de la faire appliquer à cause du manque de précisions de la MDPH ? Cela me semble absurde.
Je vais me renseigner auprès de la MDPH, je vais persévérer pour avoir une réponse cohérente sur la logique de cette attribution. Je vous tiendrai au courant si j'ai quelque information qui fait avancer le débat.
J'ai préféré poser la question ici car lorsque j'appelle la MDPH, la personne référente me parle non seulement comme à une enfant mais surtout comme à une enfant qui l'enquiquine...
Born again in Summer 2017, when God told me I was an aspie.

TSA - type Asperger

Tea Bo
Fidèle
Messages : 102
Enregistré le : vendredi 24 juillet 2015 à 14:43

Re: taux d'incapacité et notifications MDPH

#5 Message par Tea Bo » jeudi 16 mai 2019 à 1:29

Matisa a écrit :
dimanche 12 mai 2019 à 9:50
J'ai oublié une question :
- est-ce que je dois prévenir mon employeur (administration - secteur public) de ce taux ou pas ?
Je serai très surpris si c'était obligé de le faire .
Jean a écrit :
dimanche 12 mai 2019 à 19:42
Le fait d'être autiste n'entraîne pas automatiquement la détermination d'un taux de handicap. Cela dépend essentiellement de l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne.
On m'avait déterminé les 80% au début de la décennie . J'étais passé en commission avec ma mère qui avait bcp insisté à l'époque sur le fait que je vivais avec mes parents mais sans grande autonomie, que c'étaient eux qui faisaient pratiquement tout pour moi à l'époque . Cela avait du jouer.
Diagnostiqué en 2009 (à 21 ans)

Avatar du membre
Matisa
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mardi 1 août 2017 à 7:29
Localisation : N'importe où, hors du monde

Re: taux d'incapacité et notifications MDPH

#6 Message par Matisa » dimanche 19 mai 2019 à 7:19

J'ai eu une autre personne de la MDPH au téléphone qui m'a expliqué les choses : en fait, elle m'a fait comprendre que le taux attribué(de 50 à 79%) n'avait pas vraiment de validité en terme de durée.
Pour une éventuelle retraite anticipée, il vaut mieux avoir une carte car seule une carte permet l'attribution d'un taux de 80% ET une durée associée. Elle m'a envoyé un dossier MDPH à refaire pour faire cette demande de carte.
En fait, je ne vais pas refaire le dossier, car il faudra que j'aille chez ma généraliste une nouvelle fois pour remplir le certificat médical et ma généraliste est plutôt sympa mais ne connaît rien de mes difficultés et connaît très mal l'autisme. Et je ne sais pas quoi écrire sur le dossier. Et j'ai du mal à trouver le sens de toutes ces démarches au final.
Donc, je vais laisser tomber.
Born again in Summer 2017, when God told me I was an aspie.

TSA - type Asperger

Répondre