L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
Laurent_du_12
Habitué
Messages : 60
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 16:02
Localisation : Rodez, France

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#31 Message par Laurent_du_12 » jeudi 29 août 2019 à 18:20

Merci Rawoonie et Marisol pour vos deux réponses,

Je ne connais pas vraiment le détail des pensions d'invalidité, à vrai dire c'est très obscur pour moi. Effectivement, peut-être que c'est l'AAH qui vient compléter la pension, et non l'inverse.

Je vais peut-être devoir aller voir la banque de toute façon car les finances sont devenues, malgré tous mes efforts, catastrophiques ; mon compte ne repasse jamais dans le positif.... même après avoir reçu mon salaire ! C'est désastreux et de l'autre côté, mon employeur aujourd'hui me demande d'avancer 90 € d'essence à la société et de la faire passer en note de frais pour remboursement. Je lui ai dit que c'était impossible, il a ricané : "Mais enfin, tu n'as même pas 50 euros ?" et je lui ai dit que non. Il est resté incrédule. Pour lui, ça parait impensable qu'un salarié de sa "prestigieuse" entreprise puisse avoir des difficultés financières.

Je suis revenu de vacances il y a 2 semaines mais je fais de nouveau face à des difficultés importantes. Des imprévus qui engendrent beaucoup de stress et d'anxiété. Le fond dépressif revient inévitablement, et je vois bien que je ne peux plus continuer. J'aurais aimé régler toutes mes dettes d'ici décembre en restant au travail mais... je ne tiendrai pas jusqu'à là. Physiquement, moralement. Je n'ai plus goût à rien, y compris mes loisirs.

Je revois le psychiatre mercredi pour faire le point santé. Ma psychologue va changer aussi, je ne connais pas sa remplaçante.
Déclaré non-autiste par un psychiatre du CMP le 04/09/2019.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4379
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#32 Message par misty » jeudi 29 août 2019 à 18:50

Je ne connais pas vraiment le détail des pensions d'invalidité, à vrai dire c'est très obscur pour moi. Effectivement, peut-être que c'est l'AAH qui vient compléter la pension, et non l'inverse.
Tout ce qu'il faut savoir c'est que la demande de pension d'invalidité doit être faite avant (ou en même temps) que pour l'AAH car sinon la CAF peut retarder ton dossier. Ils vont peut-être te demander aussi une notification de refus d'ASI (allocation supplémentaire d'invalidité) de la sécu pour débuter ou continuer tes versements d'AAH si tu y as droit. En fait c'est un montant donné mais il y a différents "portefeuilles" donc différents organismes. Ce n'est pas la peine de trop chercher à comprendre parce que c'est hyper compliqué et que concrètement ça ne sert à rien (surtout si tu es accompagné par une AS de CMP qui connaît bien tout ça).
C'est désastreux et de l'autre côté, mon employeur aujourd'hui me demande d'avancer 90 € d'essence à la société et de la faire passer en note de frais pour remboursement. Je lui ai dit que c'était impossible, il a ricané : "Mais enfin, tu n'as même pas 50 euros ?"
Ce type est un con fini. Il faut absolument que tu parles de ça à ton psychiatre, et éventuellement que tu acceptes de te mettre en arrêt. Dans ta situation à la fois matérielle et psychique tu n'as pas besoin de ce genre d'âneries.

Tu as parlé de nombreux crédits plus haut dans les messages. Est-ce que l'AS t'a parlé d'un éventuel dossier de surendettement? Ca peut être un début de solution parfois...
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Marisol
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#33 Message par Marisol » jeudi 29 août 2019 à 19:20

Laurent_du_12,

D'accord avec Misty en ce qui concerne votre employeur : vous avez autre chose à faire que de LUI avancer de la trésorerie pour SA boîte …
après tout, non ? :roll:


Vraiment, n'hésitez pas à vous faire arrêter : vous économiserez en bien-être
(même si "économiser n'est pas approprié pour ce qui touche à l'Humain, j'espère que vous voyez l'idée).

Donc, économie en bien-être, en fatigue, en "conneries" liées au boulot, en déplacements, …
A un moment donné, le boulot n'est plus rentable.


Rencontrer votre conseiller bancaire pour expliquer vos difficultés me semble une bonne idée.
Cela peut rassurer sur votre bonne volonté.
Voyez si votre AS peut vous assistez dans ce cadre ?

Vous êtes dans une bonne dynamique même si cela ne vous saute pas au visage pour l'instant.
Protégez vous autant que possible.

Et bravo pour toutes les démarches déjà effectuées.
maman d'un ado TED

Marisol
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#34 Message par Marisol » jeudi 29 août 2019 à 19:23

Un oubli : ou en êtes vous de la demande d'APL ?
maman d'un ado TED

Rawoonie
Régulier
Messages : 55
Enregistré le : jeudi 15 août 2019 à 11:56

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#35 Message par Rawoonie » jeudi 29 août 2019 à 20:23

En ce qui concerne le crédit immo, il y a possibilité de demander un report d'échéances, jusqu'à 2 ans maxi.
Plusieurs solutions :
- la première, demander simplement à la banque : https://reassurez-moi.fr/guide/suspendr ... immobilier
- et de toute façon si la banque refuse, normalement en saisissant le TI en référé on peut obtenir cette suspension d'échéance (évidemment, il faudra justifier des difficultés, tout ça...auprès du tribunal)

Je l'ai fait il y a quelques années, en passant par le tribunal, ça a l'air un peu compliqué mais finalement...pas tant que ça. En plus la banque n'a pas contesté, donc pas de "bagarre", du coup le juge m'avais accordé ce que je demandais.

Bref si l'un(e) souhaite bénéficier du dispositif, je peux rechercher tout ça (les textes) assez facilement, c'est pas loin.
Perso j'avais fait appel à un avocat (en ligne) uniquement pour la rédaction du référé, ça m'avait coûté 200 €, mais c'était un bon investissement.
en cours de diag CRA

Laurent_du_12
Habitué
Messages : 60
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 16:02
Localisation : Rodez, France

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#36 Message par Laurent_du_12 » lundi 16 septembre 2019 à 3:07

Bonsoir,

Je suis encore en difficultés financières, mais je viens d'avoir l'accord pour un crédit plus large et bien moins cher mensuellement. J'ai beaucoup réfléchi et pesé le pour et le contre bien évidemment, fait des calculs sous Excel pour voir ce que cela donnait : en empruntant 4000 € aujourd'hui à presque 0%, je repasse en positif, je rembourse tous les autres prêts, et la nouvelle mensualité me permet d'avoir une marge de manoeuvre chaque mois (donc finie la spirale du compte qui baisse mois après mois).

Si je ne perds pas mon travail avant, je pourrais avoir remboursé ce prêt par anticipation dès le mois de Mars.

Au travail j'ai dû me mettre de nouveau en arrêt, mais cette fois pour une raison sans rapport avec le TSA : en faisant de l'exercice, je me suis déchiré un muscle, le brachial antérieur, un muscle du bras. Repos du bras obligatoire, sinon ça ne guérit jamais voire ça se complique. Dès mon retour au travail, je suis re-convoqué à la Médecin du Travail pour voir s'ils prononcent une adaptation du poste ou une inaptitude. J'aimerais une adaptation mais ma boite peut refuser et me licencier. Cela ne m'étonnerait pas beaucoup vu le peu de reconnaissance qu'ils ont à mon égard.

On m'a changé de N+1 récemment mais hélas, un con fini en a simplement remplacé un autre. Dre qu'ils recrutent ! Qu'ils essaient déjà de garder leur personnel actuel... mais le turnover dans cette boite est important.

Pour l'instant il y a un maintien de salaire, mais en cas de surendettement et étant propriétaire, je serai considéré apte à rembourser et donc, ils vendront mon logement. Je ne sais même pas si je supporterai cette épée de Damoclès à nouveau. Avant l'emploi actuel, j'étais aux portes de la rue et ça a été horrible. J'étais dans un état de stress incessant.

Pour le crédit du logement, son assurance ne peut intervenir que si l'on n'a pas démissionné. C'est écrit en très petits caractères, mais suffisant pour rendre impossible toute aide à leur niveau. Il va de soi que je ne referais certainement pas la même erreur avec l'emploi actuel ; pas de démission, même si je dois être en arrêt maladie éternel.

Je trouve cette période complexe et il m'est difficile de tout gérer. Il en résulte des troubles du sommeil comme ce soir, il est 3h du matin et je n'ai pas sommeil. Depuis un an, j'ai l'impression d'avoir perdu énormément de ma capacité à être actif. Pour le dire autrement, je suis tout le temps très épuisé, y compris pendant mes arrêts. La fatigabilité a pris beaucoup d'essor, peut-être le résultat d'années de contrainte qui se libèrent d'un coup. Mes cheveux et ma barbe ont même commencé à devenir blancs.

Pour l'instant je fais au maximum mais parfois... je me dis que je devrais me laisser porter par le courant. De cesser de me battre. De me laisser sombrer vers ce qui semble être ma destinée inévitable : devenir un sans-abri.

L'argent vaut-il vraiment ce qu'il nous coûte ?
Déclaré non-autiste par un psychiatre du CMP le 04/09/2019.

EnHans
Forcené
Messages : 1148
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#37 Message par EnHans » lundi 16 septembre 2019 à 7:19

mauvaise manip
Modifié en dernier par EnHans le lundi 16 septembre 2019 à 7:25, modifié 1 fois.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

EnHans
Forcené
Messages : 1148
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#38 Message par EnHans » lundi 16 septembre 2019 à 7:23

De me laisser sombrer vers ce qui semble être ma destinée inévitable : devenir un sans-abri.
Ton message m'a beaucoup touché... j'ai pas de réponse à t'apporter malheureusement... Ta destinée (si elle existe), ça peut être autre chose que sans abri ? J'ai regarder un reportage hier sur utub, sur une fille qui avait acheté une ancienne ambulance et qui tous les matins se réveillait au bord de la mer, des différents paysages tous les jours. Elle a le cancer du sein mais elle se bat pour rendre la terre plus belle, elle a une belle conscience écologique. Ça devrait être notre principal (pas le seul) intérêt/objectif quand j'y pense.

https://www.youtube.com/watch?v=m4QlrbqVWzc
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

margotton91
Régulier
Messages : 54
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#39 Message par margotton91 » lundi 16 septembre 2019 à 8:06

Bonjour Laurent_du_12,

Votre message ci-dessous m'a touchée.

Si j'ai bien compris, pour vos démarches concernant le TSA, vous avez dit, dans un précédent post sur un autre fil, avoir vu une assistante sociale au CMP.
Je pense qu'il serait judicieux que vous lui parliez de vos difficultés financières. Faire un dossier de surendettement avec son aide pourrait certainement vous aider sans que vous arriviez à être contraint de voir votre logement vendu...
Si l'assistante sociale du CMP ne peut pas vous aider pour cela, l'association dont je vous ai donné les coordonnées précédemment devrait pouvoir vous orienter vers une assistante sociale compétente pour traiter ces difficultés financières.
Tout cela pour vous dire qu'il y a des choses à faire et que vous n'êtes pas "condamné" à devenir SDF.
Bon courage

Laurent_du_12 a écrit :
lundi 16 septembre 2019 à 3:07
Bonsoir,

Je suis encore en difficultés financières, mais je viens d'avoir l'accord pour un crédit plus large et bien moins cher mensuellement. J'ai beaucoup réfléchi et pesé le pour et le contre bien évidemment, fait des calculs sous Excel pour voir ce que cela donnait : en empruntant 4000 € aujourd'hui à presque 0%, je repasse en positif, je rembourse tous les autres prêts, et la nouvelle mensualité me permet d'avoir une marge de manoeuvre chaque mois (donc finie la spirale du compte qui baisse mois après mois).

Si je ne perds pas mon travail avant, je pourrais avoir remboursé ce prêt par anticipation dès le mois de Mars.

Au travail j'ai dû me mettre de nouveau en arrêt, mais cette fois pour une raison sans rapport avec le TSA : en faisant de l'exercice, je me suis déchiré un muscle, le brachial antérieur, un muscle du bras. Repos du bras obligatoire, sinon ça ne guérit jamais voire ça se complique. Dès mon retour au travail, je suis re-convoqué à la Médecin du Travail pour voir s'ils prononcent une adaptation du poste ou une inaptitude. J'aimerais une adaptation mais ma boite peut refuser et me licencier. Cela ne m'étonnerait pas beaucoup vu le peu de reconnaissance qu'ils ont à mon égard.

On m'a changé de N+1 récemment mais hélas, un con fini en a simplement remplacé un autre. Dre qu'ils recrutent ! Qu'ils essaient déjà de garder leur personnel actuel... mais le turnover dans cette boite est important.

Pour l'instant il y a un maintien de salaire, mais en cas de surendettement et étant propriétaire, je serai considéré apte à rembourser et donc, ils vendront mon logement. Je ne sais même pas si je supporterai cette épée de Damoclès à nouveau. Avant l'emploi actuel, j'étais aux portes de la rue et ça a été horrible. J'étais dans un état de stress incessant.

Pour le crédit du logement, son assurance ne peut intervenir que si l'on n'a pas démissionné. C'est écrit en très petits caractères, mais suffisant pour rendre impossible toute aide à leur niveau. Il va de soi que je ne referais certainement pas la même erreur avec l'emploi actuel ; pas de démission, même si je dois être en arrêt maladie éternel.

Je trouve cette période complexe et il m'est difficile de tout gérer. Il en résulte des troubles du sommeil comme ce soir, il est 3h du matin et je n'ai pas sommeil. Depuis un an, j'ai l'impression d'avoir perdu énormément de ma capacité à être actif. Pour le dire autrement, je suis tout le temps très épuisé, y compris pendant mes arrêts. La fatigabilité a pris beaucoup d'essor, peut-être le résultat d'années de contrainte qui se libèrent d'un coup. Mes cheveux et ma barbe ont même commencé à devenir blancs.

Pour l'instant je fais au maximum mais parfois... je me dis que je devrais me laisser porter par le courant. De cesser de me battre. De me laisser sombrer vers ce qui semble être ma destinée inévitable : devenir un sans-abri.

L'argent vaut-il vraiment ce qu'il nous coûte ?
Modifié en dernier par margotton91 le lundi 16 septembre 2019 à 9:55, modifié 1 fois.
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
14/11/2019 : 1er RV centre expert Créteil pour entretien avec psychiatre avant les tests du bilan diagnostic

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 23441
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#40 Message par Tugdual » lundi 16 septembre 2019 à 9:45

Courage...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Marisol
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#41 Message par Marisol » lundi 16 septembre 2019 à 10:28

margotton91 a écrit :
lundi 16 septembre 2019 à 8:06
Bonjour Laurent_du_12,

Votre message ci-dessous m'a touchée.

Si j'ai bien compris, pour vos démarches concernant le TSA, vous avez dit, dans un précédent post sur un autre fil, avoir vu une assistante sociale au CMP.
Je pense qu'il serait judicieux que vous lui parliez de vos difficultés financières. Faire un dossier de surendettement avec son aide pourrait certainement vous aider sans que vous arriviez à être contraint de voir votre logement vendu...
Si l'assistante sociale du CMP ne peut pas vous aider pour cela, l'association dont je vous ai donné les coordonnées précédemment devrait pouvoir vous orienter vers une assistante sociale compétente pour traiter ces difficultés financières.
Tout cela pour vous dire qu'il y a des choses à faire et que vous n'êtes pas "condamné" à devenir SDF.
Bon courage

Bonjour Laurent_du_12,

Je suis d'accord avec le message de margotton91 : l'AS du CMP doit pouvoir vous aider à ne pas couler financièrement.
Sinon, il faut essayer avec les Assistantes Sociales du CCAS de votre commune OU du Département (ou les deux ?) OU les assos locales.

Courage
maman d'un ado TED

Avatar du membre
J'ai un coeur
Passionné
Messages : 422
Enregistré le : mardi 4 décembre 2018 à 2:15

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#42 Message par J'ai un coeur » samedi 12 octobre 2019 à 1:37

Une pensée pour toi Laurent_du_12
J'ai consulté deux psychologues. Les deux m'ont dit que j'étais autiste. Je suis en attente d'un rendez-vous avec le CRA pour un diagnostic officiel.

2N3055
Forcené
Messages : 896
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

#43 Message par 2N3055 » samedi 12 octobre 2019 à 6:18

Salut Laurent_du_12

Essaye aussi d'expliquer ta situation à quelqu'un de la FNATH
Ils donnent de bons conseils et apportent une aide juridique aux personnes handicapées
qui sont concernées par les accidents
mais en tant qu'handicapé, ils pourraient peut-être aussi te recevoir pour te conseiller.
Diagnostiqué Asperger par Psychiatre en Juin 2019

Répondre