CMI priorité : la galère ?

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
Number7
Régulier
Messages : 34
Enregistré le : mercredi 6 mars 2019 à 10:29

CMI priorité : la galère ?

#1 Message par Number7 » jeudi 22 août 2019 à 8:58

Bonjour tout le monde ! Détentrice d'une RQTH et d'un diagnostic d'autisme ET de syndrome d'Asperger (oui, les deux séparément, j'ai pas trop pigé non plus... M'enfin XD), j'ai récemment appris que les personnes autistes pouvaient bénéficier de la CMI sous certaines conditions..

Je suis particulièrement intéressée par la prio, car les files d'attente m'épuisent, me donnent des palpitations (surtout quand il fait chaud... J'arrive parfois en caisse en étant complètement non verbale ou presque) et que ça représenterait une sacrée économie d'énergie au quotidien.

J'ai récemment bénéficié de la prio à Disneyland (ils ont failli ne pas me le donner, bien que j'ai reçu par mail de leur staff l'assurance que mon dossier de diagnostic serait suffisant) et ça a transformé une journée épuisante, qui aurait été suivie de deux jours post shutdown, en une super journée.

Ma première difficulté est de déménager mon dossier d'une MDPH à l'autre, m'étant récemment installée à Paris. Ils n'acceptent que le courrier pour cette démarche et ma première lettre s'est égarée dans la nature. Je croise les doigts pour que la deuxième trouve son chemin, surtout que je l'ai envoyée en recommandé...

Anyway, avec le temps pour qu'elle arrive et que la demande soit traitée, je ne pourrais pas réellement débuter les démarches avant Septembre. En attendant, j'ai jeté un oeil au formulaire à remplir et j'y comprends rien.

Pour ma RQTH, j'avais été aidée par ma psy et l'équipe qui a effectué mon diagnostic, mais là je dois me débrouiller et je m'y perds. Tout ou presque a l'air d'être adressé aux personnes qui prendraient éventuellement soin de moi (ce qui n'est pas le cas, je vis de manière autonome) et du coup, je ne sais pas à quoi répondre ou non.

Vous vous y êtes retrouvé dans ce bazar, vous ? Et vous l'avez obtenue cette carte ?

Merci d'avance.
Diagnostiquée Autiste et Syndrome d'Asperger en 2018
Suspicion d'autisme depuis 2009

bézèdach44
Forcené
Messages : 1263
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: CMI priorité : la galère ?

#2 Message par bézèdach44 » jeudi 22 août 2019 à 12:28

Je trouve que les nouveaux certificats MDPH sont assez explicites et mieux faits que les précédents. C'est à ton médecins ou ton psychiatre de le remplir, et de bien le remplir. Il faut absolument que toutes tes difficultés soient bien notées et évaluées.

Ensuite pour le reste du dossier, il y a une grande partie qui concerne les enfants en situation de handicap, de ce fait en tant qu'adulte tu n'as pas à remplir ces parties (emploi du temps typique scolaire, emploi du temps des prises en charges etc.).
Tu dois simplement cocher les cases qui t'interesse (si j'ai bien compris "CMI priorité"), et remplir les données qui te concernent (nom, prénom, adresse, situation professionnelle etc.).
Enusite bien remplir le projet de vie, n'hésite pas à l'ecrire à l'ordinateur et à le joindre, et non pas à remplir à la main l'espace prévu à cet effet dans le dossier.

A titre personnel la CMI priorité a été la chose la plus simple à obtenir, c'est la seule chose qu'ils m'ont accordée directement sans que je n'ai à faire de recours gracieux ou contentieux, contrairement à tout le reste..

Bon courage
Autiste.

Avatar du membre
mrl
Adepte
Messages : 200
Enregistré le : mardi 2 avril 2019 à 16:41
Localisation : Lyon

Re: CMI priorité : la galère ?

#3 Message par mrl » jeudi 22 août 2019 à 13:03

bézèdach44 a écrit :
jeudi 22 août 2019 à 12:28
A titre personnel la CMI priorité a été la chose la plus simple à obtenir, c'est la seule chose qu'ils m'ont accordée directement sans que je n'ai à faire de recours gracieux ou contentieux, contrairement à tout le reste..
Ah ! Ça me soulage un peu de lire ça.

Pour remplir le dossier RQTH, j'avais trouvé un très bon lien explicatif sur le forum... Une recherche rapide ne m'a pas permis de le retrouver. :(
Peut-être que quelqu'un passant par là se rappelle où c'était rangé dans le forum ?
Malgré de nombreux traits autistiques, pré-diagnostic qui ne peut affirmer un TSA en l'absence de témoignages sur la petite enfance.
En attente de rendez-vous chez le psychiatre.

Avatar du membre
isra
Forcené
Messages : 2236
Enregistré le : dimanche 9 février 2014 à 22:04
Localisation : Suisse

Re: CMI priorité : la galère ?

#4 Message par isra » jeudi 22 août 2019 à 13:38

Il s’agit peut-être de l’article qui se trouve sur le site: comprendre l’autisme?

http://comprendrelautisme.com/le-nouvea ... aire-mdph/
Diagnostiquée SA en janvier 2015

Rawoonie
Régulier
Messages : 55
Enregistré le : jeudi 15 août 2019 à 11:56

Re: CMI priorité : la galère ?

#5 Message par Rawoonie » vendredi 23 août 2019 à 13:02

Number7 a écrit :
jeudi 22 août 2019 à 8:58
(...)

Je suis particulièrement intéressée par la prio, car les files d'attente m'épuisent, me donnent des palpitations (surtout quand il fait chaud... J'arrive parfois en caisse en étant complètement non verbale ou presque) et que ça représenterait une sacrée économie d'énergie au quotidien.

J'ai récemment bénéficié de la prio à Disneyland (ils ont failli ne pas me le donner, bien que j'ai reçu par mail de leur staff l'assurance que mon dossier de diagnostic serait suffisant) et ça a transformé une journée épuisante, qui aurait été suivie de deux jours post shutdown, en une super journée.

(...)
Imaginons que tu obtiennes la carte prioritaire.
Ensuite tu vas au supermarché, tu te diriges vers la caisse soi-disant priorité handicapés, y a plein de monde.
Donc....tu sors ta carte, et demande aux gens de passer devant eux ? Là ils te regardent de haut en bas si tu as l'air valide. Donc...tu ignores et tu passes ? Devant tout le monde ? Y compris les petits vieux qui manifestement fatiguent ?
en cours de diag CRA

Avatar du membre
mrl
Adepte
Messages : 200
Enregistré le : mardi 2 avril 2019 à 16:41
Localisation : Lyon

Re: CMI priorité : la galère ?

#6 Message par mrl » vendredi 23 août 2019 à 13:13

isra a écrit :
jeudi 22 août 2019 à 13:38
Il s’agit peut-être de l’article qui se trouve sur le site: comprendre l’autisme?

http://comprendrelautisme.com/le-nouvea ... aire-mdph/
Exactement. Merci beaucoup ! :bravo:
Malgré de nombreux traits autistiques, pré-diagnostic qui ne peut affirmer un TSA en l'absence de témoignages sur la petite enfance.
En attente de rendez-vous chez le psychiatre.

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4429
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: CMI priorité : la galère ?

#7 Message par Flower » vendredi 23 août 2019 à 15:02

Rawoonie a écrit :
vendredi 23 août 2019 à 13:02
Number7 a écrit :
jeudi 22 août 2019 à 8:58
(...)

Je suis particulièrement intéressée par la prio, car les files d'attente m'épuisent, me donnent des palpitations (surtout quand il fait chaud... J'arrive parfois en caisse en étant complètement non verbale ou presque) et que ça représenterait une sacrée économie d'énergie au quotidien.

J'ai récemment bénéficié de la prio à Disneyland (ils ont failli ne pas me le donner, bien que j'ai reçu par mail de leur staff l'assurance que mon dossier de diagnostic serait suffisant) et ça a transformé une journée épuisante, qui aurait été suivie de deux jours post shutdown, en une super journée.

(...)
Imaginons que tu obtiennes la carte prioritaire.
Ensuite tu vas au supermarché, tu te diriges vers la caisse soi-disant priorité handicapés, y a plein de monde.
Donc....tu sors ta carte, et demande aux gens de passer devant eux ? Là ils te regardent de haut en bas si tu as l'air valide. Donc...tu ignores et tu passes ? Devant tout le monde ? Y compris les petits vieux qui manifestement fatiguent ?
C'est bête comme raisonnement, désolée. J'ai obtenu un ordi pour la prise de notes parce qu'à force d'écrire à la main, j'avais mal au bras tout le temps. Aurais-je dû ne pas demander ça parce qu'après tout, il y a d'autres collègues qui peuvent avoir du mal à écrire à la main? (J'en connais au moins un...) Évidemment quand on arrive à une caisse prioritaire et qu'il y a aussi d'autres personnes avec une carte priorité, il faut quand même faire la queue. Et évidemment les gens ont le droit d'être polis et de laisser passer quelqu'un qui a encore plus de difficultés (genre le petit vieux) en premier, voire de ne pas utiliser leur carte parce qu'en fait il n'y a pas de queue. Les femmes enceintes ont le droit de passer en caisse prioritaire alors qu'elles ne sont ni malades, ni handicapées, devraient-elles refuser sous prétexte qu'il pourrait y avoir des petits vieux qui fatiguent? Et dans l'autre sens, quelqu'un qui s'est fait une entorse ou cassé une jambe et passe au supermarché avec des béquilles n'aura normalement pas droit à la priorité, mais les gens vont quasi systématiquement laisser passer quand même. Faudrait-il refuser parce qu'on n'est en fait pas prioritaire puisqu'il s'agit d'une atteinte passagère?

Avoir une carte de priorité est une chose, et cela peut être très utile pour la personne. Mais bien sûr avoir une telle carte ne dispense pas d'une certaine politesse et d'une utilisation éclairée.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Rawoonie
Régulier
Messages : 55
Enregistré le : jeudi 15 août 2019 à 11:56

Re: CMI priorité : la galère ?

#8 Message par Rawoonie » vendredi 23 août 2019 à 16:55

Flower a écrit :
vendredi 23 août 2019 à 15:02
(...)

C'est bête comme raisonnement, désolée(...)
je le suis d'autant plus (désolée) que ce n'était pas un raisonnement.
Mais de vraies questions. De la vie réelle.
Parce que j'ai une carte, avec un handicap physique, et je n'ai jamais osé sortir ma carte, ni passer devant qui que ce soit.

C'était donc de vraies questions pour savoir si, dans la vie réelle, comment la personne va utiliser la carte. Ce qu'on dit dans ces cas là.

C'était donc à prendre au 1er degré. Comme toujours me concernant.
Comme je le disais dans ma présentation, en participant ici j'ai cette impression désagréable d'être + autiste que les autres participants.
En voilà un parfait exemple :(
en cours de diag CRA

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4429
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: CMI priorité : la galère ?

#9 Message par Flower » vendredi 23 août 2019 à 17:20

Rawoonie a écrit :
vendredi 23 août 2019 à 16:55
Comme je le disais dans ma présentation, en participant ici j'ai cette impression désagréable d'être + autiste que les autres participants.
En voilà un parfait exemple :(
Le point est plutôt que j'ai dû faire la fâcheuse expérience qu'en moyenne, ce genre de questions est orienté dans un sens "négatif" - en gros, puisque la personne a l'air valide et n'est pas un vieux, c'est qu'elle ne doit pas se plaindre. Une réaction qu'on rencontre très souvent avec un handicap invisible, les gens ont tendance à considérer que quand on ne le voit pas du premier coup d’œil, c'est qu'il n'y a donc aucun problème.

Sinon pour le côté terre-à-terre dans la vraie vie, la plupart des grands magasins ont des caisses prioritaires dédiées, là effectivement on risque de devoir montrer sa carte surtout s'il y a du monde. (Quand il n'y a personne généralement les caissiers s'en fichent.) Et s'il y a plusieurs personnes à une caisse prioritaire qui ont toutes une bonne raison d'être là (donc soit la carte, soit manifestement enceintes), il faut bien sûr attendre quand même. Mais généralement moins longtemps puisque justement les gens qui peuvent attendre à ces caisses sont "triés" - quand il y a beaucoup de monde, des gens du magasin vont passer dans la file et demander aux clients s'ils ont bien la carte de priorité.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4279
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: CMI priorité : la galère ?

#10 Message par misty » vendredi 23 août 2019 à 19:02

Rawoonie a écrit :Parce que j'ai une carte, avec un handicap physique, et je n'ai jamais osé sortir ma carte, ni passer devant qui que ce soit.
Je comprends tout à fait ce que tu évoques. En fait la CMI priorité on me l'a proposée et je n'ai pas voulu précisément à cause de ça. Je ne comprends pas à quoi elle me servirait étant donné que je suis justement incapable de revendiquer ce genre de choses et de prendre l'initiative d'une interaction dans ce type de contexte.
Même d'un point de vue logique, je ne percute pas: si je veux passer devant quelqu'un, qu'est-ce que je sais de cette personne (qui peine peut-être aussi énormément)? Comment je peux me positionner? Pour moi c'est trop compliqué et le temps que je réfléchisse à tout ça le truc a fermé.

Et en fait j'ai aménagé mon quotidien en fonction: je fais par exemple mes courses à 8h le matin, le parking est quasi vide, le magasin aussi, et il est rare que j'ai quelqu'un devant moi à la caisse. Pareil pour le stationnement: si je dois aller à un endroit où je ne peux pas me garer c'est mauvais signe parce que c'est bondé (donc je ne pourrais pas gérer, repartirais aussitôt et m'arrangerais autrement pour ce que j'ai à faire).
Quant à Disney franchement... Si j'étais capable d'aller passer une journée à Disney je n'en serais sûrement pas là. J'ai déjà tenté, en "aménageant" aussi au max, et franchement les files d'attente (il suffit de ne pas aller aux attractions bondées, ce que j'ai fait), c'était bien loin d'être le pire défi là-bas.

Bref, que ce soit pour le stationnement ou pour les files, cette carte est utile uniquement dans les situations que j'essaie au maximum d'éviter donc je ne vois pas l'intérêt.
De plus ça me poserait à moi aussi un souci éthique d'en "profiter" par rapport à certains qui en auraient vraiment besoin. Si je peux moi aménager mes impératifs en fonction (déjà parce que je n'ai pas le choix, de manière générale), en revanche la personne qui a une prothèse de hanche ne peut pas.

Donc désolée mais oui, je trouve que dans le cas de l'autisme adulte il est assez légitime de trouver quelque chose d'absurde à ce type de demande. Par contre, pour les parents d'enfants autistes qui eux n'ont pas forcément besoin d'aménager leur quotidien à mort pour espérer arriver à le supporter et seront capables d'initier une interaction pour couper une file, c'est complètement autre chose. Et je trouve complètement normal qu'elle soit attribuée à des enfants (enfin à leurs parents).
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

mikkel
Forcené
Messages : 892
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: CMI priorité : la galère ?

#11 Message par mikkel » vendredi 23 août 2019 à 21:03

Pour Disney, une seule attestation du médecin suffit pour couper les files. On avait pris aussi l'attestation aeeh il me semble au cas où... et ça avait fonctionné. On avait eu un super accueil je me souviens alors que j'étais hyper gêné de faire cette demande. Ça peut sembler "injuste" de passer devant des gens, je l'entends... mais il faut bien comprendre que sinon, c'était mort de toute façon, il n'aurait jamais fait la queue (et nous non plus quand j'y pense).
Maintenant, on a la carte mais on ne s'en sert jamais (pas une fois). Je fais aussi les courses/achat vêtements/marché toujours très tôt, dès l'ouverture... Etant père au foyer, je peux me permettre ce luxe. Pour d'autres, ça doit être plus dur, c'est sûr.
Dans ces conditions, on n'a jamais eu de problème et il apprécie m'accompagner (ça reste rare). Puis il y a le drive aussi qui est très pratique...
Cet été, en vacances en Irlande, on a fait les courses dans la journée... c'était douloureux... On sortait de là totalement déphasés, énervés, mal au dos... etc Je me demande si une carte cmi peut être utilisée à l'étranger ?
Papa d'un pré-ado autiste

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4279
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: CMI priorité : la galère ?

#12 Message par misty » vendredi 23 août 2019 à 21:44

mikkel a écrit :On avait eu un super accueil je me souviens alors que j'étais hyper gêné de faire cette demande. Ça peut sembler "injuste" de passer devant des gens, je l'entends... mais il faut bien comprendre que sinon, c'était mort de toute façon, il n'aurait jamais fait la queue (et nous non plus quand j'y pense).
Mais ton fils c'est un enfant. Il n'est pas du tout injuste de permettre à des enfants de profiter du mieux qu'ils peuvent de cette sorte de "passage quasi-obligé". Certains s'en foutent mais pour d'autres c'est une manière de ne pas se sentir si différents de leurs camarades et ça c'est très important pour un enfant autiste.
Et surtout, ce n'est pas ton fils qui a fait la demande pour couper la file. C'est de ça (aussi) dont je parlais.
Etant père au foyer, je peux me permettre ce luxe. Pour d'autres, ça doit être plus dur, c'est sûr.
Ben écoute, je travaille au delà de ce qui est considéré comme raisonnable dans mes certificats médicaux (j'y vais avant d'aller travailler, aux courses), j'ai un quotidien très compliqué à organiser et des tonnes de choses à gérer mais j'y arrive. Alors autant je suis contre le "quand on veut on peut" qui pue le macronisme, autant je trouve qu'il y a parfois de l'abus.

Je reviens dessus parce que j'ai du mal à l'expliquer mais ce que je ne comprends pas c'est comment sans aucun élément on peut se positionner comme légitime de couper une file. Attendre, c'est pénible pour tout le monde. Moi je suis autiste mais devant moi il peut y avoir un mec qui risque de rater son train et de se retrouver dans une merde noire, une dame qui est au bord de se faire pipi dessus mais ne dit rien, une autre qui va perdre son travail si elle est en retard et elle va être en retard parce qu'il y a eu en plus un contretemps sur la route... Bref, au fond qu'est-ce qu'on en sait? C'est ça qui me pose problème.

Même pour les femmes enceintes c'est hyper compliqué (j'ai plusieurs fois laissé passer des dames que je pensais enceintes et en fait non elles ne l'étaient pas, c'est extrêmement gênant); tout est compliqué quand il s'agit de déterminer notre position sur une échelle qu'on ne connaît pas. Je ne juge personne mais ce que je voulais dire c'est que dans l'histoire il faut suffisamment bien déchiffrer les situations, le contexte autour et les autres "acteurs" de la scène pour savoir ce qu'il en est. Et moi je n'y arrive pas, donc je trouve un peu absurde de me proposer une carte pour couper les files.
A part en partant systématiquement du principe que je suis plus légitime qu'un autre et plus en difficulté dans tous les cas de figure, je ne vois pas le truc. Et encore, en faisant ça j'ai de grandes chances de passer un jour devant une personne autiste au bord de la crise qui va me laisser passer gentiment (et bêtement) sans rien dire. Avant d'aller tout aussi gentiment se taper son petit meltdown dans les toilettes en se cognant (gentiment aussi) la tête contre le mur pour se calmer. Les courses elles resteront dans le magasin et la personne ne mangera peut-être rien pendant 2 jours mais moi je m'en fous après tout je suis pas là pour le voir parce que je suis passé sans me retourner (étant donné que j'avais le droit de passer donc c'est normal). Je ne comprends pas, et désolée mais pour moi c'est pas possible.

Les handicaps invisibles, je considère qu'ils sont valables autant pour moi que pour les autres et statistiquement je suis loin d'être la seule concernée. Si les gens ne peuvent pas voir mon handicap l'inverse est vrai aussi. Pure logique.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

mikkel
Forcené
Messages : 892
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: CMI priorité : la galère ?

#13 Message par mikkel » vendredi 23 août 2019 à 22:33

C'est cool d'avoir laissé des femmes enceintes passer devant toi, après dommage qu'elles l'étaient pas :lol: ! Je le ferais aussi enfin je proposerais en tout cas.

On s'est retrouvé une fois dans une file d'attente à la caisse avec derrière nous un autiste sévère et son éduc, du coup je leurs ai dit de passer devant nous mais l'éduc a refusé prétextant qu'il devait prendre sur lui... etc J'ai halluciné, je n'étais pas d'accord mais je n'ai rien dit. Je pense qu'il y a des choses qu'on ne peut pas prendre sur soi, ça fait juste mal point barre... t'auras beau essayer d'insister mais rien ne t'y habituera. En partant de ce postulat, perso avec mon fils, je lui évite bon nombre de galères. Comme toi, on a déjà fait demi tour après avoir vu que le parking était plein... on peut avoir des instants d'hésitation, se dire qu'on a pas fait tout ce chemin pour rien mais non, il sera toujours préférable de se préserver. Bon après faut voir si c'est plus de 20-30 km... On peut aussi calculer le temps d'une file d'attente et aviser : je chronomètre quelques passages, je fais une moyenne et je regarde combien de personne sont devants, la limite dépend de la fatigabilité du moment.

j'ai ça en tête, j'adore le petit dessin : https://www.change4time.org/egalite-et-equite/
ce n'est pas ton fils qui a fait la demande pour couper la file.
Aujourd'hui, il n'en serait pas capable, il bafouillerait, perdrait ses moyens... il n'essaierait même pas d'ailleurs. Par contre il quitterait la file pour s'en aller, ça oui...

Edit : je post ici une réponse concernant la carte, qui a de l'importance :

"La réponse est oui, dans l'Union Européenne en tout cas. Ma carte date de moins de 2 ans, elle comporte le drapeau UE et je l'ai déjà utilisée à l'étranger (Italie et Grèce)."
Modifié en dernier par mikkel le samedi 24 août 2019 à 10:24, modifié 1 fois.
Papa d'un pré-ado autiste

Anja-louise
Fidèle
Messages : 160
Enregistré le : jeudi 27 octobre 2016 à 19:59

Re: CMI priorité : la galère ?

#14 Message par Anja-louise » samedi 24 août 2019 à 8:43

Pour ma part, j'ai la CMI Invalidité qui permet d'avoir les mêmes avantages que la CMI priorité, mais je ne m'en sers pas pour les files d'attentes, les places assises dans les lieux communs. En fait au supermarché, je ne vais jamais aux caisses PMR: quand je vois une personne handicapée physique, je suis ambivalente sur savoir quoi faire en clair qui est le plus handicapé de nous deux? Est ce que je montre ma carte si elle me demande la place ou est ce que je la laisse passer?
Le fait de penser à ça m'énerve du coup pour pas le faire et bien je ne vais pas à ces caisses, voilà comme ça : résolu!
De toute manière d'après le guide barème de la MDPH, mon handicap entraîne "une entrave majeur dans la vie quotidienne" justifiant le taux d'attribution de 80% d'où l'attribution de la CMI Invalidité à ce taux. Mais c'est vrai que si j'étais dans la fourchette 50-80, je n'aurais pas demandé la CMI priorité car dans mon cas je pense qu'elle n'a pas d'utilité.
TSA+ nombreuses comorbidités

Avatar du membre
mrl
Adepte
Messages : 200
Enregistré le : mardi 2 avril 2019 à 16:41
Localisation : Lyon

Re: CMI priorité : la galère ?

#15 Message par mrl » samedi 24 août 2019 à 14:41

Personnellement, je souhaiterais avoir une CMI mobilité et je vais en faire la demande dans mon dossier pour la RQTH que je dois envoyer bientôt.
Je ne pense pas que je la montrerais pour avancer plus vite dans les files d'attente ou demander une place. Par contre, ça m'éviterait de me faire engueuler parce que je ne laisse pas ma place, ou pas assez vite, surtout les jours où je suis hyper mal. (les autres jours, je laisse ma place sans problème)
Parce que quand même ça m'arrive relativement souvent et ça me saoule vraiment. :evil:
Malgré de nombreux traits autistiques, pré-diagnostic qui ne peut affirmer un TSA en l'absence de témoignages sur la petite enfance.
En attente de rendez-vous chez le psychiatre.

Répondre