la MDPH ne doit-elle pas informer ?

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
Marisol
Adepte
Messages : 245
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#1 Message par Marisol » lundi 28 octobre 2019 à 10:15

Bonjour,

J'ai contacté la MPDH (par mail pour avoir des traces) afin de connaître les orientations possibles (après la 3e ULIS).

La MDPH me réponds de voir avec la Proviseure lors de l'ESS ...
L'ESS est programmée fin janvier.
D'ici là j'ai besoin/envie d'anticiper (même si Fiston est en 4e, j'estime avoir le droit de savoir).

Est-ce que la MDPH n'est pas là pour renseigner ?
maman d'un ado TED

Cardamome
Forcené
Messages : 845
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#2 Message par Cardamome » lundi 28 octobre 2019 à 10:49

Non, la MDPH ne donne pas ce genre d'infos!
Spoiler : 
déjà que pour obtenir celles qu'ils doivent fournir, c'est parfois galère !!
Ce serait plutôt le rôle de l'enseignant référent.
Mais en vrai de vrai, et bien, c'est plutôt débrouille, système D & co.

Voir avec cet ULIS en particulier, que deviennent les élèves après la 3°...
Mais, et je suis désolée si je parais un peu brute dans ce qui suit, j'ai bien peur qu'un aiguillage vers cet ULIS (non adapté à son profil) au départ "par défaut" ne mène pas vers de nombreuses solutions adaptées à votre fils, après la 3°.
J'ai peur que les pistes ne se limitent que sur des choses pour des profils trop différents de votre fils. Et revenir à un système "moins fermé" après l'ULIS ça doit exister mais ce doit être rare et ce sera sûrement très fatigant en terme d'attente, de rythme...
C'est très compliqué tout ça, et peu d'aide (pas du tout !!) à attendre de l'éducation nationale, de la MDPH, de l'enseignant référent...
Spoiler : 
Pour les interrogations sur l'orientation de mon fils, on nous conseille d'aller voir la conseillère d'orientation :crazy: :lol:
Comme si elle allait pouvoir juger de ses goûts/de ses capacités/de ses besoins/de ses troubles liés au TSA ou à sa dysgraphie :lol:
Et nous aider ! :naugty:
Le point positif: vous avez raison de vous y prendre bien en avance, l'après 3° arrive très vite en effet.

En cherchant un peu sur internet, on trouve quelques idées mais pas forcément réalisables vers chez vous ?
https://forums-enseignants-du-primaire ... %C3%A8ge/
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA peu avant ses 12 ans.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3621
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#3 Message par hazufel » lundi 28 octobre 2019 à 11:10

Je suis assez d'accord avec l'avis de Cardamome.
Avant tout, de quoi ton fils a envie ?
Parce qu'il semble que le post 3e Ulis soit pro, CAP ou IME, mais si ton fils aimerait tenter le général, quelles sont les possibilités ? Il pourrait redoubler la 3e en ordinaire ?
Malheureusement aujourd'hui les lycées pro sont davantage vus comme les poubelles du général, sauf qu'il manque énormément de techniciens qualifiés parce que les filières sont désertées, et si un jeune a une envie de filière technique, il faut l'accompagner dans cette voie.
Du coup, je dirais en premier lieu voir avec ton fils et ensuite prévoir son projet de vie bétonné, avec l'appui des enseignants pour que vous puissiez choisir son post 3e et pas la MDPH à votre place.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Cardamome
Forcené
Messages : 845
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#4 Message par Cardamome » lundi 28 octobre 2019 à 13:09

J'ajoute que pour mon fils une filière pro en lycee aurait été de prime abord, plus "reposante" et mieux adaptée à sa fatigue, sauf que concrètement, vu le public accueilli dans le lycée en section pro, ça aurait été une catastrophe.
(Et en plus, rien ne le tente vraiment comme secteur d'activité).
Un de la classe de 3°de mon fils, est en section pro et s'y ennuie à mourir... Dépité par le niveau, il était pourtant un peu à la traîne en fin de collège. L'AESH qui le connait un peu me disait qu'il est en train de "mal tourner"...
Fiston est très influençable, je pense qu'il criserait+++ ou essaierait de se fondre dans le groupe quitte à s'éteindre (il l'a déjà fait au cp).

Il y a d'ailleurs au lycée, un jeune avec TSA, en seconde pro. C'est l'enfer pour lui. Les autres dès la première semaine se moquent de lui, il a une AESH mais que quelques rares heures par semaine. Il est "livré en pâture" à sa classe. l'AESH n'arrive pas à gérer...
Je n'ai aucune idée de ce que les parents ont communiqué.
Le jour de la rentrée, les élèves sont en trinôme pour un rallye découverte à travers le (grand) lycée. Ça a été bien trop stressant pour l'élève. Il ne connaissait ni les autres, ni les lieux. Personne ne s'est soucié de lui,j'en étais malade après coup en l'apprenant.
Idem pour une sortie scolaire: familles informées le vendredi pour le mercredi suivant.
L'élève a fait une crise en ville, les élèves étaient en petits groupes "seuls". Ceux de son groupe l'ont vu partir en crise et ne sachant que faire, l'ont laissé partir... Un seul prof accompagnant.
(Ça a l'air l'organisation classique des sorties :oops: et si on y ajoute des élèves pas top, bonjour l'ambiance).
Une chance, il reste 2 ou 3 élèves pas trop à la ramasse dans la classe, mais ils ne vont pas tenir le coup longtemps pour protéger l'élève avec TSA (qui en plus est loin d'être bête me disait un des profs, presque ébahi :oops: )
Je ne veux choquer personne, je ne dénigre pas du tout les filières en question, juste je constate qu'au lycée de secteur, les élèves qui y sont désormais scolarisés, pourrissent totalement les filières.
Spoiler : 
Va se poser pour mon fils, un peu la même question épineuse sur son orientation en fin de seconde : générale ou technologique. Il y a une dizaine d'années, j'aurais envoyé mon fils en section techno les yeux fermés... Ce n'est plus le cas maintenant. Il ne s'intégrera pas. Les relations aux autres sont encore fragiles, notamment avec des ajouts en décrochage, à cause de son TSA, de sa façon d'être à des lieues des élèves qui sont désormais en séries techno + des années de harcèlement... Et en plus les emplois du temps sont dingues, les semaines ultra chargées et par exemple les attentes en français quasi identiques aux séries générales avec des heures en moins :crazy:
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA peu avant ses 12 ans.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Marisol
Adepte
Messages : 245
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#5 Message par Marisol » lundi 28 octobre 2019 à 14:44

Merci de vos réponses !

Je pense que l'offre dans notre secteur ne correspond pas du tout aux goûts de Fiston, ni a ses possibilités.

Retourner en standard ? Son niveau est trop hétérogène + dyscalculie "aigüe" + problèmes de praxie = galère maxi
+ retrouver les petits c**s déjà fréquentés au collège ? non merci ! ça avait été un vrai enfer pour lui.
Hors de question de lui infliger ça, encore une fois (maman échaudée en vaut deux).

Les filières pro/segpa ? Pas adaptées non plus pour les raisons évoquées : les autres élèves qui le prendront pour cible !
(comme en 6e ? re-non-merci).

Ce qu'il aime ? il veux travailler dans la nature. J'ai cherché, il existe une MFR pas trop loin de chez nous qui propose les métiers "horticulture".
C'est pas mal mais impossible de l'imaginer en internat (because les autres gamins + les réveils nocturnes + angoisses et tutti quanti).
J'attends de savoir si la MFR accepte des élèves sans l'internat.
Visiblement, il y a des admis "éducation nationale" mais je ne sais pas sous quelles conditions. C'est étrangement assez confidentiel.

IME ? pour un TSA sans DI, rien dans le coin ; un vrai désert ici …

Je vois le truc arriver : CNED ; et j'ai du mal avec cette idée autant pour mon Loulou que pour moi.
24h/24 à la maison ? Sincèrement, ça va être très difficile à vivre pour l'un comme pour l'autre.
(sans compter que son paternel va cumuler au moins 4 crises cardiaques simultanées rien qu'en entendant "CNED" :yawn:

Donc CNED en attendant qu'il soit adulte puis la MFR section adultes (sans internat) ; ça me semble être l'option la moins "couteuse" pour mon Grand.
maman d'un ado TED

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3621
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#6 Message par hazufel » lundi 28 octobre 2019 à 15:26

Le CNED peut être partagé, avec une partie en établissement scolaire et une partie pas le CNED, si ça peut aider à travailler les matières qui lui sont plus difficiles à travailler au collège.
Ce serait super qu'il puisse intégrer la filière horticulture, comme ça lui plait ! :bravo:
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

bézèdach44
Forcené
Messages : 1279
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#7 Message par bézèdach44 » lundi 28 octobre 2019 à 17:33

Après je ne sais pas précisément et je n'ai pas envie de donner de mauvaise info, mais les fillières pro agriculture sont souvent "peuplées" de jeune qui aiment réellement la nature et veulent se dédier à ça par passion, et non pas parce que c'est juste du pro et facile d'accès. Du coup, je trouve qu'il y a beaucoup moins de branleur mal éduqués et harceleurs dans ces filières (contrairement aux filière mécanique par exemple). Donc s'il aime la nature, il y a je pense pas mal de BPA qu'ils pourraient tanter après la 3e s'il aime ça.
Peut être creuser en ce sens, et aller à des portes ouvertes etc. ?
Autiste.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20087
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#8 Message par Jean » lundi 28 octobre 2019 à 22:06

Information et conseil font partie des missions légales des MDPH.

Mais il ne faut pas rêver :oops:

Commencer par s'appuyer sur l'enseignant référent.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20087
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#9 Message par Jean » lundi 28 octobre 2019 à 22:07

bézèdach44 a écrit :
lundi 28 octobre 2019 à 17:33
Après je ne sais pas précisément et je n'ai pas envie de donner de mauvaise info, mais les fillières pro agriculture sont souvent "peuplées" de jeune qui aiment réellement la nature et veulent se dédier à ça par passion, et non pas parce que c'est juste du pro et facile d'accès. Du coup, je trouve qu'il y a beaucoup moins de branleur mal éduqués et harceleurs dans ces filières (contrairement aux filière mécanique par exemple). Donc s'il aime la nature, il y a je pense pas mal de BPA qu'ils pourraient tanter après la 3e s'il aime ça.
Peut être creuser en ce sens, et aller à des portes ouvertes etc. ?
Remarques très justes.

Il faut seulement réaliser que ces filières dépendent du Ministère de l’Agriculture, et que, suivant les endroits, la prise en compte du handicap n'est pas au point.

Je ne dis pas çà pour la Bretagne, où un travail magnifique a été fait.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Cardamome
Forcené
Messages : 845
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#10 Message par Cardamome » mardi 29 octobre 2019 à 6:48

bézèdach44 a écrit :
lundi 28 octobre 2019 à 17:33
Après je ne sais pas précisément et je n'ai pas envie de donner de mauvaise info, mais les fillières pro agriculture sont souvent "peuplées" de jeune qui aiment réellement la nature et veulent se dédier à ça par passion, et non pas parce que c'est juste du pro et facile d'accès. Du coup, je trouve qu'il y a beaucoup moins de branleur mal éduqués et harceleurs dans ces filières (contrairement aux filière mécanique par exemple). Donc s'il aime la nature, il y a je pense pas mal de BPA qu'ils pourraient tanter après la 3e s'il aime ça.
Peut être creuser en ce sens, et aller à des portes ouvertes etc. ?
Merci pour cette information qui ouvre quelques possibilités supplémentaires pour mon fils également. Merci le forum, la mise en commun d'idées, le partage d'infos. :bravo:

Ce n'est pas un domaine que nous connaissons mais près de chez nous, un lycée agricole existe... Je vais creuser la piste, sur internet, puis en vrai et en parler avec fiston.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA peu avant ses 12 ans.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

EnHans
Forcené
Messages : 1139
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#11 Message par EnHans » mardi 29 octobre 2019 à 8:43

Chez nous, c'est ce qui est envisagé. http://www.mfr-plabennec-ploudaniel.fr/ Tout dépendra de son évolution jusqu'en 3 ème. Il y a aussi les métiers de la marine (orientés vers la pêche), mais c'est trop dur... Il est coriace mais faut pas exagérer... A moins qu'il ne nous laisse pas le choix.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

lucius
Fidèle
Messages : 159
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#12 Message par lucius » mardi 29 octobre 2019 à 12:58

Dans un monde idéal, les Centres d'Information et d'Orientation (CIO) devraient être capable d'aider à orienter selon un handicap (si on est handicapé) ou d'un TSA. On est loin d'être dans un monde idéal.

il faudrait regarder le lien suivant.
Mais avant de choisir une formation qui pourrait l'intéressé, il faudra se demander si il y a des offres d'emplois dans 5 ans ou 20 ans dans ce domaine. J'ai connu une personne qui a fait une formation de qualité dans un domaine mais qui a dû reprendre des études faute de trouver un emploi au niveau national (pas assez d'offres par rapport au nombre de personnes formées chaque année).
Modifié en dernier par lucius le mardi 29 octobre 2019 à 13:09, modifié 1 fois.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

EnHans
Forcené
Messages : 1139
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#13 Message par EnHans » mardi 29 octobre 2019 à 13:01

Pour moi, le monde idéal serait que l'autre aurait autant d'importance si ce n'est plus que nous même. Mais c'est impossible.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Marisol
Adepte
Messages : 245
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#14 Message par Marisol » mardi 29 octobre 2019 à 15:15

Merci beaucoup à Toutes et Tous de vos idées, commentaires et liens.

J'ai de quoi faire : réfléchir, contacter, visiter, partager avec le papa et tout et tout...

Je doute que les lycées-pros conviennent à mon Grand : son profil est "trop" pour les "normaux".
Et il a vraiment dégusté en 6e ; si c'est pour retrouver les mêmes gamins dans différents établissements ...

La nature l'attire beaucoup (pour l'instant) et effectivement, il me semble aussi que les jeunes sont motivés dans ce milieu.
Le sérieux lui convient bien. C'est pourquoi je pensais aussi aux MFR (sans réponses pour l'instant).

aparté au sujet
Petit choc aujourd'hui : nous sommes allé choisir ses nouvelles lunettes de vue.
Il a essayé 2 ou 3 modèles et la dame du magasin nous a rapidement orienté vers les modèles ... pour ADULTES !!!
C'est de plus en plus un GRAND !
(on a beau savoir que ça va arriver, bah quand même, c'est un petit choc)


Mikkel : Pour moi, le monde idéal serait que l'autre aurait autant d'importance si ce n'est plus que nous même. Mais c'est impossible.
Vous avez tellement raison :love:
maman d'un ado TED

EnHans
Forcené
Messages : 1139
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: la MDPH ne doit-elle pas informer ?

#15 Message par EnHans » mardi 29 octobre 2019 à 15:23

C'est de plus en plus un GRAND !
Idem chez nous, il va bientôt être aussi grand que sa maman qui mesure quand même 164 cm. En plus il a une cage thoracique volumineuse (à cause de la natation certainement), ça fait bizarre car je le vois toujours comme un petit garçon mais il n'en est plus un.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Répondre