RQTH ou pas RQTH

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
Avatar du membre
Alpha
Adepte
Messages : 287
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: RQTH ou pas RQTH

#16 Message par Alpha » vendredi 13 décembre 2019 à 17:59

Je suis d'accord avec toi et pour ma part c'est pour ça que je n'ai révélé ça à personne à par mon conjoint et le membre de ma famille qui a passé l'ADI.
Malheureusement la société est comme ça et pour ma part je n'ai pas l'énergie ni le pouvoir pour changer les mentalités.
Diag TSA

ブノワ
Fidèle
Messages : 168
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: RQTH ou pas RQTH

#17 Message par ブノワ » vendredi 13 décembre 2019 à 18:30

Disons que ce qui est important pour le moment, c'est que les règles (les lois) n'évoluent pas vers la société.

Jusque là, on avait la chance que les politiques handicap font consensus dans la politique, que les "experts" du domaines (y compris de droite) sont totalement d'accord sur le fait que les entreprises ne jouent pas le jeu des 6%, etc.

J'ai bien peur que "la nouvelle génération" de comptables-politiciens (et je m'excuse auprès des vrais comptables) mette ça au rebut, avec l'AAH pour les handicapés mais pas trop, la retraite pour autre chose que vivoter, etc.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

lulamae
Forcené
Messages : 3562
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: RQTH ou pas RQTH

#18 Message par lulamae » vendredi 13 décembre 2019 à 19:18

Alpha a écrit :
mercredi 11 décembre 2019 à 12:05
Je pense que le risque réside dans le fait que si demain tu es en incapacité totale ou partielle de travailler (épuisement, problématique pour obtenir des aménagements avec ton employeur etc.) et que l'assureur parvient à prouver que c'est dû aux TSA (plus grande fatigabilité, etc.), alors que lorsque tu as souscris l'assurance, tu avais connaissance de ce diag, ils peuvent se retourner contre toi et refuser le paiement des mensualités du prêt (dans le cadre d'un prêt immobilier par exemple), au delà des 30 ou 90 jours d'ITT ou d'IPT (en fonction de l'assurance souscrite).
Cela ne vaut donc que si tu as le diagnostic jeune, avant l'âge où l'on souscrit généralement prêts et/ou assurances. Si par ailleurs tu reçois le diagnostic à un âge assez avancé (40 ans et plus), cette faute ne vaut plus. Tu pouvais ne pas le savoir au moment du diagnostic.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

margotton91
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: RQTH ou pas RQTH

#19 Message par margotton91 » vendredi 13 décembre 2019 à 19:49

Je n'éprouve aucune sympathie pour notre Président de la République actuel, ni pour son gouvernement. Malgré tout, il ne faut pas nier les fortes capacités intellectuelles du Président de la République et son sens inné de la communication.
Néanmoins, j'appelle votre attention sur le fait qu'à partir du 01/01/2020, la loi va évoluer et se durcir pour l'emploi des personnes avec RQTH à l'égard des entreprises ordinaires. Leurs obligations vont s'accroître et les seuils à partir desquels cela va s'appliquer vont s'abaisser. Tout cela a été voté dans la dernière loi travail portée par Mme la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud.
Pour avoir échangé récemment avec le dirigeant d'une entreprise adaptée, cette loi aura aussi des répercussions à leur niveau.
ブノワ a écrit :
vendredi 13 décembre 2019 à 18:30
Disons que ce qui est important pour le moment, c'est que les règles (les lois) n'évoluent pas vers la société.

Jusque là, on avait la chance que les politiques handicap font consensus dans la politique, que les "experts" du domaines (y compris de droite) sont totalement d'accord sur le fait que les entreprises ne jouent pas le jeu des 6%, etc.

J'ai bien peur que "la nouvelle génération" de comptables-politiciens (et je m'excuse auprès des vrais comptables) mette ça au rebut, avec l'AAH pour les handicapés mais pas trop, la retraite pour autre chose que vivoter, etc.
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
14/11/2019 : 1er RV centre expert Créteil pour entretien avec psychiatre avant les tests du bilan diagnostic

Répondre