Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
EnHans
Forcené
Messages : 1458
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#16 Message par EnHans » jeudi 12 décembre 2019 à 13:49

Au cdas, ils envoient jamais de reco pour des rip ou des signalements.
Avant d’arriver à la partie où tu expliques que les ambulanciers ont jugé ok de laisser ton fils seul, elle a flippé. Donc là, ça a été discuté, il y avait des solutions mises en place donc pourquoi pas mais il a quel age ton fils ?
Dehlynah a écrit :
jeudi 12 décembre 2019 à 13:08
Ben en fait là je suis en flip total car j'ai reçu un recommandé ( si ça se trouve c'est juste le notaire, l'avocat...), je n'ai pas de sonnette (et ça m'arrange généralement, mais pas là :roll: ) que je dois aller récupérer, j'ai remis il y a peu mon AS éduc nat à sa place il y a peu ( lui disant qu'elle m'invitait à poser mes limites avec les gens, et que ça s'appliquait aussi pour elle), elle m'a clairement manqué de respect, et j'ai super peur qu'elle fasse un signalement (j'avais rencontré une psy de la PMI, je demandais de l'aide à l'époque, elle m'avait traitée comme une m...de, mon fils aussi, m'accusant d'allaiter encore ma fille à 1ans et demi!! et avait menacé de faire un signalement, j'avais raconté que leur père avait pété des jouets contre le mur...)
Je crois que l'AS a tiqué sur le fait que j'ai laissé mon fils seul la nuit alors que j'allais aux urgences avec la petite, selon elle j'aurais dû " lui botter le cul" et le forcer ( mais imaginez dans quel stress et l'état de fatigue à 1h du mat, je devais faire au mieux, mon fils dormait bien).
Dans mon courrier je lui explique que les ambulanciers dans l'urgence de la situation (ma fille était en insuffisance respiratoire) ont discuté avec mon fils et on jugé qu'il pouvait rester seul, j'avais prévu un plan B au cas où j'aurais dû rester plus longtemps aux Urgences, il y avait les voisins aussi en dessous au cas où...
Mais j'ai peut être déconné, j'ai appelé le père qui s'est débiné, les ambulanciers m'ont dit "bon il a l'air ok, il a son portable, il a l'air de savoir se débrouiller", on y va
bref, je psychote...
En fait en demandant de l'aide, c'est comme si je n'avais plus de vie privée, plus de libre arbitre, je me sens jugée à tout va - mais ça c'est avec les mauvaises personnes...que je dois remettre à leur place ( cette AS m'aide bien pour mes papiers, et il n'y a qu'elle), ou carrément laisser de côté ( cf. le pédopsy du CMPP), mais quelle énergie dépensée...
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Dehlynah
Adepte
Messages : 288
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#17 Message par Dehlynah » jeudi 12 décembre 2019 à 17:51

Marisol a écrit :
jeudi 12 décembre 2019 à 13:29
hazufel a écrit :
jeudi 12 décembre 2019 à 11:07
Non là il te dit qu'ils n'ont qu'à se débrouiller parce que lui s'en fout.
Ne te culpabilises pas, bien sûr qu'il faut les accompagner, et sur tout ce qu'ils vivent.
L'autonomie n'existe pas si elle n'a pas de cadre rassurant. Elle devient juste alors de la survie.
Implique tes enfants, sur tout ce que vous mettez en place chez toi, même si les cadres stricts c'est toi qui les décide (par rapport à la sécurité et la violence par exemple), et l'autonomie viendra, avec le respect des règles que vous aurez créées ensemble.
Entièrement d'accord avec le commentaire d'Hazufel "il s'en fout" (même vécu).
Variantes : tu le protège trop ; c'est pas parce que tu aimes pas qu'il faut l'en priver ; ...

Courage.
oui et de toute façon, quoi que je fasse, quoi que je ferai, ça n'ira pas, soit je suis trop laxiste, soit trop protectrice, pas assez ci pas assez ça...

Bon ça va j'ai vraiment psychoté pour le recommandé, j'ai pensé aussi à un coup que pourrait me faire mon ex, on est en cours de divorce - il m'a appelée aujourd'hui pour me demander comment ça allait - j'ai trouvé ça louche - je me mets à penser que tout le monde me veut du mal etc. là je me dis que je suis vraiment traumatisée (ah si une bonne nouvelle,vu très bon psychiatre pas trop loin de chez moi qui connaît les TSA, et le syndrome post traumatique !! Le quatrième que je rencontre cette année quand même...)
EnHans a écrit :
jeudi 12 décembre 2019 à 13:49
Au cdas, ils envoient jamais de reco pour des rip ou des signalements.
Avant d’arriver à la partie où tu expliques que les ambulanciers ont jugé ok de laisser ton fils seul, elle a flippé. Donc là, ça a été discuté, il y avait des solutions mises en place donc pourquoi pas mais il a quel age ton fils ?
EnHans, désolée, pas compris du tout ton message à part la question finale : 10 ans
pas trop compris non plus ton message précédent et ce que tu veux dire/ boulot d'AS
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4070
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#18 Message par hazufel » jeudi 12 décembre 2019 à 17:58

CDAS : centre départemental d’action sociale
AS : assistante sociale.

Ouf pour le recommandé et super pour le psychiatre.
Ne va plus que vers des gens qui te seront bienveillants.
Courage.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Dehlynah
Adepte
Messages : 288
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#19 Message par Dehlynah » jeudi 12 décembre 2019 à 21:36

Merci Hazufel
mais comment repérer les personnes vraiment bienveillantes? Tu as des critères précis où ton instinct te guide ?
je commence quand même à sentir (ou plutôt être plus à l'écoute de mon ressenti souvent recouvert par plein de pensées contradictoires) comprendre, quitte à être parano - mon curseur est à présent très très bas, le moindre truc pas net je fuis

RIP? (Rest in piece)
AS ok
TS j'ai intégré mais un peu de mal
J'imagine un texte complètement absurde- HP peut donner lieu à diverses interprétations aussi...
Mais ce n'est pas que à cause des initiales que je n'ai pas compris le message d'EnHans
Ah je vais poser une autre question, j'ai failli enchaîner mais ça peut servir à d'autres, je suis perplexe sur un point/ psychiatre
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

EnHans
Forcené
Messages : 1458
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#20 Message par EnHans » jeudi 12 décembre 2019 à 21:55

Un rip, c'est un recueil d'informations préoccupantes.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4070
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#21 Message par hazufel » dimanche 15 décembre 2019 à 9:06

Dehlynah a écrit :
jeudi 12 décembre 2019 à 21:36
Merci Hazufel
mais comment repérer les personnes vraiment bienveillantes? Tu as des critères précis où ton instinct te guide ?
Depuis trois ans que je nage dans l’autisme, il y a maintenant des phrases / expressions qui me font tiquer tout de suite chez les gens que j’ai en face de moi.
J’ai lu beaucoup et appris des expériences de nombre de familles.
J’ai aussi un rapport assez instinctif aux gens. Si ça ne passe pas au premier contact, ça ne passera jamais.
J’ai assez de mes deux mains pour compter les personnes bienveillantes bienveillantes pour nous aujourd’hui, avec la majorité de professionnels, et si je les compte individuellement et pas par « poste ».
Si je ne compte que les non professionnels, une main n’est pas « remplie », bien loin de là.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Dehlynah
Adepte
Messages : 288
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions(levées)

#22 Message par Dehlynah » jeudi 19 décembre 2019 à 14:06

Alors voilà j'ai eu un premier RV ce matin
je devais y aller mardi, mais j'étais super fatiguée, des problèmes de santé en pagaille, et super angoissée à l'idée de ce RV
je les appelle pour repousser le RV à la rentrée, la secrétaire me dit ensuite que la TS propose de venir chez moi !
je dis que non - ensuite j'ai la TS au tél, je lui dis que je sature au niveau des intervenants etc. Très bon contatc au tél, je la sens réfléchie, bienveillante, je lui dis ma réticence à la rencontrer, étant donné que j'ai un RV avec une asso la même semaine-
il s'avère que j'avais pas trop le choix, ayant fait la demande à l'ASE (d'ailleurs c'est une "convocation" que j'ai reçue - terme qui m'a largement refroidie), bref elle me propose de repousser le RV à jeudi, elle pensait bien de venir chez moi pour rencontrer les enfants, je lui ai dit que je préférais avoir un premier contact avec elle d'abord dans les locaux de l'ASE, je lui explique le RV désastreux avec le pédopsy du CMPP, et qu'il m'est difficile de recevoir quelqu'un d'inconnu chez moi.
Bref ce matin - on discute, je lui parle de mes soucis : mon fils est parti ce matin en m'insultant violemment tout de même...Hier il a envoyé un coup de pied dans le visage de sa soeur...
Elle a eu une vue d'ensemble, à la maison, à l'école etc.
Elle dit en souriant: " bon c'est pas la cata et ça a l'air d'être de chouettes gamins" J'approuve.
Elle me demande si mon fils a vu une neuropsy. Puur détecter un TdA ou un HPI-
car tous les signes pour elle tendent vers un HPI, l'agressivité pouvant découler d'une hypersensibilité etc.

Elle a bien insisté sur l'adaptation nécessaires des réponses en fonction des troubles et/ou du fonctionnement de l'enfant. Elle doute de la réelle pertinence d'une mesure éducative s'il y a précocité, mais on peut jouer sur plusieurs tableaux (ce qu'elle m'avait dit au tél), et ce serait un accompagnement soft, style toutes les deux semaines. Et elle pense que vu leurs profils il y ait de fortes chances qu'ils soient sages comme des images (je plussoie). Ah oui pour elle aussi, mon fils se contient un max à l'école, fera tout pour éviter d'être puni, et se lâche avec moi. Son bulletin est d'ailleurs ( encore) super élogieux, aussi bien au niveau des apprentissages ("excellent en tout") que du comportement.
Elle s'inquiète pour l'entrée au collège. D'où l'intérêt d'un dépistage.

Bon, elle m'a demandé au début si j'avais des pathologies, des troubles.
J'ai juste évoqué le trouble anxio -dépressif -
ah dans la salle d'attente il y avait une affiche sur des ateliers de sensibilisation aux TED et à l'autisme.

Donc là - à votre avis est - ce que je la rappelle pour lui parler de mon diag? En sachant que mon ex mari va certainement le faire !! (il a participé à mes démarches) Ils vont le contacter de toute façon.
Je préfère autant que ce soit moi qui lui en parle, à ma manière, que mon ex à sa manière...
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Cardamome
Forcené
Messages : 924
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#23 Message par Cardamome » jeudi 19 décembre 2019 à 14:55

Elle me demande si mon fils a vu une neuropsy. Puur détecter un TdA ou un HPI-
car tous les signes pour elle tendent vers un HPI, l'agressivité pouvant découler d'une hypersensibilité etc.
Ça peut être une bonne idée un neuropsy mais pas n'importe lequel...
L'idéal serait de s'en faire conseiller un par une asso de TDAH ou de TSA. Les bilans coûtent un certain prix mais par un professionnel bien au fait, ça pourrait être utile par la suite.
Spoiler : 
Quant au HPI qui donnerait de l'agressivité :?
Bizarre, à force de le mettre à toutes les sauces, le HPI perd de sa "crédibilité".
Suite à un TDAH pourquoi pas mais un HPI qui engendre de l'agressivité ? Prudence.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Dehlynah
Adepte
Messages : 288
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#24 Message par Dehlynah » jeudi 19 décembre 2019 à 15:02

Cardamome a écrit :
jeudi 19 décembre 2019 à 14:55
Elle me demande si mon fils a vu une neuropsy. Puur détecter un TdA ou un HPI-
car tous les signes pour elle tendent vers un HPI, l'agressivité pouvant découler d'une hypersensibilité etc.
Ça peut être une bonne idée un neuropsy mais pas n'importe lequel...
L'idéal serait de s'en faire conseiller un par une asso de TDAH ou de TSA. Les bilans coûtent un certain prix mais par un professionnel bien au fait, ça pourrait être utile par la suite.
Spoiler : 
Quant au HPI qui donnerait de l'agressivité :?
Bizarre, à force de le mettre à toutes les sauces, le HPI perd de sa "crédibilité".
Suite à un TDAH pourquoi pas mais un HPI qui engendre de l'agressivité ? Prudence.
Ben je vois une neuropsy qui fais passer les tests...Elle est bien, elle travaille avec le psychiatre qui m'a diagnostiquée et qui me l'a conseillée.

Elle pensait à la psy sco ou du CMPP, tests gratuits mais en effet la finesse de l'analyse et le bilan sont importants.

j'ai précisé que l'hypersensibilité (et l'hypersensorialité pour ce qui est mon cas et lui aussi) peut engendrer de l'agressivité, une hyper réactivité, ça me paraît très plausible, pouvant être agressive quand je me sens agressée, ou submergée sensoriellement.
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Cardamome
Forcené
Messages : 924
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#25 Message par Cardamome » jeudi 19 décembre 2019 à 15:11

Doublon :oops:
Modifié en dernier par Cardamome le jeudi 19 décembre 2019 à 15:13, modifié 1 fois.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Cardamome
Forcené
Messages : 924
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#26 Message par Cardamome » jeudi 19 décembre 2019 à 15:12

Dehlynah a écrit :
jeudi 19 décembre 2019 à 15:02

Ben je vois une neuropsy qui fais passer les tests...Elle est bien, elle travaille avec le psychiatre qui m'a diagnostiquée et qui me l'a conseillée.
:bravo:
Elle pensait à la psy sco ou du CMPP, tests gratuits mais en effet la finesse de l'analyse et le bilan sont importants.
Et souvent on tombe sur des gens pas du tout bien au fait du HPI, ni du TDA/H et encore moins du TSA, qui vont avoir des conclusions à l'emporte pièce, digne de la psychologie de comptoir! Ou alors très psychanalystes.
j'ai précisé que l'hypersensibilité (et l'hypersensorialité pour ce qui est mon cas et lui aussi) peut engendrer de l'agressivité, une hyper réactivité, ça me paraît très plausible, pouvant être agressive quand je me sens agressée, ou submergée sensoriellement.
Oui, mais ce n'est pas le côté "HPI" qui engendre cela... Hypersensible oui mais ça ne débouche pas sur une agressivité.
Ce que tu décris, est plutôt typique du TSA entre autre. Ça fait penser aux meltdowns.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4070
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#27 Message par hazufel » jeudi 19 décembre 2019 à 16:21

D’accord avec Cardamome, le HPI n’a rien à voir avec un comportement particulier.
Ou l’enfant a un trouble neuropsy qui peut entraîner ce genre de difficultés / comportements, ou il a un défaut d’éducation.
Le HPI n’est pas une solution miracle dans laquelle on peut mettre tout et n’importe quoi.

Si tu es en contact avec une neuropsy sérieuse et connaissant les TDA/H et TSA alors ce serait bien de lui faire faire un bilan neuropsychologique (et pas seulement un test psychométrique, qui peut être bien mal / trop peu interprété).

Je te conseillerais d’éviter les psys scolaires et CMPP, souvent assez (et bien trop) branchés psychanalyse.

Je t’éviterais de parler de ton diagnostic d’autisme, mais de poursuivre les rdv si elle peut vous aider.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Dehlynah
Adepte
Messages : 288
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#28 Message par Dehlynah » jeudi 19 décembre 2019 à 16:55

Merci pour vos retours !!
Les bilans psychométriques peuvent être interprétés par le biais de la psychanalyse ?

De toute manière maintenant je préfère payer la qualité plutôt que d'avoir de la m...de gratuite, c'est payant sur le long terme au moins.

Et si moi ex parle de mon diag?
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4070
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#29 Message par hazufel » jeudi 19 décembre 2019 à 16:59

Dehlynah a écrit :
jeudi 19 décembre 2019 à 16:55
Merci pour vos retours !!
Les bilans psychométriques peuvent être interprétés par le biais de la psychanalyse ?
oui dans l’interprétation (pas les scores évidemment) : problème de relation avec la mère par exemple, j’en ai déjà eu des échos chez certaines familles.

Et si moi ex parle de mon diag?
tu peux lui dire que c’est un diagnostic médical sous couvert du secret médical et qui n’est pas à divulguer dans ton accord.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

2N3055
Forcené
Messages : 988
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: Demande d'aide à l'ASE- aide éducative- appréhensions

#30 Message par 2N3055 » jeudi 19 décembre 2019 à 17:15

Dehlynah a écrit :
jeudi 19 décembre 2019 à 16:55
…De toute manière maintenant je préfère payer la qualité plutôt que d'avoir de la m...de gratuite, c'est payant sur le long terme au moins.…
Et c'est surtout beaucoup moins risqué,
parce que quand tu te retrouves avec une ou plusieurs étiquettes psy collées, même si tu finis pas avoir un diagnostic TSA, les étiquettes psy ne seront pas décollées pour autant :
Elles sont INDÉCOLLABLES ET RESTENT COLLÉES À VIE (et crois en mon expérience, ça fait énormément de dégâts dans ta vie professionnelle, familiale et sociale pour tout le reste de ta vie)
Asperger diagnostiqué

Répondre