Abus de faiblesse (infraction pénal)

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Abus de faiblesse (infraction pénal)

#1 Message par Controleur » samedi 29 février 2020 à 7:40

Bonjour,

Je me suis rendu compte dans le bureau de ma psychologue que celle prétendant m'aimer à en fait abuser de mon état de faiblesse et de vulnérabilité . Son objectif: avoir une voiture payé évidement par mes sous. Je n'ai rien vu venir mais j'ai suffisament d'éléments écrits pour montrer au juge qu'il y'a eut agissement en parfaite connaissance de ma situation de handicap. J'ai archivé mes conversations téléphoniques et sur facebook, sans oublier scanner le dernier email qu'elle m'a écrit hier soir. J'étais contre toute acte de ce genre mais la manipulation via un amour qui se révélè toxique à tout fait sauter les digues.

Mon entourage a été mis au courant, le dépot de plainte a été fait au commissriat de vincennes hier. J'ai envoyé avec A/R ma demande de rétractation auprès de la banque avec le scan du pv de depot de plainte et du compte rendu de plainte. Je dois préparer une chemise pour les policiers afin qu'ils lancent l'enquête et fasse interpeller cette femme.

Je suis suivi par maitre janois et je m'interroge sur la possibilité légale de demander la résiliation de mon contrat de crédit auto en faisant valoir auprès des magistrats le fait que je n'avais pas le discernement nécessaire et manifeste et qu'étant sous emprise psychique et vulnérable j'ai été escroqué. En fait étant donné que le véhicule n'est pas immatriculé en mon nom mais de cette femme ( scann de la carte grise et aussi preuve de l'assurance), ca serait logique que ma banque se retourne ensuite contre cette femme et qu'au besoin il y'ai saisie de certains de ses biens mobiliers pour payer le créancier.

J'ai relu les clauses de mon contrat de prêt (crédit automobile remboursable sur neufs ans pour un montant de 18770€) et la banque ne parle pas des cas de ce genre, elle se borne à parler d'un délai de rétractation de 14 à septs jours(loi hamon).

Il y'a aussi une reconnaissance de dette ou cette femme s'engage à me verser 100 € par mois sur neufs ans sachant qu'un premier versement a eut lieu au mois de février.

Ce qui fait une dette remboursable dixit cette reconnaissance à 10800€.

Aujourd'hui cette femme a été bloqué et mise sur une liste ,son numéro a été signalé à google et mon opérateur à une copie de nos échanges. Même chose sur facebook.

L'avenir dira si un arrangement est possible voir si une médiation de crédit auprès du médiateur de la banque ou de la banque de france est possible.

En tout cas cette femme, a beau avoir etre tda avec un diagnostic parait il d'autisme, ce qu'elle a fait ne se fait pas. Elle a voulu la guerre, elle l'aura.

Ma psychologue va rédiger une lettre me concernant attestant de ma situation médicale et de ma vulnérabilité.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

oreo64
Fidèle
Messages : 112
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Abus de faiblesse (infraction pénal)

#2 Message par oreo64 » lundi 2 mars 2020 à 19:42

Bienvenue au club!!!
J'ai songé à porter plainte contre mon ancien job coach pour abus de faiblesse.Malheureusement,je n'ai pas de preuve et je n'ai plus les échanges d'e-mail,ni d'enregistrement avec un dictaphone.Je sais que si je l'avais fait , j'aurais été blacklisté des autres dispositifs d'insertion professionnelle.
Les sommes en question sont mineurs par rapport à toi.Le pire ,c'est que j'ai perdu de ma jeunesse avec ces charlots.
Diagnostiqué Asperger en 2010

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Abus de faiblesse (infraction pénal)

#3 Message par Controleur » mardi 3 mars 2020 à 6:09

oreo64 a écrit :
lundi 2 mars 2020 à 19:42
Bienvenue au club!!!
J'ai songé à porter plainte contre mon ancien job coach pour abus de faiblesse.Malheureusement,je n'ai pas de preuve et je n'ai plus les échanges d'e-mail,ni d'enregistrement avec un dictaphone.Je sais que si je l'avais fait , j'aurais été blacklisté des autres dispositifs d'insertion professionnelle.
Les sommes en question sont mineurs par rapport à toi.Le pire ,c'est que j'ai perdu de ma jeunesse avec ces charlots.
En matière pénale, les enregistrement sont recevables .

Dans mon cas il y'a un facteur aggravant: l'administration d'un psycho stimulant à prescription restreinte. Et que j'observe des effets indésirables sur ma propre santé.

Je dois voir ce point avec ma psychiatre. Mais aujourd'hui priorité à mon travail et à mon entretien avec mon avocate. Elle saura me donner des conseils avisés.

[MAJ du 08/03/2020]

Bon vraissemblablement, mon dossier va avoir quelques difficultés à requérir un traitement en pénal à cause d'un manque de preuves qui permettraient d'établir l'intentionalité de la personne mise en cause dans ma plainte d'abuser de ma faiblesse et de ma confiance.

En revanche sur le plan civil, il y'a un projet de mise en demeure avec assignation pour une résolution à l'amiable. Mais vu les derniers emails que la personne m'a envoyé, elle veux volontairement se soustraire à ses remboursements de façon unilatérale ( je me demande qui a pu la conseiller dans ce sens et même si elle a supprimé la conversation de son iphone, j'ai gardé la trace du mail et l'a scanner) . Elle a aussi pour projet de tenter une procédure collective contre moi avec une femme de Bretagne qui m'avais mis en cause pour une affaire classé sans suites par le parquet.Elle avoue aussi avoir des gens de sa famille travaillant en gendarmerie et dit qu'elle va chercher à obtenir communication des éléments dont elle a besoin dans ce sens.

Et je préfère ne pas dire le reste parce que c'est du délire vomitif avec des allégations menssongères et surtout ses accusations ou elle implique son enfant ( que c'est monstrueux de soutirer le témoignage de son propre enfant quand on se sait en tord...)

La durée va être de trois ans, j'ai mobilisé mon assurance protection juridique y compris celle d'autisme france.

En attendant, je respecte les engagements pris auprès de ma banque et construit de mon côté mon tableau d'amortissement d'emprunt. Ca va me servir pour chiffre mon préjudice, sachant que je vais demander de me constituer partie civile si pas de réponses du procureur de la république d'ici trois mois
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Répondre