AEEH et APL pour Asperger en post-bac

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20642
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: AEEH et APL pour Asperger en post-bac

#31 Message par Jean » samedi 30 mai 2020 à 18:37

Morgane26 a écrit :
samedi 30 mai 2020 à 18:29
Ca change que au lieu d 'avoir 250 euros d'apl, je n'ai que 150 euros. Une petite différence mais quand même.
Tu as fait des simulations ? Quel statut as-tu ?
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

bézèdach44
Forcené
Messages : 1336
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: AEEH et APL pour Asperger en post-bac

#32 Message par bézèdach44 » samedi 30 mai 2020 à 19:23

Melaine a écrit :
mercredi 27 mai 2020 à 8:45
Et, selon vous, est-ce qu'un jeune Asperger qui fait des études post bac peut avoir un taux d'handicap de plus de 80 % ?
En connaissez-vous ?
Je ne sais pas si ça peut aider mais jusqu'à 20 ans j'ai eu le taux entre 50 et 79%. A la fin de mes études j'ai demandé à l'AAH. Je l'ai eu car Restriction d'accès à l'emploi. Après mes 20 ans j'ai eu le taux à +80%.

Sinon je connais des autistes qui ont l'AAH en étant étudiants et entre 50 et 79% de taux. J'ai entendu dire que la MPDH rechignait moins à accorder l'AAH dans ce cas précis lorsque l'étudiant à un futur projet pro solide et en accord avec son handicap, car du coup cela permet à l'étudiant de finir comme il faut ses études sans avoir à s'épuiser avec un travail étudiant (et donc rater ses études...) et d'avoir derrière un emploi, et donc de ne pas avoir à bénéficier de l'AAH toute sa vie. Après je ne sais pas si c'est le cas dans toutes les MDPH ou pas :innocent: :innocent:
Autiste.

Avatar du membre
Morgane26
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : vendredi 24 avril 2020 à 11:28
Localisation : Nouvelle aquitaine

Re: AEEH et APL pour Asperger en post-bac

#33 Message par Morgane26 » dimanche 31 mai 2020 à 19:27

Bonsoir,

Je suis, bien que je sois pour l'instant lycéenne, considérée comme étudiante avec un handicap entrainant une restriction d'accès durable à l'emploi en raison de mes troubles autistiques et conséquences liées à l'épilepsie(lenteur d'écriture, crise d'énervements allant jusqu'au malaise si j'attends longtemps dans les files attentes type à la caisse, fatigabilité, difficultés de concentration, dyspraxie...).
Si je poursuis mes études dans une ville autre que ma ville d'origine, j'ai fait une demande de logement étudiant au CROUS selon l'endroit où je suis acceptée mais mon but est de faire ma formation de préparateur en pharmacie ou aide soignante chez moi. Car je suis accompagnée par le samsah et sans cette aide, mon autonomie dans la vie quotidienne en étant seule risque d'être compliquée.
Et après, c'est le bazard pour refaire une demande d'accompagnement, il faut voir ce qu'il y a comme samsah,aides etc... c'est très long. La mdph de mon département n'est pas la plus rapide.
Diagnostiquée Autiste Asperger- en Juillet 2019 + HPI, par le CRA de Limoges.
Epileptique
En attente des résultats du bac pro ASSP.
Poursuite d'études: IFAS(institut de formation d'aide soignant) du CHU de Limoges

Répondre