Page 1 sur 1

Repérage précoce - outils et informations

Posté : vendredi 10 juillet 2020 à 15:54
par Curiouser
Site

Présentation par Claire Compagnon, Déléguée Interministérielle à l'autisme et aux troubles du neuro-développement :
Du repérage précoce au diagnostic . Comprendre
- le rôle du médecin généraliste, pédiatre
- le fonctionnement d'une plateforme
- les interventions des professionnels
- le 0 coût pour les familles
Spoiler : 
La Délégation interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement met à disposition des outils auprès des professionnels de santé, pour le repérage d’un développement inhabituel chez l’enfant de moins de 7 ans :

1. "Repérer un développement inhabituel chez les enfants de moins de 7 ans" (à imprimer)
2. "Repérer un développement inhabituel chez les enfants de moins de 7 ans" (conçu pour cocher les cases et remplir les champs libres, directement en ligne sur le document pdf)
3. Le site TndTest.com pour s’entraîner à repérer les écarts inhabituels de développement
4. Une brochure à remettre aux familles pour expliquer après un repérage positif quelle est la suite du parcours
5. Une affiche pour comprendre et expliquer l’ensemble du parcours de prise en charge précoce
6. Une fiche sur le repérage précoce à destination des médecins généralistes
7. Une fiche sur le repérage précoce à destination des pédiatres
8. Une fiche sur le forfait d’intervention précoce
9. Une fiche sur le parcours de bilan et d’intervention précoce
10. Une fiche sur le parcours de bilan et d’intervention précoce et la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)
11. La carte des plateformes

> exemple : infographie diffusée sur twitter (correspondant au point n°5) :
infographie_depistage_precoce.png

Re: Repérage précoce - outils et informations

Posté : vendredi 10 juillet 2020 à 16:36
par PetitNuage
Document très clair.

Mais ce qui est dommage, c'est que tout semble reposer sur l'observation du médecin traitant suite à la demande des parents.
Or certains parents ne se posent pas de questions.
(ex premier enfant,
déni des difficultés car les parents se focalisent en général plus sur les progrès de l'enfant que sur son "écart" par rapport à la norme.

Et je ne suis pas sûre que tous les médecins soient formés à repérer les premiers signes de l'autisme.
Spoiler : 
Lorsque j'ai eu un élève autiste sévère il y a quelques années, il avait eu un certificat médical du médecin traitant pour son entrée en classe comme n'importe quel autre élève.

Ses parents ne se posaient aucune question à son sujet. (en dehors du fait qu'il n'était pas propre.)

(et pourtant à l'époque, même sans avoir lu grand chose sur l'autisme, dès sa première journée de classe, j'avais soupçonné qu'il avait un TSA.
Ce qui a été confirmé par la pédopsychiatre du CAMSP lorsqu'elle a pu le voir.

Mais c'est uniquement parce que j'avais contacté médecin PMI, psychologue scolaire, CAMSP quelques jours après la rentrée,
tellement son comportement était atypique.
Spoiler : 
Il a aujourd'hui 12 ans environ et n'a toujours pas de langage.
Je me dis que les infirmières PMI pourraient également signaler en concertation avec les enseignants
les enfants qui ont un développement différent de celui des autres. (dans le cadre du dépistage qui se fait à l'école entre 3 et 4 ans.)

Car il me semble que les enseignants repèrent plus facilement les enfants qui ont des difficultés.
(parce que nous pouvons comparer avec les autres enfants du même âge sur les mêmes activités.)

Re: Repérage précoce - outils et informations

Posté : vendredi 10 juillet 2020 à 17:06
par ブノワ
Ca fait depuis l annee de la Grande Cause Nationale (deux mille douze!) que leur rôle est identifié et mis en avant.
Rien de nouveau sous le soleil.

A l epoque, ils ne venaient pas aux formations parce qu elles sont gratuites.

Peut etre que ca a change, j en doute fort.

Re: Repérage précoce - outils et informations

Posté : vendredi 10 juillet 2020 à 20:29
par olivierfh
Curiouser a écrit :
vendredi 10 juillet 2020 à 15:54
Site
[...]
+ une infographie que je n'ai trouvée que sur twitter pour l'instant :
C'est dans la liste au-dessus le lien n°5 ("affiche").

Re: Repérage précoce - outils et informations

Posté : vendredi 10 juillet 2020 à 20:46
par Curiouser
Merci pour la vérification, olivierfh, j'ai édité mon message :)

Re: Repérage précoce - outils et informations

Posté : vendredi 10 juillet 2020 à 21:26
par PetitNuage
ブノワ a écrit :
vendredi 10 juillet 2020 à 17:06
Ca fait depuis l annee de la Grande Cause Nationale (deux mille douze!) que leur rôle est identifié et mis en avant.
Rien de nouveau sous le soleil.

A l epoque, ils ne venaient pas aux formations parce qu elles sont gratuites.

Peut etre que ca a change, j en doute fort.
Qui ils ? Les médecins traitants ?

Re: Repérage précoce - outils et informations

Posté : vendredi 10 juillet 2020 à 21:30
par ブノワ
C'est ce qui se disait dans les amphis, oui (bon il y en avait quelques uns de présents aussi pour se plaindre du manque d'infos accessible).

La critique a continué dans le même ordre dans d'autres assemblées au moins jusqu'en 17, mais je ne sais pas trop si j'ai le droit de dire où. (je représentais les autistes dans une structure), les "formateurs" se tapant des trajets dans toutes les préfectures régionales n'avaient pas vraiment aimé de le faire pour des salles vides.

Re: Repérage précoce - outils et informations

Posté : samedi 11 juillet 2020 à 0:02
par Jean
Suivant toutes les études, des inquiétudes viennent des parents, et il est recommandé aux professionnels de les prendre en compte au lieu de les minimiser.

Si les parents n'ont pas d'inquiétude et que le professionnel se pose la question, c'est à lui de faire le boulot de conviction pour que la démarche suive. Ce n'est pas spécialement original comme méthode.