allocation pour s'occuper de notre enfant à la maison

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Répondre
Message
Auteur
laurence et brieux
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : mercredi 26 avril 2006 à 14:58
Localisation : morlaix

allocation pour s'occuper de notre enfant à la maison

#1 Message par laurence et brieux » mercredi 27 septembre 2006 à 14:02

bonjour à tous tout d'abord.
Brieux a 5 ans (diagnostic du CIERA en Octobre et probablement Asperger) et son frère Lilian a 2 ans : je vais donc bientôt reprendre mon travail après mon congé parental de 3 ans.
La question se pose : est-ce que je vais reprendre le travail à plein temps, 3/4 temps ou même à mi-temps car Brieux aura besoin de moi à la maison.Je voulais donc savoir s'il y avait une aide quelconque si je décide de reprendre le travail qu'à mi-temps par exemple ?
Merci d'avance pour vos futurs conseils et renseignements.

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8317
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

allocation

#2 Message par Mars » mercredi 27 septembre 2006 à 22:25

Bonjour Laurence,

Jean est très occupé ces-jours-ci mais je vais lui envoyer un message pour qu'il te réponde le plus vite possible et dans les détails (il est expert en prestations familiales).

Bon courage

Chris

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20774
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

3 possibilités

#3 Message par Jean » mercredi 27 septembre 2006 à 23:48

Lilian a 2 ans et Brieux en a 5.

Il y a 3 possibilités pour un temps partiel:

1 - le complément libre choix d'activité (PAJE) à taux partiel.
C'est possible de le percevoir jusqu'aux 3 ans de Lilian. Il faut avoir travaillé deux ans dans les 4 ans qui précédaient la naissance (pour simplifier).
Si vous avez déjà le complément à taux plein, il sera maintenu pendant 2 mois puisque la reprise d'activité se situe avant les 30 mois de Lilian.
Pour un mi-temps, le complément est de 229 € (398 si vous n'avez pas l'allocation de base).
L'avantage, c'est que l'attribution est automatique lorsque les conditions sont réunies.
A la fin de votre congé parental, vous demandez une autorisation de travail à temps partiel : elle est de droit dans les mêmes conditions que le congé parental (c'est le même article du code du travail).

2 – l'allocation journalière de présence parentale
Voir la page à ce sujet : http://www.asperansa.org/allocation_ajpp.html
Pour 11 jours d'absence par mois, cela ferait 430 € (+ dans certaiens conditiosn un complément pour frais).
310 jours peuvent être rémunérés sur une période de 3 ans : 28 mois à 11 jours.
Le médecin-conseil de la CPAM (si vous êtes au régime général) ne doit pas s'opposer à votre demande dans un délai de deux mois.
La prise de jours d'absence est plus souple : l'employeur doit être averti 48 heures à l'avance. La demande de congé de présence parentale doit être faite 15 jours à l'avance : l'employeur ne peut refuser.
L'allocation est plus avantageuse que le complément PAJE. Mais c'est moins certain de l'obtenir. Si vous ne l'obtenez pas, vous pouvez rester en congé de présence parentale, mais sans aide. Pour avoir droit à la place au complément PAJE (avant les 3 ans de Lilian), vous devrez être à temps partiel, d'où nouvelle démarche auprès de l'employeur.

3 – un complément d'allocation d'éducation de l'enfant handicapé
Il est attribué par la CDAPH (commission des droits et de l'autonomie de spersonnes handicapées). Les démarches sont à faire auprès de la maison départementale des personnes handicapées.
Voir page : http://www.asperansa.org/pratique.html
Si la commission estime que le handicap de Brieux rend nécessaire la diminution d'activité d'un parent pour un mi-temps, le complément est de 338,44 € (3ème catégorie), qui s'ajoute à l'allocation de base (117 €). D'autres critères peuvent être prises en compte, notamment les dépenses restant à votre charge.
Les délais d'attente peuvent être longs, même si la décision a un caractère rétroactif.
Vous pouvez très bien faire cette demande à la CDAPH, en même temps que la demande d'AJPP à la CAF : si vous obtenez les deux, c'est la plus élevée qui sera versée (AJPP + allocation de base ou allocation de base + complément).
Et l'avantage du congé de présence parentale, c'est que cela vous protège par rapport à l'employeur (tout au moins après les 3 ans de Lilian).

L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (allocation de base) est de toute façon cumulable avec l'AJPP ou le complément PAJE. Demandez-là sans attendre.

N'hésitez pas à poser des questions : la solution n'est pas simple.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20774
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

précision

#4 Message par Jean » jeudi 28 septembre 2006 à 18:52

le complément PAJE est cumulable, non seulement avec l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé de base, mais aussi avec ses compléments.

Répondre