Page 2 sur 2

Re: Scolarité et aménagements : conseils et ressources

Posté : mardi 21 septembre 2021 à 21:05
par Fluxus
Jolteon a écrit :
mardi 21 septembre 2021 à 17:13
J'ai déjà bénéficié de l'aménagement prise de notes. Honnêtement, ce n'est pas du tout pensé pour des étudiants TSA qui ont des problèmes de fonctions exécutives et des problèmes de communications et interactions sociales.

C'est à l'étudiant de trouver lui-même le preneur de notes, pas évident du tout quand on ne connaît personne d'aborder un inconnu pour lui demander ça. (Et en attendant de trouver pas de notes, donc il me manquait une ou deux semaines de cours car je n'ai pas osé demander les cours rétroactivement ensuite). Le preneur de notes va être rémunéré par le pôle handicap donc ça aide un peu à se sentir moins coupable, et encore. Pour ma part je n'ai pas osé demander quel était le montant de la rémunération, encore aujourd'hui je me demande si ça valait le coup pour la personne qui prenait mes notes ou si je la dérangeais et qu'elle regrettait d'avoir accepté.

Ça paraît pas grand-chose de prendre des notes pour un autre étudiant, mais c'est quand même un énorme travail qui demande notamment une bonne organisation. Le preneur de notes n'est pas professionnel, pas formé, et la qualité de la prise de notes peut s'en ressentir: fautes d'orthographes, dans certaines matières pas de prise de notes du tout car le preneur de notes ne sais pas quoi écrire pour la matière... (Ce n'est pas de sa faute, certains cours sont très mal organisés le prof part dans tout les sens et on a l'impression qu'il n'y a pas de cours... mais moi j'ai du manquer de nombreux cours et pas de prise de notes super...)

Un autre risque, c'est de perdre beaucoup de temps et d'énergie en communication avec le preneur de notes pour récupérer les cours régulièrement tout au long de l'année, et en organisation pour trier et organiser les cours donnés, et ne plus avoir de temps et d'énergie ou presque plus pour les utiliser, étudier avec la prise de note obtenue.
Spoiler : 
L'idéal serait à mon avis, que ce soit les enseignants qui soient rémunérés et non un étudiant. Et que les enseignants donnent en début de semestre à l'étudiant en situation de handicap un livret (physique ou numérique) avec tous les cours du semestre ainsi c'est donné en une seule fois au début du semestre et il suffit de suivre le livret dans l'ordre donc pas de perte de temps et d'énergie du aux difficultés de communication et d'interaction sociale et de fonctions exécutives. Malheureusement, cet aménagement n'existe pas.
Oui, la prise de notes en réalité, c'est tout un art. Personnellement, j'ai la chance que dans ma fac, les cours et TD soient organisés de manière très carrée. On est en petits effectifs donc pas d'amphi, juste des grandes salles de cours classiques et les profs écrivent la plupart du temps, le cours au tableau ou dictent.

Ça fait déjà un super poids en moins sur l'organisation du cours avec la numérotation des chapitres et tout le reste, savoir ce qui est important, puis la plupart du temps, les profs qu'on a aiment bien faire de jolies phrases bien construites et à rallonge. Moi ça me plaît, même si j'en chie pour écrire.

Après pour ce qui est de la retransmission des notes à l'étudiant, ça dépend des établissements, je suppose. J'ai une connaissance où au début, il fallait que le ou les preneurs de notes (on avait le droit d'en avoir plusieurs pour 1 étudiant avant) apportent les cours directement au pôle handicap pour qu'ils en fassent des copies et les retransmettent ensuite à l'étudiant, puis après, c'était un peu plus l'étudiant et le preneur de notes qui étaient responsables pour se communiquer tout via un drive.

Mais comme ça reste un contrat où le preneur de notes est rémunéré, il arrive aussi que le référent handicap vérifie le transfert des cours si ça se fait par un système de drive par exemple.

Bref, j'ai vraiment l'impression que ça varie encore une fois, d'un établissement à l'autre, d'une filière à l'autre etc.


Perso, j'attends toujours que quelqu'un se manifeste pour devenir mon/ma preneur/se de notes.

Re: Scolarité et aménagements : conseils et ressources

Posté : mardi 21 septembre 2021 à 21:31
par Jolteon
Pour ma part, les notes de cours m'étaient transmises via un réseau social dans une conversation privée, donc aucun contrôle du service handicap.

Un drive, c'est une bonne idée.

Re: Scolarité et aménagements : conseils et ressources

Posté : mardi 21 septembre 2021 à 21:54
par Fluxus
L'avantage du drive c'est que c'est rapide pour y poster les documents généralement, tu peux directement créer tes dossiers sur l'interface pour trier correctement et tu peux choisir qui aura accès au contenu.

S'il doit y avoir vérifications, c'est plus pratique pour le référent de pouvoir suivre ce qu'il s'y passe.

Re: Scolarité et aménagements : conseils et ressources

Posté : vendredi 8 octobre 2021 à 15:15
par Fluxus
Je cite ce que j'ai déjà pu écrire dans le topic "Conseils pour l'université", on ne sait jamais, ça peut être pertinent pour certains :
Fluxus a écrit :
vendredi 8 octobre 2021 à 14:57
"Nouveau" concept qui commence à se développer dans les univ, du moins dans ma fac, ça se fait depuis l'an dernier : On a la possibilité de signer un contrat pédagogique de réussite avec l'Université, ils appellent ça des contrats ConPeRe. Il me semble que le concept a commencé à se développer via l'Université de Grenoble-Alpes puis ça s'est répandu ensuite dans d'autres établissements.

En gros, de ce que j'en ai compris et pour l'avoir rempli pour la deuxième année consécutive (bien que l'an dernier, au final, j'ai pas signé en retour puisque j'étais partie en année blanche), ça sert uniquement à avoir un suivi "individualisé/privilégié" comme ils disent, dans le cadre d'un diplôme de 1er cycle. On demande simplement d'y renseigner le projet de formation, les aménagements qu'on a si on a des besoins spécifiques (type compensation de handicap) et si l'établissement ou la filière en question, propose d'autres aménagements supplémentaires permettant d'apporter des aides supplémentaires (dans le cadre de ma filière, visiblement, rien n'est proposé chez nous), ils peuvent être mis en place.

J'ai vu que les aides supplémentaires pouvaient concerner des choses de type "aménagements par anticipation" et encore d'autres choses.

Bref, de mon côté du coup, je ne sais pas si ça va vraiment me servir, ni si je bénéficierai de plus de suivi que les autres étudiants n'ayant pas ce contrat mais voilà...

Si je cite les infos que j'ai trouvé :
L’objectif de ce contrat est:
De rendre plus lisibles les accompagnements individualisés qui pourront vous être proposés tout au long de votre parcours de licence.
De vous rendre acteur de la construction de votre projet de formation