allocation journalière de présence parentale

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
YASUKO
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : mercredi 19 février 2014 à 18:20
Localisation : Sarthe

Re: allocation journalière de présence parentale

#46 Message par YASUKO » mardi 18 mars 2014 à 16:24

Merci pour votre aide précieuse .
Une dernière question , en ce qui concerne la nouvelle demande de congé pour présence parentale , le Medecin de la MSA a deux mois pour le refuser ?
Maman de 3 enfants dont le dernier diagnostiqué autiste de haut niveau récemment

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21142
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: allocation journalière de présence parentale

#47 Message par Jean » mercredi 19 mars 2014 à 0:58

C'est exact.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

ness93400
Occasionnel
Messages : 16
Enregistré le : mercredi 19 mars 2014 à 19:23

Re: allocation journalière de présence parentale

#48 Message par ness93400 » samedi 22 mars 2014 à 21:04

Bonjour
Pour info cette allocation est valable est cela
Est écrit dans un texte de loi allocation présence
Parental par pathologie ma fille a eu malheureusement
3 pathologie et j ai pu faire un dossier à chaque fin de
Droit pour une pathologie !
Bonne soirée

Jean-B
Nouveau
Messages : 1
Enregistré le : lundi 29 septembre 2014 à 12:44

Re: allocation journalière de présence parentale

#49 Message par Jean-B » lundi 29 septembre 2014 à 14:21

Bonjour, actuellement en congé de présence parentale, je suis parent d'un enfant diabétique de type 1 insulinodépendant de 7 ans, diabétique depuis ses 6ans.
Lorsque que cette maladie a été diagnostiqué, ma compagne à bénéficié d'un CPP et d'AJPP par la C.A.F. Ce congé à été pris dans sa totalité.
Ma question est : Est-ce possible de bénéficier d'AJJP pour le conjoint ? Sachant que ma demande a été rejetée pour motif que les 310 jours au titre de l'AJPP pour mon fils sont épuisés et que cette nouvelle demande ne peut être prise en compte que dans le cas d'une nouvelle pathologie pour le même enfant.
Si j'ai fait la démarche de prendre ce CPP c'est que l'assistante sociale de l'hôpital (sa remplaçante, c'était mi-juillet)m'a confirmé que la Caf lui avait répondu favorablement a cette demande contrairement au courrier de la CAF que j'ai reçu aujourd'hui (plus de 2 mois après) '... Dans ce cas je n'aurai jamais cesser le travail.
Quel sont les recours possible pour dédommager mes trois mois de congés sans soldes qui me mettent dans une situation financière plus qu'embarrassante et toutes les contraintes liées à l'organisation de la garde de mon fils?

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21142
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: allocation journalière de présence parentale

#50 Message par Jean » mercredi 1 octobre 2014 à 15:47

Les deux parents peuvent prendre l'AJPP successivement ou simultanément, mais le droit est basé sur l'enfant.

Par enfant, il ne peut y avoir que 22 jours par mois ou 310 jours sur une période de 3 ans (pour la m^me pathologie).

S'il y au moins deux enfants malades, il peut y avoir 44 jours d'AJPP par mois (ou 620 jours sur 3 ans).

Sur la base des éléments que tu indiques, cela veut dire qu'il y avait eu un renseignement erroné donné par la CAF. L'AJPP est une prestation plutôt complexe.

Si les renseignements vous avaient été donnés correctement, vous auriez pu faire la demande d'AEEH avec complément auprès de la MDPH. Vous avez intérêt à le faire désormais, mais la demande n'a pas de caractère rétroactif (elle prend effet à partir du mois qui suit le dépôt de la demande). Si une demande d'AEEH est en cours, signale ta situation à la MDPH.

Le refus doit être notifié par la CAF après la fin du 3ème mois civil suivant la demande : si la demande a été déposée en juin, le refus doit être notifié par la CAF pour le 30 septembre au plus tard.

NB : dans la mesure où la CAF n'a sans doute pas envoyé la notification en lettre recommandée avec Accusé de Réception, vous pouvez contester le refus à partir d'octobre en disant ne pas avoir reçu le courrier ou l'avoir reçu tardivement (après le 30 septembre).

Par ailleurs, la CAF a un devoir d'information de ses allocataires et peut voir sa responsabilité mise en cause pour faute (elle n'a pas besoin d'être lourde ou grave). Vous demandez à l'assistante sociale de l'hôpital de faire état par écrit des démarches qu'elle avait entreprise à la CAF.

Ensuite, vous demandez à la CAF le versement à titre exceptionnel de l'AJPP ou d’une aide extra-légale en vous fondant su le renseignement inexact donné. En cas de refus, vous saisissez le tribunal des affaires de sécurité sociale en demandant d'être indemnisé de la faute de la CAF, puisque vous avez pris une décision (congé) sur la base de l'information inexacte et que la CAF n'a pas rempli son devoir d'information (elle aurait dû vous orienter vers la MDPH).
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

jenesaispas2
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mercredi 21 novembre 2012 à 10:30

Re: allocation journalière de présence parentale

#51 Message par jenesaispas2 » mercredi 1 octobre 2014 à 21:33

Bonjour

je rebondis sur cette phrase : S'il y au moins deux enfants malades, il peut y avoir 44 jours d'AJPP par mois (ou 620 jours sur 3 ans)..
Ce qui est mon cas mais je pensais que l'on ne pouvait recevoir qu'une seule allocation, je n'ai donc jamais osé demander une autre allocation tu es sûr de cela?
Dans l'attente de ta réponse.

( ps : notification de renouvellement de l'aeeh reçu aujourd'hui , on passe du complément 3 au complément 1 avec les mêmes frais et le même taux de handicap bien sûr demande de recours mais cela sent le serrage de vis pfff; , je ne sais pas comment ils font pour renouveller à la baisse avec le même dossier)

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21142
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: allocation journalière de présence parentale

#52 Message par Jean » mercredi 1 octobre 2014 à 23:52

L'allocation est plafonnée à 22 jours par mois par enfant.
S'il y a au moins deux enfants malades et que les deux parents prennent un congé de présence parentale, le maximum est bien de 44 jours.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Maelys-keliana
Nouveau
Messages : 1
Enregistré le : mercredi 6 janvier 2021 à 7:34

Re: allocation journalière de présence parentale

#53 Message par Maelys-keliana » mercredi 6 janvier 2021 à 7:41

Bonjour,
Ma fille est en situation de handicap. Je suis salarié de la fonction publique. J’ai fais la demande d’ajpp qui a été accepté. J’ai régulièrement des rdv médicaux ( dans différents hôpitaux) pour contrôler l’etat de santé de mon enfant. Puis-je prendre une journée d’ajpp pour ses rdv ( ex rdv le 19 janvier j’aimerais prendre une journée) ou est-ce qu’il y a un nombre minimum de jours pour pouvoir en bénéficier ?
Faut-il que se soit uniquement en cas d’hospitalisation ou est-ce que les rdv quotidiens de suivies ( prise de sang, échographie, rdv avec les différents spécialistes qui la suivent) sont prit en compte dans cette allocation ?)
Merci

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21142
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: allocation journalière de présence parentale

#54 Message par Jean » mercredi 6 janvier 2021 à 10:16

Le congé de présence parentale peut être pris par journée. Le minimum est donc une demi-journée.

Les rendez-vous de suivi permettent de prendre le CPP.

En fait, vous êtes seule juge du moment où vous prenez des jours de CPP.

Il y a cependant dans la fonction publique une règle qui permet à l'employeur de contrôler a posteriori le bon usage du CPP.
L'administration peut faire une enquête pour s'assurer que vous consacrez réellement votre congé à donner des soins à votre enfant.

S'il s'avère que cela n'est pas le cas, il peut être mis fin au congé après que vous ayez été invité(e) à présenter vos observations.
Dans la fonction publique, il n'est pas possible de prendre le CPP par demi-journée, contrairement au secteur privé.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

jenesaispas2
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mercredi 21 novembre 2012 à 10:30

Re: allocation journalière de présence parentale

#55 Message par jenesaispas2 » jeudi 4 février 2021 à 22:00

Bonjour

Mon épouse a l'intention de faire une formation d'aide soignante en septembre 2021.
J'aimerais savoir si elle peut le faire pendant le congé de présence parentale.
Merci pour vos réponses.

Elle est pour l'instant en congé de présence parentale pour 22 jours sur le mois.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21142
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: allocation journalière de présence parentale

#56 Message par Jean » jeudi 4 février 2021 à 22:08

C'est vraiment une colle.

Elle a le droit de suspendre son congé de présence parentale.

Par exemple, dans le secteur privé, il faut avertir son employeur au moins 48 heures à l'avance.

J'espère qu'elle n'a pas écrit à son employeur qu'elle prenait 22 jours par mois jusqu'en fin 2021.

La formation d'aide soignante sera rémunérée ?

Fonction Publique ou autre ?
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

jenesaispas2
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mercredi 21 novembre 2012 à 10:30

Re: allocation journalière de présence parentale

#57 Message par jenesaispas2 » vendredi 5 février 2021 à 11:45

Bonjour

Alors finalement elle ne pourra faire cette formation car elle est atteinte de fybromyalgie.
Le premier congé de 3 ans précisé bien qu' il s'agissait bien de 22 jours.
Par contre pour les renouvellements car nous avons 2 enfants avec handicap , aucune annotation sur le nombre de jours.
Donc elle va chercher une autre formation ,
Elle pourrait être rémunéré d'une façon ou d'une autre car elle a la reconnaissance de travailleur handicapé.
Le tout c'est que cette formation soit rémunérée a hauteur des ajpp soit 980 e par mois pour éviter de perdre de l'argent.
Donc si je comprends bien , elle a le droit de suspendre son congé avec une possibilité de le récupérer si elle en besoin.
Merci de vos réponses

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21142
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: allocation journalière de présence parentale

#58 Message par Jean » vendredi 5 février 2021 à 12:22

Avec la reconnaissance de travailleur handicapé, la rémunération de formation professionnelle peut être majorée quand c'est une formation financée par la Région, me semble-t-il.

Je ne suis pas très à jour sur les règles concernant les formations. Elle pourrait le faire en congé individuel de formation ?
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

jenesaispas2
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mercredi 21 novembre 2012 à 10:30

Re: allocation journalière de présence parentale

#59 Message par jenesaispas2 » vendredi 5 février 2021 à 13:39

Je ne sais pas au niveau du cif car elle ne travaille plus depuis plus de 10 ans et elle était en temps part avec 300 e de salaire Donc je pense que cela n'a pas du creer beaucoup de droits

Nina1512
Nouveau
Messages : 3
Enregistré le : mardi 9 février 2021 à 22:42

Re: allocation journalière de présence parentale

#60 Message par Nina1512 » mardi 9 février 2021 à 23:41

Bonsoir.
J'ai un enfant de 18 mois atteint de syndactylie et agénésie des mains et pieds. Il est handicapé entre 50 et 80 %J'ai fait une demande D'AJPP du 1 novembre 2020 au 31 octobre 2021 auprès de mon employeur donc j'ai suspendu mon boulot totalement pour m'occuper de mon fils. mais le soucis c'est qu'à la CAF on m'a mal expliqué. Je savais qu'il fallait un pointage tout les mois avec attestion des journées bossées par l'employeur mais pas qu'il fallait aussi un certificat médical par le médecin. Donc mon enfant a subit une opération déjà et doit en subir une autre en mai 2021 et la on me donnera 2 mois aussi de rémunération d'ajpp pour l'opération et la convalescence donné par mon chirurgien sur le cerficat. Ma question est:
Vu que par mois je touche pas grand chose puis je reprendre mon ancien post ou équivalent dans mon travail avant la fin de mon ajpp ? Mon employeur peut il me refuser de reprendre mon poste ou me licencier ?
En gros. Ai je droit de reprendre à n'importe quel moment mon travail même si j'ai annoncé un an de congés de présence parentale pour m'occuper de mon fils sans activité au sein de cette entreprise.
Dsl pour le pavé et j'espère avoir été assez précise.
Je suis un peu dans le brouillard. Je dois réagir vite à cette situation qui est très difficile pour moi. C'est mon seul enfant et je dois le laisser en crèche même si j'ai peur vu son handicap et rebosser pour vivre mieux. C'est pas la joie.
Merci pour vos réponses.

Répondre