RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
erreurDePlanete
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : jeudi 4 avril 2019 à 23:20

Re: RQTH et assurance pour prêt bancaire

#46 Message par erreurDePlanete » jeudi 4 avril 2019 à 23:32

Voici des infos concernant l'assurance emprunteur qui est demandée par les banques lors d'un prêt immobilier et qui implique de remplir un questionnaire médical.
En cas de "risque aggravé de santé", la convention Aeras s'applique automatiquement:
http://www.aeras-infos.fr
Le premier conseil est de faire un dossier d'assurance avant même de démarrer un dossier de prêt.

L'assurance peut demander des infos supplémentaires par rapport au questionnaire médical initial. Par exemple, un certificat médical qui doit indiquer:
l'évolution, les maladies associées possibles, le traitement, les hospitalisations éventuelles, l'état neuropsychique actuel
ou dans des cas plus difficiles, un questionnaire spécifique sur les affections neuro-psychiques rempli par un médecin.

L'assurance peut n'accorder qu'une partie des 4 garanties demandées habituellement, ça dépend des assurances (14% des demandes de prêt sont concernées par Aeras, dont la moitié n'obtient pas toutes les garanties).
Un exemple avec un parcours de vie récent très difficile: seule la garantie décès a été accordée.
Un exemple plus favorable: un suivi de 2 ans par un centre spécialisé Asperger, avec une prise en charge 100% par la sécurité sociale (Ald: affection longue durée), mais pas d'hospitalisation, ni de traitement, ni d'arrêt de travail, et une situation stable, avec un certificat médical indiquant un bon état actuel (le questionnaire ne posait pas la question de la Rqth):
- l'assurance de la banque ne couvre pas l'Incapacité Temporaire Totale et l'Invalidité Permanente, mais propose seulement une "garantie invalidité spécifique" Aeras
- une autre assurance (Maif) couvre l'Incapacité Temporaire Totale et l'Invalidité Permanente, avec quand même une exclusion pour les conséquences du syndrôme Asperger, et dans ce cas, c'est alors "l'invalidité spécifique Aeras" qui entre en jeu.

En fonction des garanties accordées, il n'est pas impossible que ça pose problème au niveau de la banque, et qu'il faille utiliser des solutions alternatives (voir le site Aeras). Normalement, si la garantie invalidité spécifique Aeras est accordée, la convention les engage à ne pas exiger de garantie autre.


L'association "Santé Info Droits" de juristes est très renseignée sur le sujet:
http://www.aeras-infos.fr/cms/sites/aer ... tions.html
et ils indiquent des courtiers spécialisés dans le "risque agravé de santé" et qui savent trouver une meilleure couverture:
https://www.solidaires-assurances.fr
https://www.handi-assur.com/
et aussi:
https://assurea.fr
https://www.agipi.com/
Il est souvent possible de faire les démarches par mail ou en ligne.
Il faut s'armer de patience pour toutes les démarches concernant un prêt...


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).

Avatar du membre
Alpha
Fidèle
Messages : 162
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#47 Message par Alpha » lundi 20 mai 2019 à 12:49

Bonjour !

Je rebondis sur ce fil..

Savez-vous si la présence de comorbidités impacte encore plus ces difficultés à obtenir une assurance prêt immobilier ?
Je suis épileptique, et mon psy pense que le corps médical s'est trompé depuis le début sur mon cas et penche plutôt pour HPI et/ou SA plutôt que pour une personnalité borderline.
Si j'entame une démarche diagnostic et que l'issue est un TSA avéré, est-ce que ce sera encore plus compliqué pour être couvert par l'assurance (TSA + épilepsie) ou de toute façon je suis déjà foutue (avec l’épilepsie...) ?
Dans tous les cas, vu vos précédents commentaires, il faudrait que j'attende la date anniversaire de ma dernière sortie d'HP pour ne pas avoir à répondre "Oui" à la question "Problème psychiatrique". Est-ce exact ?

Ce qui m’interpelle (peut être à tord ?), c'est qu'on demande à une personne avec TSA de le déclarer à l'assurance, par contre un HPI non ? Pour autant, ni l'un ni l'autre ne sont des pathologies... :shock:
Sans diagnostic
Suspicion par le psychiatre HPI et/ou TSA
Prochain rdv --> restitution

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3433
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#48 Message par hazufel » lundi 20 mai 2019 à 13:12

Le TSA est un diagnostic de DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), le HPI n’est pas un diagnostic, il est le résultat d’un test psychométrique.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Aeryn
Forcené
Messages : 535
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#49 Message par Aeryn » lundi 20 mai 2019 à 13:24

Alpha,

Je suis en train de faire un prêt bancaire. Les questions de l'assurance concernent toutes la "vie entière".

Je suis étonnée de lire que tu pourrais ne pas déclarer des troubles psychiatriques (ou étiquetés comme tels) en attendant que la dernière hospitalisation remonte à une certaine durée ...
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
Alpha
Fidèle
Messages : 162
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#50 Message par Alpha » lundi 20 mai 2019 à 13:24

hazufel a écrit :
lundi 20 mai 2019 à 13:12
Le TSA est un diagnostic de DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), le HPI n’est pas un diagnostic, il est le résultat d’un test psychométrique.
Exact, désolée.. :oops:
Sans diagnostic
Suspicion par le psychiatre HPI et/ou TSA
Prochain rdv --> restitution

Avatar du membre
Alpha
Fidèle
Messages : 162
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: Enseignement supérieur : exemples d'aménagements

#51 Message par Alpha » lundi 20 mai 2019 à 13:26

Aeryn, je ne sais pas, mais je pensais que c'était ça vu le poste d'Astragale :
Astragale a écrit :
samedi 6 septembre 2014 à 8:55
En France cela peut être différent selon les banques et les assureurs. Le dernier questionnaire que j'ai du remplir était une liste de cases à cocher, dans laquelle j'aurais donc du cocher "Maladie psychiatrique dans les 5 dernières années".

Mais ce qui m'inquiète, ce n'est pas une rallonge d'assurance, c'est le fait que mon banquier le sache. Parce que si il sait que je suis Asperger son attitude avec moi et sa confiance quant à mes capacités à gérer mon entreprise seront très fortement dégradées.
Peut être que ces questionnaires évoluent avec le temps ?
Sans diagnostic
Suspicion par le psychiatre HPI et/ou TSA
Prochain rdv --> restitution

Aeryn
Forcené
Messages : 535
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#52 Message par Aeryn » mardi 21 mai 2019 à 13:23

Les questionnaires ont l'air assez stables dans le temps, mais ils peuvent être un peu différents d'une assurance à l'autre.

Mais pour les troubles psychiatriques, je pense qu'ils demandent tous si tu as été concerné (éventuellement dans les dernières années). Mais concernant le TSA, tu es concerné en permanence, donc ça te fait forcément répondre oui ...
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
Alpha
Fidèle
Messages : 162
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#53 Message par Alpha » mardi 21 mai 2019 à 13:46

Je verrai bien en temps voulu :(
Mais je crains que ce soit double peine pour moi l'assurance. Et mon conjoint n'est pas mieux loti..
Sans diagnostic
Suspicion par le psychiatre HPI et/ou TSA
Prochain rdv --> restitution

Avatar du membre
Ellendë
Fidèle
Messages : 105
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#54 Message par Ellendë » vendredi 13 septembre 2019 à 22:06

coucou,

Je vous explique rapidement ma situation: nous avons trouvé une maison et des démarches sont en cours pour un prêt immobilier.
J’avoue être un peu déboussolée sur le fait que le TSA puisse poser problème pour un crédit.
J’ai eu jusqu’à maintenant un seul rendez vous avec une psy qui me redirige vers une neuropsychologue pour passer des tests. Si je comprends bien ces tests n’auront pas de valeurs de diagnostics s’ils ne sont pas passés par un psychiatre ou par le CRA ?
Si par la suite je souhaite aller jusqu’au bout du diagnostic et s’il est positif, il faut que je re contacte la banque pour modifier et mettre à jour le dossier ? Et donc des frais supplémentaires seront demandés ? :crazy:

Merci à ceux qui me liront et pourront me répondre.
Suspicion TSA - Recherche d’un professionnel pour faire un bilan en cours

Aeryn
Forcené
Messages : 535
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#55 Message par Aeryn » samedi 14 septembre 2019 à 8:55

J'ai été dans la même situation que toi : nous avons avec mon conjoint souscrit un prêt bancaire conséquent il y a quelques mois.

J'étais déjà diagnostiquée, mais je n'ai pas fait de dossier MDPH en prévision de ce prêt à venir (les formulaires des assurances formulent parfois leur question comme "avez-vous une reconnaissance de handicap ?").

A la question "maladies psychiatriques", j'ai répondu non, puisque je considère l'autisme comme un trouble neurodéveloppemental et non une pathologie psychiatrique.
A la question "reconnaissance de handicap", j'ai répondu non puisque je n'ai pas de dossier MDPH.

Je pense que ma manière de faire est discutable. Cependant, j'ai toujours refusé les arrêts maladies qui m'ont été conseillés / proposés lorsque j'en aurai eu besoin dans le cadre du TSA. Les banques ont peur que tu perdes des revenus et que tu ne sois plus en mesure de rembourser ton emprunt. Je n'ai pas prévu que cela survienne un jour [édit : suppression de smiley]

Mon témoignage ne répond pas à ta question mais te permettra au moins de voir que nous avons été plusieurs à être dans ta situation et à se poser les mêmes questions.
Si quelqu'un dispose de la réponse, ça m'intéresse aussi !
Modifié en dernier par Aeryn le dimanche 15 septembre 2019 à 12:46, modifié 1 fois.
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4003
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#56 Message par WinstonWolfe » samedi 14 septembre 2019 à 9:27

En aucun cas un TSA ne fait partie des choses qu'on doit dire lors de la souscription d'une assurance de prêt, mais ça n'est que ma lecture. Je ne vois pas ce qu'on pourrait te reprocher. Les TSA ne font pas partie des affections psychiatriques, ni des affections évolutives, tu ne risques pas de perdre ta source de revenu du fait du TSA. En plus, au moment de la signature, tu ne seras pas diagnostiquée. Pour savoir ce qu'il conviendrait de faire après un éventuel diagnostic positif, tu peux toujours demander à une association d'usagers des banques, plutôt qu'à ta banque :wink:
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
Ellendë
Fidèle
Messages : 105
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#57 Message par Ellendë » samedi 14 septembre 2019 à 12:28

Merci à vous pour vos réponses :mryellow:
Ça me rassure :bravo:
Surtout qu’a La base je ne suis pas du genre à faire de crédit ou demander de l’argent donc je prévois et j’épargne pas mal. Et puis niveau travail ça ne devrait pas poser de soucis, il est rare que je manque un jour ou que je prenne un congés maladie.

:kiss:
Suspicion TSA - Recherche d’un professionnel pour faire un bilan en cours

Aeryn
Forcené
Messages : 535
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#58 Message par Aeryn » dimanche 15 septembre 2019 à 8:37

WinstonWolfe a écrit :
samedi 14 septembre 2019 à 9:27
tu ne risques pas de perdre ta source de revenu du fait du TSA
Je ne suis pas tout à fait d'accord. J'ai plusieurs fois refusé des arrêts de travail préconisés par différents médecins du travail, pour des difficultés directement en lien avec le TSA (périodes de grande fatigue, difficultés à venir au travail du fait des 3h de trajets quotidiens en transports en commun).

Il y a également des personnes en arrêt longue durée pour des difficultés en lien avec le TSA.
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4333
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#59 Message par misty » dimanche 15 septembre 2019 à 11:11

Aeryn a écrit :Cependant, j'ai toujours refusé les arrêts maladies qui m'ont été conseillés / proposés lorsque j'en aurai eu besoin dans le cadre du TSA. Les banques ont peur que tu perdes des revenus et que tu ne sois plus en mesure de rembourser ton emprunt. Je n'ai pas prévu que cela survienne un jour :lol:
Je peux savoir ce qui te fait rire? C'est le fait que pour pas mal d'autistes qui travaillent ou essaient, l'angoisse de l'effondrement est extrêmement pesante, comme celle de perdre sa source de revenus suite à un éventuel tel effondrement (qui ferait suite à de nombreux effondrements)? Tu trouves amusant l'immense challenge de conserver un emploi (pour ceux qui parviennent à en trouver) et à se maintenir en situation de revenus réguliers?
"Refuser" un arrêt maladie, ça sous-entend tenir debout et être concrètement en capacité de se rendre sur son lieu de travail. On doit pas vivre sur la même planète je pense, ou en tout cas ne pas avoir la même notion de l'arrêt maladie.

Il y a sans doute des cercles/endroits où tes propos déclencheraient des réactions en rapport avec le smiley que tu as mis, mais ici je trouve ça franchement indécent et l'association me choque beaucoup.
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Aeryn
Forcené
Messages : 535
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#60 Message par Aeryn » dimanche 15 septembre 2019 à 12:45

misty a écrit :
dimanche 15 septembre 2019 à 11:11
Je peux savoir ce qui te fait rire? C'est le fait que pour pas mal d'autistes qui travaillent ou essaient, l'angoisse de l'effondrement est extrêmement pesante, comme celle de perdre sa source de revenus suite à un éventuel tel effondrement (qui ferait suite à de nombreux effondrements)? Tu trouves amusant l'immense challenge de conserver un emploi (pour ceux qui parviennent à en trouver) et à se maintenir en situation de revenus réguliers?
"Refuser" un arrêt maladie, ça sous-entend tenir debout et être concrètement en capacité de se rendre sur son lieu de travail. On doit pas vivre sur la même planète je pense, ou en tout cas ne pas avoir la même notion de l'arrêt maladie.

Il y a sans doute des cercles/endroits où tes propos déclencheraient des réactions en rapport avec le smiley que tu as mis, mais ici je trouve ça franchement indécent et l'association me choque beaucoup.
Et bien figure toi qu'il s'agit simplement d'une erreur de sélection de smiley.
Je n'ai pas relu mon message après l'avoir posté, donc je ne m'en suis pas aperçue.
Je le supprime donc du message initial.

Pour le reste du contenu de ton message, tu ne me connais pas, tu ne connais pas le niveau des difficultés que je rencontre, aussi bien dans ma vie personnelle que professionnelle. Enfin, tu ne connais pas la raison qui m'a poussée à refuser ces arrêts de travail. Je te demanderais donc de ne pas spéculer sur ces sujets, c'est franchement déplacé de ta part et blessant.

J'expliquais justement que le TSA peut être à l'origine d'arrêts de travail, qui peuvent conduire à une perte de revenus, et que j'ai failli à plusieurs reprises être confrontée à cette situation.
TSA d'intensité légère à modérée

Répondre