Assurances en cas de diagnostic, RQTH, etc

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
Aeryn
Forcené
Messages : 561
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#61 Message par Aeryn » samedi 14 septembre 2019 à 8:55

J'ai été dans la même situation que toi : nous avons avec mon conjoint souscrit un prêt bancaire conséquent il y a quelques mois.

J'étais déjà diagnostiquée, mais je n'ai pas fait de dossier MDPH en prévision de ce prêt à venir (les formulaires des assurances formulent parfois leur question comme "avez-vous une reconnaissance de handicap ?").

A la question "maladies psychiatriques", j'ai répondu non, puisque je considère l'autisme comme un trouble neurodéveloppemental et non une pathologie psychiatrique.
A la question "reconnaissance de handicap", j'ai répondu non puisque je n'ai pas de dossier MDPH.

Je pense que ma manière de faire est discutable. Cependant, j'ai toujours refusé les arrêts maladies qui m'ont été conseillés / proposés lorsque j'en aurai eu besoin dans le cadre du TSA. Les banques ont peur que tu perdes des revenus et que tu ne sois plus en mesure de rembourser ton emprunt. Je n'ai pas prévu que cela survienne un jour [édit : suppression de smiley]

Mon témoignage ne répond pas à ta question mais te permettra au moins de voir que nous avons été plusieurs à être dans ta situation et à se poser les mêmes questions.
Si quelqu'un dispose de la réponse, ça m'intéresse aussi !
Modifié en dernier par Aeryn le dimanche 15 septembre 2019 à 12:46, modifié 1 fois.
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4223
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#62 Message par WinstonWolfe » samedi 14 septembre 2019 à 9:27

En aucun cas un TSA ne fait partie des choses qu'on doit dire lors de la souscription d'une assurance de prêt, mais ça n'est que ma lecture. Je ne vois pas ce qu'on pourrait te reprocher. Les TSA ne font pas partie des affections psychiatriques, ni des affections évolutives, tu ne risques pas de perdre ta source de revenu du fait du TSA. En plus, au moment de la signature, tu ne seras pas diagnostiquée. Pour savoir ce qu'il conviendrait de faire après un éventuel diagnostic positif, tu peux toujours demander à une association d'usagers des banques, plutôt qu'à ta banque :wink:
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
Ellendë
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#63 Message par Ellendë » samedi 14 septembre 2019 à 12:28

Merci à vous pour vos réponses :mryellow:
Ça me rassure :bravo:
Surtout qu’a La base je ne suis pas du genre à faire de crédit ou demander de l’argent donc je prévois et j’épargne pas mal. Et puis niveau travail ça ne devrait pas poser de soucis, il est rare que je manque un jour ou que je prenne un congés maladie.

:kiss:
Pré-diagnostiqué sans TSA ni HPI,QI hétérogène, besoin de trouver où est ma place, - TCC en cours - Profil INFJ-T au MBTI

Aeryn
Forcené
Messages : 561
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#64 Message par Aeryn » dimanche 15 septembre 2019 à 8:37

WinstonWolfe a écrit :
samedi 14 septembre 2019 à 9:27
tu ne risques pas de perdre ta source de revenu du fait du TSA
Je ne suis pas tout à fait d'accord. J'ai plusieurs fois refusé des arrêts de travail préconisés par différents médecins du travail, pour des difficultés directement en lien avec le TSA (périodes de grande fatigue, difficultés à venir au travail du fait des 3h de trajets quotidiens en transports en commun).

Il y a également des personnes en arrêt longue durée pour des difficultés en lien avec le TSA.
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4592
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#65 Message par misty » dimanche 15 septembre 2019 à 11:11

Aeryn a écrit :Cependant, j'ai toujours refusé les arrêts maladies qui m'ont été conseillés / proposés lorsque j'en aurai eu besoin dans le cadre du TSA. Les banques ont peur que tu perdes des revenus et que tu ne sois plus en mesure de rembourser ton emprunt. Je n'ai pas prévu que cela survienne un jour :lol:
Je peux savoir ce qui te fait rire? C'est le fait que pour pas mal d'autistes qui travaillent ou essaient, l'angoisse de l'effondrement est extrêmement pesante, comme celle de perdre sa source de revenus suite à un éventuel tel effondrement (qui ferait suite à de nombreux effondrements)? Tu trouves amusant l'immense challenge de conserver un emploi (pour ceux qui parviennent à en trouver) et à se maintenir en situation de revenus réguliers?
"Refuser" un arrêt maladie, ça sous-entend tenir debout et être concrètement en capacité de se rendre sur son lieu de travail. On doit pas vivre sur la même planète je pense, ou en tout cas ne pas avoir la même notion de l'arrêt maladie.

Il y a sans doute des cercles/endroits où tes propos déclencheraient des réactions en rapport avec le smiley que tu as mis, mais ici je trouve ça franchement indécent et l'association me choque beaucoup.
*Diag TSA*

***Nullius in verba***

Aeryn
Forcené
Messages : 561
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#66 Message par Aeryn » dimanche 15 septembre 2019 à 12:45

misty a écrit :
dimanche 15 septembre 2019 à 11:11
Je peux savoir ce qui te fait rire? C'est le fait que pour pas mal d'autistes qui travaillent ou essaient, l'angoisse de l'effondrement est extrêmement pesante, comme celle de perdre sa source de revenus suite à un éventuel tel effondrement (qui ferait suite à de nombreux effondrements)? Tu trouves amusant l'immense challenge de conserver un emploi (pour ceux qui parviennent à en trouver) et à se maintenir en situation de revenus réguliers?
"Refuser" un arrêt maladie, ça sous-entend tenir debout et être concrètement en capacité de se rendre sur son lieu de travail. On doit pas vivre sur la même planète je pense, ou en tout cas ne pas avoir la même notion de l'arrêt maladie.

Il y a sans doute des cercles/endroits où tes propos déclencheraient des réactions en rapport avec le smiley que tu as mis, mais ici je trouve ça franchement indécent et l'association me choque beaucoup.
Et bien figure toi qu'il s'agit simplement d'une erreur de sélection de smiley.
Je n'ai pas relu mon message après l'avoir posté, donc je ne m'en suis pas aperçue.
Je le supprime donc du message initial.

Pour le reste du contenu de ton message, tu ne me connais pas, tu ne connais pas le niveau des difficultés que je rencontre, aussi bien dans ma vie personnelle que professionnelle. Enfin, tu ne connais pas la raison qui m'a poussée à refuser ces arrêts de travail. Je te demanderais donc de ne pas spéculer sur ces sujets, c'est franchement déplacé de ta part et blessant.

J'expliquais justement que le TSA peut être à l'origine d'arrêts de travail, qui peuvent conduire à une perte de revenus, et que j'ai failli à plusieurs reprises être confrontée à cette situation.
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4223
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#67 Message par WinstonWolfe » dimanche 15 septembre 2019 à 17:51

Aeryn a écrit :
dimanche 15 septembre 2019 à 8:37
Je ne suis pas tout à fait d'accord. J'ai plusieurs fois refusé des arrêts de travail préconisés par différents médecins du travail, pour des difficultés directement en lien avec le TSA (périodes de grande fatigue, difficultés à venir au travail du fait des 3h de trajets quotidiens en transports en commun).

Il y a également des personnes en arrêt longue durée pour des difficultés en lien avec le TSA.
En effet, ce que j'ai écrit peut porter à confusion. Ce que je voulais dire, c'est que la RQTH pour un TSA plafonne presque immanquablement à 79% d'incapacité, et pour percevoir une quelconque aide, il faut justifier d'une limitation à l'accès à l'emploi en plus du TSA. Donc, en toute logique, on peut argumenter que le TSA seul n'est pas une restriction à l'activité professionnelle.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4592
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#68 Message par misty » dimanche 15 septembre 2019 à 18:50

Aeryn a écrit : Je te demanderais donc de ne pas spéculer sur ces sujets, c'est franchement déplacé de ta part et blessant.
Tu peux m'accuser de spéculation si ça te chante, mais tout ce que j'ai fait c'est dire que pour "refuser" un arrêt maladie il faut être en mesure de le faire. Ca relève juste de l'évidence la plus basique qui puisse se concevoir.

Pour le reste, tu peux rétropédaler et te justifier autant que tu veux, ton historique ne joue pas spécialement en ta faveur question honnêteté. En ce qui me concerne en tout cas.

Le sujet est clos pour ma part, dans l'intérêt de tout le monde à commencer par toi.
*Diag TSA*

***Nullius in verba***

Aeryn
Forcené
Messages : 561
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: RQTH, diagnostic, emprunts bancaires et assurances

#69 Message par Aeryn » dimanche 15 septembre 2019 à 19:22

WinstonWolfe a écrit :
dimanche 15 septembre 2019 à 17:51
En effet, ce que j'ai écrit peut porter à confusion. Ce que je voulais dire, c'est que la RQTH pour un TSA plafonne presque immanquablement à 79% d'incapacité, et pour percevoir une quelconque aide, il faut justifier d'une limitation à l'accès à l'emploi en plus du TSA. Donc, en toute logique, on peut argumenter que le TSA seul n'est pas une restriction à l'activité professionnelle.
On ne parlait pas de la même chose effectivement, et tu as raison pour le taux d'incapacité reconnu pour TSA.

Je pensais au cas où la personne qui souhaite faire un emprunt a un emploi (RQTH ou pas). Le TSA en lui même induit un risque d'arrêt maladie et donc de perte de revenu (comme le ferait une dépression, qui est une question spécifiquement posée dans les questionnaires médicaux des assurances de prêt).

Pour une personne qui aurait l'AAH, c'est différent. Les revenus qu'elle justifie sont des revenus d'AAH, donc la question de déclarer ou non un handicap à l'assureur du prêt ne se pose pas.
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27291
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Assurances en cas de diagnostic, RQTH, etc

#70 Message par Tugdual » vendredi 1 novembre 2019 à 22:42

Un cas particulier...

Tests génétiques :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
MlleHulotte
Forcené
Messages : 562
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 16:30

Re: Assurances en cas de diagnostic, RQTH, etc

#71 Message par MlleHulotte » mercredi 11 décembre 2019 à 22:43

Bonsoir,
J'ai lu tous les messages du sujet, et j'ai une question par rapport à une situation non mentionnée.
J'envisage de faire un prêt immobilier. Je suis seule. Je suis autiste, mais je ne travaille plus suite à plusieurs gros effondrements. J'ai très très peu travaillé (si on peut appeler ça travailler), très peu d'heures, mais catastrophe à chaque fois même avec des aménagements et des conditions qui ne pouvaient être meilleures. J'ai été bien plus longtemps en arrêt maladie et au chômage qu'en période d'activité.
Je suis maintenant en retraite pour invalidité catégorie 2 avec un taux d'incapacité élevé, impossibilité totale et définitive de travailler.
J'ai donc cette source de revenus, certes plutôt faible, un peu moins que l'AAH et cette rente complétée par l'AAH jusqu'au 900 €. J'ai un taux d'invalidité MDPH de 80% et plus.
Est-ce que ça peut poser problème pour faire un prêt ?
Même si je n'ai pas de gros revenus, ils sont pérennes. Même si je suis invalide avec un gros taux, c'est du fait de mon autisme très invalidant, de la fatigabilité qui en découle et des comorbidités (TDA suspecté notamment, tension très basse suite aux effondrements successifs avec suivi annuel par un cardiologue pour me rassurer, mais pas de caractère de gravité).
Dois-je me préparer à un refus de la banque ?
Merci de m'avoir lue et aux personnes qui pourront me répondre.
diagnostiquée autiste - fibromyalgie - TDA - TCA

bézèdach44
Forcené
Messages : 1348
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Assurances en cas de diagnostic, RQTH, etc

#72 Message par bézèdach44 » jeudi 12 décembre 2019 à 0:20

L'immense majorité des banquiers ne considèrent pas l'AAH comme un revenus et ne veulent donc pas rentrer cela dans le calcul. Après c'est au cas par cas donc il ne faut pas partir défaitiste, ça ne coute pas grand chose de demander (à part un peu de temps), mais c'est sûr qu'il ne faut pas trop s'attendre à avoir un accord pour ne pas tomber de trop haut disons.
Autiste.

Avatar du membre
MlleHulotte
Forcené
Messages : 562
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 16:30

Re: Assurances en cas de diagnostic, RQTH, etc

#73 Message par MlleHulotte » jeudi 12 décembre 2019 à 8:49

D'accord. Merci bézèdach44.
Je me demandais justement comment pouvait être prise en compte l'AAH par les banquiers.
De toute façon, oui, je vais demander.
J'essaie d'anticiper ce qu'on peut me dire, me poser comme questions, car si je n'ai pas pu préparer et anticiper avant, très souvent je ne sais pas répondre sur le moment car ça réfléchit très lentement dans ma tête.
diagnostiquée autiste - fibromyalgie - TDA - TCA

bézèdach44
Forcené
Messages : 1348
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Assurances en cas de diagnostic, RQTH, etc

#74 Message par bézèdach44 » jeudi 12 décembre 2019 à 19:06

MlleHulotte a écrit :
jeudi 12 décembre 2019 à 8:49

J'essaie d'anticiper ce qu'on peut me dire, me poser comme questions, car si je n'ai pas pu préparer et anticiper avant, très souvent je ne sais pas répondre sur le moment car ça réfléchit très lentement dans ma tête.
Oui je suis pareil ! Bon courage à toi :bravo:
Autiste.

Avatar du membre
MlleHulotte
Forcené
Messages : 562
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 16:30

Re: Assurances en cas de diagnostic, RQTH, etc

#75 Message par MlleHulotte » jeudi 12 décembre 2019 à 19:51

Merci :kiss:
diagnostiquée autiste - fibromyalgie - TDA - TCA

Répondre