[2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

Section destinée à recevoir toutes les informations d'actualités, les annonces d'événements, et d'une manière générale tout ce qui se produit de nouveau dans le milieu de l'autisme et du syndrome d'Asperger.
Message
Auteur
Amnesia
Habitué
Messages : 62
Enregistré le : vendredi 10 novembre 2017 à 16:36

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#31 Message par Amnesia » dimanche 3 décembre 2017 à 0:44

Bonsoir!

J'ai passé un moment très émouvant.
Ce n'était pas une journée complète de formation, comme toi, Hazufel. La conférence a duré de 16h30 à 19h. Cela dit, elle aurait pu durer encore longtemps, on ne se lassait pas.
Le nombre de participants (plus de 200) ne permettait pas vraiment les échanges dans le public, c'était plutôt une conférence magistrale, mais très dynamique, avec des supports tels que tu les décrits: vidéos, photos...

L'étude de l'épisode de Rantanplan sous un autre angle de vue était très parlante!
Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de voir Josef Schovanec la faire...
Musique du début d'épisode: Rantanplan chante et dit "Et 1 et 2 et 3 et 5!", puis moqueries des autres animaux de la ferme qui disent qu'il est bête. Mais 1, 2, 3, 5, soit on omet le 4... soit c'est une suite numérique dont le chiffre suivant serait 8, donc logique et intelligent. Peut-être que Rantanplan n'est pas bête mais qu'il raisonne autrement.
Puis Rantanplan voit un vautour tenant en son bec un fromage. Il a besoin du fromage. Il ne fait pas comme le renard de la fable. Il demande tout simplement le fromage. De là, le vautour lui explique qu'il devrait lui parler de son ramage et de son plumage pour qu'il fasse tomber son fromage. Rantanplan pourrait le faire, il saurait le faire... Mais il ne veut pas se livrer à cette hypocrisie des conventions sociales, il est honnête et n'aime pas mentir.
Etc etc... l'idée étant de montrer que celui qui "parait" bête et dont on se moque, ne l'est en réalité pas.
D'ailleurs, il a finalement réussi à faire tomber le fromage ;-), mais ce n'était pas pour le manger, mais pour en faire une étude de composition. Attitude très inattendue, chez ce chien, qui est pourtant bien futé!

Plusieurs de ces vidéos montraient, à ceux qui veulent bien le voir, les qualités humaines et relationnelles des autistes.

J'ai été très touchée par les vidéos de certains autistes "non-verbaux" qui se révèlent être talentueux en écriture avec un ordinateur, drôles, pertinents... ceux que j'ai pu voir en vidéo étaient en fait très communicatifs!
Mais effectivement, si tout le monde décourage les parents... et les enfants!!!

Josef Schovanec s'y prend très bien pour faire comprendre aux gens la manière de penser particulière chez les autistes.

:bravo:
Maman d'un garçon de 7 ans, diagnostiqué TSA en janvier 2018. :love:

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1754
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#32 Message par hazufel » dimanche 3 décembre 2017 à 11:37

Nous avons vu les mêmes vidéos, tant mieux si ça t’a vraiment plu :bravo:

Benoit, j’ai été émotionnellement ébranlée par l’état de stress latent de la jeune fille à l’écran, et par ce qu’a dit Schovanec sur sa vie aujourd’hui. Parce que même si elle n’a pas besoin de travailler, étant donné le niveau de la famille, elle n’a pas pu faire ce QU’ELLE avait décidé. Et s’en trouve très mal. Je trouve ça terrible, et me rend plus révoltée, en colère que triste.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24432
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#33 Message par freeshost » dimanche 3 décembre 2017 à 18:50

Pourquoi tout par messages privés ? On veut tout savoir ! :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8012
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#34 Message par Benoit » lundi 4 décembre 2017 à 10:53

hazufel a écrit :Nous avons vu les mêmes vidéos, tant mieux si ça t’a vraiment plu :bravo:

Benoit, j’ai été émotionnellement ébranlée par l’état de stress latent de la jeune fille à l’écran, et par ce qu’a dit Schovanec sur sa vie aujourd’hui. Parce que même si elle n’a pas besoin de travailler, étant donné le niveau de la famille, elle n’a pas pu faire ce QU’ELLE avait décidé. Et s’en trouve très mal. Je trouve ça terrible, et me rend plus révoltée, en colère que triste.
Etant donné son âge il est loin d'être trop tard pour ça. (Certaines personnes ici font des projets bien plus tard.)

Est-ce qu'on peut faire quelque chose pour l'aider ? Lui prouver pour commencer que le monde neurotypique n'est probablement pas du tout ce qu'elle pense.
La "Vision du Monde" que N.D. a essayé de me promuovoir débecte plus de 75% des Neurotypiques.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4564
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#35 Message par Manichéenne » lundi 4 décembre 2017 à 10:57

J'ai assisté aussi à une présentation de J. Schovanec avec cette vidéo sur Rantanplan. Personnellement, je doute que ce soit une bonne idée. Ses arguments sont pertinents, mais le public a t'il vraiment la capacité d'abstraction nécessaire ?
Il me semble que ce qui risque de rester, c'est une association entre l'autisme et une représentation de la bêtise. Même si l'objectif était l'inverse.
hazufel a écrit :Parce que même si elle n’a pas besoin de travailler, étant donné le niveau de la famille, elle n’a pas pu faire ce QU’ELLE avait décidé. Et s’en trouve très mal. Je trouve ça terrible, et me rend plus révoltée, en colère que triste.
Souvent, les gens qui font beaucoup de mal ne sont pas des bourreaux extérieurs. Difficile de se battre contre des proches et/ou des gens bien intentionnés. Parce que du coup ils ne se remettent pas facilement en cause, et ne sont pas non plus remis en cause par les gens.
Un parent qui pense savoir ce qui est le mieux pour son enfant, un professionnel qui croit appliquer de bonnes pratiques, ou simplement une personne de bonne volonté mais qui agit seule sans écouter, ce sont des personnes qui peuvent faire beaucoup de mal sans qu'on puisse facilement s'en défendre.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1754
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#36 Message par hazufel » lundi 4 décembre 2017 à 11:32

Manichéenne a écrit :J'ai assisté aussi à une présentation de J. Schovanec avec cette vidéo sur Rantanplan. Personnellement, je doute que ce soit une bonne idée. Ses arguments sont pertinents, mais le public a t'il vraiment la capacité d'abstraction nécessaire ?
Il me semble que ce qui risque de rester, c'est une association entre l'autisme et une représentation de la bêtise. Même si l'objectif était l'inverse.
Je suis d'accord, vu certaines réactions dans le public, et la question "mais c'est drôle ce que vous nous montrez, non ?" l'attestent.
Manichéenne a écrit : Souvent, les gens qui font beaucoup de mal ne sont pas des bourreaux extérieurs. Difficile de se battre contre des proches et/ou des gens bien intentionnés. Parce que du coup ils ne se remettent pas facilement en cause, et ne sont pas non plus remis en cause par les gens.
Un parent qui pense savoir ce qui est le mieux pour son enfant, un professionnel qui croit appliquer de bonnes pratiques, ou simplement une personne de bonne volonté mais qui agit seule sans écouter, ce sont des personnes qui peuvent faire beaucoup de mal sans qu'on puisse facilement s'en défendre.
D'ailleurs j'ai pensé à ce que tu as souvent dit ici : Qui sont-ils pour penser à ma place et décider ce qui est le mieux pour moi ? Le qui, pouvant être n'importe qui, proches y compris, et souvent même, proches surtout... Le fait qu'ils parlent d'elle en sa présence sans même la regarder, m'a vraiment sciée. Et cette notion de "faire réagir", proclamé 4 fois en 5 minutes, m'a littéralement agressée. Alors j'imagine à peine ce que la jeune fille devait ressentir...
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3711
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 19:16

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#37 Message par misty » lundi 4 décembre 2017 à 13:05

hazufel a écrit :
Manichéenne a écrit : Souvent, les gens qui font beaucoup de mal ne sont pas des bourreaux extérieurs. Difficile de se battre contre des proches et/ou des gens bien intentionnés. Parce que du coup ils ne se remettent pas facilement en cause, et ne sont pas non plus remis en cause par les gens.
Un parent qui pense savoir ce qui est le mieux pour son enfant, un professionnel qui croit appliquer de bonnes pratiques, ou simplement une personne de bonne volonté mais qui agit seule sans écouter, ce sont des personnes qui peuvent faire beaucoup de mal sans qu'on puisse facilement s'en défendre.
D'ailleurs j'ai pensé à ce que tu as souvent dit ici : Qui sont-ils pour penser à ma place et décider ce qui est le mieux pour moi ? Le qui, pouvant être n'importe qui, proches y compris, et souvent même, proches surtout... (...)
Comme je le disais hier à Manichéenne (drôle de coïncidence :wink: ) ce genre de situations récurrentes me paraît classique du triangle de Karpman. La 1ère psychologue que j'avais vue m'en avait parlé en me conseillant de m'en méfier car certaines personnes (dont sans doute beaucoup d'autistes) ont tendance à endosser inconsciemment le rôle de "victime", ce qui permet à la personne en face d'enfiler la veste du "sauveur" qui va chercher à "sauver" la victime mais toujours selon un schéma destructeur puisque basé sur ses propres critères.

J'ai souvent eu l'impression que les gens autour de moi savaient mieux que moi qui j'étais, qui je voulais être, ce qui est bon pour moi ou ce que je voulais/devais faire. J'essaie d'apprendre à leur expliquer que je suis juste moi et qu'en tentant de m'aider ils m'enferment juste dans ce que eux voudraient que je sois. Ca cause souvent pertes et fracas, mais pour sortir de ce fameux triangle je ne vois pas d'autre solution que celle de s'affirmer clairement.
Benoit a écrit :Etant donné son âge il est loin d'être trop tard pour ça. (Certaines personnes ici font des projets bien plus tard.)

Est-ce qu'on peut faire quelque chose pour l'aider ? Lui prouver pour commencer que le monde neurotypique n'est probablement pas du tout ce qu'elle pense.
La "Vision du Monde" que N.D. a essayé de me promuovoir débecte plus de 75% des Neurotypiques.
J'ai vu la vidéo et avais hésité à lire le livre en question à l'époque. Je ne l'ai pas fait car j'ai ressenti un grand malaise en le feuilletant, sans parler de la vidéo que je trouve atroce.
J'aimerais aussi aider cette personne et m'étais posé la question, mais je ne suis pas sûre qu'on puisse vraiment vu la situation (à cause de ce fameux triangle je suppose). Toutefois si quelqu'un a des infos ou des idées ça m'intéresse...
Diag TSA

"...like a man with a fork in a world of soup..."

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8012
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#38 Message par Benoit » lundi 4 décembre 2017 à 13:15

Il y a un fil sur le livre, dans mes souvenirs - je n'ai plus mon exemplaire - je n'ai pas ressenti de malaise à la première lecture.

A la deuxième, le chapitre qui traite particulièrement de l'emploi des personnes autistes est rédigé de façon la plus spécieuse possible, en laissant sous-entendre une démarche inclusive mais en pratique pas du tout.

Bref, "faites ce que je dis pas ce que je fais".

C'est le genre de truc contre lequel il faut mettre en garde tous les autistes, difficile de comprendre au premier abord la raison d'une telle différence entre les mots et les actes.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 19634
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 1:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#39 Message par Tugdual » lundi 4 décembre 2017 à 13:48

Sauf erreur, le fil du livre ...
Bilan le 24/09/2014 : non-Aspie, juste trouble de la communication sociale ...

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8012
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#40 Message par Benoit » lundi 4 décembre 2017 à 13:56

C'est bien celui là. :bravo:

Du coup, je me suis rappelé sa "fameuse" prestation à la mairie de Paris et l'incroyable "craquage en public" (= j'arrête ma présentation pour pleurer), complètement imprévisible et pas du tout surjoué. :roll:

Je vote qu'on lui donne un César pour l'ensemble de son oeuvre.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1754
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#41 Message par hazufel » lundi 4 décembre 2017 à 15:20

Merci pour le fil Tugdual, j'avais lu les dernières pages vendredi.
C'est vraiment le commentaire de J. Schovanec qui a fini de durcir mon malaise à l'écoute de ce témoignage.

Benoit, pour les autistes, la différence entre les mots et les actes, est franchement juste insupportable, mais effectivement, il faut peut-être plusieurs lectures et avoir des informations annexes pour mieux comprendre dans ce cas là. En tout cas, je ne lirai pas le livre... Je suis allergique aux méthodes des coatchs, aux stratégies issues des grandes écoles de commerce... :roll: d'autant plus dans ce cas là.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

fractal
Fidèle
Messages : 114
Enregistré le : vendredi 28 juillet 2017 à 15:01

Re: [2017/12/01] Journée de formation avec J. Schovanec

#42 Message par fractal » mercredi 6 décembre 2017 à 15:58

hazufel a écrit :L’infirmière qui était à côté de moi, et a vu mon désarroi m’a dit que souvent les gens avaient un réflexe de rire quand ils ne comprenaient pas l’autre. Une sorte de réflexe de défense.
Oui, c'est une réaction qui permet de détendre les mécanismes nerveux lorsqu'ils sont tendus. Cela veut dire, si c'est un rire nerveux, que la personne est dans une posture désagréable (comprendre l'autre qui est différent et dérange ses pensées neurotypiques). Cela peut même être une sorte de "réflexe".

Cet espèce de rire nerveux m'arrive d'ailleurs lors des meltdown fréquents auxquels je suis soumis en ce moment.
En cours de diagnostic : 2e RDV CRA 2018 ?
1er RDV : même sans faire les tests, la médecin me dit TSA
HPI

Répondre