[2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

Section destinée à recevoir toutes les informations d'actualités, les annonces d'événements, et d'une manière générale tout ce qui se produit de nouveau dans le milieu de l'autisme et du syndrome d'Asperger.
Message
Auteur
Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#46 Message par Allan » dimanche 10 septembre 2017 à 14:00

Autrey a écrit :Après j'ai compris que pour moi je n'avais plus l'âge pour le contexte d'hier
Je ne crois pas qu'il faille mettre ça sur le compte de l'âge, en quoi ca concerne l'âge ? Je suis systématiquement le papi des rencontres, d'ailleurs Bloat a institué hier que je datais des années trente, ce qui m'a fait un plaisir immense parce que cette période est liée à l'un de mes intérêts spécifiques, donc j'en jouis encore ! :oops:

:mrgreen:
ted/asperger/dysexécutif sévère

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#47 Message par Allan » dimanche 10 septembre 2017 à 14:15

Autrey a écrit : Je t'ai trouvé sympa et ce café rencontre aussi, je commente juste en général, on peut commenter sans être obligée de dire "c'est génial", "c'est super", etc.
Quand j'organise, j'essaie d'être au mieux de mes capacités pour prendre en compte tout le monde, j'ai des capacités limités malgré tout, mais personne n'en ressent rien, je gère ensuite les choses avec moi-même une fois rentrer chez moi. Hier c'était la première fois depuis deux ans que je venais sans aucune angoisse ni appréhension, une première, peut-être parce que j'ai réalisé seulement deux heures avant la rencontre, que ce n'était pas dimanche mais samedi... donc ni une ni deux je me suis préparé à partir sans le temps de réfléchir. Résultat, je suis arrivé en vrac parce que je n'ai pas eu le temps de digérer quoi que ce soit.

Ce n'est pas parce que je sais sourire et être agréable que je suis sympa. J'ai un manque de diplomatie naturelle et une radicalité de la pensée que j'essaie de tempérer comme je peux et qui ne me place pas naturellement comme une personne "sympa".

Alors oui, justement, les commentaires sont habituellement du registre "c'était génial", " c'était super", parce qu'il nous faut à tous une bonne dose d'efforts pour venir à ses rencontres en raison des angoisses multiples que nous traînons, et nous nous encourageons les uns les autres à venir à revenir, et nous en avons tous besoin.
ted/asperger/dysexécutif sévère

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3725
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#48 Message par Lilas » dimanche 10 septembre 2017 à 14:26

Autrey a écrit :Perso j'ai dit ce que je ressentais comme je l'aurais fait pour une autre activité (je maintiens),
J'ai l'impression qu'il y a le même genre de malentendu que celui qui nous a opposé avec Calimero sur le fil de la prochaine rencontre, concernant le nombre de participants.

Peut-être que la fréquence des rencontres sur Paris donne effectivement l'impression d'une "activité", de quelque chose de maîtrisé, d'organisé en lien avec l'association, et donc de critiquable.

Mais je rappelle que nous sommes simplement des utilisateurs de ce forum, des personnes qui a un moment donné ont participé à une de ces rencontre qu'un autre membre avant nous avait organisé, que nous y avons trouvé un soutien, une écoute, que nous nous y sommes senti bien, et que nous faisons l'effort d'essayer de faire en sorte que d'autres puissent aussi en profiter et y trouver ce soutien.

Nous n'avons rien à y gagner, hormis le stress de l'organisation. Nous ne cherchons pas à rassembler des gens pour leur faire adhérer à notre association comme c'est le but d'autres cafés. Nous arrivons tous avec nos difficultés, et espérons y trouver un peu de répit, un peu de compréhension, peut-être des idées, qu'importe.

Je sais que ce qui m'a le plus marquée, lors du premier café, c'est que malgré les différences de chacun, je n'ai senti aucun jugement.
J'ai l'impression que cela change (ce n'est pas juste toi Autrey, c'était le cas aussi dans les commentaires de la rencontre précédente).
J'ai l'impression que certains se placent en consommateurs d'une activité et ne voient pas ces rencontres comme ce qu'elles sont : un moment d'échange entre personnes pour qui cela peut être couteux ou difficile mais qui en retirent (ou pas, mais qui en tout cas l'espèrent) un mieux-être, sans être jugées ou stigmatisées pour ce qu'elles sont ou ce qu'elles paraissent.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3725
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#49 Message par Lilas » dimanche 10 septembre 2017 à 14:44

Allan a écrit :Alors oui, justement, les commentaires sont habituellement du registre "c'était génial", " c'était super", parce qu'il nous faut à tous une bonne dose d'efforts pour venir à ses rencontres en raison des angoisses multiples que nous traînons, et nous nous encourageons les uns les autres à venir à revenir, et nous en avons tous besoin.
Est-ce que l'on a tort ? Est-ce que l'on en fait trop ? Est-ce que du coup cela génère des déceptions, des frustrations ?
Il est évident qu'on ne cesse pas tout à coup d'être autiste parce que l'on est avec d'autres autistes.
Parfois, on va tomber sur quelqu'un avec qui l'on sera en phase, ne serait-ce que le temps d'un échange sur un sujet précis, et ça nous suffira à dire que c'était génial, parce que simplement ça nous aura fait du bien d'avoir eu le sentiment, rien que quelques minutes, de ne pas être seul au monde.
Parfois, ce n'est pas le cas, tout simplement parce que ce n'est pas parce que nous sommes tous autistes que nous sommes tous identiques.
Alors on réessaye la fois suivante, parce que ces quelques minutes ou quelques secondes à être en phase valent tous les efforts.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#50 Message par Allan » dimanche 10 septembre 2017 à 14:51

Il est en effet difficile de comparer une réunion associative à date fixe dirigée par une neurotypique dans une brasserie parisienne à destination d'un public mixte autant neurotypique qu'autiste, de ce que nous tentons de faire courageusement avec nos moyens d'autistes qui pour ma part ne me permettraient même pas de réserver dans un café. Ce que j'organise est toujours dans un lieu public extérieur où je n'ai besoin de téléphoner à personne pour réserver, sinon ce serait un Himalaya à gravir pour moi.

Hier, même dans les toilettes du café, je me suis retrouvé dans l'incapacité de me servir du robinet du lavabo alors que dans mon stress, j'avais commencé par m'enduire les mains de savon, et ensuite j'étais dans l'incapacité de faire couler l'eau. Enfermer dans les toilettes, j'ai commencé à m'angoisser, me demandant à qui j'allais demander de l'aide, à la serveuse ou à l'assemblée des participants avec mes mains enduites de savon pour m'aider à faire couler l'eau. Je me sentais ridicule. Je suis souvent incapable devant un distributeur, un photomaton de m'en servir, j'en ai l'habitude c'est tellement humiliant. Bref, j'ai fini par trouver la solution au problème, mais j'ai eu le temps de bien stresser et de me dévaloriser au passage. Alors bien sûr j'ai l'air tout ce qu'il a de plus adapté à la vie, la réalité est ailleurs.

Bref, ce que nous faisons est roulé sous les aisselles façon autiste, et nous avons besoin de nous encourager les uns, les autres, et de nous congratuler et de réfléchir à l'amélioration.
ted/asperger/dysexécutif sévère

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1375
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#51 Message par Autrey » dimanche 10 septembre 2017 à 15:01

Lilas a écrit :
J'ai l'impression qu'il y a le même genre de malentendu que celui qui nous a opposé avec Calimero sur le fil de la prochaine rencontre, concernant le nombre de participants.

Peut-être que la fréquence des rencontres sur Paris donne effectivement l'impression d'une "activité", de quelque chose de maîtrisé, d'organisé en lien avec l'association, et donc de critiquable
C'est informel donc chacun y va s'il le veut, après il faut un decor, des approches entre participants, etc.
Diagnostique TSA - la cinquantaine mais jeune dans la tête

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3725
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#52 Message par Lilas » dimanche 10 septembre 2017 à 15:12

Autrey a écrit :C'est informel donc chacun y va s'il le veut
C'est là où ma vision diffère.
On ne vient pas en ne prenant en compte que soi et ses désirs.
Personnellement je viens parce que je le veux, la plupart du temps, parce que je le peux, même si des fois c'est plus difficile que d'autres, et parce que je me dis que peut-être j'aurai l'occasion d'aider quelqu'un d'autre par ma présence, par mon parcours, ou simplement parce que c'est moi qui aurait organisée cette rencontre-là.
Autrey a écrit : après il faut un decor, des approches entre participants, etc.
Je ne comprends pas ce que tu veux dire.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1375
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#53 Message par Autrey » dimanche 10 septembre 2017 à 15:24

Allan a écrit :
Autrey a écrit :Après j'ai compris que pour moi je n'avais plus l'âge pour le contexte d'hier
Je ne crois pas qu'il faille mettre ça sur le compte de l'âge, en quoi ca concerne l'âge ? Je suis systématiquement le papi des rencontres, d'ailleurs Bloat a institué hier que je datais des années trente, ce qui m'a fait un plaisir immense parce que cette période est liée à l'un de mes intérêts spécifiques, donc j'en jouis encore ! :oops:

:mrgreen:
je n'en dirai pas d'avantage sur l'age car ce ne serait certainement pas compris (et il m'arrive de blesser les gens s'en m'en rendre compte).
Dans un café on ne s'attend pas à moins de stress (du moins dans mon cas), surtout que les autistes ne sont pas en général des piliers de bistrot !
Je suis contente de mon âge car à 20 ans j'étais incapable d'ouvrir la bouche (et aurait été incapable d'aller à ce café). Ceci dit hier je n'ai pas compris certaines interactions mais c'est normal chez moi.
Diagnostique TSA - la cinquantaine mais jeune dans la tête

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3725
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#54 Message par Lilas » dimanche 10 septembre 2017 à 16:02

Allan a écrit :Bloat a institué hier que je datais des années trente, ce qui m'a fait un plaisir immense parce que cette période est liée à l'un de mes intérêts spécifiques, donc j'en jouis encore ! :oops:
Ah, je n'avais pas relevé cette phrase.
C'est du joli, tiens ! :lol:
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1375
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#55 Message par Autrey » dimanche 10 septembre 2017 à 16:05

Lilas a écrit :
Autrey a écrit :C'est informel donc chacun y va s'il le veut
C'est là où ma vision diffère.
On ne vient pas en ne prenant en compte que soi et ses désirs.
Personnellement je viens parce que je le veux, la plupart du temps, parce que je le peux, même si des fois c'est plus difficile que d'autres, et parce que je me dis que peut-être j'aurai l'occasion d'aider quelqu'un d'autre par ma présence, par mon parcours, ou simplement parce que c'est moi qui aurait organisée cette rencontre-là.
Autrey a écrit : après il faut un decor, des approches entre participants, etc.
Je ne comprends pas ce que tu veux dire.
En même temps Lilas je pense qu'on attend un moment positif, c'est la raison d'être de n'importe quel troquet, il y'a bien une notion de désir, ne fut-ce-t-elle que diffuse et même si on parle d'un café asperger, cela n'empêche d'ailleurs pas l'altruisme et l'entraide. Je trouve que tu es très altruiste dans ta démarche de faire le bien :) , j'essaie de l'être aussi (à travers le bénévolat par exemple) mais la vie m'a abimé et j'ai un reflex "Bernard l'hermite" !
Le décor n'est pas important en soi mais on se sent mieux dans un endroit qui nous plaît.
En fait une personne ne devrait pas se retrouver isolee et certaines personnes "se sentir obligés" de discuter avec elle pour respecter l'esprit du café : c'est la qu'est la frontière entre activité informelle et activité plannifiee et c'est toute la complexité de ce type de rencontres qui par essence sont dans une logique mixte d'amitié, d'aide et de support, les logiques d'amitiés se mettant de plus en place entre habitués.
En fait ceux qui se sentent bien dans ce type de rencontres y retournent car c'est sympa et pas prise de tête.
Diagnostique TSA - la cinquantaine mais jeune dans la tête

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3230
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#56 Message par lepton » dimanche 10 septembre 2017 à 16:13

........
Modifié en dernier par lepton le dimanche 12 novembre 2017 à 9:14, modifié 1 fois.
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#57 Message par Allan » dimanche 10 septembre 2017 à 16:47

Autrey a écrit :je n'en dirai pas d'avantage sur l'age car ce ne serait certainement pas compris
Je ne sais pas à ce stade qui ne comprend pas qui ? Je ne vois pas en quoi alors que Lilas et moi-même avons atteint les quarante ans, et pour ma part plus que les cinquante, que nous ne pourrions pas comprendre au sujet de l'âge, il y a quelque chose qui m'échappe. Avons-nous à ce point l'esprit rétrécit ou obscurcit qu'à coup sûr nous serions dans l'incapacité de comprendre ?
Autrey a écrit :En fait une personne ne devrait pas se retrouver isolée et certaines personnes "se sentir obligés" de discuter avec elle pour respecter l'esprit du café : c'est la qu'est la frontière entre activité informelle et activité plannifiee et c'est toute la complexité de ce type de rencontres qui par essence sont dans une logique mixte d'amitié, d'aide et de support, les logiques d'amitiés se mettant de plus en place entre habitués.
En fait ceux qui se sentent bien dans ce type de rencontres y retournent car c'est sympa et pas prise de tête.
je comprends ce que tu veux dire, il y a un décalage entre ceux qui viennent depuis plusieurs années et les autres, mais ce n'est pas si vrai, c'est la première fois que j'ai autant parlé avec Galaxxie qui vient depuis plus longtemps que moi, et quand elle a écrit qu'on avait bien rigolé, je n'en ai aucun souvenir :innocent: . Bloat est nouveau parmi nous, et Lilas vient depuis bien longtemps comme Galaxxie et ne fait pas preuve d'effusion comme elle l'a écrit un peu plus haut (ras des pâquerettes).

Je crois qu'il ne faut pas se focaliser sur des impressions qui sont fausses.

Personne ne s'oblige à rien, et on peut d'une fois à l'autre être mutique ou expansif, c'est la grâce de nos rencontres personne ne s'obligera à parler à quelqu'un si ca ne vient pas spontanément. Mes premières rencontres, j'étais mutique et je frottais mes mains sur mon pantalon pour passer le stress, j'étais bien et mal à la fois, et pour la première fois de ma vie, je me suis senti à ma place au milieu d'une dizaine de personnes, surtout parce que je n'avais aucune obligation à "paraître". J'ai appris à connaître chacun surtout à travers les écrits du forum où chacun est plus à l'aise pour s'exprimer grâce à l'écrit. Bien sûr j'ai eu des ressentis, mais il faut à mon avis éviter de les exprimer tout de go et prendre un peu de recul, les impressions sont très très trompeuses chez les autistes et on en souffre assez comme ça dans la vie courante pour éviter d'émettre ses impressions qui reflètent une réalité tronquée et par voie de conséquence blesse les gens.
Quant à l'âge, il se situait entre 35 et 55 ans (pour faire une tranche) pour ce que j'en sais, alors j'espère qu'on est tous plein de jeunesse. C'est un peu raide de lire que nos rencontres ce n'est plus de l'âge d'une personne d'une quarantaine d'années, ca donne une indication étrange à des personnes de plus de quarante ans qui voudrait venir. Encore une fois, il faut faire attention à ses impressions.
ted/asperger/dysexécutif sévère

Calimero
Habitué
Messages : 60
Enregistré le : jeudi 31 août 2017 à 10:41

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#58 Message par Calimero » dimanche 10 septembre 2017 à 17:17

........
Modifié en dernier par Calimero le lundi 6 novembre 2017 à 8:42, modifié 1 fois.

Calimero
Habitué
Messages : 60
Enregistré le : jeudi 31 août 2017 à 10:41

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#59 Message par Calimero » dimanche 10 septembre 2017 à 17:31

........
Modifié en dernier par Calimero le lundi 6 novembre 2017 à 8:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28355
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [2017/09/09] Rencontre à Paris ― édition 11½

#60 Message par freeshost » dimanche 10 septembre 2017 à 17:44

Un casque anti-bruit ? :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Répondre