[2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et autistes

Section destinée à recevoir toutes les informations d'actualités, les annonces d'événements, et d'une manière générale tout ce qui se produit de nouveau dans le milieu de l'autisme et du syndrome d'Asperger.
Message
Auteur
Kawi
Régulier
Messages : 33
Enregistré le : samedi 20 décembre 2014 à 18:00
Localisation : Finistère

Re: Formation sur la séxualité des aspies et autistes

#31 Message par Kawi » jeudi 10 septembre 2015 à 12:40

Z999 a écrit :Ce sujet me tient à cœur, en effet je fais partie des adultes Asperger frustrés de ne jamais avoir eu de vie sentimentale (et sexuelle avec une autre personne).
Ton cas est malheureusement très loin d'être isolé mais on en parle pas assez : dans les discutions générale sur "l'intégration" des aspis (et des autistes en général), on mentionne souvent les difficulté d’accès à l'emploi, le manque d'autonomie dans la vie quotidienne, le manque de contacts (amis) avec d'autres personnes... Mais très peu de la frustration de rester parfois un éternel célibataire... D'autant plus qu'en France, certains sujets comme les assistants sexuels sont tabou et comparés à de la prostitution alors qu'un monde sépare les deux activités (Durham en a parlé vers la fin de la formation).
Etudiant en histoire dans le cadre d'une reprise d'étude, diagnostiqué asperger à 27 ans et considéré comme "plutôt bien intégré" dans la société

Soren
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : vendredi 4 septembre 2015 à 1:22

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#32 Message par Soren » lundi 21 septembre 2015 à 19:00

Il y a un aspect qui me gène dans cette approche, c'est que finalement la sexualité est présentée comme une norme et l'absence de sexualité comme une carence nécessitant d'être comblée, je trouve que ce n'est pas très inclusive des asexuel-les surtout lorsque l'on vit dans une société hyper-sexualisée où l'absence de sexualité est socialement mal vue (et encore aujourd'hui cela peut être un motif de divorce pour faute), ce qui incite à se forcer à vouloir des rapports sexuels alors qu'ils/elles n'en ont pas forcément envie.

En outre, je ne suis pas sûr qu'un assistant sexuel puisse remédier aux problèmes de relations sexuelles et amoureuses qu'une personne autiste (et plus largement neuroatypique) peuvent avoir au cours de sa vie. Cela atténue certainement momentanément la frustration sexuelle mais probablement pas le manque dans le domaine affectif (que ce soit une romance, une amitié amoureuse, une "simple" amitié etc...).
Je pense que dans l'idéal ce serait de lutter pour que les préjugés qui assimilent les autistes et les neuroatypiques comme des éternel-les mineur-es insusceptibles d'avoir des relations sexuelles et/ou amoureuses (ou jugeant que de telles relations sont "contre-natures").

Sinon, en tant qu'homme homosexuel, je pense qu'une personne autiste homosexuelle, bisexuelle ou pansexuelle aura peut-être plus de difficultés en raison de la nécessité d'assimiler des codes sociaux supplémentaires pour être intégrée (et pour l'homosexualité masculine, les discriminations ne sont pas si rares que ça : âgisme, body shaming, racisme, masculinisme teintée de misogynie etc..., d'autant plus que la culture gay a tendance à se subdiviser en sous-groupes).
Honnêtement, je dois bien dire que les rencontres IRL que j'ai faites relevaient du fiasco, on m'a reproché que j'intellectualisais bien trop les choses et qu'il faudrait que je me lâche parce que "ça fait du bien de ne pas prendre la tête et d'avoir de simples relations sexuelles" ou que j'étais trop raide et coincé... *soupir*
En cours de diagnostic

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#33 Message par freeshost » lundi 21 septembre 2015 à 19:05

Nous n'avons pas toutes et tous les mêmes besoins, mais certaines personnes aiment à croire en une homogénéité "clonante" des besoins.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10553
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#34 Message par Lilette » lundi 21 septembre 2015 à 19:09

Soren a écrit :Il y a un aspect qui me gène dans cette approche, c'est que finalement la sexualité est présentée comme une norme et l'absence de sexualité comme une carence nécessitant d'être comblée, je trouve que ce n'est pas très inclusive des asexuel-les surtout lorsque l'on vit dans une société hyper-sexualisée où l'absence de sexualité est socialement mal vue (et encore aujourd'hui cela peut être un motif de divorce pour faute), ce qui incite à se forcer à vouloir des rapports sexuels alors qu'ils/elles n'en ont pas forcément envie.

Sinon, en tant qu'homme homosexuel, je pense qu'une personne autiste homosexuelle, bisexuelle ou pansexuelle aura peut-être plus de difficultés en raison de la nécessité d'assimiler des codes sociaux supplémentaires pour être intégrée (et pour l'homosexualité masculine, les discriminations ne sont pas si rares que ça : âgisme, body shaming, racisme, masculinisme teintée de misogynie etc..., d'autant plus que la culture gay a tendance à se subdiviser en sous-groupes)
Soren merci, pour tout ça :love:

Et surtout pour ça :love: : (en fait non, pour TOUT)
Soren a écrit :Honnêtement, je dois bien dire que les rencontres IRL que j'ai faites relevaient du fiasco, on m'a reproché que j'intellectualisais bien trop les choses et qu'il faudrait que je me lâche parce que "ça fait du bien de ne pas prendre la tête et d'avoir de simples relations sexuelles" ou que j'étais trop raide et coincé... *soupir*
Soupir comme tu dis .... :roll:

(par contre, pansexuel ? ça signifie quoi ?)
Modifié en dernier par Lilette le lundi 21 septembre 2015 à 19:40, modifié 1 fois.
TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#35 Message par freeshost » lundi 21 septembre 2015 à 19:15

Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10553
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#36 Message par Lilette » lundi 21 septembre 2015 à 19:16

FH au top comme toujours ;)
TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#37 Message par freeshost » lundi 21 septembre 2015 à 19:21

Ben, wikipedia est un de mes vrais amis (pas comme Google :lol: ). Tu devrais le voir plus souvent. Il a toujours quelque chose à t'apprendre, même s'il ne s'exprime pas toujours de manière simple. Parfois, il te parle pendant des heures.
Modifié en dernier par freeshost le lundi 21 septembre 2015 à 19:26, modifié 1 fois.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10553
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#38 Message par Lilette » lundi 21 septembre 2015 à 19:24

Spoiler :  : 
Je le connais également, mais il est vrai que j'ai peu recours à lui.
En fait, le fait qu'il soit renseigné par des personnes non formées scientifiquement, en clair, par n'importe quel clampin, me bloque un poil.
j'avoue avoir du mal à lui faire confiance la plupart du temps.
TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#39 Message par freeshost » lundi 21 septembre 2015 à 19:32

Heureusement, il n'y a pas que lui. :)

For example, you can read this pdf.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10553
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#40 Message par Lilette » lundi 21 septembre 2015 à 19:39

Bref, on est HS Frees' ;)

Pour en revenir au sujet, personne n'a rien à répondre à mon message ?
Je suis la seule à vivre ça de cette manière ? :(
Lilette a écrit :
Flower a écrit :J'ai eu de la chance alors - dans le pire des cas, ça se passait comme ça: "J'aime pas trop ça." "Dommage... T'es sûre?" "Oui." "Bon ok... Pas grave."
Oui il y'a des fois où ça passe, ce n'est pas toujours le cas.

Pour moi le problème c'est pas tant que "ça", c'est le tout en fait ^^
- Devoir être assez à l'aise pour se déshabiller devant quelqu'un
- Savoir quoi faire/comment/quand, avoir l'air naturel (mon dieu ça c'est LA galère, on m'a très souvent reprochée de ne pas être détendue, d'agir comme une machine (ah bon ? bizarre tiens :mryellow: )
- De ne pas serrer les dents quand l'autre est trop près de toi, ne pas frissonner si l'autre se met à transpirer et ne pas avoir envie de partir en courant (j'ai un gros problème avec la transpiration, si tu es moite et que tu te frottes contre moi c'est insupportable)
- Essayer de ressentir quelque chose (alors que rien ne se passe, en façade, alors que dans ma tête c'est autre chose ^^ (Aaah mais arrête de me toucher, d'essayer de m'embrasser, de me mouiller de partout, et qu'est-ce que je dois faire, "concentre toi Lilette, ai l'air naturel :mryellow: , fais ci fais ça, ah mais pourquoi tu fais ça, mais pourquoi tu veux ci, au s'cours je veux rentrer chez moi, zut j'y suis déjà, zut il est dans mon lit, au secours fiche moi la paix), (c'est un mini résumé ..., pour l'air naturel on repassera ^^)
- Ne pas se braquer et repousser l'autre quand il se rapproche trop près de toi pr le sexe buccal justement (j'ai un peu moins de mal à en faire à un homme, mais c'est totalement hors de question que ce soit réciproque, no way total !)
- Et surtout surtout, montrer que tu as envie de l'autre, et euh bah ..... c'est pas vraiment le cas, je peux être amoureuse, mais aller au-delà des simples démonstrations c'est trop pour moi, trop de proximité, ça demande trop de "lâcher prise", c'est compliqué.

Etc etc, c'est pas franchement une partie de plaisir pour moi.
J'me sens seule pour le coup :|
TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#41 Message par freeshost » lundi 21 septembre 2015 à 19:49

Ben, étant célibataire et content de l'être, je ne peux pas vraiment t'aider.

Et je ne suis pas une femme. :lol:

Il me semble que les deux "partenaires" aiment se laisser aller, ne pas se poser trop de questions (ou avoir défini clairement les termes du "contrat" et autres précautions avant la "pièce de théâtre"). Mais quand ils sont Asperger, je ne sais pas.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10553
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#42 Message par Lilette » lundi 21 septembre 2015 à 19:55

"Se laisser aller"
c'est bien ça le problème :| (enfin ceci dit ça ne me manque pas vraiment, à vrai dire ... )
TSA.

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4444
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#43 Message par Flower » lundi 21 septembre 2015 à 20:01

Je n'ai pas tout à fait le même problème. Je peux être un peu tendue, et surtout il ne faut pas compter sur moi pour mettre beaucoup de variété dans tout ca, mais si c'est avec un homme que j'apprécie, ca va. Enfin, pour le bucal, si lui veut m'en faire, ok, mais c'est moi qui n'arrive pas du tout à rendre la pareille.

De manière générale, il y a certaines personnes dont j'aime le contact phyisque, du coup à ce moment-là, cela ne me pose plus de problème, sauf si c'est trop léger (ca chatouille) ou trop fort (ca fait mal). Et généralement quand un homme m'attire, je vais apprécier son contact. D'ailleurs quand je suis amoureuse de quelqu'un, je vais être très câline et vouloir quasi tout le temps un contact, cela me rassure, je crois.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10553
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#44 Message par Lilette » lundi 21 septembre 2015 à 20:07

Moi aussi j'apprécie le contact d'un homme que j'aime, enfin pas tout le temps ceci dit, pour peu qu'il ait au minimum les mains moites c'est plus fort que moi, ça me répulse.
Et puis juste si je n'ai pas la tête à ça, tout simplement (et ça, c'est pas sur commande chez moi ^^).
Mais si ça ne va pas trop loin, dès que ça devient plus chaud, tendancieux par ex, c'est vraiment plus compliqué à gérer et des fois je suis vraiment obligée de me retenir de le virer.
Parce que comme dit Soren, "ça ne se fait pas" ... :| mais du coup ça fait monter la pression, et il m'est arrivée de me dégager plus ou moins violemment, et là va expliquer que c'est pas contre l'autre, mais que c'est juste instinctif et plus fort que toi :/
TSA.

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4444
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: [2015/09/03] Formation - la sexualité des aspies et auti

#45 Message par Flower » lundi 21 septembre 2015 à 20:17

Je suis assez d'accord pour les mains moites, heureusement je ne suis pas trop tombée sur des hommes qui avaient tendance à transpirer des mains. Mais je n'ai pas cette "barrière" entre les différentes manières de se toucher que tu décris.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Répondre