le téléphone

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
Cardamome
Passionné
Messages : 463
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 21:07

le téléphone

#1 Message par Cardamome » samedi 10 février 2018 à 14:14

je m'adresse à vous car fiston a du mal avec le téléphone.
Je crois que ça va être abordé en atelier d'habiletés sociales mais...je vois pose la question, si vous avez des astuces, etc etc!

à la maison, il a du mal à converser avec la famille.
Il n'est jamais appelé et n'appelle jamais personne (genre des "copains").

Il a un téléphone portable ordinaire, avec quelques SMS préenregistrés depuis qu'il prend parfois le bus de ville à 1 km du collège.
entre les fois où il l'oublie à la maison, les fois où il est éteint ou bloqué car dans son sac il s'est allumé et faux codes pin tapés...
le téléphone m'a permis de le récupérer quand il était harcelé et pris à partie physiquement par des collégiens pas très sympas mais il a eu le réflexe de m'appeler; c’est toujours compliqué je dois lui "tirer les vers du nez" pour comprendre la raison de son appel.

Dernièrement, je devais le récupérer un midi au cinéma de la ville au lieu du collège puisque sa classe était en sortie et que sa prof m'a gentiment proposé de le récupérer là, comme il est externe et que c'est plus proche que le collège.
je lui avais bien répété de prendre son tél éteint avec lui il l'a laissé au collège dans son sac.
Sa prof bien sympa, lui a prêté son tél (il devait s'inquiéter alors que la prof et lui même savaient que j'arrivais avant midi de toute façon); j'étais en route, j'ai eu son message vocal en arrivant au cinéma, c'était un peu surréaliste...
sa prof me dit ensuite combien elle a été très surprise de l'entendre parler si étrangement sur mon répondeur! elle lui dit "mais tu sais que tu es sur le répondeur?"
lui "oui, je sais"...
(en cours il est si pertinent à l'oral qu'elle était stupéfaite de sa maladresse au téléphone)
Lui m'explique que le téléphone le déroute beaucoup, de ne pas voir la personne avec lui, c'est compliqué; je comprends bien.

cette année, il a quelques copains très sympas, de supers collégiens de sa classe qui l'aident beaucoup plus qu'il ne le perçoit (un d'entre eux n'a pas hésité cette semaine encore à s'interposer dans une bagarre car fiston allait se jeter sur son agresseur)
L'AVS me confirme que certains l'apprécient beaucoup, l'acceptent tel quel, et le "tempèrent" si besoin...

Il est incapable de leur donner son numéro, il dit qu'il aimerait discuter avec eux notamment pendant les vacances...
je lui ai noté son propre numéro qu'il ne retient pas (pourtant quelle mémoire!) mais il "bloque" sur l'échange en lui même.
selon lui, les copains lui ont demandé le numéro il ne l'a pas donné, ni pris le leur...

dois-je "intervenir"? le laisser se débrouiller s'il n'a pas échangé peut-être n'en a t'il pas vraiment envie? dois-je le "pousser" un peu car il se sent bien avec eux et me raconte un peu leurs échanges: les trous noirs, pokémon, vivaldi...
ils pourraient se retrouver à la bibli par exemple...
peut-être n'ont ils pas envie, eux? je ne les connais pas que de vue...mais je pense qu'ils seraient partant.

bref mon message est un peu embrouillé je ne sais pas trop quoi faire ni ne pas faire!

il avait échangé son numéro avec une fille de sa classe l'an dernier, mais il reste très maladroit. Il répondait mais n'envoyait jamais de SMS, un jour il s'est réveillé en pleine nuit et a allumé son téléphone. ça faisait plusieurs jours qu'il ne l'avait pas fait, il a trouvé un SMS et y a répondu en suivant, vers une heure du matin...
il ne perçoit pas du tout le coté "je reçois un SMS quand j'allume mon tel mais il est peut-être de quelques jours déjà"...
elle lui écrit encore de temps en temps il y répond m'a t'il dit.
sachant qu'il a 12 ans et demi et que du coup il doit faire figure là encore, de quelqu'un de super étrange.

donc en gros je pense qu'il lui faut apprivoiser le téléphone pour de l’urgent, mais aussi pour maintenir voire développer les échanges avec les autres...
maman d'un ado EIP, diagnostiqué avec TSA en 2017

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
MrsJack
Forcené
Messages : 1124
Enregistré le : samedi 15 juillet 2017 à 21:17
Localisation : Nord (mais pas au nord du mur)

Re: le téléphone

#2 Message par MrsJack » samedi 10 février 2018 à 18:48

Pour qu'il arrive à échanger son numéro de téléphone avec ses camarades, tu peux essayer de le convaincre avec des arguments logiques (pragmatiques) : pour les devoirs par exemple ou les rappels d'agenda, les annulations d'évènements (pour qu'il soit maintenu au courant s'il y a un problème au collège).

Ce n'est pas la même situation vu que nous étions adultes mais avec mon ami aspie j'ai récupéré son téléphone d'une manière à peu près semblable. Nous étions amenés à vivre sous le même toit pendant plusieurs semaines donc au bout de quelques jours je lui ai demandé son téléphone pour les aspects pratiques (notamment faire les courses mais aussi les excursions et pour pouvoir communiquer des infos lorsqu'on travaillait à différents emplacement en même temps).
Je suis la seule à avoir eu son numéro parce que je lui ai demandé en prétextant ces arguments, alors que j'ai eu spontanément les numéros de tous mes autres collègues.

Et s'il joue à Pokémon sur console, tu peux tenter l'approche combats/échanges de pokémon par le réseau wifi de la 3DS à distance ; pour cela il aura besoin de leurs numéros téléphone (pour convenir par SMS d'une heure pour l'échange ou le combat en ligne).

J'ai une sainte horreur du téléphone, mais c'est pratique. Je ne téléphone jamais, j'envoie peu de SMS mais quand il est en "bug" ou éteint je suis super anxieuse car je me dis que si j''ai besoin d'appeler le SAMU, la dépanneuse, un taxi, je ne peux pas le faire.
Il faudrait voir si tu ne peux pas encourager ton fils à apprivoiser le téléphone par ce biais : le téléphone est un outil pratique avant d'être un accessoire de mode et un moyen de sociabilisation (en général les jeunes générations - et parfois moins jeunes - voient surtout ces aspects là). Moi je vois le téléphone comme un outil pour la survie, au même titre qu'un couteau suisse ou une paire de chaussures.
Et une fois qu'il aura accordé plus d'importance à son téléphone, peut être qu'il répondra plus régulièrement à ses camarades s'il reçoit un SMS de leur part.
HPI (28/12/2017) à QI hétérogène. Phobies sociales.
RDV pris avec le CRA (18 mois d'attente => été 2019).
INFJ dans la classification Myers-Briggs.
Amie avec un Aspie.
---
"Aimez ce que jamais on ne verra deux fois." - Alfred de Vigny

Cardamome
Passionné
Messages : 463
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 21:07

Re: le téléphone

#3 Message par Cardamome » samedi 10 février 2018 à 19:55

Effectivement ce sont des pistes !
Oui pour le côté urgence. Il s'en est saisi une ds ou deux fois donc il le réalise. Il faut que cela devienne un réflexe pour lui.

Il joue à Pokémon sur sa console et justement il en parle avec au moins un des copains.
J'ai tendu la perche en lui disant qu'ils pourraient peut être échanger des pokémons !
Mais je ne me suis jamais penchée sur ça, il ne se connecte pas pour jouer (pas très attiré par internet pour l'instant)...
ne sait pas du tout comment faire
(Et moi pas vraiment non plus ! Je devais essayer de créer un espace pour qu'il puisse récupérer le jeu inclus dans sa console en cas d'effacement, je n'ai rien fait).
Ça me semblait une bonne approche pour multiplier les contacts avec les copains sympas qu'il ne voit qu'au collège.
Comme une idiote j'étais persuadée qu'il fallait être en présence pour jouer et échanger des pokémons... :oops:

Il vit seul avec moi et je constate qu'il aurait tendance à s'isoler, à la maison durant les vacances. Par ailleurs, je constate par de petits signes encourageants qu'il est apprécié, qu'il aime discuter avec d'autres etc etc je voudrais encourager cela. J'ai peur que ça ne se perde sinon.
maman d'un ado EIP, diagnostiqué avec TSA en 2017

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
3enfants
Forcené
Messages : 1283
Enregistré le : vendredi 23 novembre 2012 à 22:51
Contact :

Re: le téléphone

#4 Message par 3enfants » dimanche 11 février 2018 à 10:32

et si tu lui créais des petites "cartes de visite" avec son nom et son numéro de téléphone ?
aurait-il eu parfois besoin de téléphoner pour des devoirs ou leçons ? ou sait-il si l'un de ses copains pourrait en avoir besoin ?

ici, ma fille (même âge à peu près, n'a pas de portable mais peut téléphoner à la maison) sait téléphoner, mais s'en sort mal ou raccroche sans laisser de message si elle tombe sur répondeur. Je n'hésite pas à la guider dans ces cas là, lui suggérer ce qu'elle pourrait dire...
côté sms elle sait faire, mais est du genre à vouloir s'amuser à mettre plein de smileys plutôt qu'à vraiment écrire un message...
3 enfants : une fille Asperger, un fils TED NS et le frère ... "sans étiquette" (traits autistiques + éléments de précocité)... !
mon blog : cuisineallergo.canalblog.com

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24700
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: le téléphone

#5 Message par freeshost » lundi 12 février 2018 à 10:19

Pour ma part, je n'ai pas de problème avec le téléphone, si ce n'est que les appels coûtent plus que les messages.

Je me fais mes tableaux avec prénoms, noms, adresses, communes, téléphones, courriels, etc. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 2776
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: le téléphone

#6 Message par TiZ » lundi 12 février 2018 à 10:36

J'ai aussi du mal avec le téléphone, même si ça s'est amélioré à force de "pratiquer" au travail.
Par contre, j'ai toujours du mal avec la famille (une seule de mes tantes m'appelle de temps en temps), j'ai du mal à m'exprimer.
Pour le travail, je m'en sors parce que j'ai des phrases "toutes prêtes", et je dis toujours la même chose, en tout cas au début de la conversation. Ton fils verra peut-être ça en habiletés sociales ?

Sinon, pour l'échange du numéro avec les copains, peut-être que vous pourriez faire une mise en situation (dans laquelle tu joues le rôle du copain), pour que tu lui expliques comment il pourrait faire ?
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

Cardamome
Passionné
Messages : 463
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 21:07

Re: le téléphone

#7 Message par Cardamome » lundi 12 février 2018 à 11:21

le coup de la "carte de visite" j'y ai pensé et puis...j'avais laissé tomber, je ne sais jamais jusqu'où dois-je l'aider...
je vais quand même lui préparer de petites cartes, et essayer que cela devienne un automatisme qu'il note en retour le numéro au moins de ces 2 copains qui ont l'air de compter pour lui genre je donne mon numéro je note le sien et chacun garde la partie qui l'intéresse (pas très naturel comme méthode mais on n'est plus à ça près :lol: ).
Il m'a quand même dit si les copains m'appellent en suivant, je peux les mettre dans mes contacts.
Sauf que désormais ils ne doivent plus utiliser leur téléphone au sein du collège et comme il ne voit pas les autres en dehors...on tourne en rond!
Il n'appellera jamais pour des devoirs ou savoir s'il y a un changement dans l'emploi du temps (et n'est jamais prévenu que grâce à l'espace du collège, qu'il ne consulte guère d'ailleurs si je ne le fais pas...).

je ne veux pas en faire un "mordu du téléphone"...mais entre l'urgence, les situations où il peut prolonger un peu les contacts avec les autres, je crois que ça lui serait utile un petit peu...pour éviter qu'il soit très gêné plus tard aussi dans sa vie avec cet outil dont il doit se saisir (et non être esclave si je peux dire).

je vais essayer de mimer la situation effectivement, pour qu'il sache répondre, au moins la base, mais aussi appeler,
que ce soit moi dans des situations d'urgence,
ou bien faire semblant que je suis "un copain" pour voir comment il peut procéder pour échanger le numéro après avoir répété et tenir une petite conversation (plus compliqué) on va essayer ça aussi.
(une copine, pffff n'en parlons même pas!)

En habileté sociale il a rejoint un groupe qui tourne depuis l'an dernier déjà je ne sais pas ce qu'ils ont déjà abordé mais depuis septembre, le téléphone ça n'a pas été fait.
maman d'un ado EIP, diagnostiqué avec TSA en 2017

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Papillons
Fidèle
Messages : 145
Enregistré le : dimanche 11 décembre 2016 à 10:06

Re: le téléphone

#8 Message par Papillons » lundi 12 février 2018 à 23:23

Mon fils n'est pas un as du téléphone non plus. Il a deux numéros de copains seulement, et
encore, parce que je lui ai dit de les noter. Et quand il raccroche il me dit bisous depuis peu. Avant il me raccrochait au nez :D
maman d'un garcon de 11 ans diagnostiqué TED NS.

Cardamome
Passionné
Messages : 463
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 21:07

Re: le téléphone

#9 Message par Cardamome » mardi 13 février 2018 à 11:45

Papillons a écrit :Mon fils n'est pas un as du téléphone non plus. Il a deux numéros de copains seulement, et
encore, parce que je lui ai dit de les noter. Et quand il raccroche il me dit bisous depuis peu. Avant il me raccrochait au nez :D
et oui, il y a du boulot :lol:
j'ai préparé les petites fiches avec son numéro et en face le numéro du copain à noter...
maman d'un ado EIP, diagnostiqué avec TSA en 2017

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

mamangato
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : lundi 14 août 2017 à 14:40

Re: le téléphone

#10 Message par mamangato » mardi 22 mai 2018 à 20:35

Bonjour
je remonte ce post car ma fille de 16 ans est completemetn bloqué avec le téléphone. Je paye un abonnement pour rien car elle ne s'en sert pas.
Si elle doit m'appeler pour un problème, c'est en cas de crise d'angoisse et évidemment elle est incapable de sortir une phrase cohérente , c'est à ce signe là que je lache tout et que je rapplique en courant (souvenir d'un caddie plein planté dans l'allée d'un supermarché :innocent: )
Elle communique beaucoup par pc par message et parfois un peu en audio avec ses correspondants.
Et les rares fois ou elle prend un peu le combiné pour parler, je la vois totalement désemparé, incapable de savoir que répondre et oui elle raccroche au nez sans formule de politesse dès qu'elle estime avoir terminé :lol:
Maman d'une ado de 16 ans diagnostiquée TSA, dyspraxique, TOCs en février 2018 (CRA de Cabestany).

Avatar du membre
MudBloodKnowItAll
Forcené
Messages : 835
Enregistré le : mercredi 21 mars 2018 à 0:54

Re: le téléphone

#11 Message par MudBloodKnowItAll » mardi 22 mai 2018 à 22:52

Cardamome a écrit :Il vit seul avec moi et je constate qu'il aurait tendance à s'isoler, à la maison durant les vacances. Par ailleurs, je constate par de petits signes encourageants qu'il est apprécié, qu'il aime discuter avec d'autres etc etc je voudrais encourager cela. J'ai peur que ça ne se perde sinon.
Je trouve ça chouette tout ce que tu fais pour ton fils Cardamone.

Et je me reconnais pas mal dans le portrait que tu fais de ton fils. Finir, après des années de solitude totale à l'école, par recevoir des gestes d'amitié sincères et spontanés de la part d'autres enfants ça a été inestimable pour moi. Et je ne parle pas de pitié.

Je trouve ça bien que tu aides ton fils à entretenir et à développer ses amitiés, ma mère l'a beaucoup fait quand j'étais au collège et je lui en suis aujourd'hui très reconnaissant.
Personne avec autisme diagnostiqué.

"(...)et pour dire simplement ce qu’on apprend au milieu des fléaux, qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser."
Albert Camus
Extrait du roman La Peste

Cardamome
Passionné
Messages : 463
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 21:07

Re: le téléphone

#12 Message par Cardamome » samedi 26 mai 2018 à 18:19

mamangato a écrit :Si elle doit m'appeler pour un problème, c'est en cas de crise d'angoisse et évidemment elle est incapable de sortir une phrase cohérente , c'est à ce signe là que je lache tout et que je rapplique en courant (souvenir d'un caddie plein planté dans l'allée d'un supermarché :innocent: )
Elle communique beaucoup par pc par message et parfois un peu en audio avec ses correspondants.
ce n'est pas simple!
j'ai enregistré des modèles de SMS dans le tél de fiston, qu'il utilise si besoin.
Mais en cas de souci il a encore du mal à m'appeler et quand il le fait c'est toujours bizarre comme discussion.

essaie de faire des exercices virtuels: avec un tel éteint, on fait semblant de se parler, je lui donne des situations et il doit s'entrainer. ça ne donne pas grand chose comme résultat mais ça avance un petit peu. L'autre jour je parlais avec ma sœur au tél et il a voulu lui parler (waouh!); une autre fois il a eu son grand-père au tél et a réussi à discuter un peu et à le guider pour qu'il remette son écran d'ordi à l'endroit (!) donc il était fier d'avoir pu aider papi, qui plus est par téléphone...

fiston n'a toujours pas échangé avec ses "copains" enfin, il a laissé son numéro à un qui soi disant n’avait pas le sien en tête ... il a essayé de l'appeler mais fiston n'allume pas son téléphone très souvent ...
j'ai l'impression qu'il n'est pas si motivé que ça, je ne sais pas quoi en penser.
je pense qu'il aurait besoin d'être plus à l'aise avec le téléphone mais il a d'autres difficultés et il progresse par ailleurs donc ça, on a laissé un peu de coté pour le moment...
maman d'un ado EIP, diagnostiqué avec TSA en 2017

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Cardamome
Passionné
Messages : 463
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 21:07

Re: le téléphone

#13 Message par Cardamome » mardi 26 juin 2018 à 15:24

nouvel exemple, comme quoi même les appels de base, il n'a pas le réflexe...
L'autre soir, il est revenu avec 45 mn de retard, j'ai essayé le joindre en vain: portable éteint.
Je ne sais même pas s'il l'avait avec lui.
il na pas eu l'idée d'appeler ni d'envoyer un SMS pour se signaler.
C'est encore une fois le bus qui a fait n'importe quoi (et c'est pas la première fois, entre les oublis purs et simples de l’arrêt du collège, là le chauffeur avait affiché la bonne ligne mais la mauvaise indication de direction sur les bandeaux du bus).
mais comment savoir si un jour il ne lui arrive pas une bricole autre que le bus? (il a déjà été harcelé et embêté sur le chemin vers l’arrêt de bus et il y a pas mal de passages piétons qu'il traverse au ras de certains rond points c'est assez dangereux)
je peux pas m’empêcher de m’inquiéter .
maman d'un ado EIP, diagnostiqué avec TSA en 2017

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Répondre