En parler à l'école ou pas ?

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
cecilele
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : jeudi 11 octobre 2018 à 10:05

En parler à l'école ou pas ?

#1 Message par cecilele » jeudi 11 octobre 2018 à 10:31

Bonjour,
Mon enfant vient de rentrer en petite section de maternelle. Il a un suivi camsp depuis ses 2 ans et va faire le diagnostic autisme au sein d'un CRA. Son langage arrive depuis un mois grâce à l'orthophonie. Il est content d'aller à l'école mais la maitresse se plaint qu'il bouge beaucoup dans la classe en se levant par exemple et en manipulant du matériel dans la classe ou alors qu'il ne la regarde pas dans les yeux quand elle lui parle. Pour l'instant, je n'ai rien dit à l'école concernant le suivi camsp et le diagnostic autisme, par crainte que certaines personnes aient des a priori sur l'autisme et considèrent mal mon enfant voire se moquent de lui (autres parents, camarades de classe, etc.). Et puis et si mon fils d'après le diagnostic n'était pas autiste ? Par exemple il fait des jeux d'imitation, a des jeux variés, sait montrer du doigt et sait m'apporter des objets pour demander de l'aide. Il aurait une étiquette dont il aurait du mal à se défaire ensuite à l'école ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Est-ce que je devrais demander un rdv particulier à la maitresse pour lui parler ou pas ?

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 1887
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 22:00
Localisation : Toulouse

Re: En parler à l'école ou pas ?

#2 Message par olivierfh » jeudi 11 octobre 2018 à 14:13

cecilele a écrit :
jeudi 11 octobre 2018 à 10:31
Est-ce que je devrais demander un rdv particulier à la maitresse pour lui parler ou pas ?
Ça me semble une solution intermédiaire convenable: ne pas le dire à tout le monde mais dire à la maîtresse qu'il y a un doute, et qu'en pratique ce qui peut l'aider de toute façon en attendant un diagnostic sûr c'est les recommandations officielles pour la scolarisation des autistes, comme par exemple ce guide.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

Barbibul
Occasionnel
Messages : 25
Enregistré le : samedi 16 mai 2015 à 8:11

Re: En parler à l'école ou pas ?

#3 Message par Barbibul » jeudi 11 octobre 2018 à 14:24

C'est risqué, bien des enseignant(e)s, en apprenant le diagnostic d'autisme d'un(e) de leurs élèves, baissent les bras et poussent les parents vers les classes spécialisées, voire les institutions.
parent

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 4629
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: En parler à l'école ou pas ?

#4 Message par Bubu » jeudi 11 octobre 2018 à 14:50

Barbibul a écrit :
jeudi 11 octobre 2018 à 14:24
C'est risqué, bien des enseignant(e)s, en apprenant le diagnostic d'autisme d'un(e) de leurs élèves, baissent les bras et poussent les parents vers les classes spécialisées, voire les institutions.
C'est trop vrai, malheureusement.
Mais ton pseudo sent la Barbapapa !
(Le mien aussi,
Les barbaPaPa sont un peuples d'opprimés)
Ok, je sors. :kiss:
:arrow:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
houtsiplou
Fidèle
Messages : 133
Enregistré le : lundi 26 septembre 2016 à 15:04

Re: En parler à l'école ou pas ?

#5 Message par houtsiplou » jeudi 11 octobre 2018 à 15:01

La psychologue scolaire m'avait conseillé de ne pas en parler aux enseignantes en raison d'une tendance de celles-ci à négliger les enfants qui ont un diagnostic, car avec eux, ça ne sert à rien de faire des efforts, puisqu'ils ne changeront pas. Je ne sais trop que penser de ce conseil, que je trouve déprimant et pessimiste.
Diagnostiquée TSA mi-2016.

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1167
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: En parler à l'école ou pas ?

#6 Message par Nanar02 » jeudi 11 octobre 2018 à 19:53

En parler risque d'engendrer exclusion car les enseignants ne veulent pas prendre de risque.
Il vaut mieux attendre le diagnostique et livrer si besoin avs
En attente de restitution.
Combien de mois à attendre ? :?:

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24870
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: En parler à l'école ou pas ?

#7 Message par freeshost » vendredi 12 octobre 2018 à 0:19

Tcheu ! Ces maudites personnes enseignants qui ne sont pas prêtes à s'adapter aux personnes spectro-autistes ou à se former dans le domaine !

Bon, je ne généraliserais pas. On peut trouver des exceptions. Et si on les trouve, on peut envisager de changer de terrain. :)

Bousculons les idées reçues. Brassons la cage !

Les connaissances, c'est fait pour être mises à jour, pas pour devenir statiques et ainsi prendre du retard sur l'actualité, les nouvelles découvertes, l'évolution.

Nous pouvons continuer d'apprendre, nous pouvons continuer d'affûter nos capacités d'adaptation. Personnes enseignantes, ne vous sous-estimez pas. Et entretenez votre curiosité. Avec la neurodiversité, vous avez pas mal de grain à moudre. :P

Qui ne tente rien n'a rien. :mrgreen:

Faut pas laisser les différences dans la clandestinité.

Que risquent les personnes enseignantes avec une personne spectro-autiste ? De casser leur routine protocolaire ?

Vous pouvez aussi aborder le sujet avec les enfants. Ceux-ci ne seront pas forcément méchants avec les personnes spectro-autistes, voire trouveront et développeront diverses idées auxquelles les personnes enseignantes n'auraient pas pensé.

Quand on veut tuer la poule dans l’œuf, on dit qu'elle a la grippe aviaire. :lol: [Variante de : Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage.]
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

cecilele
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : jeudi 11 octobre 2018 à 10:05

Re: En parler à l'école ou pas ?

#8 Message par cecilele » mardi 23 octobre 2018 à 14:19

Merci beaucoup à tous pour vos réponses, elles sont très gentilles de votre part et utiles pour nous. Pour l'instant, nous n'en parlerons pas à la maitresse d'école car nous préférons que celle-ci fasse connaissance avec notre enfant en priorité (qui est avant tout une personne unique et bien, avant d'avoir tel ou tel diagnostic ou pas). De plus, j'ai su qu'un enfant avec autisme (sans doute qu'il rencontre encore plus de difficultés que mon fils) est lui aussi scolarisé dans la même classe et lui ne va à l'école qu'un ou deux jours par semaine, mon enfant risquerait d'avoir le même sort si la maitresse était au courant, or cela se passe très bien dans l'ensemble à l'école en ne le mettant que les matins. Si nous devions expliquer à l'enseignante les différences de notre fils et comment faire pour que sa scolarisation se passe au mieux, grâce aux informations très bien faites, que vous nous avez communiquées, nous pourrions la renseigner au mieux, ainsi que les autres élèves. Encore merci.
Parent d'un enfant présentant apparemment des traits asperger, diagnostic CRA dans quelques mois

Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 319
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: En parler à l'école ou pas ?

#9 Message par PetitNuage » mardi 23 octobre 2018 à 20:44

Il ne faut pas mettre tous les enseignants dans le même panier ! :wink:

Pour ma part, j'ai accueilli deux enfants autistes non verbaux.
Ils sont restés l'un trois ans, l'autre quatre ans dans ma classe. :D

C'est moi qui ai enclenché le processus de reconnaissance
de handicap pour celui des deux pour qui rien n'avait été fait.
Spoiler : 
Et pourtant c'était flagrant.
Il n'était pas propre, il ne parlait pas,
passait ses journées à feuilleter et regarder les pages d'un magazine télé en tenant la tranche vers le bas,
à courir et crier dans la classe.
Il venait se planter devant le vidéo projecteur et le regardait droit dans l'ampoule.
Les autres étaient totalement transparents pour lui, sauf les adultes.
Pendant la récréation, il retirait sa fermeture éclair et me tirait par la main pour que je la lui remette.
Et il recommençait juste après à la retirer...)
En me renseignant auprès de l'amie d'une amie qui avait une fille autiste,
j'ai pu avoir des pistes sur la façon de gérer au mieux leurs particularités. :D

J'ai cherché des informations sur différents sites qu,
et ai mis en place des cartes de communication. :D
Mais son AVS n'a pas trop cherché à les utiliser à mon grand regret
et les parents encore moins. :(
(alors que je les avais reçus pour leur en expliquer le fonctionnement.)

J'aurais aimé que l'AVS puisse gérer les enfants ordinaires
pour que je puisse passer davantage de temps avec eux...
Mais malheureusement ce n'est pas possible
et mes élèves ordinaires n'étaient pas assez autonomes pour que je puisse les délaisser.
Il n'y avait que pendant les récréations et les goûters d'anniversaire que je pouvais tester les cartes...
mais ce n'était pas suffisant

Spoiler : 
L'un a désormais 9 ans, l'autre 10 et ils sont tous deux dans le même IME.
Je vois régulièrement celui qui n'avait pas de diagnostic à son entrée à l'école
car sa soeur est actuellement dans ma classe.

Il ne s'exprime toujours pas par le langage, n'est toujours pas propre.
Un des moments les plus difficiles a été lorsque j'ai reçu le papa pour expliquer la saisine de la MDPH.
Spoiler : 
Sa femme, que je soupçonne également être autiste, ne savait pas lui expliquer les démarches.
Lui était dans le rejet.
Il m'a dit à un moment qu'il avait envie de le tuer
mais qu'il ne le ferait pas parce que c'était son fils.
Pas facile de réagir quand on n'y est pas préparé... :(

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1925
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: En parler à l'école ou pas ?

#10 Message par hazufel » mardi 23 octobre 2018 à 20:58

PetitNuage c’est grâce à des enseignants comme toi que l’inclusion peut être possible.
Malheureusement vous êtes trop peu nombreux, et on ne vous aide pas.
La réaction des familles devait être extrêmement difficile à vivre et malheureusement elle se répète encore beaucoup trop :-(

Je suis d’avis de parler à l’enseignant des particularités de l’enfant, si on le sent ouvert et impliqué. Il y en a et c’est grâce à eux que les enfants sont acceptés tels qu’ils sont dans leur classe et inclus vraiment.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 319
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: En parler à l'école ou pas ?

#11 Message par PetitNuage » mardi 23 octobre 2018 à 23:42

hazufel a écrit :
mardi 23 octobre 2018 à 20:58
PetitNuage c’est grâce à des enseignants comme toi que l’inclusion peut être possible.
Malheureusement vous êtes trop peu nombreux, et on ne vous aide pas.
Ce sont sans doute mes propres difficultés, et celles de ma petite soeur
(reconnue handicapée mais sans diagnostic spécifique)
qui me donnent l'envie d'inclure des enfants différents.

Et tu as raison Hazufel, nous ne bénéficions quasiment d'aucune aide de l'institution.

Spoiler : 
Quand j'ai voulu postuler pour un stage de 3 jours sur l'autisme,
on m'a dit que c'était réservé pour les psys scolaires et enseignants spécialisés... :(
(et la psy ne m'a jamais donné aucun conseil utile pour les aider...)

J'ai fait un stage "trouble de la conduite et du comportement" à la place
et lors du bilan, ai expliqué que j'aurais préféré faire celui sur l'autisme.
On m'a alors dit qu'il restait de la place et que je pouvais en faire la demande...
ce que je me suis empressée de faire !

1 journée géniale de visite d'un IME pour autistes avec aménagements spécifiques
dont j'ai pu m'inspirer. (ex casque atténuateur de bruit ...).

1 journée avec une prof de maths qui nous a avoué ne jamais avoir vu d'autiste...
(ce n'était pas inintéressant mais quand on a un élève qui ne sait même pas refaire un encastrement simple,
trier des objets par couleur ou autre compétence de base, inutile de dire que cela ne m'a rien apporté)

La 3ème journée était intéressante sur notamment la théorie de l'esprit

(où j'ai été troublée de ne pas avoir su lire une situation qui paraissait simple ... crazy: )

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 319
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: En parler à l'école ou pas ?

#12 Message par PetitNuage » mardi 23 octobre 2018 à 23:48

J'ajouterais que les propos d'une de mes collègues,
quand elle parle des enfants qui ont des difficultés me heurtent.

(elle les accuse souvent de mauvaise volonté sans chercher à voir si cela peut être lié à un handicap,
un manque de sommeil, à des difficultés familiales ou autre ...)

Par contre, face à un diagnostic officiel, elle cherche un peu plus à s'adapter aux difficultés.

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

stitch74
Nouveau
Messages : 1
Enregistré le : dimanche 25 août 2013 à 14:26

Re: En parler à l'école ou pas ?

#13 Message par stitch74 » mercredi 24 octobre 2018 à 13:33

La maîtresse de ton enfant a déjà visiblement ressenti qu'il avait des particularités et essaie à mon avis d'aborder le sujet avec toi sans trop te brusquer. Prends rdv avec elle et en fonction de son ouverture d'esprit, tu peux librement en parler. Je suis enseignante en PS et franchement, c'est très difficile d'évoquer ce type de problème quand on ne sait pas si le parent y est préparé. Certains réagissent très violemment dès qu'on aborde les différences de leur enfants. Quant au 2ème enfant de sa classe, tu ne connais pas forcément tous les tenants et aboutissants. Certains ont des prises en charge à l'extérieur (orthophoniste, psychomot), certains enfants ne peuvent être accueilli qu'avec une AVS et malheureusement, il est rare que la MDPH donne des notifications de 24h/semaine. Renseigne-toi auprès de parents d'enfants plus grands avec un handicap pour savoir comment ça s'est passé dans cette école.
En revanche, houtsiplou, je suis étonnée que la psychologue scolaire te dise de ne pas en parler aux enseignants. Elle est justement là pour travailler avec les enseignants. D'ailleurs, pourquoi a-t-elle vu ton enfant ? A la demande de qui ? Dans quelles conditions ?
Diagnostiquée autiste asperger au CRA

Répondre