texte officiel AESH épreuves d'examen

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
Cardamome
Forcené
Messages : 1414
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

texte officiel AESH épreuves d'examen

#1 Message par Cardamome » dimanche 19 septembre 2021 à 11:49

bonjour

j'ai besoin de retrouver rapidement, le texte de loi (educsol? site du ministère éducation nationale?) qui indique au niveau des aménagements d'épreuves, que l'AESH sera bien celle de l'année, dans le cas des élèves concerné par un TSA ou un trouble de la communication...
je ne le retrouve pas :oops: merci de m'aider!
je continue à chercher aussi!

merci

parce que la charmante prof principale de mon fils cette année qui n'y connait rien du tout, commence déjà par me dire qu'il est hors de question que ce soit elle qui l'accompagne lors des épreuves et évaluations.
ça n'est pas mentionné noir sur blanc sur les aménagements, je veux donc retrouver le texte, qu'elle ne persiste pas à penser que j'ai inventé ça et que je cherche à tricher ou que sais-je!!

elle n'a je cite "jamais vu ça, hors de question que ça soit son AESH". :oops: :evil:
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Cardamome
Forcené
Messages : 1414
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: texte officiel AESH épreuves d'examen

#2 Message par Cardamome » dimanche 19 septembre 2021 à 12:10

j'ai fini par retrouver mais c'est assez ambigu si la personne en face n'y met pas du sien et est con(-)vaincue du contraire!

https://www.education.gouv.fr/bo/15/Heb ... d_bo=91832
4. Utilisation des aides humaines

L'octroi d'une aide humaine doit prendre en compte à la fois le besoin présenté par le candidat et son degré de familiarité avec les aménagements proposés. Afin de ne pas placer le candidat dans une situation inconfortable, il est souhaitable que les aides humaines pour les épreuves d'examen ou de concours soient, dans la mesure du possible, en cohérence avec les aides humaines dont le candidat a bénéficié pendant sa scolarité.

Les candidats qui ne peuvent pas écrire à la main ou utiliser leur propre matériel peuvent être assistés d'un secrétaire qui écrit sous leur dictée, désigné dans les conditions prévues ci-dessous. Cette aide peut également être prévue pour des candidats qui ne peuvent s'exprimer par écrit d'une manière autonome. Le rôle du secrétaire, durant les épreuves écrites, doit se limiter strictement à :

- l'énoncé oral du sujet ou de la consigne écrite, dans le respect de sa littéralité, sans commentaire ni explications complémentaires ;

- la transcription par écrit, sous la dictée du candidat, du travail produit par le candidat, sans correction de la syntaxe ou de la grammaire, sans modification du choix lexical du candidat.

Il peut être demandé au secrétaire de se placer en face du candidat et de faire un effort particulier d'articulation. Toute autre forme d'intervention relève de l'assistance, dont la nature et l'objet doivent alors être expressément définis et autorisés dans la décision d'aménagement.

Le secrétariat est une mission qui exclut toute initiative ou intervention personnelle : il s'agit d'une mission de pure exécution.

L'assistance est une mission plus complexe. Elle comprend une part d'autonomie de la part de l'assistant. Elle peut consister notamment en une reformulation des consignes. Dans tous les cas, la mission de l'assistant doit être précisément bornée et définie dans la décision d'aménagements d'épreuves. Il est donc souhaitable qu'elle soit élaborée en collaboration étroite avec un médecin de l'éducation nationale. Peuvent constituer notamment des missions de reformulation :

- le séquençage des consignes complexes ;

- l'explicitation des sens seconds ou métaphoriques.

La mission de reformulation ne permet en aucun cas à l'assistant de se substituer au candidat.

En fonction du besoin identifié au regard de(s) (l')épreuve(s) dans la décision d'aménagement, le recteur ou l'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l'éducation nationale désigne comme secrétaire ou comme assistant toute personne paraissant qualifiée pour assumer ces fonctions et dont les liens familiaux ou la position professionnelle par rapport au candidat ne sont pas de nature à compromettre leur neutralité. Il s'assure, en fonction de l'examen ou du concours, que chaque secrétaire possède les connaissances correspondant au champ disciplinaire de l'épreuve et que son niveau est adapté à celui de l'examen ou du concours. Si la technicité de l'épreuve l'exige, le secrétaire peut être un enseignant de la discipline faisant l'objet de l'épreuve. Lorsque l'aide consiste en un accompagnement pour les actes de la vie quotidienne (installation, aide aux gestes d'hygiène...) ou pour certains troubles ayant une incidence sur la communication ou la relation à autrui, l'accompagnement par l'auxiliaire de vie scolaire qui suit habituellement l'élève peut être privilégié.
"peut" n'est pas "doit"...
la psychologue de mon fils allait dans mon sens, au pire, je lui fais rédiger un courrier si la PP fait un excès de zèle!
Modifié en dernier par Cardamome le dimanche 19 septembre 2021 à 14:52, modifié 1 fois.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

EnHans
Forcené
Messages : 2693
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: texte officiel AESH épreuves d'examen

#3 Message par EnHans » dimanche 19 septembre 2021 à 14:05

Dur d'encaisser ça... pourquoi ne veut-elle pas que son aesh l'accompagne aux exams ? Parce que sinon, ça pourrait être qui ?? Je n'avais pas imaginé autrement pour le brevet de mon fils ! Je vais me renseigner.
Comment ça s'était passé pour le brevet, ton fils avait déjà un accompagnement ?
Un enfant diag en 2012

Cardamome
Forcené
Messages : 1414
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: texte officiel AESH épreuves d'examen

#4 Message par Cardamome » dimanche 19 septembre 2021 à 14:36

Oui pour le DNB mon fils était déjà accompagné et c'est bien son AESH qui réussit avec lui

et l'enseignante référente de l'époque découvrait cette dernière ligne qui signalait le cas des troubles de la communication.
Sauf que ce n'est pas mentionné en clair sur la notification officielle d'aménagement! Il a bien la secrétaire en mission d assistance, reformulation etc mais il n'est pas marqué sur ce doit être son AESH.

Sa prof principale délire total... On ne va pas s'appuyer sur elle ni pour les aménagements ni pour l'orientation!
Ça m'a sidérée qu'elle me balance ça en pleine figure d entrée de jeu!
Son "selon moi"... Elle s'y croit! !!
Et "j'ai jamais vu ça, ça ne se fait pas". Encore une qui va vouloir m'apprendre en racontant des c.... J'ai intérêt à faire très attention.
La psychologue fera un courrier si besoin je suppose.
Donc encore une qui au lieu de nous aider, va me créer des ennuis dont je me passerais bien!
Comme si je demandais des trucs en plus, des passe droits... C'est :crazy: :naugty:
Spoiler : 
du même acabit que la secrétaire qui me dit que non mon fils "n'aura pas un second ordinateur dans sa salle le jour du bac. C'est la loi " alors que celui de la MLPH menaçait à tout moment de lâcher et a mis 40 mn le jour J pour être enfin opérationnel! Parce que ces gens là qui ne font pas leur boulot, s abritent derrière leur interprétation des textes. Nulle part n'est fait mention de ne pas prévoir un ordi de secours! !! Et pour l'anecdote, je pense à cette élève qui a du commencer la philo avec une heure de retard car elle a brisé un truc de son ordi le jour J en l'ouvrant, le rendant inutilisable... Ils ont mis une heure pour trouver un ordi! !! Mais qu'on se rassure "elle a eu une heure en plus" :oops: :oops: :oops: :oops: qu'est ce que j'aimerais qu'ils se heurtent tous les jours à ça, pour leur gosse. Ça leur ferait les pieds. Ils font mal leur boulot, ou pas du tout... Et comme d'habitude les familles maintenues dans l'ignorance acquiescent... Le jour où en face on leur dit que non, on leur donne le texte de loi ou on montre/prouve ils ne nous embobinent pas et on en sait bien plus qu'eux... Ils se débrouillent pour t'en faire baver d'une façon ou d'une autre!
Je me suis faite avoir au tout début. Première ESS, j'ai cru quand l'enseignante référente du collège et un prof référent, qu'ils disaient vrai pour la présence obligatoire de mon fils. Quand j'ai su que non, je me suis mise à apprendre par moi même... Et j'ai découvert plein de mensonges! La MDPH qui dit qu'elle ne doit pas rédiger de PPS à l'entrée au lycée :naugty: le proviseur adjoint qui affirme qu'il n'a pas eu le temps de rédiger le Gevasco :naugty: c'est pas ton rôle mon bon monsieur... La prof principale qui décrète que ce ne sera pas son AESH à ses côtés :naugty: :crazy: la liste est très longue!
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Répondre