Le Cned une évidence?

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
Prunelle
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2021 à 20:54

Le Cned une évidence?

#1 Message par Prunelle » mercredi 16 mars 2022 à 8:02

Bonjour à tous,
Je vous livre mon témoignage dur la difficulté de scolariser son ado en milieu ordinaire:
A. ne peut plus aller au collège après une scolarité de bon niveau en école primaire sans avs et sans suspicion de TSA puisqu'il avait été diagnostiqué THPI comme son frère aîné et que le comportement à un haut niveau de HPI peuvent être confondus (tocs, tempérament solitaire etc...).
Suite à un harcèlement scolaire en 6è et phases d'anxiété majorée, une période que je qualifierais de cauchemard (hospitalisation de 3 semaines suite à un passage en urgence et rehospitalisation 3 mois après car le traitement était mal toléré et peu compatible avec le TSA sans DI).La prise en charge en secteur hospitalier est un enfermement des familles avec certains pédopsys manquant d'éthique, et brandissant à chaque fois qu'un parent réfléchit et fait des choix pour son enfant , l'information préoccupante ....
Comme A souhaitait rester dans ce collège (besoin de routine), nous l'avons réinscrit en 5 è où il a commencé à décrocher tout en y allant de façon irrégulière.
Cette année scolaire, il y a été depuis la rentrée mais s'y sent très mal au point avant les vacances de février de ne plus manger ni dormir.
La décision du cned s'est imposée à nous.
Le problème est qu'il ne veut aucun répétiteur à la maison(je vais tout de même le demander ), il est isolé car il a arrêté toutes ses activités sportives depuis 2 ans...
Je vais devoir réorganiser notre vie et cesser de travailler (difficile pour moi qui ai conservé un mi temps afin d'avoir une vie sociale et un revenu décent...).
Bref, j'aurais souhaité avoir des témoignages sur le cned, la scolarisation à domicile de vos enfants, vos organisations vie perso/vie pro...
Et pourquoi pas un petit groupe de mamans/parents d'ados Asperger pour se conseiller , se soutenir.
Maman de 2 ados neuro atypiques: A a 13 ans, HPI et a été diagnostiqué avec TSA sans DI il y a deux ans/ R a 16 ans HPI avec traits autistiques mais sans diagnostic pour l'instant

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 34601
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Le Cned une évidence?

#2 Message par Tugdual » mercredi 16 mars 2022 à 9:51

Bonjour Prunelle,

Peux-tu mettre à jour ta signature (dans ton profil) avec ton
statut quant au diagnostic (voir notre charte, chapitre 1.2) ?

Pour modifier la signature :
  • cliquer (en haut à droite) sur ton pseudo ;
  • dans le menu qui apparaît, cliquer sur "Panneau de l'utilisateur" ;
  • cliquer sur l'onglet "Profil" ;
  • cliquer (à gauche) sur "Modifier la signature" ;
  • préciser le statut dans la zone d'édition
    (exemples : suspicion de TSA, TSA diagnostiqué, parent, conjoint, proche...) ;
  • cliquer (en bas) sur "Envoyer".
D'avance merci...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Fluxus
Forcené
Messages : 2537
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: Le Cned une évidence?

#3 Message par Fluxus » mercredi 16 mars 2022 à 12:13

Salut, alors je ne suis pas parent mais ayant fait un petit tour par le CNED en début d'année de 2nde quand j'étais au lycée, je peux apporter mon témoignage qui ne reste que le mien. Je pense que le témoignage de celles et ceux qui y sont restés plus longtemps sera meilleur que le mien :
Spoiler : Mon expérience du CNED : 
De même, après une longue période de harcèlement scolaire qui a duré quasiment tout le collège, j'ai fini par sombrer dans la phobie scolaire ensuite. J'étais très clairement attaquée sur mes différences mais à l'époque, j'en avais pas encore complètement conscience, je sentais juste le décalage mais je ne savais pas.
Spoiler : Un point sur mon "profil" : 
J'ai 22 ans, je suis TSA (diagnostiquée il y a moins d'un an) avec dyspraxies motrice et visuo-spatiale et trouble neurovisuel (diagnostiqués il n y a même pas deux ans) et ce que certains appellent le "HPI" (identifié il y a plus de trois ans) mais qui est très clairement négligeable face à toutes mes difficultés quotidiennes donc je n'en parle plus.
J'avais fini par ne plus pouvoir aller en cours dès la fin du collège en m'absentant les 4 derniers mois de ma 3ème à l'époque, cursus scolaire quasi brillant jusqu'au bac malgré les difficultés (qui ont toutes été reconnues de manière officielle après ma majorité ou à l'âge adulte bien que présentes depuis toujours mais négligées à cause de la réussite au niveau scolaire) et j'avais même pu obtenir le meilleur truc qu'on puisse avoir au brevet à l'époque.

Arrivée en 2nde (2014), je me dis nouveau départ mais en fait non, je comprends rapidement que ça va être compliqué pour moi de suivre de nouveau des cours "normalement", au lycée avec tout le monde, ça commence déjà à être compliqué niveau absences les premières semaines, je craque de suite en demandant à passer au CNED, ce que ma mère avait refusé très largement au début, c'était hors de question pour elle et en plus, on avait pas vraiment les moyens pour ça...

Finalement, situation beaucoup trop complexe, pas d'autre choix, on finit par me faire désinscrire du lycée pour entamer l'inscription au CNED.

Il a fallu batailler un peu administrativement, je ne sais plus trop avec quoi, suite à ça, j'ai reçu par la poste un énorme colis avec les gros manuels de cours et d'exercices et très peu d'instructions sur le déroulement, les rendus etc.

Et SURTOUT, j'étais seule, livrée à moi-même complètement à devoir m'autogérer, personne ne pouvait prendre le temps de s'en occuper pour rester derrière moi ou autre.

J'ai remarqué également que les notions enseignées par le CNED sont beaucoup plus complètes et parfois, un niveau au-dessus que ce qui est enseigné en établissements classiques même si le programme est (censé être) le même.

Bref, en terme de gestion c'était l'enfer pour moi et encore pire, donc au final, on était démunis parce qu'on avait fait tout ça pour rien et j'ai demandé à retourner au lycée normalement, comme tout le monde.

Alors ça a été atroce, j'ai énormément subi les conséquences de tout ce qui avait pu arriver précédemment mais il fallait passer au-dessus, j'en étais malade à chaque seconde pendant quasiment 2 ans, ça fait pas de bons souvenirs du tout mais c'était comme ça et au final j'ai réussi à m'en sortir et j'avais pas fait une si mauvaise 2nde que ça, au vu de mon état dans lequel j'étais où c'était une survie de chaque instant.
Spoiler : Années de Première et Terminale : 
J'ai même fini par faire une année de 1ère en internat dans un autre lycée, qui a été atroce en terme de surcharge et fatigue mentale mais qui m'a énormément apportée en autonomie, là-dessus, ça a été une énorme progression, j'ai rien à dire et puis surtout, j'avais retrouvé une assiduité plus que correcte au niveau des cours en plus d'avoir géré à mort sur les épreuves anticipées du bac.

Année de Terminale en statut externe, énorme besoin de liberté et de me détacher des obligations et meilleure année de ma vie et de toute ma scolarité pour ma part.
Spoiler : Etudes supérieures et scolarité à domicile : 
Quasiment 5 ans après l'obtention de mon bac, j'en suis à un stade où en me réorientant, après avoir toujours été dans des cursus classiques à l'univ comme tout le monde, j'ai du demander une scolarité à domicile.

Alors c'est un choix de ma part mais c'est aussi une contrainte et vraiment à contrecœur, parce que malheureusement, je suis dans une situation qui est beaucoup trop complexe pour que je puisse continuer à suivre des cours en présentiel comme avant, je ne sais pas encore quand est-ce que je serai de nouveau en capacité de le faire.

C'est toujours aussi compliqué, même avec des aménagements, pour moi de réussir à m'autogérer pour bosser seule, ce n'est pas tant une question de difficulté à proprement parler sur les disciplines enseignées mais plus une question d'organisation, de planification des tâches, de devoir commencer une tâche, de savoir comment faire quoi, paradoxal avec une formation qui demande de faire preuve d'autonomie.

Le fait d'être ("auto")-privée de ce "présentiel" me prive en fait de toutes les tâches que je pouvais faire avant en vie étudiante, de l'accès aux services universitaires publics dont je ne fais plus usage depuis le début de la pandémie etc.

Du coup, là où ça devient problématique, c'est que je dois réussir à varier les activités même en étant à distance pour ne pas avoir l'esprit en boucle sur une même chose toute la journée. Ça diminue aussi les moyens de "transition" entre deux tâches, le fait de ne pas avoir un cadre approprié ou autre, de ne pas faire de différence entre les lieux dédiés à de la détente, à couvrir des besoins quotidiens, au travail... Et les transitions, c'est important.
:arrow: Du coup, si je peux avoir quelques conseils à donner (totalement en lien avec mon expérience personnelle mais assez "généraux" dans ce type de contextes en fin de compte) :
  • A mon sens, si la personne qui est scolarisée à domicile n'est pour le moment pas en état de pouvoir s'auto-gérer seule sur les apprentissages (notamment par rapport aux difficultés d'organisation), avoir une personne présente pour expliquer (comme il est question de répétiteur dans ton post), c'est une bonne idée et ça permet aussi de garder un contrôle pour s'assurer des acquis, ça permet aussi de maintenir un lien social, un contact avec l'extérieur.
  • Je pense que le planning c'est l'outil indispensable dans ce type de situation, c'est important d'avoir un cadre correct et précis. Déjà avec le TSA, c'est bien mais en plus, je pense que c'est bénéfique pour les transitions, le fait d'avoir précisément un endroit dédié au temps de travail, un endroit dédié aux temps de détente etc. Ça aide à bien s'y retrouver et ça fait pas fouillis dans la tête.
Voilà voilà, je laisse les personnes qui ont plus d'expérience que moi sur le sujet intervenir.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. régional (2021)

Prunelle
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2021 à 20:54

Re: Le Cned une évidence?

#4 Message par Prunelle » mercredi 16 mars 2022 à 15:12

Merci Fluxus pour tes conseils et ton partage d'expérience.
Maman de 2 ados neuro atypiques: A a 13 ans, HPI et a été diagnostiqué avec TSA sans DI il y a deux ans/ R a 16 ans HPI avec traits autistiques mais sans diagnostic pour l'instant

Avatar du membre
Glaciell
Forcené
Messages : 898
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2020 à 17:00

Re: Le Cned une évidence?

#5 Message par Glaciell » mercredi 16 mars 2022 à 22:53

J'ai fait une partie de ma scolarité au CNED, ma fille est au CNED depuis la 6e, elle est en Première.
On galère beaucoup parce que ce système ne lui convient qu'à moitié, mais c'est le mieux qu'on ait... Elle angoisse vite, le calendrier de devoirs est exigeant, les cours pas toujours bien en adéquation avec les devoirs, les corrigés contiennent parfois des erreurs... Rien d'insurmontable en théorie, c'est juste pour nous que c'est compliqué car tous ces couacs la mettent dans des états difficiles à gérer, et ont pour conséquence qu'elle prend du retard et se retrouve encore plus stressée (elle a un trouble anxieux). On a aussi beaucoup de mal avec le fait qu'au lycée, il n'y a plus de manuels, uniquement des cours sur ordi (pas toujours très interactifs, pas toujours bien organisés...). Le CNED met en avant son "passage au tout numérique" mais dans les faits c'est vraiment pas génial (rien que pour les devoirs automatisés, beaucoup de problème sont "en cours de résolution" depuis plus d'un an). Ça se passait beaucoup mieux au collège car elle avait des manuels pour chaque matière. Quand tout est sur ordi, et que l'accès internet est indispensable (c'est aussi un peu le cas au collège quand les manuels imposent d'aller consulter des vidéos sur des sites ou sur Youtube et que le cours repose dessus), c'est pas toujours simple de canaliser un élève qui a du mal à maintenir son attention. Mais là encore, ça dépend beaucoup des situations, des élèves, de l'encadrement possible (moi j'en suis à 6 ans de CNED et je commence à saturer, mais les premières années c'était encore assez tranquille). Bon j'ai mis en avant le négatif, mais n'empêche que ça reste pour nous la meilleure option quand même.
Désolée c'est un peu brouillon, journée difficile à cause d'une crise liée à un devoir CNED justement (ils arrêtent bientôt les notes, c'est la période de grosse pression...)
Diagnostiquée à 37 ans "TSA sans DI ni altération du langage", avec HPI (2020)
"Vous vous voyez comme un Asperger et vous pensez comme un Asperger, donc c'est très bien"
Une fille 13 ans HPI (2018), TSA (2020), suspicion TDAH (2021).

emma75
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : dimanche 25 avril 2021 à 20:05
Localisation : Paris

Re: Le Cned une évidence?

#6 Message par emma75 » mercredi 23 mars 2022 à 8:50

Bonjour,

Merci pour ce sujet!

De notre côté on y pense pour l'année prochaine.

Mon fils Y est en seconde dans un lycée où les profs sont sensibilisés au TSA et ça se passe plutôt bien mais on va avoir un souci pour le choix des spécialités, Y veut faire SNI mais il y a peu de places et réservées aux personnes faisant le choix SNI/MATHS/PHYSIQUE.
Du coup pas de tout le cas de Y.

Mais je me pose les mêmes questions que vous Prunelle, sur le fait qu'il serait isolé, comment s'organiser etc;

S'il y a un groupe de mamans qui se crée je suis partante ;)
Maman d'un ado TSA

Prunelle
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2021 à 20:54

Re: Le Cned une évidence?

#7 Message par Prunelle » mercredi 23 mars 2022 à 21:02

Merci Glaciell pour ton partage d'expérience. Ta fille a l'air d'être très avancée au niveau scolaire. Comment t'organises-tu ? Je travaille en tant qu'enseignante à mi temps les lundi et mardi (avec pause déjeuner chez moi et retour assez tôt) et je me demande si c'est gérable la double casquette travail à mi temps et suivi cned . Je suis aussi soucieuse d'un isolement social car A a arrêté toutes ses activités extra scolaires et refuse catégoriquement de s'inscrire à quelconque activité.
Maman de 2 ados neuro atypiques: A a 13 ans, HPI et a été diagnostiqué avec TSA sans DI il y a deux ans/ R a 16 ans HPI avec traits autistiques mais sans diagnostic pour l'instant

Prunelle
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2021 à 20:54

Re: Le Cned une évidence?

#8 Message par Prunelle » mercredi 23 mars 2022 à 21:11

Bonsoir Emma 75, le choix du cned pour ma part s'effectue en dernier recours (et ce n'est pas forcément la solution pour un enfant comme le mien qui est en situation de décrochage) pour éviter une descolarisation, mais j'ai espoir de trouver un collège dans lequel A se sente à l'aise pour la rentrée prochaine.
N'y a t'il pas possibilité d'être inscrit au cned que pour une ou deux spécialités dans la situation de Y ?
Maman de 2 ados neuro atypiques: A a 13 ans, HPI et a été diagnostiqué avec TSA sans DI il y a deux ans/ R a 16 ans HPI avec traits autistiques mais sans diagnostic pour l'instant

emma75
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : dimanche 25 avril 2021 à 20:05
Localisation : Paris

Re: Le Cned une évidence?

#9 Message par emma75 » jeudi 24 mars 2022 à 10:12

Bonjour Prunelle,

Je ne sais pas en fait. On vient juste d'avoir cette info pour le choix de spécialité, on ne s'y attendait pas.
Mais merci beaucoup pour cette piste, je vais voir avec le lycée si c'est possible. :)
Maman d'un ado TSA

Prunelle
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2021 à 20:54

Re: Le Cned une évidence?

#10 Message par Prunelle » jeudi 24 mars 2022 à 20:36

A mon avis, pour ton fils, ça peut se faire par le biais d'un PAI ou un PPS et une convention partagée entre le lycée et le CNED avec le TSA , cela devrait être accepté.
Maman de 2 ados neuro atypiques: A a 13 ans, HPI et a été diagnostiqué avec TSA sans DI il y a deux ans/ R a 16 ans HPI avec traits autistiques mais sans diagnostic pour l'instant

emma75
Habitué
Messages : 71
Enregistré le : dimanche 25 avril 2021 à 20:05
Localisation : Paris

Re: Le Cned une évidence?

#11 Message par emma75 » jeudi 24 mars 2022 à 22:52

Ok, je vais demander. Merci ! :)
Maman d'un ado TSA

soleia
Occasionnel
Messages : 17
Enregistré le : mardi 11 août 2020 à 23:44

Re: Le Cned une évidence?

#12 Message par soleia » samedi 14 mai 2022 à 10:35

Bonjour Prunelle,
Mon fils ainé est scolarisé à la maison depuis plusieurs années, il a une phobie scolaire notamment, il est en primaire. Cela lui convient très bien et il est heureux de cette situation.
Je souhaitais juste ajouter que le CNED n'est pas l'unique solution. Il y a des écoles privées par correspondance, et sinon tu peux également faire les cours toi même avec des manuels sélectionnés, même si cela demande plus de temps de préparation, recherche, etc.
Pour le collège il y a par exemple les cours Pi, l'école Ker Lann, Legendre, Griffon... pour n'en citer que quelques uns très connus.
En cours de diagnostique pour moi-même et pour mon fils ainé né en 2013.

Répondre