Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Laetitia55
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : mardi 7 mars 2017 à 12:23
Localisation : Allemagne

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#46 Message par Laetitia55 » dimanche 10 décembre 2017 à 14:18

Bonjour chers confidents et conseillers,
Je m'adresse de nouveau à vous dans un moment de détresse... Le quotidien avec notre fils est si compliqué que je suis à bout de forces. Il est dans l'opposition quasi-permanente, surtout avec moi, sa mère. On met montre en main 2h à l'habiller ou à le préparer pour la nuit... Même quand il s'agit de se préparer pour faire une sortie qu'il veut lui-même! Je sens bien que c'est plus fort que lui, c'est bien là le point qui m'ôte tout espoir d'amélioration.
Cela se termine toujours de 2 manières: soit par la violence (oui, c'est aussi traumatisant pour moi que pour lui, croyez-moi, mais si nous devons sortir je suis forcée de lui enfiler les vêtements par force et de le bloquer pour qu'il ne les retire pas). OU bien: je laisse tout tomber et je sors de la pièce, l'abandonnant à son sort et espérant que son père prenne le relai (ce qu'il fait beaucoup, mais il n'est pas toujours là bien entendu).
Dans les 2 cas, cela a mené à une perte totale de relations de confiance avec mon fils, qui ne recherche plus ma présence et se focalise sur son père. Ce qui est triste, c'est qu'au fond, j'avoue que cela m'arrange car je vis sinon dans la peur de me retrouver confrontée à des situations conflictuelles que je ne sais résoudre.
Et j'ai tout bonnement besoin de CALME!
Le plus gros problème au quotidien est donc l'habillement et le changement de couche (oui, car en plus à 3 ans il refuse toujours d'aller aux toilettes et cela ne le dérange aucunement d'être trempé ou pire..., mais ca, c'est encore un autre sujet). J'exclus totalement l'hypersensibilité à des vêtements, j'ai bien considéré la question, mais vraiment rien de cela n'a jamais été décelable chez lui (il faut dire que depuis qu'il est né il a toujours eu des vêtements de matières très douces, il n'a aucun vêtement avec acrylique etc). Il ne s'exprime jamais négativement au sujet de tel ou tel vêtement, il aime bien ce qu'il porte.
La seule hypersensibilité que j'ai remarquée chez lui n'a rien à voir avec ces situations: c'est le soleil qu'il ne supporte effectivement pas du tout. Et éventuellement le bruit, mais là, je n'en suis pas si sûre.

Il ne mange plus grand-chose non plus (jusque-là c'était l'enfant qu'on connaît qui était le plus ouvert aux saveurs) et là aussi j'ai baissé les bras, je ne cuisine plus rien.

Autre chose insupportable: il passe son temps à nous titiller, parfois par de véritables agressions physiques (il nous tape avec ses voitures par exemple), soit pour qu'on s'occupe de lui (et je peux vous assurer que pourtant on s'occupe de lui 99 % de notre temps... Mais malheur à nous si nous téléphonons ou autre), soit dans les moments heureux (sans doute pour exprimer ses émotions). On n'arrive pas à lui faire accepter les conduites alternatives qu'on lui a proposées (nous prendre dans ses bras, nous dire qu'il a besoin de nous etc). Résultat: ca nous rend malades de vivre dans un climat d'agression et de tension.

A cela s'ajoute l'incompréhension de toute la famille: s'il se comporte mal, c'est de notre faute, bien sûr.
Le plus insupportable pour moi: son père est dans le déni complet! Il est beaucoup plus patient que moi et a une bien meilleure relation avec notre fils, mais lui aussi, pourtant, est souvent à bout! Mais non, il ne lira pas les livres que je possède sur l'autisme, non il ne mettra pas en place avec moi de nouvelles stratégies au quotidien. Je ne peux pas faire tout ce travail de réflexion toute seule et encore moins mettre quoi que ce soit en place toute seule. Aujourd'hui, je suis terriblement tentée de les abandonner à leur sort! C'est dommage pour mon fils, certes, mais de toute manière les choses n'avancent pas car je me retrouve seule dans ce combat. La pédiatre a l'air de vraiment me croire mais elle n'est toput de même d'aucune aide, je dois dire.
Le processus de diagnostic doit se poursuivre en mars seulement!!!! La pédopsychiatre ne le considère en effet pas du tout comme une priorité, elle doute en effet qu'il soit autiste/Asperger. Mais je vous assure que j'en suis intimement convaincue et j'en mettrais ma main au feu. Mais ils me font tous passer pour une folle, en gros. Je n'en peux plus. On perd tellement de temps en plus, et dire que cela fait plus d'un an que je me bats pour faire admettre autour de moi qu'il a besoin de traitements pour autisme...
J'envisage de me prendre un appartement seule, c'est dire...
Merci de m'avoir lue.
Si vous avez des conseils, des phrases "choc" par exemple, pour que mon mari s'engage sur la même voie que moi et prenne le relai dans les démarches pour des traitements (avant le diag qui ne viendra peut-être jamais d'ailleurs), je vous serais infiniment reconnaissante car je n'ai plus la force!

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25877
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#47 Message par freeshost » mardi 12 décembre 2017 à 17:39

En français, peut-être s'inspirer du trouble oppositionnel avec provocation (qu'il l'ait ou non ; lire aussi ce résumé ou ces exemples ; explications pour enseignants), qui, s'il n'est pas bien pris en charge, peut virer au trouble des conduites*. Lire aussi ici, éventuellement .

Auf Deutsch :

- Aggressive Kinder und Jugendliche : Ursachen, Prävention und Therapie,
- Störung des Sozialverhaltens.
Laetitia55 a écrit :Autre chose insupportable: il passe son temps à nous titiller, parfois par de véritables agressions physiques (il nous tape avec ses voitures par exemple), soit pour qu'on s'occupe de lui (et je peux vous assurer que pourtant on s'occupe de lui 99 % de notre temps... Mais malheur à nous si nous téléphonons ou autre), soit dans les moments heureux (sans doute pour exprimer ses émotions). On n'arrive pas à lui faire accepter les conduites alternatives qu'on lui a proposées (nous prendre dans ses bras, nous dire qu'il a besoin de nous etc). Résultat: ca nous rend malades de vivre dans un climat d'agression et de tension.
Je pensais déjà à l'encourager exprimer verbalement et oralement quand il a des demandes. Ou verbalement sur du papier.

Ou, s'il est moins verbal, avec des pictogrammes qu'il montre. Un pictogramme qui signifie "J'ai faim.", un pictogramme qui signifie "J'ai envie de jouer à tel jeu.", etc. Cela ne signifie pas qu'il faut accepter toutes ses demandes, mais qu'il y a des manières plurielles de s'exprimer sans agresser.

Comme tu as pu le lire dans les divers documents, la fermeté et la cohérence des acteurs divers est importante. [Si l'une personne autorise à faire ci dans telle situation pendant que l'autre personne l'interdit dans cette même situation, il y a incohérence, dissonance, et la personne va souvent choisir de réduire cette dissonance dans le sens qui l'arrange (mettre le poids sur ce qui l'y autorise, par exemple).]

Bon, pas facile si plusieurs troubles s'imbriquent les uns dans les autres. Mais le travail d'équipe (parents, enseignants, etc.) en vaut la peine.

"T'as souvent vu une personne porter seule un piano à queue au dixième étage de l'immeuble ?" :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Milinou
Fidèle
Messages : 100
Enregistré le : dimanche 26 novembre 2017 à 22:23

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#48 Message par Milinou » mardi 12 décembre 2017 à 19:21

Mon Dieu, c'est fou ce que je retrouve mon histoire avec mon fils quand je te lis!!

Passons, cela ne t'aide pas. On a eu le cas aussi chez moi du fiston maltraite au jardin d enfants. La aussi, c etait une educatrice, sympa mais pas tres formee. Un jour, ils l'ont vaccine (je ne l'ai pas prevenu, j avais oublie que c etait ce jour-la) et apres il est devenu fou. Cela peut-etre une reaction neurologique au vaccin ou tout simplement une crise autistique, il etait dans une peur incontrolable quand l environnement de la classe lui rappelait le vaccin. Du coup il est devenu le souffre douleurs, tous les enfants l'accusaient et disaient "X se porta mal mal mal" X n'est pas sage, X est mechant. Et X mon fils se jetait par terre pour ne pas entrer a la maternelle. Et moi, je l'ai force, parce que les derniers conseils du neurologue avaient ete de le "sociabiliser" avec des enfants de son age. Vous avez tres bien fait de le retirer de cette ecole. Il n'y a-t-il pas d autre alternative pour qu'il soit garde par des gens competents? Changer vos jours de travail avec le mari? Payer une aide formee a l'autisme pour qu'elle vienne le stimuler a la maison?
Bref, ma vie s est enormement amelioree apres le pre-diagnostic, apres l'avoir digere, lorsque les therapies ont commence a porter leur fruit. Cela vient rapidement en 1 a 2 mois. Pour le mien: ce fut orthophonie, et therapie ocupationnelle (psychomotricite).
Les enfants autistes ou non ont besoin de sentir qu'ils appartiennent a un groupe et qu'ils sont importants (principes de l education positive). A l ecole, ton fils a ete rejete (perte d'appartenance), et a la maison, il subit de l'indifference apparente de ta part (perte d'importance). C'est juste insupportable pour lui et donc le cercle vicieux s'entretient. Tant pis, laisse-le passer une journee en pyjama ou a poil, fais-lui plein de calins et ne change sa couche que par jeu, avec une tres grande joie, comme s'il sortait d'une constipation/anurie tres dangereuses pour lui. Redonne lui toute son importance.
Les supports images, ca aide bien aussi. C est la premiere technique qu'on a mise en place avec mon fils mais il parlait moins bien que le tien.

Beaucoup de courage et reviens chercher du soutien ici!
Milinou, maman d'un petit chou trop chou, TSA, diagnostique en juin 2016 a 3 ans et demi, vivant a Valparaiso. Probable Asperger mais retard de langage mais bilingue.

Avatar du membre
Milinou
Fidèle
Messages : 100
Enregistré le : dimanche 26 novembre 2017 à 22:23

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#49 Message par Milinou » mardi 12 décembre 2017 à 19:29

Au fait pour la langue que ton fils a inventee, mon fils invente des mots qui lui plaisent, qui ne sont ni francais ni espagnol. Il les invente et eprouve du plaisir a les prononcer, a les repeter. Des fois, il a essaye de me les enseigner puis il a laisse tomber.
C'est un plaisir pour lui, rien de grave, je crois.
Milinou, maman d'un petit chou trop chou, TSA, diagnostique en juin 2016 a 3 ans et demi, vivant a Valparaiso. Probable Asperger mais retard de langage mais bilingue.

Avatar du membre
3enfants
Forcené
Messages : 1283
Enregistré le : vendredi 23 novembre 2012 à 21:51
Contact :

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#50 Message par 3enfants » mardi 12 décembre 2017 à 22:26

pour le mari, pas d'idées.

pour ton fils. en ce qui concerne l'habillement.
est-ce que tu lui demandes de s'habiller seul ou est-ce que tu l'habilles ?
ici, ma fille a longtemps fait de grosses crises lors de l'habillage / déshabillage, car en fait c'était très difficile / compliqué pour elle. Récemment encore, alors qu'elle a presque 13 ans, elle m'a demandé de l'aide un soir parce qu'elle avait enfilé plusieurs habits l'un sur l'autre pour avoir chaud et qu'elle n'arrivait pas à se déshabiller.
Et sinon, pense hyposensibilité (s'il n'est pas dérangé par des couches pleines) et manque d'intérêt => fais lui trouver un intérêt à être habillé / déshabillé. Par exemple, en lui expliquant avant, met un minuteur, si l'habillage s'est fait en moins de 15 minutes il a droit à ... (un truc qu'il apprécie, par exemple s'il aime petit ours brun, un dessin animé de petit ours brun, qu'il ne pourra regarder qu'après s'être habillé / déshabillé et à aucun autre moment) et exprime que tu es très contente, sinon ben rien, et reste le plus neutre possible.

s'il ne mange plus grand chose : est-ce parce qu'il y a grignotage entre les repas ? est-ce un manque global d'appétit ?
En cas de manque global d'appétit, ici chez mes 3 enfants petits ça a systématiquement été lié à des problèmes de santé style allergie alimentaire de type différé, diagnostiquées avec des patchs posés 48 h dans le dos (pour ma fille, le manque d'appétit chronique avec difficulté croissante à avaler au fil des ans fut le seul signe de l'allergie au maïs qu'elle avait), pour ma fille plus grande il y a aussi eu une époque de sauts de repas à un moment où elle n'allait pas bien (limite dépression).
Donc voir en fonction de la cause...
3 enfants : une fille Asperger, un fils TED NS et le frère ... "sans étiquette" (traits autistiques + éléments de précocité)... !
mon blog : cuisineallergo.canalblog.com

Avatar du membre
Milinou
Fidèle
Messages : 100
Enregistré le : dimanche 26 novembre 2017 à 22:23

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#51 Message par Milinou » mardi 12 décembre 2017 à 22:34

Il ne mange plus du tout? ou il s'est remis a boire 2 litres de lait en biberons, comme une regression alimentaire? (c' est ce que me fait le mien). Le risque du lait, c'est que ca finit par provoquer une petite anemie en fer. Pas grave sauf que l'anemie diminue l'appetit. Donc, l'appetit du mien s'est bien ameliore avec du fer, sous cette forme: polymaltose ferrique (gouttes). Le fer et le lait ne s'entendent pas, donc il faut toujours attendre 1 h avant et apres le fer pour donner un produit laiter et associer le fer avec de la vitamine C chimique ou naturelle pour une meilleure absorption.
Milinou, maman d'un petit chou trop chou, TSA, diagnostique en juin 2016 a 3 ans et demi, vivant a Valparaiso. Probable Asperger mais retard de langage mais bilingue.

Laetitia55
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : mardi 7 mars 2017 à 12:23
Localisation : Allemagne

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#52 Message par Laetitia55 » dimanche 15 juillet 2018 à 15:11

Bonjour,
Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas manifestée. Je souhaite juste vous donner les résultats des tests effectués: notre fils ne rentrerait pas du tout, selon l'équipe qui l'a testé, dans le spectre autistique. Il est vrai d'ailleurs que la plupart des bizarreries que nous constations se sont envolées d'un seul coup.
Seule chose qui persiste ou plutôt revient par phases: il cite beaucoup, par phases donc, les passages de ses livres favoris (parfois quand le contexte s'y prête, mais pas toujours, loin s'en faut).
Il a totalement arrêté les alignements etc.
Autre chose: Il a un QI de 121 aux dernières nouvelles, ce qui le place en dessous de la précocité me semble-t-il, donc là encore pas de problème mais une info plutôt agréable.
Je me suis rendu compte récemment qu'il lisait des mots. Il essaie aussi d'écrire. Ceci n'est pas du tout abordé en maternelle dans le pays où nous vivons, cela vient uniquement de lui.
Les problèmes en maternelle ont disparu, cela dit il n'a toujours pas vraiment d'ami, je pense en raison de sa manière de jouer extrêmement autoritaire (là, par contre, toujours aussi peu de flexibilité! Je continue donc à avoir quelques petits doutes...) .
Il a enfin acquis la propreté (le pot), en 1 jour, immédiatement après lecture d'un livre sur le sujet (hallelluya).
Modifié en dernier par Laetitia55 le dimanche 15 juillet 2018 à 15:14, modifié 1 fois.

Laetitia55
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : mardi 7 mars 2017 à 12:23
Localisation : Allemagne

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#53 Message par Laetitia55 » dimanche 15 juillet 2018 à 15:13

Ah et j'oubliais: un médecin ORL a diagnostiqué des problèmes aux amygdales et végétations et il pense que notre fils mange très peu à cause de cela vu l'ampleur du problème (selon lui). Opération à suivre.

Laetitia55
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : mardi 7 mars 2017 à 12:23
Localisation : Allemagne

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#54 Message par Laetitia55 » samedi 23 février 2019 à 17:40

Bonjour à toutes et à tous,

Eh oui, me revoilà sur le sujet que j'avais ouvert. Pour rappel, notre fils (4 ans maintenant) n'a pas été diagnostiqué comme entrant dans le spectre autistique par une clinique spécialisée dans ce domaine, ici en Allemagne. Nous avons même recu un papier l'année dernière nous spécifiant qu'on ne pouvait parler de troubles de ce type d'après les visites faites. Un QI assez élevé avait certes été constaté, mais pas non plus alarmant (en dessous de 130). Je conservais des doutes tout de même quant à son comportement, sa manière d'être.
Eh bien je suis de nouveau perplexe après un entretien avec l'école maternelle (en fait un jardin d'enfants, donc je dois dire que les enfants y sont nettement moins bien observés). Pour relativiser quand même les observations négatives que je vais énoncer, je dois dire que je suis en conflit total avec la direction de cette école, pour des raisons complètement indépendantes de mon fils. J'ai dû aller jusqu'à leur envoyer un courrier la semaine dernière, ce après quoi ils ont (soit-disant totalement indépendamment de ce conflit d'ordre personnel) décidé de mettre mon fils dans un groupe d'enfants plus âgés (il sera le plus jeune d'un groupe de 40 enfants) pratiquement du jour au lendemain, prétextant qu'une place devait être comblée car un enfant s'était désinscrit. Quand un enfant change de groupe, il doit y avoir un entretien avec les parents, les anciens enseignants (uniquement "éducateurs" ici) et la nouvelle équipe.
Donc, on m'y annonce que mon enfant est parfaitement bien développé au niveau moteur et du langage. Mais à ce niveau-là justement, il serait trop en avance, il parlerait comme un adulte, les autres ne pouvant suivre et les éducateurs eux-mêmes n'arrivant parfois pas à contrer ses argumentations. Moi, je ne trouve pas qu'il parle comme un adulte, mais bon. Il a un vocabulaire effectivement très varié et construit depuis toujours des phrases complexes, et toujours très longues. Le problème de notre fils est qu'il parle sans discontinuer, et que les autres ne peuvent pas suivre. Non seulement cela, mais en plus il n'a pas de lien oculaire (alarme chez moi quand on me dit ca, vous savez bien à quoi cela me fait penser!) avec les autres quand il est dans un groupe. Il ne cherche pas non plus à converser, mais on a l'impression qu'il part dans un monologue sans plus tenir compte de ses interlocuteurs. Résultat: les autres décrochent et le délaissent. Il se retrouve seul et est tellement frustré qu'il s'excite, fait et dit n'importe quoi puis, ces derniers temps, frappe des enfants (les étrangle, par exemple), ce qui est totalement inédit chez lui.
En revanche, à 2, tout va bien en principe, il semble très bien pouvoir jouer avec un autre enfant. Les problèmes apparaissent en groupe.
Il instaure des jeux, mais c'est toujours lui qui veut décider des règles.
Il est persuadé de certaines choses (toutes sortes d'idées) non fondées et ne peut plus du tout se laisser convaincre du contraire, quitte à inventer des histoires abracadabrantes pour se justifier.
Il semble totalement insensible à toute critique.
Il ne semble pas du tout avoir conscience des émotions d'autrui et paraît n'agir que sur des motifs rationnels.
Bien sûr, je pense à Asperger. L'équipe, elle, semble croire qu'il est trop gâté á la maison et que tout vient de nous. En gros, il faut lui poser plus de limites à la maison. Or, nous essayons depuis pratiquement sa naissance (!) mais jamais jamais notre fils n'a réagi à des stratégies ou mesures éducatives venant de nous.
Ce qui m'inquiète dans tout cela, c'est qu'ils pensent que le plonger dans le grand bain, avec des grands qui ne se laisseront pas faire par lui, l'éduquera... Or, je pense qu'il souffrira et se braquera davantage, le pauvre. Comme je suis vraiment en énorme conflit avec la direction, je ne veux en aucun cas évoquer ma piste (Asperger). Mais il est clair que j'ai très peur pour le bien-être de mon fils.
Une petite note d'espoir est que je vois d'énorme progrès sociaux chez lui, malgré tout, car il adore les autres (chose qu'on ne pouvait pas dire avant qu'il n'entre en maternelle) et a réussi, ces derniers temps, á créer des liens (même si apparemment les conflits sont fréquents quand il est en groupe, même avec les enfants avec qui il s'entend bien sinon).
Comme ici, la clinique spécialisée a réfuté le diagnostique que je supposais, je ne sais pas à qui m'adresser pour trouver conseil. Je me fiche d'un diag d'ailleurs, tout ce que je voudrais, ce serait qu'il soit dans un groupe d'habileté sociale que je paierais de ma poche. mais j'avoue que je me sens démunie car seule avec ce problème et quelque-part, je dirais, ce "secret" (car je ne peux pas me confier à une équipe pédagogique). Le pére de l'enfant est dans le déni et il vit très mal les dernières infos données par l'école.
Merci de m'avoir lue. J'ai bcp évolué depuis mon tout premier message où je me disais "désespérée": je vois maintenant le spectre autistique d'une toute autre manière (que mon enfant y entre ou pas d'ailleurs); cela ne m'empêche naturellement pas d'être inquiète.

Avatar du membre
Flower
Modérateur
Messages : 4223
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#55 Message par Flower » lundi 25 février 2019 à 11:13

Il n'est pas possible de le mettre dans un autre jardin d'enfants? Éventuellement un à pédagogie alternative, car les groupes y sont souvent plus petits et les gens plus ouverts? Dans le jardin d'enfants de ton fils, les éducateurs sont peut-être dépassés par ses difficultés, faute de formation suffisante et/ou d'expérience. Des groupes de 40 enfants, je ne savais même pas que c'était autorisé, je croyais que la limite était à 30 même en Allemagne... Puis, les conflits avec la direction sont quasi impossibles à résoudre pour un parent, ma mère en a fait l'expérience plusieurs fois, et quand ça se répercute sur l'enfant de manière négative, il n'y a quasi pas d'alternative au changement d'établissement.

Même si la clinique spécialisée a conclu que ton fils n'est pas autiste, peux-tu les contacter pour demander s'il y a quand même des possibilités de bénéficier d'un accompagnement pour les habiletés sociales, en soulignant les difficultés qu'il rencontre dans des situations de groupe? Les médecins ont-ils évoqué d'autres pistes?
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Laetitia55
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : mardi 7 mars 2017 à 12:23
Localisation : Allemagne

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#56 Message par Laetitia55 » lundi 25 février 2019 à 16:31

Merci de ta réponse. Dans la ville où nous vivons, il n'y a que Waldorf (Steiner) comme école alternative. Les groupes y sont plus grands encore, mais elle a une excellente réputation. Oui, un groupe de 40 car 2 sous-groupes sont compris dedans mais en réalité ils sont toujours mélangés et ensemble. En revanche, il y a plusieurs salles et les éducateurs font en sorte que les enfants se répartissent dans plusieurs salles pour jouer. Ici, ils ne font "que" jouer, malheureusement car lors d'activités guidées (il va à la gym et à la musique dans des cours privés) notre fils ne paraît pas rencontrer de problème.Le pire moment pour notre fils, c'est lorsque les enfants sont tous dehors pour jouer. Ils sont alors tous là, et là je pense que c'est bcp trop pour lui. Ce ne sont pas des récrés chez nous en tout cas, ce sont des heures entières passées dehors, déjà en hiver comme maintenant, mais encore plus au printemps et en été où ils sont quasiment toujours dehors et doivent s'occuper d'eux-mêmes (dedans aussi, mais là il peut s'installer à une table et dessiner par exemple ou construire qc en légos).
L'école Steiner fonctionne peut-être un peu pareil... Mais elle est connue pour offrir une grande sécurité émotionnelle aux enfants et surtout une approche très individuelle et respectueuse de toutes les particularités (vues à juste titre comme talents) malgré les effectifs (mais je me demande bien comment c'est faisable en pratique).
Bref, Steiner me paraît être une alternative envisageable, mais sinon il n'y en a pas (toutes les écoles privées de notre ville sont catholiques et sans autre concept que la nôtre à part le côté religieux).
Mon mari hésite (comme toujours pour ce sujet) et espère encore pouvoir le laisser dans l'école actuelle. Je ne sais pas comment il fait pour être à ce point optimiste (à moins qu'il ne soit aveugle). Il est toujours dans le déni concernant l'autisme (il vient de me le dire au tél:"Il n'est pas autiste").
Pour la clinique: J'aimerais en trouver une autre (mais laquelle?)car je suis extrêmement remontée contre la première. Tant de temps perdu, je suis effondrée quand j'y pense. J'ai commencé les démarches et ai écrit sur ce forum quand notre fils avait 28 mois... Il a 4 ans et 2 mois maintenant.
Je n'ai plus de force pour chercher seule des professionnels pouvant chercher des réponses à mes interrogations (vraiment, je suis vidée, et par le quotidien qui n'a jamais été simple avec notre fils, et par ce combat contre des moulins à vent depuis si longtemp, sans oublier les inquiétudes à chaque minute qu'il passe à l'école). En même temps, je vois l'urgence totale de savoir si ses problèmes de socialisation proviennent d'un autre fonctionnement interne chez lui (p.e. l'autisme) car l'école risque de provoquer le pire des traumatismes chez lui en le poussant ainsi dans la fosse aux lions. Merci de me lire, cela me donne un peu d'énergie de me sentir comprise.
:-(
Modifié en dernier par Laetitia55 le lundi 25 février 2019 à 16:36, modifié 1 fois.

Laetitia55
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : mardi 7 mars 2017 à 12:23
Localisation : Allemagne

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#57 Message par Laetitia55 » lundi 25 février 2019 à 16:35

Ah oui j'oubliais: non, aucune piste n'avait été évoquée par la clinique. Enfin, si, on m'avait dit que je devais être plus patiente et tolérante, que je le stressais peut-être trop. Oui oui.... Que dire.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25877
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#58 Message par freeshost » lundi 25 février 2019 à 21:27

Pour le mari et autres personnes sceptiques, tu peux éventuellement leur parler des "Tu es capable de ... donc tu ne peux pas être autiste."

Ou encore du biais de représentativité, qui favorise la croyance selon laquelle "plus c'est représentatif, plus c'est probable". [Corollairement, "je n'arrive pas me le représenter donc ce n'est pas possible".] En l'occurrence, il y a les deux exagérations que beaucoup ont dans leurs représentations : soit la personne autiste bête et incapable, soit la personne autiste aux immenses capacités. On en revient au bouc émissaire et au héros...

Il peut y avoir aussi le validisme qui vient mettre son grain de sel pour vouloir cacher ou vouloir stigmatiser les handicaps et les êtres avec handicaps.

Il y a aussi le fait que certaines différences sont invisibles (comme La différence invisible, de Julie Dachez). Ça ne saute pas aux yeux comme la couleur de peau, la couleur des cheveux, le faciès, les vêtements, la coupe de cheveu, les béquilles, la canne d'aveugle, etc. Ça implique d'aller au-delà des apparences, au-delà de la réputation (avoir peur du qu'en-dira-t-on).
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Flower
Modérateur
Messages : 4223
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Qu'en pensez-vous franchement? Maman désespérée...

#59 Message par Flower » mardi 26 février 2019 à 10:07

Dommage que les groupes soient encore plus grands, parce que j'ai l'impression qu'un groupe plus petit lui ferait du bien... Mais peut-être pourriez-vous aller visiter le jardin d'enfant Waldorf une fois avec votre fils pour voir si ça lui/vous plaît et si l'établissement est prêt à l'accueillir? Même si au niveau du jardin d'enfants, les différences ne sont pas fondamentales entre pédagogies, l'approche de l'enfant est un peu différente et parfois, ça peut tout changer.
(Je suis d'origine allemande, donc je connais bien le "concept" des jardins d'enfants en Allemagne.)

Précision juste au cas où: non, les jardins d'enfants Waldorf en Allemagne n'embrigadent pas les enfants dans un mouvement sectaire ou presque ni les empêchent de développer une pensée critique. Ils sont très prisés parce que les enfants vont souvent davantage dans la nature et il y a une approche plus respectueuse de l'individu, ce qui a généralement un impact assez positif sur le développement des enfants. Ensuite la plupart des enfants vont dans le système scolaire classique sans aucun problème.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Répondre