le harcèlement à l'école.

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
anthem
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : mardi 7 avril 2015 à 10:58

le harcèlement à l'école.

#1 Message par anthem » mardi 28 novembre 2017 à 19:26

Bonjour à tous,

Le comportement particulier de mon fils (sans autre diag que le tdah officiellement) fait qu'il se retrouve régulièrement dans le rôle de bouc émissaire.
il a 9 ans et est en cm1.
Avez-vous eu ce genre de difficultés ?
Qu'avez vous pu mettre en classe (qui ait ou non fonctionné) ?

Ce soir il est revenu caché sous sa capuche, j'ai compris qu'il s'était encore passé quelque chose et il avait été insulté toute la journée. Avant cela il était aussi frappé et cela s'était calmé après l'intervention de la directrice (en classe ou seulement auprès de certains élèves je ne sais pas).

Avatar du membre
MlleHulotte
Forcené
Messages : 525
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 16:30

Re: le harcèlement à l'école.

#2 Message par MlleHulotte » mardi 28 novembre 2017 à 22:29

Bonjour,

Pour ma part, j'ai été confrontée à ce genre de difficulté.
Le harcèlement a commencé en maternelle et a duré jusqu'au lycée où ça s'est calmé.
Je n'ai pas de solution a proposer.
Personne n'est jamais intervenu, alors que les enseignants et les surveillants voyaient tout. C'est peut-être parce que je ne disais rien.
Idem pour ma mère qui a vu aussi plusieurs fois et mes parents qui n'ont pas pu ne pas voir les traces de coups et les crachats dans les cheveux, sur les vêtements et sur mon cartable.
Je pense que déjà si vous pouvez en parler avec lui, s'il sait que vous êtes là, que vous le soutenez, c'est vraiment beaucoup.
Peut-être en reparler aux adultes de l'école aussi.

Bon courage, c'est bien difficile et douloureux tout cela.
diagnostiquée autiste

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24854
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: le harcèlement à l'école.

#3 Message par freeshost » mercredi 29 novembre 2017 à 0:11

Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

anthem
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : mardi 7 avril 2015 à 10:58

Re: le harcèlement à l'école.

#4 Message par anthem » mercredi 29 novembre 2017 à 11:01

Oui il faut en parler.
J'en parle à mon fils. Nous lui répétons que ce n'est pas quelque chose de normal. (parce que moi enfant je ne l'ai pas su de suite mais cela a commencé plus tard et je réagissais physiquement.)
Lui n'a pas les moyens de se défendre et s'il n'est pas en sécurité physiquement et/ou moralement je ne pense pas l'y envoyer régulièrement.
Apprendre à socialiser ce n'est pas apprendre à encaisser les coups et les insultes au quotidien.

neigeetlumières
Passionné
Messages : 493
Enregistré le : samedi 21 octobre 2017 à 0:40

Re: le harcèlement à l'école.

#5 Message par neigeetlumières » mercredi 29 novembre 2017 à 11:57

Ca m'est arrivé à moi aussi.

Peut-être insistez auprès du personnel de l'école, leur faire part de vos profondes inquiétudes et de votre mécontentement aussi, c'est votre enfant et c'est légitime que vous le défendiez. Moi j'ai quasiment tout caché à mes parents alors qu'ils ont été et sont de bons parents. Puis un jour j'en ai eu tellement marre j'ai réussi à me défendre, ils ont eu peur. Même si j'étais toujours seule on me fichait la paix.

Même si je suis encore sujette aux moqueries, aux ragots pourtant adulte je fais du rentre-dedans comme on dit, chacun son monde. Chacun sa place. Il n'y a que ça qui fonctionne ! Heureusement c'est occasionnel maintenant.

Moi non plus je n'ai pas de solution miracle, mais au plus vous en parlerez, au plus peut-être ils agiront en conséquence.
Et comme ça été dit votre soutien est très important pour lui.

J'ai ces mêmes craintes pour mon petit garçon...Je suis donc très vigilante aussi.

Mais ça ne veut pas dire que votre fils n'aura pas d'amis(es), qu'il ne pourra pas rencontrer quelqu'un dans sa vie à venir.



Bonne chance
Mariée, diagnostiquée SA en septembre 2017 et maman d'un petit garçon avec TSA non encore spécifié

anthem
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : mardi 7 avril 2015 à 10:58

Re: le harcèlement à l'école.

#6 Message par anthem » mercredi 29 novembre 2017 à 13:22

je vous remercie de vos réponses.
Je suis rassurée par le fait que vous me disiez que ce que je fais est déjà bien.
Je ne suis pas rassurée par le fait que vous avez, comme moi pré ado / ado supporté.
Je relève aussi la difficulté à en parler à ses parents (je me rends compte que mes parents avaient réagis quand ils avaient vu mes bleus, ce n'est qu'avec le recul que j'ai réalisé que ce n'était pas normal de revenir du collège avec des bleus)
Donc je répète régulièrement à mon fils que le harcèlement et se faire insulter quotidiennement ce n'est pas normal, parce qu'un enfant peut croire que c'est normal). Mais cela n'arrange pas sa situation en classe.

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: le harcèlement à l'école.

#7 Message par Onchao » mercredi 29 novembre 2017 à 14:54

Harcèlement scolaire ici aussi. Les autres élèves me trouvaient "étrange" et "bizarre" et ça les mettait mal à l'aise, alors ils étaient violents envers moi.
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

2N3055
Passionné
Messages : 413
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: le harcèlement à l'école.

#8 Message par 2N3055 » mercredi 29 novembre 2017 à 15:53

Bonjour

Si c'est possible, je pense que des cours de judo
ou autre sport de défense ou combat pourraient lui plaire et l'aider.

=======
J'ai été mis au pensionnat à l'âge de 8 ans
et j'ai passé 7 années dans différents pensionnats.
Je n'ai été jamais passé plus de deux ans dans la même école,
ce qui fait que j'avais droit à chaque fois aux "dé-bizutage" débiles.
Je passe sur les nombreuses et diverses humiliations que j'ai pu y subir.

=======
Ça s'est passé quand j'étais en 3 ème.
Ce jour là, c'était à la cantine un vendredi,
j'étais bien sûr, en bout de table, là où le plateau arrive
quand tout le monde s'est déjà servi.
Comme d'habitude, le plateau de frites m'arrive vide.
J'ai attendu le "rab" de frite, mais le caïd du pensionnat
qui était bien sûr en début de table, a repris le plateau qui m'arrivait
juste avant que je ne puisse le prendre, en me regardant avec son sourire moqueur,
pour le vider dans son assiette pourtant encore pleine de frites,
Je me suis levé et je lui ai gueulé je ne sais plus quoi,
alors il s'est levé et s'est avancé vers moi, tout le monde nous regardait.
Je commençais à regretter de m'être laissé aller à gueuler,
mais, foutu pour foutu, j'ai avancé d'un pas et je lui ai donné de toutes mes forces
un coup de poing sur le plexus solaire.
Ça a fait un gros boom dans le silence (ça résonne dans une cantine)
surtout sur ce grand mec bien plus costaud que moi, mais il a sourit,
alors je suis revenu à ma place en essayant de ne pas trop me presser,
et (…Oufffffff !…).
Depuis ce jour-là, ni lui ni plus personne ne m'a embêté dans ce pensionnat,
et les repas suivants, je n'étais plus assis en bout de table.
Pré-diagnostic 01/12/2017 par psychologue => Asperger selon DSM-IV <=> TSA niveau 1 selon DSM-V
21/05/2018 Le Dr P.D. pense qu'il ne s'agit pas d'autisme mais d'un SED mais je ne pense pas que l'un puisse exclure l'autre.

Papillons
Fidèle
Messages : 145
Enregistré le : dimanche 11 décembre 2016 à 10:06

Re: le harcèlement à l'école.

#9 Message par Papillons » mercredi 29 novembre 2017 à 16:45

Bonjour,
Il faut le signaler à l'école et le plus vite sera le mieux :). En premier vous pouvez demander à rencontrer la maitresse. Mais pour que cela cesse il faut intervenir.
Mon fils se fait agresser physiquement par un plus grand que lui au collège depuis la rentrée. J'ai appris hier soir que cela continuait (je croyais que ça ne s'était passé qu'une fois en septembre où la situation avait été bien gérée par d'autres enfants). Il est allé le signaler à la CPE hier et j'en ai parlé avec un surveillant aujourd'hui à la sortie de l'école. Je pense que ce sera la fin de cette histoire et sinon je le signalerai de nouveau tout de suite. Il ne faut jamais laisser le harcèlement s'installer je pense.
Bon courage!
maman d'un garcon de 11 ans diagnostiqué TED NS.

Aby
Forcené
Messages : 2566
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 9:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: le harcèlement à l'école.

#10 Message par Aby » mercredi 29 novembre 2017 à 22:41

Tom avait été victime d'un début de harcèlement en primaire et j'en avais avisé la directrice qui était intervenue très rapidement et efficacement.
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 12 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

anthem
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : mardi 7 avril 2015 à 10:58

Re: le harcèlement à l'école.

#11 Message par anthem » jeudi 30 novembre 2017 à 0:17

en fait c'est déjà signalé 2 rencontres avec la maîtresse (mais je n'étais pas encore prévenue du harcèlement) nous avons rencontré (avec son papa) la directrice qui a dis prendre les choses en main. Mais elle n'est pas là cette semaine.
Mon fils retourne à l'école après cette pause d'une demi journée. Je n'ai pas pu re-prévenir la maîtresse j'ai laissé un mail à la directrice mais elle ne le lira que la semaine prochain je suppose


pour les arts martiaux : j'y pense. (et y ai déjà pensé mais pour des raisons logistique cela ne s'est pas fait) Cela pourrait l'aider.

2N3055
Passionné
Messages : 413
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: le harcèlement à l'école.

#12 Message par 2N3055 » jeudi 30 novembre 2017 à 1:04

…pour des raisons logistique …
Je comprends très très bien que c'est pas toujours facile la gestion du temps et la disponibilité.

Surtout que personne n'aille penser que le conseil que je donnais était d'être violent,
encore moins de conseiller à quelqu'un de régler le problème par la violence.

C'est surtout le concours de circonstances qui a fait que
l'action a été très démonstrative et qui plus est,
devant tous ceux qui étaient à la cantine.

Quand j'ai fait ça, je tremblais de peur, d'autant que je n'avais aucune envie de lui faire du mal.
Sur le moment, je ne m'étais même pas rendu compte de l'effet positif que ça avait donné.
C'est seulement les jours suivant que je m'en suis rendu compte.
Pré-diagnostic 01/12/2017 par psychologue => Asperger selon DSM-IV <=> TSA niveau 1 selon DSM-V
21/05/2018 Le Dr P.D. pense qu'il ne s'agit pas d'autisme mais d'un SED mais je ne pense pas que l'un puisse exclure l'autre.

anthem
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : mardi 7 avril 2015 à 10:58

Re: le harcèlement à l'école.

#13 Message par anthem » vendredi 1 décembre 2017 à 13:11

2N3055 : le changement d'établissement était du aux brimades que tu recevais dans le précédent ?
Penses-tu alors que le changement d'école n'aidera peut être pas mon fils (je ne m'attends pas à des miracles mais au moins un peu de répit pour lui)

je comprends très bien ta réponse. Ceci dit j'en suis venue à dire à mon fils de répondre physiquement. Il manque parfois d'agressivité mais je sais aussi d'expérience que cela peut aider. A la limite je dirai que c'est une manière de communiquer au même niveau que les harceleurs.

Dans une situation similaire, j'ai eu quelque temps de répit après avoir "craqué". La pire petite peste du collège se défoulait sur moi en cours dès que le prof tournait la tête, probablement + pour ennuyer le prof que moi-même. J'ai fiin par me lever et lui arracher les cheveux. Elle avait une telle réputation dans le collège que j'ai été pendant quelque temps "celle qui s'était battue avec la pire gamine du collège"
Donc si la violence n'est pas la solution, en pratique cela peut fonctionner.

Mon fils m'a dis avoir calmé une de sa classe par une claque (je ne l'imagine même pas faire ça) Il m'a dis que cela la calme sur le coup et qu'il n'est pas puni par la suite (pas + que les autres quand ils harcèlent mon fils..)

Le souci c'est que la leçon pour l'avenir c'est : si tu es agressé par quelqu'un dans le futur, frappe le... avec toutes les dérives que cela suppose.

je trouvais déjà que les filles de mon âge étaient pour la majorité de véritables pestes. Je suis tellement désolée que mon fils rencontre les mêmes. Je ne comprendrais jamais ce fonctionnement là.

bidouille
Forcené
Messages : 3005
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 8:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: le harcèlement à l'école.

#14 Message par bidouille » vendredi 1 décembre 2017 à 13:21

Mon grand TDA HP avait ce type de probleme , il se faisait harcelée, du fait de son TDA depuis qu'il est sous traitement ca va mieux. Mais des qu'il arrete son traitement ca recommence.
Je ne dis pas que c'est ce qu'il faut faire.

Le TDA entraine un comportement inadapté avec les camarades et donc ils sonttrès souvent victime de harcellement.

Mon grand TDA a été beaucoup plus harcelé que son frère aspie. au meme age.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

mikkel
Forcené
Messages : 503
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: le harcèlement à l'école.

#15 Message par mikkel » vendredi 1 décembre 2017 à 17:12

L'école de mon fils a mis en place une salle calme avec des jeux de sociétés... etc, l'accès est limité à quelques élèves, elle est fermée le midi. Il y va souvent car s'il n'est plus harcelé, il est quand même ignoré et mis de côté. Il y a un nouveau, dans sa classe, avec qui il semble accrocher depuis 2-3 semaines. Il est lui-aussi suivi au cmpp. Du coup, cette semaine il est allé 2 fois à la cantine et ça s'est bien passé, il a pu jouer avec son nouvel ami. Attendons de voir la suite, il s'était fait un copain il y a 2 ans qui s'était retourné violemment contre lui (à la suite d'un échange de carte pokémon qui s'était mal passé) et qui finalement était devenu un frein dans son intégration.
Papa d'un garçon autiste

Répondre