le harcèlement à l'école.

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24854
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: le harcèlement à l'école.

#91 Message par freeshost » dimanche 2 décembre 2018 à 22:03

J'espère qu'il y a qu'un faible pourcentage de personnes enseignantes telles.

Esprit de compétition à remplacer par esprit de coopération et entraide. :P
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1132
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 16:10
Localisation : Nantes (44)

Re: le harcèlement à l'école.

#92 Message par lulamae » dimanche 2 décembre 2018 à 22:26

freeshost a écrit :
dimanche 2 décembre 2018 à 22:03
J'espère qu'il y a qu'un faible pourcentage de personnes enseignantes telles.

Esprit de compétition à remplacer par esprit de coopération et entraide. :P
J'ai remarqué que c'était plus courant dans les fonctions de CPE. Les profs, souvent, c'est plutôt qu'ils n'ont pas envie de faire trop de boulot en plus pour adapter ou individualiser l'enseignement. Beaucoup seraient d'accord néanmoins pour le faire, mais on leur enjoint de se former eux-mêmes, ou alors on fait un stage de temps en temps. Et quand tu rentres le soir avec tes cours à préparer et tes copies à corriger, tu gères l'urgence d'abord (enfin, ton urgence : ne pas te coucher à plus d'une heure du mat').
Ca dépend des matières bien sûr, et puis les enseignants sont plus formés sur les dyslexies, dyscalculie... Mais il arrive que des professionnels extérieurs nous donnent des brochures sur ce qu'il convient de faire pour aider, par exemple en signant un PAP (Plan d'accompagnement personnalisé).
J'ai vu sur le site autisme france (en regardant les publications de la page facebook d'asperansa) qu'ils ont des ressources pour les enseignants.

Pour la coopération et l'entraide, ça entre dans les moeurs, les enseignants font beaucoup pratiquer maintenant des travaux de groupe - mais à conduire avec précaution pour les élèves autistes.
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; diagnostic du syndrome Ehlers-Danlos prévu (1er RV en décembre).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Cardamome
Passionné
Messages : 482
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 21:07

Re: le harcèlement à l'école.

#93 Message par Cardamome » dimanche 2 décembre 2018 à 22:42

Mon fils a subi du harcèlement à l'école primaire, harcèlement hélas cautionné par les adultes en présence.
Il faut dire qu'il cumule les différences,
Spoiler : 
dont une apparence physique particulière et rare dans les deux premières écoles primaires qu'il a fréquentées...
J'ai su des choses bien après, notamment une enseignante qui interdisait les autres de lui adresser la parole... Celle là même qui l'appelait "tête à claque" pour l'interpeler en classe.
Quant à:
"on considère que c'est l'élève en difficulté relationnelle qui est fautif => c'est à lui de changer en acquérant de meilleures compétences sociales."
C'est aussi pour cela que le psychiatre, qui avait mis en évidence le harcèlement cautionné par les adultes, pensait que fiston ne devait pas changer d'école. Il croyait naïvement que l'école allait ouvrir les yeux et croyait dur comme fer que mon fils n'étant pas fautif, ce n'était donc pas à lui de changer. Hélas, le harcèlement s'est poursuivi et j'ai dû changer mon fils d'école... Ça devenait invivable mais effectivement ce n'était pas ce qui aurait dû se passer.
maman d'un ado EIP, diagnostiqué avec TSA en 2017

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24854
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: le harcèlement à l'école.

#94 Message par freeshost » dimanche 2 décembre 2018 à 22:46

Il est temps d'enseigner la neurodiversité aux personnes enseignantes.

De plus en plus, on se rend compte que les sciences humaines et sociales manquent à l'école obligatoire.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Cardamome
Passionné
Messages : 482
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 21:07

Re: le harcèlement à l'école.

#95 Message par Cardamome » dimanche 2 décembre 2018 à 22:57

Il a rencontré depuis des enseignantes qui ont su le protéger de tout ça, ou qui déjà, n'ont pas cautionné le harcèlement qui pouvait se mettre en place, ce qui a contribué à son "extinction".
maman d'un ado EIP, diagnostiqué avec TSA en 2017

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Carapa
Fidèle
Messages : 159
Enregistré le : dimanche 22 mars 2015 à 21:45

Re: le harcèlement à l'école.

#96 Message par Carapa » dimanche 2 décembre 2018 à 23:33

a écrit : Il nous semble essentiel- et c’est la raison pour laquelle nous vous écrivons- de faire circuler un message totalement différent auprès du public : il n’y a pas de profil-type pour l’enfant qui est harcelé, sinon qu’il n’a pas acquis les compétences relationnelles qui lui permettent de se défendre immédiatement et efficacement quand on l’attaque, ce qui a pour effet d’ancrer en lui une posture de victime très facilement repérable par les agresseurs. Cela veut également dire que, quelques soient les particularités d’un enfant, il peut apprendre à réagir différemment lorsqu’il est maltraité. C’est une question d’apprentissage dans la régulation des interactions
L'Education Nationale dans toute sa splendeur: apparemment, les gens qui manquent de "compétences relationnelles" ne sont pas ceux qui tapent sur les autres, mais ceux qui se font taper dessus. Cela me fait penser à ce qu'écrivait un journal satirique: "les bons se reconnaissent à leur matraque, les méchants à leurs ecchymoses". Et aussi à ceci: http://autismcrisis.blogspot.com/2006/1 ... ficit.html

Accessoirement, j'aimerais bien savoir comment on peut "se défendre immédiatement et efficacement" et "apprendre à réagir différemment" quand on est à un contre dix (à moins bien sûr d'être armé, mais ceci est interdit dans les établissements scolaires). Si l'auteur du torchon ci-dessus a des conseils, je suis preneur...
Diagnostiqué SA (septembre 2016).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24854
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: le harcèlement à l'école.

#97 Message par freeshost » lundi 3 décembre 2018 à 0:08

Ouais, malheureusement, on ne remet pas assez en question les personnes agresseuses, les personnes harceleuses, comme si - à tort ! - on considérer le fait de harceler comme un passage obligé.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Geogaddi
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : lundi 5 novembre 2018 à 2:42

Re: le harcèlement à l'école.

#98 Message par Geogaddi » lundi 3 décembre 2018 à 4:07

lulamae a écrit :
dimanche 2 décembre 2018 à 11:41

Ca demandait une approche d'engagement personnel hors posture habituelle du prof, mais ça marchait. Je ne dis pas que c'était la solution, c'était ce que j'avais trouvé.
Merci, tu as mis des mots sur ce que je pensais ! Je voulais dire qu'une des raisons pour lesquelles (selon moi) les profs ne réagissaient pas, c'était peut-être que l'engagement devenait trop "perso", sortait du cadre strict d'une tenue de classe classique. Enfin je n'en sais rien, je dis peut-être des bêtises, mais j'ai bien senti que la plupart des profs ne voulait pas trop se "prendre la tête avec ça", ce que je peux comprendre, mais c'est révélateur de failles au sein de l'école quand même. D'ailleurs je suis restée en contact avec pas mal de profs encore 10 ans après, et quand on a été assez "proches" pour parler du harcèlement scolaire, j'ai eu droit à deux types de réactions: soit ceux qui avaient vécu des brimades également (et la plupart du temps m'avait aidée à cette époque d'une manière ou d'une autre) et du coup étaient à l'écoute, soit, la majorité, ceux qui étaient gênés/ changeaient de sujet.

Je me souviens avoir discuté avec une prof des années après d'un de ses collègues (le pire que j'aie eu dans ma scolarité) qui avait initié le harcèlement contre moi, m'insultait en cours etc, parce que je le voyais être le gars sympa un peu grande gueule super populaire parmi ses collègues et ça me rendait malade que personne n'ait l'air de savoir quel tyran ça pouvait être, toujours envers des élèves "faibles" (y a eu moi, mon meilleur ami HPI, bref que des gens atypiques mais pas perturbateurs). J'ai eu droit à des changements de sujets, à des "oui mais...", "il a son caractère mais...". Je pense aussi que certaines personnes ont une idée arrêtée de certaines choses et remettre ça en question est trop perturbant pour elles. Peut-être aussi qu'avouer n'avoir rien vu/ avoir fermé les yeux reviendrait d'une certaine manière à avouer une forme d'incompétence qu'il est trop difficile d'admettre, je ne sais pas.

Bref, on en revient au même truc de base à savoir: grosse faille d'éducation des gosses et de certains enseignants/ équipes éducatives, dont ce n'est pas forcément la faute, mais qui ne sont juste pas formés pour répondre à ce genre de problématiques.
Femme, 24 ans, IDF. Fortes suspicions SA de l'entourage et amis psys.
11/12/18: RDV pris avec une psychologue spé SA.

Jiheu
Occasionnel
Messages : 18
Enregistré le : samedi 25 août 2018 à 9:02

Re: le harcèlement à l'école.

#99 Message par Jiheu » lundi 3 décembre 2018 à 14:05

Episode 43 de "L'Instit":
Adrien est Aspie éprouve moult difficultés à s'intégrer à l'école.
Fils de 12 ans dont le diagnostic est confirmé.

mikkel
Forcené
Messages : 503
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: le harcèlement à l'école.

#100 Message par mikkel » lundi 3 décembre 2018 à 19:09

L'histoire dont je parle plus haut s'est reproduite cet après-midi. Le copain de mon fils a encore eu droit à la tête dans les wc et là son nez a touché l'eau... Il y avait des élèves qui sont tout de suite allé chercher le cpe. Il est intervenu et a emmener l'abruti dans son bureau qui lui disait que c'était pour rigoler (non mais sérieusement ??) Mais comment peut-on être à ce point inconscient au delà d'être con ? Il risque quand même une grosse punition et ça ne l'arrête pas. Il a un grain, c'est pas possible... Le copain, quant à lui, a l'air d'aller bien, il s'est senti humilié. Ce qui le dérange le plus est que d'autres enfants aient vu ça, il a honte et désire changer d'école. J'espère que l'école prendre des mesures sérieuses cette fois-ci. :evil: C'est dingue qu'encore une fois ce soit à celui qui subit des brimades de s'en aller. On tourne en rond, ça n'a pas de fin.
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1918
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: le harcèlement à l'école.

#101 Message par hazufel » lundi 3 décembre 2018 à 20:19

Le gamin qui a fait ça n’a pas été exclu sur le champ en attendant un conseil de discipline ?
Bon sang si ce n’est pas le cas alors ça ne risque pas de s’arrêter.
Pauvre bonhomme, c’est pas possible de vivre ça. Ses parents peuvent aussi porter plainte. Franchement il ne faut pas laisser passer ça.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 20526
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 1:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: le harcèlement à l'école.

#102 Message par Tugdual » lundi 3 décembre 2018 à 20:38

N'y aurait-il pas moyen de contacter les assos de parents d'élèves, histoire de mettre la pression sur l'établissement ?
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

mikkel
Forcené
Messages : 503
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: le harcèlement à l'école.

#103 Message par mikkel » lundi 3 décembre 2018 à 21:55

Il ne sait pas si l'élève a été puni, il n'a eu aucune info. C'est un enfant esseulé, il ne voit plus son père pour des faits graves et sa maman est très prise par un problème personnel et ne lui sera pas d'une grande aide, j'en ai peur. J'espère qu'il aura du soutien de la part du collège. Mon fils va essayer de le soutenir moralement, ils font le trajet vers l'école ensemble et il l'a déjà invité pour passer un we à la maison.
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24854
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: le harcèlement à l'école.

#104 Message par freeshost » lundi 3 décembre 2018 à 23:04

Esseulé ? Raison de plus pour chercher diverses personnes de soutien, d'aide, etc.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

mikkel
Forcené
Messages : 503
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: le harcèlement à l'école.

#105 Message par mikkel » mardi 4 décembre 2018 à 9:32

Tugdual a écrit :
lundi 3 décembre 2018 à 20:38
N'y aurait-il pas moyen de contacter les assos de parents d'élèves, histoire de mettre la pression sur l'établissement ?
Il y a l'ape (association des parents d'élèves) mais son rôle est de récolter de l'argent pour les élèves, je n'y connais personne. Je vais essayer d'en parler au cpe ou à la directrice si je la vois. Je voudrais juste ajouter qu'il n'a pas l'air affecté, il semble prendre ça avec beaucoup de hauteur. Ça m'interpelle...
Papa d'un garçon autiste

Répondre