La 6ème

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
mikkel
Forcené
Messages : 569
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

La 6ème

#1 Message par mikkel » lundi 8 octobre 2018 à 14:55

Ça fait 1 mois que la 6ème est commencée et le rythme est soutenu. Il commence à 8h et il termine à 16h30, notre fils est un vrai lève tôt donc pas de soucis de ce côté-là, mais je pense que ça doit être très dur pour d’autres.
Spoiler : 
Il va à l'école en vélo, on a enfin trouvé l'objet parfait pour sa sécurité lorsqu'il part en pleine nuit : https://www.decathlon.fr/vioo-clip-500- ... PoEALw_wcB Grâce à ça, les voitures font vraiment attention à lui, ce qui n'était pas le cas avant :evil: (on a essayé plusieurs bandes réfléchissantes dont une énorme sur son cartable mais il disait que c'était la honte)
La notation à l'école est la suivante : expert/très satisfaisant, satisfaisant, fragile et insuffisant. Le rythme des contrôles s’est accéléré, il fait 1 contrôle par jour environ. Il a pratiquement tout le temps insuffisant ou fragile... sauf ce matin où il a eu 3 satisfaisants en géométrie (un domaine difficile pourtant pour lui) !

Il connait par cœur ses leçons mais ses résultats ne sont pas à la hauteur de ses connaissances. J’ai le sentiment que cette année, les profs attendent que les élèves «jonglent» avec leurs connaissances.

Il y a souvent des petits pièges dans les évaluations que mon fils ne parvient pas à surmonter. Par exemple :

- "read your book" et "open your book" et 2 dessins totalement différents d’enfants qui font la même chose sauf que sur l’un d’entre eux, on voit des flèches qui indiquent que l’enfant à le regard détourné du livre… Pour mon fils, quand ce n’est pas assez clair alors il ne répond pas.
- En histoire il fallait apprendre la définition de nomade et sédentaire et dans l’évaluation, il fallait donner la définition de nomade et … chasseur cueilleur. Mon fils a donné la définition de sédentaire à chasseur cueilleur…
- en math il dessine une droite (cd) et met les points aux extrémités, la prof demande les points « a » qui n’appartient pas à [cd) et b qui n’appartient pas à (cd]. Sa droite étant trop petite, il ne voit pas où les placer alors qu’il sait le faire.
- Il sous-ligne au lieu de rayer car il me dit qu’il ne comprend pas (la consigne).
- Encore en Anglais, il connait par cœur les chiffres jusqu’à 100 (sans faire de faute en +), il connait par cœur toutes les consignes de classes (une dizaine) et le contrôle ne se passe pas de la façon prévu : c’est la prof qui dicte et les enfants qui doivent écrire ce qu’ils entendent. C’est trop nouveau pour lui, en plus son accent est très prononcé… il a eu 2 fragiles et 1 insuffisant pour une leçon qu’il maitrisait sur les bouts des doigts… C’est dur… Mais pourquoi les profs d'anglais ne parlent pas avec l'accent Français ? Ne serait-ce pas plus facile d'aborder cette langue pour les élèves ?
- En sport, il court avec moi 30 mn sur un rythme de 8 km/h, ce qui est excellent pour son âge... et bien en sport, il a eu une mauvaise éval en course à pied car le prof demandait un rythme progressif que mon fils n'a pas su tenir (marche, course lente, course rapide et vma). En natation, il est très bon nageur et il est tout de même avec le groupe des moyens (??). Qu'est ce qui fait qu'il n'y arrive pas ??

Je sais que ses difficultés sont inhérentes à son autisme, il y a aussi cette histoire de croix en mathématiques : J'ai constaté (et le prof aussi...) qu'il n'était pas précis lorsqu'il dessine un triangle par exemple. J'ai enfin compris ce qu'il lui arrivait : s'il doit rejoindre 3 croix pour faire faire un triangle, il ne supporte pas quand les droites ne passent pas par les traits des croix... quitte à ne pas passer par le centre des croix, il préférera toujours passer par les traits des croix... Qu'est ce qu'on peut faire face à ce genre de problèmes ?!

Autre chose, cet été lors qu’on l’appelait en vacances chez les grands parents, il était clair et limpide dans ce qu’il nous racontait. Ce we, lorsqu’il nous racontait des anecdotes qui se passent à l’école, on ne comprend plus ce qu’il dit, c’est très confus. Pour essayer d’imager, il parle comme un enfant de 5 ans. C’est comme s’il était déconnecté en ce moment. Il est tout tendu, il lui manque du relâchement. Je suis sûr que s'il était plus relax, il s'en sortirait mieux.

Il y a un soucis aussi avec son avs qui lui prend sa colle, son blanco sans rien lui demander. Ça affecte bcp mon fils qui ne supporte pas ça, mon fils le lui a dit mais il continue. Je me vois mal aller lui reprocher un truc aussi bête mais important pour mon fils. Il en a parlé à sa psy qui m'a dit qu'il fallait mettre en place une réunion (notamment pour demander à l'avs de reprendre les évals avec mon fils). Mais ma femme a déjà vu la prof principale et l'avs il y a peu. Puis il y a la rencontre parents/profs bientôt.

Un membre du forum m'a envoyé hier pleins d'idées de lecture qui pourront m'aider à trouver des solutions, savoir quoi faire, comment réagir. Mais si vous avez d'autres idées, des pistes pour comprendre ce qu'il lui manque, merci.

J'en profite pour demander si vos enfants ont des consoles de jeu ? Voilà, il a fait une crise car il dit que tous les enfants de sa classe ont une console et que "c'était inadmissible que je ne veuille pas lui en offrir, que c'était la honte, que je suis vieux-jeu" sic... Je trouve qu'ils sont encore un peu jeunes (10 et 9 ans), j'en ai eu une mais vers 13-14 ans (une sega sur laquelle je jouait à alex kidd in miracle world). Enfin, je sais pas si c'est vraiment injuste comme il dit. Ceci-dit, ils ont chacun leur tél portable, il y a des ordis que je leur prête...
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3963
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: La 6ème

#2 Message par misty » lundi 8 octobre 2018 à 17:30

mikkel a écrit : En sport, il court avec moi 30 mn sur un rythme de 8 km/h, ce qui est excellent pour son âge... et bien en sport, il a eu une mauvaise éval en course à pied car le prof demandait un rythme progressif que mon fils n'a pas su tenir (marche, course lente, course rapide et vma).
Alors ça, c'est un truc qui me rend vraiment complètement dingue. J'aide ma fille et ses copines à se préparer pour des courses scolaires, et quand je les vois l'oeil sur leur montre, à faire des calculs pas possibles, à se mettre une pression de dingue et à vouloir courir juste 2km152 quand le parcours de la course fait 2km152, je sors de mes gonds. Non mais sans dec'! Un jour que j'allais les entraîner il y en a une qui est passée en mode panique totale parce qu'elle n'avait pas sa montre pour voir son chrono! Genre t'as besoin d'une montre pour courir! :shock:

Si ton fils court avec toi régulièrement et qu'il s'en sort aussi bien, c'est ça qui compte. Je ne comprends pas qu'on leur farcisse la tête avec des trucs à la noix au lieu de leur apprendre à respirer et à travailler leur foulée. C'est juste du grand n'importe quoi. Encore aujourd'hui ils ont passé la moitié du cours de sport à faire des calculs au lieu de bouger leur c**!
A la limite, au niveau technique tu peux faire des fractionnés ou autres exercices de gainage and co mais là tout leur charabia ça donne des gamins sous pression qui ne prennent aucun plaisir à courir. A part les dégoûter du sport, je ne vois pas à quoi ça peut aboutir (sans compter que niveau perfs s'entraîner à mort pendant 1 mois avant les courses et glander le reste de l'année c'est pas le plus efficace, mais ça c'est pareil tu trouves personne pour le leur dire).

Tu te doutes de ce que j'en pense pour le reste, mais concernant le sport ya pas photo: le meilleur c'est celui qui passe la ligne d'arrivée avant les autres, et pour y arriver il n'y a pas d'autre moyen que de s'entraîner très dur et très régulièrement. Les histoires de VMA et cie, c'est très bien pour des athlètes de compétition qui s'entraînent en continu mais franchement focaliser là-dessus des gosses qui courent 1 fois par semaine 3 semaines dans l'année et ensuite font du ping pong, c'est un délire bizarre... :roll:
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2090
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: La 6ème

#3 Message par hazufel » lundi 8 octobre 2018 à 18:28

Ce doit être très dur pour ton garçon d’avoir à encaisser toutes ces remarques et commentaires alors qu’il a fourni beaucoup d’efforts.
Pour l’histoire est-ce qu’il peut s’isoler et avoir un peu plus de temps pour les contrôles ?
Si un TDA/H n’est pas diagnostiqué, la perte d’attention dans l’autisme est liée, la plupart du temps, à la grande fatigabilité, et aux stimuli extérieurs qui perturbent la capacité à percevoir et comprendre l’information. Dans le cas de contrôle ça peut être le stress du contrôle en lui même ajouté à la proximité des autres.
Ensuite la flexibilité mentale est une des (plus) grosses difficultés dans l’autisme. Avec trop de stimuli, il est encore plus difficile de l’assouplir. Par conséquent on applique là ce qu’on connaît par cœur, comme avoir écrit les deux définitions, machinalement. Il n’a pas pu prendre le recul nécessaire pour la réflexion qui lui aurait permis d’ajuster sa réflexion. C’est difficile, et même lorsqu’on a eu des séances de remédiation comme ton fils, le résultat n’est jamais garanti.
Ils le décortiquent dans l’ouvrage que je suis en train de lire. L’entraîner, l’appliquer en séances est souvent possible. Le remettre en pratique dans la vie courante n’est pas si simple et presque pas possible lorsque trop de stimuli sont en piste.
Qu’est-ce qu’en dit ton fils ? Qu’-a-t-il envie de faire ? Tu peux bien sûr revoir chaque commentaire et les expliquer avec lui mais les profs doivent aussi faire l’effort de comprendre son fonctionnement pour être plus indulgent.
Ce n’est qu’en ayant confiance en lui qu’il arrivera à se dépasser. Si on le brime le premier mois, ce sera difficile à accomplir.
La réunion a eu lieu mais si les profs n’appliquent rien de ce qui a été décidé, et bien si, il faut de nouveau leur rappeler.
Quant à l’avs, ce ne sont pas des petites choses. Ça me rendrait hystérique qu’on prenne ainsi mes affaires. Je ne le supporte pas. Un de mes fils non plus. Déjà on viole ton espace pour le faire et ensuite c’est prendre possession de quelque chose de chez toi, qui peut te rassurer, te réancrer. Si tu peux le voir, ou lui notifier par écrit, rappelle le à l’avs. Il n’a pas à faire ça, c’est tout.
Pour le sport, Misty a raison d’autant que ton fils est un sportif accompli. C’est n’importe quoi... pour la piscine, essaie de savoir pourquoi par le prof.
Oui il faut être insistant mais c’est la seule condition pour que les enfants soient le moins en souffrance possible.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

mikkel
Forcené
Messages : 569
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: La 6ème

#4 Message par mikkel » lundi 8 octobre 2018 à 18:56

Ton message m'a beaucoup fait rire misty, j'imagine la scène : "non mais tu peux pas courir sans montre" ! En plus, j'en fais du fractionné, de la vma etc mais ça ne m'avait jamais traversé l'esprit d'en faire faire à mes garçons ! Comme tu dis, donnons leur déjà l'envie de courir... Et ça l'est pour lui, d'ailleurs car si on écoutait que lui, on irait courir toutes les semaines mais il est trop jeune. Ma femme, fait parti des gens traumatisés par la course à pied, elle n'a jamais couru de sa vie, elle déteste ça, le gout du sang dans la bouche, les poumons qui font mal... très peu pour elle. Après je comprends qu'un prof de sport le fasse, je ne lui en veux pas dans le fond car il a raison. Disons que c'est rageant... Je suis assez d'accord pour le gainage, on en fait pas assez en cours de sport... il faudrait aussi leur apprendre les étirements aux élèves : est ce que tu en fais avec ta fille et ses copines ? Perso, je n'en fais pas mais je devrais... c'est tellement important.

Hazufel, il n'a pas l'air trauma, il dit qu'il s'en fou en tout cas... je ne sais pas, j'ai du mal à croire que ça ne l'affecte pas. Il a envie de rester à l'école. Normalement, oui, c'est prévu dans le projet de vie scolaire qu'il ait du temps en plus pour les contrôles mais ce n'est pas le cas hormis pour 1 fois en math, c'est tout. Tu as raison, il faut insister... encore. Je vais suivre vos conseils mais c'est saoulant...

ps : On vient de corriger son contrôle math... la prof a été super indulgente sur les notes (satisfaisant il a eu)
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3963
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: La 6ème

#5 Message par misty » lundi 8 octobre 2018 à 19:33

Ton message m'a beaucoup fait rire misty, j'imagine la scène : "non mais tu peux pas courir sans montre" !
En fait c'est surtout que j'ai beaucoup de mal à ne pas m'énerver et à ne pas dire que le prof est un con. :? J'ai toujours couru juste parce que j'aime ça, je suis dans la nature, je me repère grâce aux endroits et à la musique (si un jour j'arrive à tel arbre sur tel morceau je sais que c'est petite forme), et tout le reste je m'en fous. Ca me fait beaucoup de peine de voir des gamins courir tous voûtés, les pieds de travers (bonjour les genoux), les bras ultra-crispés, juste propulsés par la peur de la mauvaise note et l'angoisse de la réflexion du prof.
C'est peut-être idiot mais pour moi la course représente la liberté, et quand je vais aux cross (tous les ans j'en fais plusieurs, vu que ma fille se qualifie souvent), voir ces collégiens qui ressemblent à un troupeau de boeufs asservis me brise le coeur.
En plus, ça fait plusieurs années donc je vois bien que chez les filles il y en a qui aimaient courir mais ne font plus aucun effort, genre s'arrêtent et discutent en anticipant une mauvaise note de toute façon.

Perso, je ne trouve pas tellement que ces profs aient raison car les gosses sont en pleine croissance, les articulations morflent beaucoup en course à pied et là on les fait travailler comme des athlètes adultes entraînés alors que c'est la rentrée et que la majorité a passé l'été à manger des glaces assis devant la télé ou les jeux vidéos.
En plus, d'un point de vue strictement technique il faut toujours commencer par de l'endurance fondamentale (=faire des tests de VMA sur des tendons/ligaments/muscles et un système cardio qui n'ont pas construit de base, ça ne sert pas à grand chose et surtout ça ne correspond à rien puisque tous les facteurs seront amenés à varier rapidement).
il faudrait aussi leur apprendre les étirements aux élèves : est ce que tu en fais avec ta fille et ses copines ?
Oui, et ma fille je lui fais faire du yoga tous les jours (5 minutes de +/- mauvaise volonté en général, après la journée peut commencer :mrgreen: ). C'est bien pour la posture, et aussi pour renforcer les articulations.

Tu cours juste par plaisir toi, ou tu es dans une recherche de performance? Pour ton fils, je pense que si vous ne forcez pas trop l'allure ni ne parcourez de longues distances il peut t'accompagner 1 fois/semaine non? Vous faites à quelle fréquence en général?
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8505
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: La 6ème

#6 Message par Benoit » lundi 8 octobre 2018 à 19:58

mikkel a écrit :
lundi 8 octobre 2018 à 14:55
- Encore en Anglais, il connait par cœur les chiffres jusqu’à 100 (sans faire de faute en +), il connait par cœur toutes les consignes de classes (une dizaine) et le contrôle ne se passe pas de la façon prévu : c’est la prof qui dicte et les enfants qui doivent écrire ce qu’ils entendent. C’est trop nouveau pour lui, en plus son accent est très prononcé… il a eu 2 fragiles et 1 insuffisant pour une leçon qu’il maitrisait sur les bouts des doigts… C’est dur… Mais pourquoi les profs d'anglais ne parlent pas avec l'accent Français ? Ne serait-ce pas plus facile d'aborder cette langue pour les élèves ?
Je me retiens de donner une réponse trollesque sur la nécessité de préserver notre tradition française de parler mal l'anglais.
Oh et puis zut :
Spoiler : 
Mais plus sérieusement, il y a une énorme distinction entre maitriser une langue à l'écrit et l'oral et en pratique (pour le monde non scolaire), c'est toujours maîtriser l'oral qui prévaut.
Malheureusement pour les gens qui ont dû mal à faire le lien entre l'oral et l'écrit quand il y a trop de différence (difficile de penser anglais à l'écrit comme il faudrait) comme les autistes et les japonais.
Ces derniers utilisent d'ailleurs (y compris au niveau universitaires) des dictionnaires phonétiques pour apprendre comment se prononce l'anglais (parce que souvent ils ont un niveau écrit plutôt tr_s correct), peut être que ça se trouve aussi pour nous français.
Modifié en dernier par Benoit le lundi 8 octobre 2018 à 20:01, modifié 1 fois.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

mikkel
Forcené
Messages : 569
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: La 6ème

#7 Message par mikkel » lundi 8 octobre 2018 à 19:59

Je cours pour le plaisir, je fais quelque fois des semis et dans ce cas, j'inclus du fractionné dans la préparation. Effectivement, les enfants ne sont pas formés pour faire du sport aussi intensif. T'as raison finalement, faire de l'endurance fondamentale et uniquement ça me semble le plus judicieux pour des enfants. Puis cela ne peut que les dégoûter d'intellectualiser la course à pied. Puis calculer la vma d'un enfant, en effet ça craint sachant que d'ici un an, il devra le refaire. Avec les enfants, on court 1 fois par mois. on a commencé par 10 mn, ensuite 20 et maintenant 30. Et je pense que c'était le bon rythme pour l'instant, on va peut-être ajouter 1 séance dans le mois... si en plus tu trouves qu'on pourrait le faire 1 fois/sem.
Papa d'un garçon autiste

mikkel
Forcené
Messages : 569
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: La 6ème

#8 Message par mikkel » lundi 8 octobre 2018 à 20:19

Bonsoir Benoit,

Je me souviens très bien de cette vidéo. En tout cas, Chirac le parlait (ce qui n'est pas le cas de bcp de Français) et moi je kiffe son Anglais, il est tout à fait compréhensible :lol: !! Je me demande ce qu'en pense les anglophones ?

Donc pour toi, la méthode de la prof est la meilleure (globalement parlant) ? Ça pose des problèmes à mon fils qui est visuel, il a besoin de voir les mots... après je suis tout à fait conscient qu'à l'école il faut savoir s'adapter aux méthodes globales... mais en essayant au mieux d'inclure tout le monde. En fait, j'aurai aimé que la prof prévienne que le contrôle se passerait de cette façon, nous aurions pu le préparer.
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8505
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: La 6ème

#9 Message par Benoit » lundi 8 octobre 2018 à 20:34

Bah en dehors de tout cadre scolaire, quelqu'un qui connait parfaitement 5000 mots à l'oral aura toujours un avantage certain sur quelqu'un qui en connait le double mais seulement à l'écrit.
D'autant plus que la personne qui pratique l'oral a la double compétence "s'exprimer" et "comprendre". Les anglais placent d'ailleurs la lecture en premier dans leur liste des "3 R".

C'est peut être injuste d'une certaine façon, mais l'expression orale dépasse l'écrite dans la pratique des langues, "çailavi".
Ca peut être formateur pour lui de comprendre le pourquoi de cette "injustice", avant de se retrouver dans la position du Frenchie qui demande (sans succès) la route pour Gloucester.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3963
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: La 6ème

#10 Message par misty » lundi 8 octobre 2018 à 20:48

Benoit a écrit :Je me retiens de donner une réponse trollesque sur la nécessité de préserver notre tradition française de parler mal l'anglais.
Comme je l'ai évoqué récemment sur un autre sujet (et aussi qu'on est en train de parler course à pied), je ne peux pas faire autrement... :?
Spoiler : 

:mrgreen:
mikkel a écrit :Avec les enfants, on court 1 fois par mois. on a commencé par 10 mn, ensuite 20 et maintenant 30. Et je pense que c'était le bon rythme pour l'instant, on va peut-être ajouter 1 séance dans le mois... si en plus tu trouves qu'on pourrait le faire 1 fois/sem.
Plus jeune, ma fille m'accompagnait en vélo quand je courais. Là ça fait quelques années qu'à sa demande elle court aussi, il me semble qu'en 6ème elle faisait 1 fois/semaine facile, là elle a 2 ans de plus et tient bien 2 fois voire plus (en ce moment c'est tous les jours). Je pense n'avoir jamais fait moins de 20 minutes, donc vu ce que tu dis de ton fils et de son rythme il devrait gérer ça bien si tu décides de rapprocher les séances. Surtout s'il est demandeur :D
En plus c'est vraiment bien pour gérer le stress.
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

mikkel
Forcené
Messages : 569
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: La 6ème

#11 Message par mikkel » lundi 8 octobre 2018 à 21:10

Raah ce que vous êtes vaches avec les Français quand ils parlent Anglais :oops:
Je vais tâcher de lui expliquer la raison de cette "injustice" alors, pas sûr que ça le ravisse.
C'est marrant que tu mettes une vidéo de Lemaitre, je pensais à lui cet après midi. C'était un athlète très prometteur à ses débuts (du fait qu'il était très perfectible), puis il (enfin son staff) a cherché à parfaire sa technique de course, notamment le départ et le virage (sur 200). Finalement ce qu'il avait gagné en technique, il l'avait perdu en relâchement. Il n'a plus jamais réussir à refaire les temps qu'il faisait en 2010.
Modifié en dernier par mikkel le lundi 8 octobre 2018 à 21:12, modifié 1 fois.
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8505
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: La 6ème

#12 Message par Benoit » lundi 8 octobre 2018 à 21:12

mikkel a écrit :
lundi 8 octobre 2018 à 21:10
Raah ce que vous êtes vaches avec les Français quand ils parlent Anglais :oops:
C'est de l'autodérision.
Personnellement, j'ai un excellent niveau en anglais Shakespearien.
Ce qui est à peu près aussi utile dans la vie que notre langue sous Rabelais.
fay ce que vouldras
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

mikkel
Forcené
Messages : 569
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: La 6ème

#13 Message par mikkel » lundi 8 octobre 2018 à 21:21

En tout cas, j'ai bien rigolé en voyant les vidéos. En même temps, je comprends bien leur anglais et je suppose que les anglophones comprennent aussi, non ? C'est le plus important je trouve.

"Plus jeune, ma fille m'accompagnait en vélo quand je courais."

- On l'a fait cet été, il y a de temps en temps une route le long de la rivière bloquée à la circulation. C'était dur car il roulait à 15 km/h (et encore il m'attendait) ! J'ai tenu 1/2 heure pour lui faire plaisir mais je me suis traîné pour le retour ! La course à pieds est un excellent anti stress, j'en conviens.

"Ensuite la flexibilité mentale est une des (plus) grosses difficultés dans l’autisme. Avec trop de stimuli, il est encore plus difficile de l’assouplir. Par conséquent on applique là ce qu’on connaît par cœur, comme avoir écrit les deux définitions, machinalement. Il n’a pas pu prendre le recul nécessaire pour la réflexion qui lui aurait permis d’ajuster sa réflexion. C’est difficile, et même lorsqu’on a eu des séances de remédiation comme ton fils, le résultat n’est jamais garanti. "

- Justement, c'est sûr ça que je voudrais m'intéresser. L'ouvrage dont tu parles, c'est bien celui-là : https://www.deboecksuperieur.com/ouvrag ... t-emotions
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3963
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: La 6ème

#14 Message par misty » lundi 8 octobre 2018 à 21:52

mikkel a écrit :C'est marrant que tu mettes une vidéo de Lemaitre, je pensais à lui cet après midi. C'était un athlète très prometteur à ses débuts (du fait qu'il était très perfectible), puis il (enfin son staff) a cherché à parfaire sa technique de course, notamment le départ et le virage (sur 200). Finalement ce qu'il avait gagné en technique, il l'avait perdu en relâchement. Il n'a plus jamais réussir à refaire les temps qu'il faisait en 2010.
Je pense qu'il en a encore sous les chaussures, s'il arrive à gérer niveau mental. Il a commencé très tard, à un âge pas facile, donc a priori il a de la ressource. Les français sont très décriés niveau préparation physique, il y a peut-être des explications à chercher à cet étage là, aussi... Ca, sa "personnalité à part" et les casseroles qu'il se traîne.

En tout cas, pour moi aussi c'est de l'autodérision totale car à l'oral j'ai déjà du mal à parler français, donc l'anglais c'est pas la peine :mrgreen:
Pour Lemaitre, je me moque gentiment parce que je trouve que c'est un mec génial, un exemple super pour plein de gosses, et que ça me fait toujours un peu rire les types affalés sur leur canapé avec des bières qui traitent d'imbéciles des athlètes qui éclatent un record et ensuite parlent anglais comme des vaches espagnoles. Il enrhume 100% des gens qui le traitent d'idiot du village, se moquent de ses difficultés d'élocution et de son english: c'est bien ça le principal! :bravo:

Concernant ton fils, ce qui peut vraiment aider pour l'oral en anglais c'est de lui mettre des films en vost. Si ce sont des trucs assez courts et qu'il connaît bien, tu peux tenter parfois la VO sous-titrée en anglais, certains "nuls" progressent très vite comme ça. Après, il faut s'entraîner à parler, et pour des gens qui ne parlent déjà pas trop en français c'est pas le plus simple. :?
Modifié en dernier par misty le lundi 8 octobre 2018 à 21:55, modifié 1 fois.
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2090
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: La 6ème

#15 Message par hazufel » lundi 8 octobre 2018 à 21:53

mikkel a écrit :
lundi 8 octobre 2018 à 21:21
Justement, c'est sûr ça que je voudrais m'intéresser. L'ouvrage dont tu parles, c'est bien celui-là : https://www.deboecksuperieur.com/ouvrag ... t-emotions
Non même si ce dernier est très bien aussi.
C’est celui là : Neuropsychologie et remédiation des TSA
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Répondre