Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
cecilele
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : jeudi 11 octobre 2018 à 10:05

Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

#1 Message par cecilele » lundi 15 octobre 2018 à 9:41

Bonjour,

Mon enfant va faire bientôt trois ans. Il n'a pas encore fait le diagnostic au sein du CRA, mais je pense qu'il présente des traits asperger.

Lorsqu'il avait l'âge de la diversification je lui avais présenté des purées de carottes, courgettes, épinards, tout d'abord mélangées à son lait puis seules et cela s'était passé assez bien.

Ensuite, j'avais mixé un féculent, un légume et une viande ou poisson avec un peu de matières grasses et là après plusieurs tentatives, il ne voulait rien manger. J'ai voulu essayer les petits pots du commerce car il ne voulait aucun de mes plats. Là, après plusieurs essais de petits pots du commerce, il y en a environ 5 sortes différentes qu'il mangeait. Il commençait aussi à manger des compotes, des yaourts et des gâteaux genre boudoirs pour bébé.

Vers l'âge de deux ans il a eu beaucoup de rhumes et maux de gorge ainsi qu'une gastro-entérite : durant ces périodes il ne pouvait manger que des desserts genre yaourt, lait enrichi en céréales en poudre et compotes, ayant sûrement des "goûts" différents, même en lui nettoyant le nez avec un spray exprès avant le repas. Du point de vue ORL tout va bien d'après le spécialiste.

Progressivement, il n'a voulu que trois des petits pots du commerce. Quand je lui propose du pain, du riz, des pâtes, de la purée de pommes de terre ou de carottes, par exemple, ou tout autre aliment que l'on mange, il ne veut pas goûter et si on le force à au moins essayer une cuillère, il le recrache. Même les gâteaux de différentes sortes il n'en veut pas et les gâteaux pour bébé il n'en veut plus. Il mange de temps en temps quand même un gâteau avec du chocolat au milieu, mais c'est rare quand il le veut. Il aime les barres de chocolat, mais il faut que ce soit une variété précise.

Cela fait deux semaines qu'il ne veut que deux sortes de pots du commerce à tous les repas, alors je m'inquiète car ce n'est pas équilibré, il n'y a par exemple presque pas de féculents dedans. J'ai voulu rajouter sans qu'il le voit une cuillère à café de purée de pommes de terre en flocons dedans. Il a mangé le plat. Mais au repas suivant il a vu que je lui rajoutais quelque chose et il n'a pas voulu y gouter. Maintenant il regarde attentivement quand je lui prépare son petit pot si je ne lui mets rien dedans et il veut que je lui prépare devant lui sinon il ne le veut pas.

J'ai essayé de le faire jouer avec les aliments que l'on mange nous pour voir si ensuite il les mange : il joue mais ne les met pas en bouche.

Il ne peut pas manger deux petits pots du commerce unique à tous les repas du midi et du soir toute sa vie. Et si la marque ne fabriquait plus ces petits pots là nous serions bien en difficultés...

Il fait de l'orthophonie en ce moment et le langage vient, il fait aussi de la dinette et divers exercices pour le désensibiliser et le muscler au niveau de la bouche. Il n'avait rien mis en bouche pendant qu'il était bébé et là il commence à croquer dans sa dinette, tout en ne voulant pas croquer dans de vrais aliments.

Sa compote, si elle est préparée maison, il ne veut pas y goûter. Il ne veut pas goûter non plus les bonbons et si on lui donne un petit suisse aux fruits sucré il n'en veut pas.

A certains repas, il ne veut rien manger du tout. Je respecte son non-besoin de nourriture lorsqu'il est présent, en le laissant manger plus tard quand la faim arrive voire au prochain repas, car on m'a dit de faire comme cela pour ne pas se focaliser sur la nourriture et que les repas restent un moment de plaisir.

Si vous avez des conseils nous vous remercions par avance, car nous ne savons plus quoi faire pour l'aider à manger des plats préparés maison, les professionnels qui le suivent ne savent plus quoi nous conseiller non plus.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 20818
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

#2 Message par Tugdual » lundi 15 octobre 2018 à 10:37

Bonjour cecilele,

Peux-tu mettre à jour ta signature (dans ton profil) avec ton
statut quant au diagnostic (voir notre charte, chapitre 1.2) ?
Spoiler : Pour modifier la signature : 
  • cliquer (en haut à droite) sur ton pseudo ;
  • dans le menu qui apparaît, cliquer sur "Panneau de l'utilisateur" ;
  • cliquer sur l'onglet "Profil" ;
  • cliquer (à gauche) sur "Modifier la signature" ;
  • préciser ton statut dans la zone d'édition
    (exemples : suspicion de TSA, TSA diagnostiqué, parent...) ;
  • cliquer (en bas) sur "Envoyer".
Penser aussi à une petite présentation dans la section idoine...

D'avance merci...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

alexis
Adepte
Messages : 246
Enregistré le : lundi 21 janvier 2008 à 19:17
Localisation : Lille

Re: Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

#3 Message par alexis » mardi 16 octobre 2018 à 10:00

Il existe depuis quelques années des orthophonistes qui proposent une aide pour ce type de problème : chercher troubles de l’oralité ou dys-oralité dans moteurs de recherche, il y a aussi des groupes de parents sur Facebook. L’origine peut être divers, parfois l’autisme mais pas toujours, il y a des cas où c’est allergie ou problème de motricité ou de malformation. Je vous conseille d’écarter ces diverses autres causes possibles avant d’envisager l’autisme.
entrepreneur, hpi, hyper-sélectivité alimentaire sévère depuis bb, Mottron friendly :)

Fift
Passionné
Messages : 413
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

#4 Message par Fift » mercredi 17 octobre 2018 à 14:32

Bonjour,

Nous avons eu exactement la même chose, quasiment au même âge pour notre fils. A un moment, il ne mangeait plus que des pâtes en forme de tortillons. Chez nous, cela était lié à un état de stress ("forcé" à manger des morceaux par la crêche alors qu'il était en poussée dentaire, arrivée de sa soeur).
Et plus nous nous inquiétions, moins il mangeait.

Nous avons donc pris le parti de ne plus nous en soucier, ni même de lui proposer autre chose dans un premier temps.
Et petit à petit, les aliments se sont diversifiés : d'abord des pâtes d'autres formes, puis des compotes industrielles bien moulinées, etc.
En petite section, parfois le midi il ne mangeait qu'un morceau de pain. On a continué à laisser faire (heureusement la cantine ne lui mettait pas la pression pour manger, nous avions prévenu) et aujourd'hui à 6 ans et 1/2 il mange vraiment de tout et de très bon appétit.

Mon témoignage vaut ce qu'il vaut, hein, rien ne dit que ce soit pareil mais on ne sait jamais.

Ah oui, quand même, histoire de rassurer les grands parents, nous avions été voir une psychiatre qui nous a indiqué qu'il n'y avait absolument aucun souci.
HPI en questionnement aspie / non aspie ? Diag en cours.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

mikkel
Forcené
Messages : 511
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

#5 Message par mikkel » mercredi 17 octobre 2018 à 17:19

Bonjour,
Ça été une grosse problématique mais c'est terminé. Bébé, il vomissait sans arrêt à cause d'un rgo. Ensuite il triait, sélectionnait et mangeait peu. On le forçait pas, vers 4-5 ans je lui faisais des ptdj le midi car il préférait ça, c'est pas terrible je reconnais... Puis un déclic, je ne sais pas comment. Il s'est mis à manger de tout sans que je puisse vraiment l'expliquer (en tout cas, c'est à peu près au moment où il allé souvent à la cantine vers 5 ans et il détestait ça car elles le forçaient, c'était bruyant... etc). Aujourd'hui il mange de tout, en grande quantité et il est fin connaisseur. On fait tous les ans le salon de la gastronomie chez nous et il adore ça, il s'intéresse vraiment et goûte à tout même des choses très goûteuses. Il peut même maintenant manger des choses qu'il n'aime pas trop et ça c'est énorme, il me dit juste qu'il faudrait éviter de le refaire trop souvent, c'est tout.
Après c'est un cas personnel, je dis pas que ça se passera comme ça pour ton enfant. Garde juste espoir.
Papa d'un garçon autiste

cecilele
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : jeudi 11 octobre 2018 à 10:05

Re: Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

#6 Message par cecilele » mardi 23 octobre 2018 à 14:40

Merci beaucoup à tous pour vos réponses, elles sont très gentilles, utiles et encourageantes. L'orthophoniste qui suit mon fils est formée avec les dernières nouveautés concernant les troubles de l'oralité. Elle ne dit pas qu'il souffre de cela car il est encore jeune et ses difficultés sont peut-être passagères (nous espérons qu'il aura un déclic), mais intervient auprès de lui en tenant compte de ce genre de difficultés là. Déjà depuis qu'elle le suit notre enfant parvient à parler de manière compréhensible, quasi-encyclopédique (tellement il sait dire de mots) et à mastiquer un gâteau (c'est très rare mais ça arrive), choses qu'il ne pouvait pas faire auparavant. Il semble qu'il fasse des blocages psychologiques pour goûter aux aliments étrangers à sa consommation habituelle. Même le pain, il ne veut pas y goûter... On ne le force pas. L'orthophoniste essaye de le désensibiliser par exemple en essayant de le faire jouer puis manger avec les doigts un laitage avec ou sans des ajouts de légumes, jouer à la dinette, effectuer des massages des gencives et de la bouche, etc. Pour le moment, le blocage psychologique est encore présent, mais espérons que peut-être en faisant moins attention à ce qu'il mange (du moment qu'il mange ça va, même si c'est toujours le même petit pot du commerce à tous les repas) à la longue il aura un déclic pour diversifier son alimentation de lui-même.
Parent d'un enfant présentant apparemment des traits asperger, diagnostic CRA dans quelques mois

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1969
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

#7 Message par hazufel » mardi 23 octobre 2018 à 15:06

3 ans c'est très petit encore.
Mes fils n'ont mangé que de la purée, faite maison, jusqu'à ce qu'ils aient environ 5 ans. Impossible de leur faire manger autre chose, j'ai essayé tous les machins pour bébé du commerce, sous toutes formes, ils n'en ont jamais voulu. Ils mangeaient des yaourts mais toujours les mêmes et de la compote qu'on leur faisait nous même.
Aujourd'hui, ils mangent un peu plus de choses, mais ça ne va pas loin non plus. Ils sont en haut des courbes de croissances de tailles, très minces, et sont peu malades.
Tant qu'ils mangent, ne sont pas malades et que manger reste un plaisir, c'est ce qui compte. La diversité viendra quand ils arriveront à passer outre des difficultés sensorielles qui peuvent être très difficiles pour certains.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

alexis
Adepte
Messages : 246
Enregistré le : lundi 21 janvier 2008 à 19:17
Localisation : Lille

Re: Enfant de 3 ans qui a une alimentation très restreinte

#8 Message par alexis » jeudi 27 décembre 2018 à 15:13

pour ceux qui s'intéressent à ce sujet (présent et futur), copie d'une réponse que j'ai donnée à cecilele qui me demandait en mp des conseils sur l'oralité alimentaire
Bonjour,
Il n'existe pas vraiment de conseil type pour ce genre d'alimentation restreinte. C'est surtout de la débrouille au quotidien avec pour objectif de limiter la casse, c'est à dire éviter que l'écart ne se creuse trop avec le comportement standard.

Dans le cas des autistes, l'orthophonie est insuffisante à elle seule, voir peut-être contre-productive en focalisant trop sur un problème donné quitte à braquer l'enfant. Dans le cas des autistes, l'alimentation n'est qu'une composante parmi d'autres, avec parfois des relations de cause à effet en cascade. Il y a probablement d'autres comportements atypiques dont vous n'avez pas encore conscience et qui sont imbriqués les uns avec les autres ; on ne peut pas traiter l'un isolé du reste.

Dans le cas de l'alimentation, je pense que la manière de penser des autistes est plus en cause que la motricité ou une sensibilité gustative excessive. Les autistes ont un instinct pour la recherche d'éléments structurés dans un environnement chaotique, de schémas répétitifs (c'est cette compétence qui est exploité dans les quelques entreprises d'informatique qui n'emploient que des autistes). Cet instinct les conduit à mettre en place des routines / rituels d'optimisation car c'est comme ça qu'ils pensent naturellement. Aller contre cet instinct va créer de la détresse et des comportements d'opposition.

Actuellement votre enfant utilise probablement la routine dans un contexte conservateur ; c'est à dire créer un environnement stable ou les mêmes gestes sont répétés chaque jour ; les mêmes repas avec les mêmes aliments, présentés de la même manière. C'est la recherche de choses similaires qui est importante, pas le rejet de la nouveauté.

Vous pouvez essayer de détourner le principe des routines et rituels pour créer du changement. Par exemple : chaque jour à la même heure on teste quelques chose de nouveau ; pas forcément de l'alimentation, pas forcément des nouveaux aliments, ça peut-être pour commencer des aliments qu'il accepte mais présenté ou cuisiné d'une nouvelle manière. Un peu comme la demie-heure de devoirs en rentrant de l'école ; à faire en dehors des repas normaux / y ajouter des trucs symboliques annexes voir futiles (ex blouse de chercheur scientifique) pour embellir "le rituel de tester des choses nouvelles".

Ce raisonnement est pour le moment mon hypothèse reliant avec l'autisme. Non testée dans un cadre scientifique ou médical, donc a effectuer avec réserve si vous l'utilisez. Et à vérifier aussi que votre enfant est bien autiste auprès d'un service de diagnostic. Un enfant surdoué, sera moins impacté par les rituels et plus par l'hypersensitivité gustative et tactile(textures).
(source : moi + un peu de Mottron à ma sauce, cf ses bouquins tels que je les ai lu)
entrepreneur, hpi, hyper-sélectivité alimentaire sévère depuis bb, Mottron friendly :)

Répondre