relation famille/conjoint

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
mikkel
Forcené
Messages : 580
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

relation famille/conjoint

#1 Message par mikkel » mardi 20 novembre 2018 à 12:00

Je me demande comment on sera plus tard avec nos enfants et leurs conjoints ? Est ce qu'on saura se faire discret, est ce qu'on sera plus communicatif ? Est ce qu'on saura être des soutiens pour eux et pas des boulets ?? J'espère surtout qu'on se servira de notre expérience personnelle pour ne pas reproduire les mêmes erreurs... Y arrivera-t-on ?
Pour l'instant ils nous font bien rire car lorsqu'on leur dit qu'il leur faudra construire leurs vies ailleurs plus tard, ils nous disent qu'ils achèteront une maison juste à côté de chez nous afin de se voir tous les jours ! Mais oui, mais oui :mrgreen: Attendez un peu, vous verrez ! Ça va venir vite maintenant, ils ont dû faire la moitié... et dans 10 ans, ils seront peut-être partis ! J'ai hâte de voir ce qui nous attend, comment on sera avec eux et eux avec nous !
Modifié en dernier par mikkel le mardi 20 novembre 2018 à 18:24, modifié 1 fois.
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3991
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: relation famille/conjoint

#2 Message par Flower » mardi 20 novembre 2018 à 15:34

Dans ma famille, on a un peu tous les cas de figure, je crois - les enfants qui sont partis très loin, ceux qui sont à distance raisonnable, ceux qui habitent à 5 minutes à pied et ceux qui sont encore chez les parents... Cela dépend finalement de plein de choses, et en particulier des choix ou contraintes professionnels, mais aussi de chaque individu. Ma sœur habite tout près de mes parents, les voit quasi tous les jours et ça lui plaît, alors que moi je suis bien contente d'être à plusieurs centaines de kilomètres. Et évidemment les liens entre les parents et le conjoint non membre de la famille jouent aussi. Ma mère s'entend mieux avec la copine d'un de mes frères qu'avec celle de l'autre, parce qu'elle a plus de points communs avec la première qu'avec la deuxième, par exemple.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Répondre