Page 2 sur 2

Re: participation orale au collège

Posté : mercredi 27 mars 2019 à 17:44
par Controleur
Bulle a écrit :
mercredi 27 mars 2019 à 16:54
Merci Controleur pour ton témoignage.

Je viens à l'instant de relire le gevasco.
Il est écrit qu'il faut que les professeurs interrogent souvent mon fils en classe pour l'aider à soutenir son attention.

Bon, en même temps, ils ont sans doute raison, il ne faut pas non plus le laisser tranquillement roupiller dans son coin...

Je ne sais plus quoi faire finalement...
Es ce qu'on attends d'un unijambiste de courir un sprint comme christophe Lemaitre?

Bon il ne s'agit pas de le laisser roupiller dans son coin mais que d'une façon ou d'une autre il soit intérrogé malgré les dits troubles de l'attention.

Re: participation orale au collège

Posté : mercredi 27 mars 2019 à 20:47
par Cardamome
Bulle a écrit :
mercredi 27 mars 2019 à 16:54
Je viens à l'instant de relire le gevasco.
Il est écrit qu'il faut que les professeurs interrogent souvent mon fils en classe pour l'aider à soutenir son attention.
Il est possible bien entendu de signaler ce souci à l'enseignant référent (et même possible de demander une nouvelle ESS avant la fin de l'année scolaire).
Il faut impérativement faire modifier le gevasco. Interroger votre fils qui a clairement un souci de communication lié à son TSA, ne va pas l'aider... Même si le motif est de soutenir son attention.
Là serait le rôle de l'AVS, de le recentrer sur sa tâche, mais pas en l'interrogeant!
Il me semble avoir lu plus haut que l'AVS le force à participer. Ce n'est pas son rôle. Il n'est pas là pour ça ! Il doit aider votre fils, être un appui et non exiger de lui des choses hors de sa portée ou très énergivore.

Re: participation orale au collège

Posté : mercredi 27 mars 2019 à 21:56
par Family Man
Bonjour Bulle,

notre fils est aspie, il est en classe de 3ème et nous avons trouvé un deal avec son professeur principal sur le sujet qui te préoccupe (*) :

1°) elle s'est engagée à n'interroger notre fils QUE lorsqu'il lève la main
=> il n'a plus peur d'être pris au dépourvu
2°) en contrepartie, elle lui a demandé de s'engager à lever la main AU MOINS UNE FOIS par cours
=> il prend la parole sur les sujets où il est à l'aise
3°) parfois elle le choisit parmi ceux qui lèvent la main, PARFOIS PAS.
=> au final, il sort de sa zone de confort mais à petites doses

le deal a été passé en fin de 1er trimestre et 3 mois plus tard, les commentaires se sont améliorés :
il participe d'avantage mais surtout, il se détend face à ses camarades et prend confiance.

(*) notre situation est moins pénible que la tienne car dans ce collège, la participation orale en classe fait uniquement l'objet de commentaires dans les bulletins trimestriels (pas de notes intégrées à la moyenne)

PS : nous sommes à la recherche d'une solution équivalente pour les travaux de groupe (exposés, atelier, travail en îlot, ... notés cette fois !)
souvent, il est laissé pour compte ou imposé aux autres lors de la formation des groupes puis il censé faire preuve d'intelligence collective :
défendre un point de vue mais faire des concessions, demander de l'aide ou assister les autres ... et pour ça, y a encore du boulot :innocent:

Cordialement,

Family Man

Re: participation orale au collège

Posté : jeudi 28 mars 2019 à 18:45
par Bulle
Merci pour tous vos retours.

Je dois renvoyer le dossier mdph dans qq jours. Refaire une ESS est donc raté pour cette année.
Je vois systématiquement le prof principal en tout début d'année avec une éducatrice du sessad : j'en parlerai à ce moment-là ( en début de 3ème donc).
Les profs n'ont pas bien compris le handicap de mon fils, mais ils sont néanmoins plein de bonne volonté dans ce collège. Mon fils n'est en rien traumatisé par ses notes d'orales ( en fait, il s'en fout vraiment, sa priorité de l'année : avoir des "potes"). Son père lui a dit textuellement que ces notes-là n'étaient pas importantes, ce qui compte c'est l'écrit. Je crois que mon fils a bien compris, c'est l'essentiel.

C'est un ado qui bosse, mais très zen ( et tant mieux, pour ça il a de la chance...).

C'est fou ce que l'adolescence l'a changé d'ailleurs, il était plus anxieux les années précédentes...

Pour la petite anecdote, j'ai découvert par hasard vendredi dernier (en cherchant une couette dans son placard), une montagne de packs de soda et de bonbons :shock: ...Depuis qq semaines, en rentrant du collège, il passait au supermarché du coin acheter tout ça pour ses " apéros" du vendredi soir avec ses copains de la résidence dans lequel nous vivons...Ils avaient fait "une cagnotte" pour acheter tout ça, dans notre dos évidemment...( nous rentrons plus tard que lui le soir). Bon, tant que je ne trouve pas par hasard des clopes et de la bière et que ça reste "naïf" :roll: ...

Family man, les profs de notre collège imposent les "groupes", ce qui facilitent les choses...et j'ai demandé en début d'année qu'il soit avec des "bosseurs sympas"...Évidemment tous les profs ne respectent pas ça, mais les "principaux" ont compris.

Je retiens l'idée du deal, j'en parlerai à la prochaine ess.

Cardamome, son avs ne l'oblige pas mais l'incite...Nous en avions déjà discuté il y a qq mois en mp, mon fils ne veut plus d'avs et lui fait bien comprendre, à sa manière...

Re: participation orale au collège

Posté : jeudi 28 mars 2019 à 20:31
par isis30
Bulle a écrit :
jeudi 28 mars 2019 à 18:45
Merci pour tous vos retours.

Je dois renvoyer le dossier mdph dans qq jours. Refaire une ESS est donc raté pour cette année.
Je vois systématiquement le prof principal en tout début d'année avec une éducatrice du sessad : j'en parlerai à ce moment-là ( en début de 3ème donc).
Les profs n'ont pas bien compris le handicap de mon fils, mais ils sont néanmoins plein de bonne volonté dans ce collège. Mon fils n'est en rien traumatisé par ses notes d'orales ( en fait, il s'en fout vraiment, sa priorité de l'année : avoir des "potes"). Son père lui a dit textuellement que ces notes-là n'étaient pas importantes, ce qui compte c'est l'écrit. Je crois que mon fils a bien compris, c'est l'essentiel.

C'est un ado qui bosse, mais très zen ( et tant mieux, pour ça il a de la chance...).

C'est fou ce que l'adolescence l'a changé d'ailleurs, il était plus anxieux les années précédentes...

Pour la petite anecdote, j'ai découvert par hasard vendredi dernier (en cherchant une couette dans son placard), une montagne de packs de soda et de bonbons :shock: ...Depuis qq semaines, en rentrant du collège, il passait au supermarché du coin acheter tout ça pour ses " apéros" du vendredi soir avec ses copains de la résidence dans lequel nous vivons...Ils avaient fait "une cagnotte" pour acheter tout ça, dans notre dos évidemment...( nous rentrons plus tard que lui le soir). Bon, tant que je ne trouve pas par hasard des clopes et de la bière et que ça reste "naïf" :roll: ...

Family man, les profs de notre collège imposent les "groupes", ce qui facilitent les choses...et j'ai demandé en début d'année qu'il soit avec des "bosseurs sympas"...Évidemment tous les profs ne respectent pas ça, mais les "principaux" ont compris.

Je retiens l'idée du deal, j'en parlerai à la prochaine ess.

Cardamome, son avs ne l'oblige pas mais l'incite...Nous en avions déjà discuté il y a qq mois en mp, mon fils ne veut plus d'avs et lui fait bien comprendre, à sa manière...

Bulle, tu as de la chance d'avoir un fils qui a des copains dans votre résidence, car mon petit-fils, à part ses cousins avec qui il se sent en confiance (et encore ça dépend des jours), n'en a aucun.
Quant à le laisser sortir seul dans la petite ville où il vit, c'est ce qu'il voudrait, mais comme il a encore des troubles de l'attention, on a un peu peur de le lâcher et pourtant il faudrait bien se décider à le faire.
L'an dernier, il est déjà allé à la fête du village, (côté manèges et baraques à frites), avec ses cousins qui ont à peu prés son âge, mais il savaient un œil sur lui.
En ce qui concerne le collège, on en saura un peu plus mardi prochain puisque ma fille a rendez-vous avec ses enseignants.
Cette semaine il a manqué trois jours car il avait une grosse rhino avec fièvre et toux, et il était désolé de devoir rester à la maison.
Il déteste manquer l'école, contrairement à sa grande sœur de 17 ans qui est en première ...

Re: participation orale au collège

Posté : jeudi 28 mars 2019 à 23:05
par Family Man
Bonjour Bulle,

merci pour ton retour sur les groupes de travail imposés.
Pour la petite anecdote, j'ai découvert par hasard vendredi dernier (en cherchant une couette dans son placard), une montagne de packs de soda et de bonbons :shock: ...Depuis qq semaines, en rentrant du collège, il passait au supermarché du coin acheter tout ça pour ses " apéros" du vendredi soir avec ses copains de la résidence dans lequel nous vivons...Ils avaient fait "une cagnotte" pour acheter tout ça, dans notre dos évidemment...
franchement, je trouve ce genre de cachotteries rassurantes pour vous et votre garçon ! ça requiert un mélange d'autonomie, de complicité, ...
notre fils fait pareil sauf qu'il prend les sodas dans notre cave (au lieu d'économiser et d'affronter les caissières) ... et qu'il les boit tout seul :mrgreen:

bon courage pour la suite.

Re: participation orale au collège

Posté : mercredi 3 avril 2019 à 11:11
par mikkel
On a reçu une réponse : "Bonsoir Madame et Monsieur M. Je vous remercie pour votre mise au point concernant A, en effet je n'avais pas retenu l'information concernant son autisme. Ce qui fait que mon appréciation est inappropriée. (je ne parviens pas accéder au serveur pour la modifier...Je vous présente mes excuses et je veillerai à suivre mieux ses progrès au 3è trimestre. Bien cordialement
Ça valait vraiment le coup de la contacter ! Elle va jusqu'à vouloir changer son appréciation ! On en demandait pas tant !
Désolé bulle de squatter ton thread :oops:

Re: participation orale au collège

Posté : mercredi 3 avril 2019 à 13:58
par Nonolerobot
wwwaaah super! Les chouettes profs existent! :love:

Re: participation orale au collège

Posté : mercredi 3 avril 2019 à 16:17
par Bulle
Pas de souci Mikkel :D

Mon mari avait fait la même chose l'an dernier pour une prof d'anglais qui lui avait mis un zéro en participation orale.
Dans le mail, mon mari avait bien tourné les mots pour rester poli et neutre, il avait juste demandé s'il avait eu un comportement inapproprié en classe du fait de son autisme ( ce qu'on ne croyait bien sûr pas, c'était juste pour rappeler qu'il était autiste :wink: ) , ou s'il ne participait pas. Il demandait juste une explication.
En fait, la réponse avait été la même que pour toi : elle ne savait plus qu'il était autiste et a remonté sa note à 8. On n'avait pas demandé qu'elle remonte la note mais elle l'a fait quand même en s'excusant.

Re: participation orale au collège

Posté : mercredi 3 avril 2019 à 16:33
par Bulle
J'ai reçu le bulletin ce matin ;)
J'adore le commentaire du prof d'arts plastiques ( bon ok, mon fils est nul 8,8 de moyenne en arts plastiques) : "il faut développer les réalisations" :D . Aaaahhh et on fait comment? :lol:

Les mêmes commentaires reviennent : ensemble satisfaisant, des progrès, mais peu d'attention en classe :innocent:

Aucune remarque sur l'oral !