Marcher sur la pointe des pieds

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
isis30
Régulier
Messages : 42
Enregistré le : vendredi 6 avril 2018 à 21:49

Marcher sur la pointe des pieds

#1 Message par isis30 » dimanche 31 mars 2019 à 18:57

Bonjour
J'ai déjà parlé de tous les signes qui nous avaient déjà alertés sur le fait que mon petit-fils de 13 ans 1/2 soit Autiste, mais il y en a deux autres dont je n'ai pas ou peu parlé et dont je me demande s'ils peuvent faire partie de son TSA.
Il marche pratiquement toujours sur la pointe des pieds et, malgré tous ses efforts, il n'arrive toujours pas à lacer ses chaussures.
Connaissez-vous aussi ces "particularités" ?
là où sont tes racines vivra un jour ton âme (citation de moi)
Je suis la mamie d'un ado de 13 ans diagnostiqué TSA par le CRA de Montpellier.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25848
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Marcher sur la pointe des pieds

#2 Message par freeshost » dimanche 31 mars 2019 à 19:18

Il y a pas mal d'enfants spectro-autistes qui marchent sur la pointe des pieds, mais pas tous.

Mais la marche sur la pointe des pieds peut éventuellement avoir d'autres causes. Faudrait que des personnes spécialistes vérifient.

Il y a pas mal de personnes spectro-autistes qui ont mis beaucoup de temps (des années) à arriver à attacher leurs lacets. Il y en a aussi qui n'y arrivent pas encore. Difficultés exécutives, de coordination des mouvements ou d'équilibre s'invitent.

On peut trouver des livres (entre autres , des sites (exemple : LesNoeuds.Com ou des vidéos (par exemple, celle-ci, entre beaucoup d'autres) sur l'internet qui montrent différentes manières d'attacher ses lacets, différents nœuds (voire poussent à l'analyse topologique :lol: ).

Après, entraînement, patience, entraînement, patience, entraînement, patience, etc. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

isis30
Régulier
Messages : 42
Enregistré le : vendredi 6 avril 2018 à 21:49

Re: Marcher sur la pointe des pieds

#3 Message par isis30 » dimanche 31 mars 2019 à 20:04

freeshost a écrit :
dimanche 31 mars 2019 à 19:18
Il y a pas mal d'enfants spectro-autistes qui marchent sur la pointe des pieds, mais pas tous.

Mais la marche sur la pointe des pieds peut éventuellement avoir d'autres causes. Faudrait que des personnes spécialistes vérifient.

Il y a pas mal de personnes spectro-autistes qui ont mis beaucoup de temps (des années) à arriver à attacher leurs lacets. Il y en a aussi qui n'y arrivent pas encore. Difficultés exécutives, de coordination des mouvements ou d'équilibre s'invitent.

On peut trouver des livres (entre autres , des sites (exemple : LesNoeuds.Com ou des vidéos (par exemple, celle-ci, entre beaucoup d'autres) sur l'internet qui montrent différentes manières d'attacher ses lacets, différents nœuds (voire poussent à l'analyse topologique :lol: ).

Après, entraînement, patience, entraînement, patience, entraînement, patience, etc. :mrgreen:
Oui, entraînement et patience, on a l'habitude.
Merci pour votre réponse freeshost.
là où sont tes racines vivra un jour ton âme (citation de moi)
Je suis la mamie d'un ado de 13 ans diagnostiqué TSA par le CRA de Montpellier.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25848
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Marcher sur la pointe des pieds

#4 Message par freeshost » dimanche 31 mars 2019 à 20:30

Ouaip, tous les acteurs (parents, enseignants, psychologues, etc.) doivent accepter les personnes n'ont pas toutes les mêmes rythmes d'apprentissage, que ceux-ci peuvent varier d'une activité à l'autre, et que l'environnement peut impacter, positivement ou négativement, sur les apprentissages.

Exemple : il est possible que A multiplie et Rubikse plus rapidement que B pendant que B coupe et épluche les légumes plus rapidement que A.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Ailurine
Fidèle
Messages : 135
Enregistré le : jeudi 21 mars 2019 à 21:19

Re: Marcher sur la pointe des pieds

#5 Message par Ailurine » dimanche 31 mars 2019 à 20:33

Pour les lacets, je ne me rappelle plus^^ par contre, petite je marchais sur la pointe des pieds. Je crois qu'à la base c'est pour ça que j'ai commencé à avoir mes semelles orthopédiques.
Atteinte d'un syndrome d'ehlers danlos, en plein questionnement sur les TSA.

Epiceanne
Régulier
Messages : 33
Enregistré le : lundi 16 avril 2018 à 21:37
Localisation : Île de France

Re: Marcher sur la pointe des pieds

#6 Message par Epiceanne » dimanche 31 mars 2019 à 21:47

Bonsoir,
Oui j ai dû réussir à faire mes lacets comme tout le monde à + 20 ans (je les coinçais dans mes chaussures :)) cependant cela peut également être dû à une dyspraxie, qui peut être cumulée avec un SA et quand au fait de marcher sur la pointe des pieds je m aperçois que je le fais toujours en montant les escaliers...
En même temps, la différence est une source de richesse inépuisable..
Aspie diagnostiquee 2017
La vie n est pas une fête perpétuelle, merci pour les roses, merci pour les épines. Jean d’O.?

isis30
Régulier
Messages : 42
Enregistré le : vendredi 6 avril 2018 à 21:49

Re: Marcher sur la pointe des pieds

#7 Message par isis30 » lundi 1 avril 2019 à 10:02

Epiceanne a écrit :
dimanche 31 mars 2019 à 21:47
Bonsoir,
Oui j ai dû réussir à faire mes lacets comme tout le monde à + 20 ans (je les coinçais dans mes chaussures :)) cependant cela peut également être dû à une dyspraxie, qui peut être cumulée avec un SA et quand au fait de marcher sur la pointe des pieds je m aperçois que je le fais toujours en montant les escaliers...
En même temps, la différence est une source de richesse inépuisable..
Mon petit-fils avait déjà été diagnostiqué dyspraxique avant qu'on commence à parler d'autisme.
Et c'est vrai Epiceanne que la différence est une source de richesse inépuisable, je le sais pratiquement depuis qu'il est né.
là où sont tes racines vivra un jour ton âme (citation de moi)
Je suis la mamie d'un ado de 13 ans diagnostiqué TSA par le CRA de Montpellier.

Répondre