Page 1 sur 1

Marcher sur la pointe des pieds

Posté : dimanche 31 mars 2019 à 18:57
par isis30
Bonjour
J'ai déjà parlé de tous les signes qui nous avaient déjà alertés sur le fait que mon petit-fils de 13 ans 1/2 soit Autiste, mais il y en a deux autres dont je n'ai pas ou peu parlé et dont je me demande s'ils peuvent faire partie de son TSA.
Il marche pratiquement toujours sur la pointe des pieds et, malgré tous ses efforts, il n'arrive toujours pas à lacer ses chaussures.
Connaissez-vous aussi ces "particularités" ?

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : dimanche 31 mars 2019 à 19:18
par freeshost
Il y a pas mal d'enfants spectro-autistes qui marchent sur la pointe des pieds, mais pas tous.

Mais la marche sur la pointe des pieds peut éventuellement avoir d'autres causes. Faudrait que des personnes spécialistes vérifient.

Il y a pas mal de personnes spectro-autistes qui ont mis beaucoup de temps (des années) à arriver à attacher leurs lacets. Il y en a aussi qui n'y arrivent pas encore. Difficultés exécutives, de coordination des mouvements ou d'équilibre s'invitent.

On peut trouver des livres (entre autres , des sites (exemple : LesNoeuds.Com ou des vidéos (par exemple, celle-ci, entre beaucoup d'autres) sur l'internet qui montrent différentes manières d'attacher ses lacets, différents nœuds (voire poussent à l'analyse topologique :lol: ).

Après, entraînement, patience, entraînement, patience, entraînement, patience, etc. :mrgreen:

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : dimanche 31 mars 2019 à 20:04
par isis30
freeshost a écrit :
dimanche 31 mars 2019 à 19:18
Il y a pas mal d'enfants spectro-autistes qui marchent sur la pointe des pieds, mais pas tous.

Mais la marche sur la pointe des pieds peut éventuellement avoir d'autres causes. Faudrait que des personnes spécialistes vérifient.

Il y a pas mal de personnes spectro-autistes qui ont mis beaucoup de temps (des années) à arriver à attacher leurs lacets. Il y en a aussi qui n'y arrivent pas encore. Difficultés exécutives, de coordination des mouvements ou d'équilibre s'invitent.

On peut trouver des livres (entre autres , des sites (exemple : LesNoeuds.Com ou des vidéos (par exemple, celle-ci, entre beaucoup d'autres) sur l'internet qui montrent différentes manières d'attacher ses lacets, différents nœuds (voire poussent à l'analyse topologique :lol: ).

Après, entraînement, patience, entraînement, patience, entraînement, patience, etc. :mrgreen:
Oui, entraînement et patience, on a l'habitude.
Merci pour votre réponse freeshost.

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : dimanche 31 mars 2019 à 20:30
par freeshost
Ouaip, tous les acteurs (parents, enseignants, psychologues, etc.) doivent accepter les personnes n'ont pas toutes les mêmes rythmes d'apprentissage, que ceux-ci peuvent varier d'une activité à l'autre, et que l'environnement peut impacter, positivement ou négativement, sur les apprentissages.

Exemple : il est possible que A multiplie et Rubikse plus rapidement que B pendant que B coupe et épluche les légumes plus rapidement que A.

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : dimanche 31 mars 2019 à 20:33
par Ailurine
Pour les lacets, je ne me rappelle plus^^ par contre, petite je marchais sur la pointe des pieds. Je crois qu'à la base c'est pour ça que j'ai commencé à avoir mes semelles orthopédiques.

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : dimanche 31 mars 2019 à 21:47
par Epiceanne
Bonsoir,
Oui j ai dû réussir à faire mes lacets comme tout le monde à + 20 ans (je les coinçais dans mes chaussures :)) cependant cela peut également être dû à une dyspraxie, qui peut être cumulée avec un SA et quand au fait de marcher sur la pointe des pieds je m aperçois que je le fais toujours en montant les escaliers...
En même temps, la différence est une source de richesse inépuisable..

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : lundi 1 avril 2019 à 10:02
par isis30
Epiceanne a écrit :
dimanche 31 mars 2019 à 21:47
Bonsoir,
Oui j ai dû réussir à faire mes lacets comme tout le monde à + 20 ans (je les coinçais dans mes chaussures :)) cependant cela peut également être dû à une dyspraxie, qui peut être cumulée avec un SA et quand au fait de marcher sur la pointe des pieds je m aperçois que je le fais toujours en montant les escaliers...
En même temps, la différence est une source de richesse inépuisable..
Mon petit-fils avait déjà été diagnostiqué dyspraxique avant qu'on commence à parler d'autisme.
Et c'est vrai Epiceanne que la différence est une source de richesse inépuisable, je le sais pratiquement depuis qu'il est né.

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : jeudi 23 mai 2019 à 15:24
par Fift
Epiceanne a écrit :
dimanche 31 mars 2019 à 21:47
quand au fait de marcher sur la pointe des pieds je m aperçois que je le fais toujours en montant les escaliers...
Y a une autre manière de monter les escaliers ???? :shock:
Je veux dire, j'ai beau réfléchir, je ne vois pas comment on peut monter un escalier (ou le descendre, d'ailleurs) autrement que sur la pointe des pieds ?

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : jeudi 23 mai 2019 à 17:06
par Clovis
J'ai longuement observé "les autres" dans les escaliers et manifestement une trop grande partie de leurs chaussures est posée à plat sur les marches pour qu'ils soient sur la pointe des pieds.

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : dimanche 26 mai 2019 à 2:27
par Geogaddi
J'ai eu le même soucis pour les lacets (et même à 24 ans c'est pas parfait parfait :roll: ), vous parlez bien d'une difficulté à lacer les chaussures à cause de problèmes au niveau de la motricité fine? A-t-il aussi d'autres problèmes appelant à des activités manuelles précises? (épluchage d'aliments, tenir un crayon, des couverts, écrire lisiblement, verser de l'eau dans un verre...) s'il a des soucis de motricité peut-être faudrait-il s'orienter vers une psychomotricienne afin qu'elle lui apprenne et explique comment faire (je me souviens que j'avais à la fois du mal à tenir correctement les lacets mais aussi à SEQUENCER toutes les actions menant à faire les boucles pour lacer correctement, voyez avec lui s'il arrive à définir pourquoi il n'y arrive pas).

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : mercredi 5 juin 2019 à 16:12
par isis30
Geogaddi a écrit :
dimanche 26 mai 2019 à 2:27
J'ai eu le même soucis pour les lacets (et même à 24 ans c'est pas parfait parfait :roll: ), vous parlez bien d'une difficulté à lacer les chaussures à cause de problèmes au niveau de la motricité fine? A-t-il aussi d'autres problèmes appelant à des activités manuelles précises? (épluchage d'aliments, tenir un crayon, des couverts, écrire lisiblement, verser de l'eau dans un verre...) s'il a des soucis de motricité peut-être faudrait-il s'orienter vers une psychomotricienne afin qu'elle lui apprenne et explique comment faire (je me souviens que j'avais à la fois du mal à tenir correctement les lacets mais aussi à SEQUENCER toutes les actions menant à faire les boucles pour lacer correctement, voyez avec lui s'il arrive à définir pourquoi il n'y arrive pas).
Oui mon petit-fils a un peu de tout ça.
Il a du mal à éplucher correctement légumes et fruits(enfin, surtout les fruits, car cuisiner, ce n'est pas son truc).
Il n'y a pas longtemps, à peine quelques mois qu'il réussi à verser correctement de l'eau (enfin surtout du coca), dans on verre sans que ça déborde.
Il arrive à tenir un crayon, il adore écrire et dessiner, mais son écriture est très particulière je vous en mets juste un petit aperçu.
Merci en tout cas de vous intéresser à lui car j'ai l'impression de ne pas avoir ma place ici .... mais ce n'est peut-être qu'une impression, qui sait ?
Au CRA où il fait pourtant partie d'un projet qui consiste à suivre pendant 6 ans 800 autistes au niveau national ( dans les 19 CRA de France dont celui de Montpellier dont il dépend et qui va diriger le projet), on ne lui a pas conseillé de consulter une psychomotricienne, et pourtant il a été longuement examiné.
Je vais en parler à ma fille, la maman de mon petit-fils.
Image

Re: Marcher sur la pointe des pieds

Posté : mercredi 5 juin 2019 à 16:17
par Fift
Est-ce qu'il écrit en plaçant la feuille droite devant lui ?
Et s'il tourne la feuille (grosso modo de 30°), pour que ce soit la position du cahier ou de la feuille qui s'adapte à son écriture, et pas l'inverse ?