Autisme ou cyclothymie

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
mayasoleil7
Habitué
Messages : 68
Enregistré le : dimanche 30 septembre 2018 à 10:35

Autisme ou cyclothymie

#1 Message par mayasoleil7 » mardi 2 avril 2019 à 8:13

Voilà. Mon fils a été diagnostiqué cyclothymique enfant car il présentait de grosse variations d'humeur déjà petit avec automutilation et même hallucination. Il a suivi une thérapie pendant 4 ans.
Enfant plutôt calme. Jusqu' février 2018 où il a commencé à aller mal, cassant tout sur son passage, frappant ses frères, s'automutilant, tentant de figure, puis faisant deux tentatives de suicide. Il a 11 ans.
Sa psy suspecte chez lui un autisme de haut niveau à cause de signes révélateur de son enfance et de son intolérance à la frustration.
Hors mon psychiatre qui l'a diagnostiqué cyclothymique dit que ses crises de 2018 relève de la bipolarité car les variations d'humeur sont brusques , typiques du trouble bipolaire ..début en février. Fin en décembre. Comme ci on appuyait sur un bouton "on-off" . Alors que dans l'autisme me dit-il les colères et l'intolérance à la frustration se manifestent de manières constante dans le temps depuis la naissance. Ce n'est pas le cas de mon fils. Ma psy n'est pas d'accord. Sur internet, pas moyen de trouver une réponse à cette question. Les crises brusques de mon fils relevent-elles de la bipolarité ou de l'autisme?
maman bipolaire et pré diagnostiquée autiste, enfants, 1 avec un tsa et cyclothymique, Un autre enfant dysgraphique et un troisième tdah

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10393
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Autisme ou cyclothymie

#2 Message par Lilette » mardi 2 avril 2019 à 14:09

Seul un professionnel compétent peur vous répondre.
Ici personne n'est habilité à poser un diagnostique.
Vous devriez peut-être vous rapprocher du CRA de votre région pour déposer un dossier et/ou avoir l'adresse d'un professionnel qualifié ?
TSA.

delidelo
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : samedi 2 mars 2019 à 18:26

Re: Autisme ou cyclothymie

#3 Message par delidelo » mardi 2 avril 2019 à 16:23

Je suis daccord avec lilette.
Si tu as un doute, il vaut mieux demander un avis du cra.
Ils sont formés.
maman d'un garçon de 10 ans diagnostiqué asperger fin janvier.

Kora80
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : samedi 11 mai 2019 à 8:21

Re: Autisme ou cyclothymie

#4 Message par Kora80 » samedi 11 mai 2019 à 11:20

Bonjour,
Effectivement quand il y a ce genre de "désaccord", se rapprocher du CRA est plutôt une bonne solution.

Je suis moi-même cyclothymique. Mon frère est bipolaire. Les crises que tu décris ressemblent beaucoup à la cyclothymie, peut être une entrée dans la bipolarité. Mais je ne suis pas médecin. Et on ne peut pas faire de diagnostic sauvage. Après je ne sais pas si ce serait bien de demander l'avis à un autre pédopsychiatre ? Ou un neuropediatre ? Bon courage.
Koko80, cyclothymique :crazy:
Maman d'un garçon de 6 ans diagnostiqué TSA sans déficience intellectuelle en novembre 2018 (5 ans à l'époque). Nous avons fait le parcours du combattant depuis ses 18 mois. Et maman d'un deuxième petit garçon de 3 ans.

Avatar du membre
Alpha
Fidèle
Messages : 102
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: Autisme ou cyclothymie

#5 Message par Alpha » mardi 14 mai 2019 à 14:22

Bonjour,

Je me permets de répondre sur ce sujet car j'ai été dans ce cas-là.
Enfant calme, j'ai "explosé en vol" au début de mon adolescence. Les AD, neuroleptiques ou autres charmantes molécules ne m'ont jamais aidé, mais les psys m'ont malgré tout collé l'étiquette bipo sur le front.
Aujourd'hui, je continue de ne pas du tout me reconnaitre dans ce diag, et mon psychiatre n'a plus de doute là dessus, ce ne serai pas du tout ça... D'où l'inutilité des traitements aussi.
Je rejoins les autres avis, faites tester votre enfant par des professionnels compétents, et plutôt deux fois qu'une...
Sans diagnostic
Suspicion par le psychiatre HPI et/ou TSA

Répondre