Après la 3ème...

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Après la 3ème...

#1 Message par Hyme » jeudi 19 septembre 2019 à 19:40

Bonjour,

Je viens vers vous car nous sommes vraiment perdus. Je m'explique. Mon mini frère a fait sa rentrée en 3ème cette année, avec son avs dans son collège , bref jusque là tout va bien. Le problème étant plus que c'est la dernière année qu'il va pouvoir passer dans cet établissement. Et nous sommes en plein "vide" concernant la suite. En effet mini est diagnostiqué TSA asperger depuis plusieurs années. Il a des notes correctes (même si c'est difficile à évaluer car ce ne sont plus des notes mais des couleurs...).

Il est passionné d'informatique, jeu vidéo, graphisme,... bref le numérique et aimerait faire ses études dans cette voie.
Déjà, nous ne sommes pas surs qu'il soit capable de suivre une seconde générale... on verra avec ce que les profs disent cette année.
Ensuite même s'il y parvient il lui faudra une AVS, et surtout un établissement. Car nous habitons une région très pauvre en lycée.

Le plus près qui propose un parcours avec du numérique, il faudrait que mini soit interne ce qui est impossible pour lui. J'ai réfléchis à éventuellement demander des trajets en taxi mais je ne sais pas si c'est possible ? Et puis il serait à 45 min du lycée donc ce serait tôt le matin et tard le soir. Déjà ce serait énormément lui demander car il n'est jamais allé à la cantine ni resté une journée entière au collège puisqu'il rentre le midi.

Il y a un lycée plus pres mais qui ne propose rien qui lui plaise. Il ne voit donc aucune raison d'y aller.
Il y a également l'option de l'école par correspondance, néanmoins c'est un enfant qui a besoin qu'on soit derrière lui pour travailler et mes parents ne se sentent pas de faire cela.
Et enfin l'école virtuelle, mais ça je n'ai pas tout compris. Ils font parti d'une classe et la voit par la cam,...bref je n'y connais rien, ne sait même pas si c'est possible pour un lycée...

Bref on est paumé, et toute idée est la bienvenue...Que faire pour qu'un enfant puisse réaliser ce dont il a envie si rien ne nous y aide ?
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

Cardamome
Forcené
Messages : 995
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Après la 3ème...

#2 Message par Cardamome » jeudi 19 septembre 2019 à 21:30

Bonjour.
Pour mini, plusieurs pistes "possibles" (mon fils est en seconde je me suis posé 1001 questions l'an passée et hélas personne sur le terrain pour nous aiguiller. Je partage les quelques idées que j'ai gardées de côté !)
C'est très bien d'anticiper car il va vous falloir creuser des pistes, chercher, adapter, tâtonner ... donc c'est très bien de s'y prendre à l'avance. N'écoutez pas les interlocuteurs qui vous diront "vous avez le temps".

L'avs peut très bien suivre au lycée.
L'idéal serait que ce soit la même si ça se passe bien, elle connait mini et va participer à bien accompagner la transition collège/lycée.
Ensuite le "choix" du lycée... Et bien sauf exception et rare dérogation (section sport ou bac bilingue...), ça a changé et c'est très sectorisé désormais, donc pas évident d'avoir tel lycée hors secteur.

Ensuite, essayez de vous renseigner sur une année de seconde en deux ans.
Ce n'est pas un redoublement. C'est vraiment faire sur deux ans, la moitié des matières la première année, les autres matières la deuxième année.
Spoiler : 
C'est en principe sur accord de la MDPH je crois bien. Je n'ai pas réussi à obtenir le détail de la démarche auprès de notre ancien enseignant référent. Je n'en sais pas plus.
Avec un peu de chance, l'établissement est "intelligent" et l'emploi du temps ainsi allégé permet de concilier avec les trajets en taxi...
Cf ici, entre autre
https://www.service-public.fr/particul ... its/F1894
Depuis cette rentrée, les élèves de 2de ont une matière dans le tronc commun qui est "Sciences Numériques et Technologie" ( SNT) mais certains endroits proposent une à deux options (SI ou CIT par exemple) susceptible d'intéresser mini. Reste à bien cerner la suite après la classe de 2de...
Ça pourrait lui plaire, mais attention à sa fatigabilité aussi.
Ensuite, prévoir un emploi du temps allégé, (galère, nous on a pris les devants et avons dû faire un choix terrible, qui nous est reproché mais sans ça mon fils ne tiendra pas l'année scolaire... Et aucune proposition alternative donc...).
La pause méridienne est souvent indispensable, alors la cantine... S'il peut manger dans une pièce au calme, plutôt qu'au milieu du "troupeau" d'ados déchaînés dans une pièce bondée et souvent mal insonorisée (je rêve, je sais !! On ne sait jamais, demandez, vous verrez bien).

Il y a aussi la possibilité du CNED partagé, de une à 4 matières via le CNED, le reste en lycée...

Normalement, l'enseignant référent du secteur doit vous aiguiller, vous renseigner, dans la pratique, nous en sommes à notre second qui n'y connait rien et donc sur qui nous ne pouvons pas compter...
Que faire pour qu'un enfant puisse réaliser ce dont il a envie si rien ne nous y aide ?
C'est dur, c'est usant... Je crois le pire à encaisser en tant qu'entourage, en tant qu'aidant familial...
Il faut puiser en soi la force de continuer malgré l'absence d'aide, les mauvais jugements, parfois tomber sur une bonne personne et donc qu'un petit espoir puisse poindre...
Il y aura des mauvais moments, mais parfois de bonnes surprises. Il faut essayer de construire un projet de vie, une autonomie, mais être à la merci que malgré l'envie, il ne pourra peut être pas accéder à ses rêves, car il ne pourra pas être suffisamment autonome pour les vivre...Ou bien il y parviendra, qui sait?

il faut à la fois voir sur le long terme, mais aussi sur le très court terme.
Ce n'est pas simple. Souvent il faut imposer nos choix, proposer car personne ne donne de conseil, ni d idée, ni ne sait.
Mon fils vient de rentrer en seconde dans un gros lycée et sa prof principale me disait que c'est le premier lycéen avec TSA qu'elle a. Il y en a quelques uns dans l'établissement. Un très faible pourcentage (4 ou 5 sur plus de 2200 élèves), car soit ils ne sont pas diagnostiqués, soit le système les a "exclus" avant le lycée.

Pour l'école virtuelle, le seul exemple expérimental que j'ai "vu" c'est un robot à roues qui suit une classe et est en lien via webcam avec l'élève. Mais c'est pour des élèves malades (hospitalisés ou par exemple en traitement contre un cancer et donc entre hôpital et maison)... Et non pas pour des élèves avec handicap. C'est le SAPAD qui a lancé ça dans certains endroits.
Courage.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Aby
Forcené
Messages : 2717
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 8:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: Après la 3ème...

#3 Message par Aby » jeudi 3 octobre 2019 à 23:05

Bonjour Hymne

C'est super que tu continues à te préoccuper avec autant de bienveillance de ton petit frère.

Fiston est aussi en 3ème et nous aurons aussi à l'aider à faire le meilleur choix pour la suite ; je ne te cache pas que c'est quelque chose qui me préoccupe beaucoup tant il y a un grand nombre de paramètres à prendre en compte.

Cardamome, tu as de la chance que ce choix soit déjà fait pour ton fils et j'espère que ça se passe aussi bien que possible pour lui.
Hyme a écrit :
jeudi 19 septembre 2019 à 19:40
Il est passionné d'informatique, jeu vidéo, graphisme,... bref le numérique et aimerait faire ses études dans cette voie.
Déjà, nous ne sommes pas surs qu'il soit capable de suivre une seconde générale... on verra avec ce que les profs disent cette année.
Ensuite même s'il y parvient il lui faudra une AVS, et surtout un établissement. Car nous habitons une région très pauvre en lycée.

Le plus près qui propose un parcours avec du numérique, il faudrait que mini soit interne ce qui est impossible pour lui.
Je ne pense pas que notre région soit très pauvre en lycées mais sinon, il y a des points communs telles les passions de ton petit frère et l'impossibilité d'être interne.


On est aussi perdus, mais dans un premier temps, on envisage de voir les responsables des lycées les plus proches, d'y voir ce qu'ils proposent comme filières, d'essayer de se faire une idée de leur vision sur les élèves avec handicap, puis faire les portes ouvertes des lycées, mais qui, il me semble, ne se font pas avant janvier...

Je pense qu'il faut s'y prendre le plus tôt possible.


Bon courage à vous !
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 14 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Cardamome
Forcené
Messages : 995
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Après la 3ème...

#4 Message par Cardamome » vendredi 4 octobre 2019 à 6:47

Oui Aby, cette période est derrière nous, avec aussi le DNB le dossier d'aménagement...
Mais la seconde c'est aussi encore des choix à faire, stressants, et une réforme qui met à mal les emplois du temps etc. Les profs sont tendus, les horaires octroyés ne sont pas toujours en adéquation avec les textes, il manque des disponibilités de salles ou de matériel. (Exemples vécus ici).
Et après ? Il faut déjà réfléchir : première techno ou générale ? En un an ou en deux ans ?
Si générale, quelles spécialités ?
Et on a toujours l'impression d'être les seuls et les premiers car les enseignants référents ne sont d'aucun conseil. Pire, quand j'entends, entre autre, qu'il faudrait qu'il mange à la cantine, "maintenant qu'il grandit" :crazy: en guise de conseil éclairé de cette personne qui connait le handicap et fait le lien MDPH lycée en dispensant des conseils aux familles et aux professeurs... :hotcry:
Modifié en dernier par Cardamome le vendredi 4 octobre 2019 à 8:23, modifié 1 fois.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

EnHans
Forcené
Messages : 1756
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Après la 3ème...

#5 Message par EnHans » vendredi 4 octobre 2019 à 7:42

qu'il mange à la cantine
:evil:
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Aby
Forcené
Messages : 2717
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 8:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: Après la 3ème...

#6 Message par Aby » dimanche 6 octobre 2019 à 22:08

Cardamome a écrit :
vendredi 4 octobre 2019 à 6:47
Oui Aby, cette période est derrière nous, avec aussi le DNB le dossier d'aménagement...
Mais la seconde c'est aussi encore des choix à faire, stressants, et une réforme qui met à mal les emplois du temps etc. Les profs sont tendus, les horaires octroyés ne sont pas toujours en adéquation avec les textes, il manque des disponibilités de salles ou de matériel. (Exemples vécus ici).
Et après ? Il faut déjà réfléchir : première techno ou générale ? En un an ou en deux ans ?
Si générale, quelles spécialités ?
Et on a toujours l'impression d'être les seuls et les premiers car les enseignants référents ne sont d'aucun conseil. Pire, quand j'entends, entre autre, qu'il faudrait qu'il mange à la cantine, "maintenant qu'il grandit" en guise de conseil éclairé de cette personne qui connait le handicap et fait le lien MDPH lycée en dispensant des conseils aux familles et aux professeurs...
L'orientation et le DNB avec le dossier d'aménagement sont un "gros morceau", mais bien sûr, ils ne sont qu'une étape et je sais bien qu'il faudra batailler encore et encore pour une multitude de choses.
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 14 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Avatar du membre
tintaglia227
Habitué
Messages : 82
Enregistré le : lundi 21 octobre 2019 à 13:56

Re: Après la 3ème...

#7 Message par tintaglia227 » mardi 22 octobre 2019 à 11:23

Bonjour,
Je n'y suis pas encore, mon fils n'est qu'en quatrième.
cela étant, j'interviens pour proposer peut être une alternative : il a été question au dessus de faire la seconde en deux ans. Il faut savoir qu'il y a aussi la possibilité de faire, par exemple, la première et la terminale en trois ans : à voir si c'est possible avec la seconde et la première ?
Cela permet d'étaler, mais un peu moins.

Courage.
Atypique maman d'un aspie préadolescent de 12 ans et demi, au collège en milieu ordinaire à temps complet avec un accompagnement par AESH de 18 heures

Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Re: Après la 3ème...

#8 Message par Hyme » lundi 16 décembre 2019 à 9:53

merci pour vos réponses, j'espère que ça ira pour vos enfants aussi.
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

EnHans
Forcené
Messages : 1756
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Après la 3ème...

#9 Message par EnHans » lundi 16 décembre 2019 à 10:53

On devrait orienter notre fils vers la mfr qui est à 5 mn de chez nous... à pied :D Par contre la demi pension est obligatoire, il devra donc y rester pour déjeuner le midi. Mais ça ne le dérange pas, il aura 15 ans et progressera encore d'ici là, c'est sûr.
Ce serait vers un bac pro sapat : https://www.mfr.asso.fr/pages/le-bac-pr ... -personnes Ça lui ouvrirait des possibilités intéressantes, il évoluera aussi dans un univers plutôt féminin (3/5 de filles), c'est plus relax (selon mon avis). Une collègue de ma femme connait la directrice et pourra appuyer son dossier (le "piston" est quelque part injuste mais la fille d'une amie de ma femme, diagnostiquée avec l'x fragile, y a été refusée il y a 2 ans :( ). En attendant, on fait en sorte qu'il maintienne une moyenne dans la moyenne de sa classe, c'est dur pour lui et il est un peu "caustique" là depuis 2-3 semaines.
Après... ça reste des prévisions/projections (gérer, c'est prévoir), il aura évidemment son mot à dire d'ici la 3 ème.
En tout cas, on a définitivement laissé tomber l'idée d'un internat, il est totalement contre et je le comprends.
ps : il y a 2 autres établissements qui proposent le sapat dans notre ville, on y fera des dossiers aussi certainement, au cas où...
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Cardamome
Forcené
Messages : 995
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Après la 3ème...

#10 Message par Cardamome » lundi 16 décembre 2019 à 12:59

tintaglia227 a écrit :
mardi 22 octobre 2019 à 11:23
j'interviens pour proposer peut être une alternative : il a été question au dessus de faire la seconde en deux ans. Il faut savoir qu'il y a aussi la possibilité de faire, par exemple, la première et la terminale en trois ans : à voir si c'est possible avec la seconde et la première ?
Tout est possible ! Faire une année en deux ans, c'est permis... Que ce soit la seconde la première ou la terminale !
Reste qu'il faut aussi un établissement qui joue le jeu... Si c'est pour avoir un emploi du temps avec une grande amplitude de cours tous les jours et plein de trous, ce n'est pas le but.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Cardamome
Forcené
Messages : 995
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Après la 3ème...

#11 Message par Cardamome » lundi 16 décembre 2019 à 13:02

EnHans a écrit :
lundi 16 décembre 2019 à 10:53
On devrait orienter notre fils vers la mfr qui est à 5 mn de chez nous... à pied :D Par contre la demi pension est obligatoire, il devra donc y rester pour déjeuner le midi.
Qui vous a dit que c'est obligatoire ???
En habitant juste à coté, ça me semble ridicule et qui plus est, en étant en situation de handicap.
Je ne pense pas que ce soit réellement "obligatoire" je ne vois pas sur quelle base cela le serait... Mais je ne connais pas le fonctionnement des MFR !
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

EnHans
Forcené
Messages : 1756
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Après la 3ème...

#12 Message par EnHans » lundi 16 décembre 2019 à 13:44

Bonjour Cardamome, je viens d'envoyer un mail à la mfr à ce sujet.
Spoiler : 
Dans les tarifs, il y a interne et demi pension, il n'y a pas externe... je me rends compte que c'était juste une déduction de ma part
J'infirmerai si besoin.

Juste pour info : L'avantage d'une mfr est qu'il y a un réel accompagnement du jeune dans son parcours pro, le sapat lui permettra de découvrir les métiers du secteur des services : santé et social, animation, tourisme, éducation et administration
Il y a la formation par alternance et un enseignement général. La formation s'articule sur une alternance de périodes de stage au sein de l'entreprise (du concret) et de périodes en établissement : (52 semaines de stages sur 3 ans dans des domaines variés avec un suivi personnalisé)

Après le Bac Pro :

Accession aux formations en écoles spécialisées (aide médico psychologique, aide soignant…)
Poursuite d’étude (BTS, DUT…)
Entrée dans la vie active : dans le secteur de la santé et du social ou dans le secteur du tourisme et de l’animation

Par contre, il aura un entretien de motivation...
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

EnHans
Forcené
Messages : 1756
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Après la 3ème...

#13 Message par EnHans » lundi 16 décembre 2019 à 14:00

Comme quoi, mon intuition était bonne. Il n'y a pas d'externat de proposer à la mfr. Mais je suis bien d'accord avec toi, c'est bizarre. La raison : on a jamais fonctionné comme ça, c'est par rapport aux heures de cours aussi... :crazy: En fait, n'en pouvant plus de ne pas savoir, j'ai appelé et elle a semblé très surprise que je lui demande "pourquoi il n'y a pas d'externat". Sa réponse ne m'a pas convaincu. Enfin bon, on va pas chercher à tout révolutionner, parfois il vaut mieux se plier et garder son énergie.
ps : Après rien n'empêche d'essayer :wink:
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Re: Après la 3ème...

#14 Message par Hyme » lundi 20 janvier 2020 à 11:27

Au secours !

Bon alors, encore merci pour vos renseignements, je viens vous donner des nouvelles et vous demander encore de l'aide, des idées, si vous en avez.
L'enseignante référente c'est une*bip* qui n'y connait rien, mais bon on s'y fait.
Mini veut faire un bac STi2D, dans l'informatique donc.

1- interdiction de redoubler la 3eme, ben merci bien... nous qui avions besoin d'un an pour... voir avec la mdph notamment enfin bref.
2- Le seul lycée possible c'est internat ou taxi. L'internat c'est pas possible, déjà la cantine ce sera l'horreur. Donc si le taxi est refusé par la mdph on fait comment ???
c'est THE principal problème. On ne peut pas l'emmener, il ne peut pas être interne donc je me répète mais si la demande taxi est refusée on fait quoi ???

C'est la seule chose qui l'intéresse, et c'est le lycée le moins loin... je ne sais pas quoi faire, mes parents non plus bref....
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

Avatar du membre
Jolteon
Habitué
Messages : 83
Enregistré le : mardi 19 septembre 2017 à 20:13

Re: Après la 3ème...

#15 Message par Jolteon » vendredi 24 janvier 2020 à 16:05

Hyme a écrit :
jeudi 19 septembre 2019 à 19:40
Il y a un lycée plus pres mais qui ne propose rien qui lui plaise. Il ne voit donc aucune raison d'y aller.
Je pense que pour la plupart des familles, c'est le lycée le plus proche et le jeune choisit parmi ce qui y est proposé, que ça lui plaise ou non, surtout dans les régions pauvres en lycée. Du coup je me demande si la mdph va considérer la demande de taxi comme une dépense nécessaire et liée au handicap...

Bien sûr j’espère pour mini que la demande sera acceptée, surtout qu'il doit être très motivé par l'informatique pour vouloir faire 1h30 de trajets aller-retour+ la cantine. Personnellement, ça me parait énorme.

Idées pour si c'est refusé:
1- Est ce qu'il ne pourrait pas s'inscrire au lycée le plus proche dans la filière la plus similaire à la filière informatique pour faire les matières qui sont en communs, ne pas faire les matières qui sont différentes et faire l'informatique à la maison (avec des livres ou le cned par exemple)? Même s'il a du mal à étudier seul et qu'il faut être derrière lui, ce ne serait que pour peu de matières et celles qui l’intéressent le plus.

2-Est ce que le lycée à 45min de chez vous pourrait regrouper les matières informatique et spécifiques à la filière sur une journée? (Je ne sais pas combien d'heures ça représente). Comme ça il n'aurait à faire la route qu'une fois par semaine. (Peut être que c'est plus facile d'obtenir le taxi pour 1 seul jour par semaine ou que pour 1 jour par semaine ses parents pourraient l'emmener?) Et faire les matières en commun au lycée de secteur.

C'est un peu du bricolage et je ne sais pas si ce genre de chose serait possible.
Diagnostiquée TSA.

Répondre