Après la 3ème...

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Avatar du membre
Curiouser
Forcené
Messages : 785
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Après la 3ème...

#16 Message par Curiouser » vendredi 24 janvier 2020 à 16:29

Je vais peut-être énoncer une bêtise, mais si jamais il est accepté dans le lycée qu'il vise et que la Mdph ne donne pas son aval pour le taxi, ne serait-il pas possible de se mettre en relation avec des parents vivant dans la même commune que vous et qui amèneraient leur enfant au même lycée ?
Après, au-delà de la question du transport, je trouve effectivement que le trajet (et donc comme tu le rappelles plus haut, le fait de partir tôt et de rentrer tard) + la cantine, ça fait un lourd programme au quotidien...

Sinon, l'idée n°1 de Jolteon me semble pas mal - il ne me semble par contre pas possible de mettre en place l'idée n°2, car ça risque fortement de coincer dans l'établissement des emplois du temps, à la fois pour les élèves mais aussi pour ceux des profs -.
Non diagnostiquée
Début du parcours diagnostic en mars 2020. Ne reste plus qu'à poursuivre...

Cardamome
Forcené
Messages : 1007
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Après la 3ème...

#17 Message par Cardamome » vendredi 24 janvier 2020 à 20:17

Effectivement la solution numéro 2 est inconcevable, à moins qu'il ne s'agisse d'un très très petit lycée !
Avec la réforme, les emplois du temps des classes de premières ont été un casse tête de dingue à mettre en place et les autres niveaux "s'imbriquent dessus". A partir de septembre prochain, les emplois du temps des terminales seront aussi compliqués que ceux de premières donc ça sera encore pire!
Quant à faire le trajet avec une connaissance, est ce "réalisable" pour le jeune avec TSA ?
Mais attention aux longues journées de cours. C'est un peu rude et si c'est pour terminer en allant dormir entre deux à l infirmerie ce n'est pas une solution sur l'année.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Marisol
Forcené
Messages : 752
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: Après la 3ème...

#18 Message par Marisol » samedi 25 janvier 2020 à 12:25

Je ne sais pas si ma question est au bon endroit ...
Parmi vous, qui connaît l'accueil en centre de pré-orientation ?

Je suis tombée là dessus sur le site service-public.fr.
Mais évidement, rien de plus et rien sur le site MDPH...

Est-ce que c'est très "orienté" ?
Je veux dire par là : fait pour combler en fonction de besoins mais pas ceux de la personne concernée
(chui' pas très claire, là, non ? :crazy: )
maman d'un ado TED

Avatar du membre
Hyme
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : dimanche 30 novembre 2014 à 11:58
Localisation : rhones alpes
Contact :

Re: Après la 3ème...

#19 Message par Hyme » lundi 4 mai 2020 à 9:48

Bonjour,

Je vous remercie pour toutes vos propositions, je m'excuse de ne pas être revenue plus rapidement vers vous mais avec cette situation qui nous touche tous, j'ai été un peu perturbée... Mais là on est coincés de nouveau. Je m'explique.

1- Mini n'a pas pu faire son stage à cause de cette situation de virus...
2- Le taxi n'a pas été accepté et l'AVS quelques heures par semaines seulement.
3- impossible pour lui de faire le trajet vers le lycée qu'il aimerait avec une tierce personne. Donc on élimine ce lycée...avec grande tristesse.
4- Restent 2 voies possibles: - Lycée de secteur ordinaire avec une 2nde... en 1an ? en 2 ans ? aucune idée, il ne sait pas, il flippe de changer de classe à chaque heure s'il fait en 2 ans, et que ça soit trop dur s'il fait en 1an...
-Il a fait un peu de cuisine en confinement et du coup, il aime ça... mais de là à faire un CAP ? il sait pas trop...

Voilà, il faut rendre le dossier Mercredi et on est juste paumés. C'est génial... j'en ai trop marre, j'ai vécu cette situation en sachant pas ce que j'avais, j'avais la chance d'avoir des capacités scolaires, lui pas, mais il a un diag et pourtant ça change rien... pas d'aides, rien.
TSA déterminée à rester enfant, Dyspraxie, Tocs. Mini frère de 14 ans TSA.

Avatar du membre
Jolteon
Habitué
Messages : 84
Enregistré le : mardi 19 septembre 2017 à 20:13

Re: Après la 3ème...

#20 Message par Jolteon » vendredi 8 mai 2020 à 16:07

Hyme a écrit :
lundi 4 mai 2020 à 9:48
Lycée de secteur ordinaire avec une 2nde... en 1an ? en 2 ans ?
À priori il s'en sort assez bien en 3ème et niveau fatigabilité il aurait fait des trajets extrêmement longs si le taxi avait été accordé pour l'autre lycée, donc une année de 2nde en 2 ans ne semble pas indispensable. Après, il y a un fossé entre la 3e et la 2nde, donc c'est difficile de savoir à l'avance comment ça va se passer. Il n'y a pas de mauvais choix. S'il choisit en 1 an et que c'est trop dur il peut redoubler et ensuite faire sa 1ere en 2 ans. S'il choisit en 2 ans et s'en sort "trop bien" eh bien tant mieux.

Le CAP parce qu'il a commencé à cuisiner avec le confinement ça me semble précipité de changer d'orientation tout à coup, non? Et l'informatique? Il n'a pas de problèmes de motricité? Il peut couper de la viande, des légumes, éplucher... normalement?
J'ai l'impression que s'il choisit un CAP puis change d'idée il sera plus difficile de revenir en 2nde l'année suivante que s'il choisit une 2nde et décide par la suite d'aller en CAP.
Hyme a écrit :
lundi 4 mai 2020 à 9:48
mais il a un diag et pourtant ça change rien... pas d'aides, rien.
Je comprends ce que tu ressens, il faut énormément "batailler" pour avoir très peu d'aides. Mais peu ce n'est pas "rien".
À son âge je n'étais pas diagnostiquée, je n'avais droit à rien. Je vivais du harcèlement scolaire au quotidien depuis plusieurs années, même pendant les heures de cours. J'aurais bien aimé avoir une AVS juste à coté de moi pendant quelques heures par semaine. Difficile de frapper ou insulter quelqu'un qui a un adulte à coté juste pour lui.
Pareil au lycée le rythme était infernal, j'étais tout le temps fatiguée et je m'endormais régulièrement en cours. Je faisais souvent des siestes le soir en rentrant mais ensuite il fallait bien se relever et attaquer les nombreuses heures de devoirs... Ça m'est même arrivé plusieurs fois de faire des devoirs jusqu'au milieu de la nuit, pour finalement ne pas aller en cours le lendemain car trop épuisée et même pas réussi à terminer les devoirs (à rendre) malgré mes efforts. J'aurais bien aimé que l'on me donne le choix d'avoir un rythme plus tranquille.
Diagnostiquée TSA.

Répondre