Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Aby
Forcené
Messages : 2717
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 8:51
Localisation : Pays de la Loire

Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#1 Message par Aby » mardi 1 octobre 2019 à 23:15

Modération (Lepton) : Division du sujet depuis ce fil.
Spoiler : 
Hors sujet, je sais bien, mais cela me fait me demander s'il y a un sujet sur les premiers "rasages" du visage des ados autistes…
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 14 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3245
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#2 Message par lepton » mercredi 2 octobre 2019 à 7:09

Aby a écrit :
mardi 1 octobre 2019 à 23:15
cela me fait me demander s'il y a un sujet sur les premiers "rasages" du visage des ados autistes
Maintenant, il y en a un... :wink:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Cardamome
Forcené
Messages : 1007
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#3 Message par Cardamome » mercredi 2 octobre 2019 à 7:27

C'est un tout petit petit peu abordé dans le livre "qu'arrive t'il à Tom" . Ça évoque l'apparition des poils, notamment au visage et le début du rasage. Mais c'est très très superficiellement abordé.
Tout ce qui est bruit, sensation du rasage...
Les inquiétudes que cela peut soulever...
Je vais suivre ce fin de discussion ! Merci Aby.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1239
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#4 Message par Autiste ou surdoué ? » mercredi 2 octobre 2019 à 7:43

Spoiler : 
Qu'arrive-t-il à Tom ? :wink:
Si la question commence à se poser, il faut voir comment il envisage les choses.
Il a 3 solutions principales :
- Utiliser un rasoir mécanique : plus compliqué mais moins agressif).
- Utiliser un rasoir électrique : plus simple, mais se passer un machin qui vibre sur la figure n'est peut être pas au goût de tous ; ça rase moins bien et provoque parfois des rougeurs car, malgré les apparences, c'est plus agressif.
- Ne pas se raser du tout... La barbe est "à la mode" chez les jeunes. C'est la solution la plus simple, même si au début c'est un peu moche quand la barbe n'est pas fournie. Par contre attention à l'hygiène, il faut un minimum d'entretien au moins avec des ciseaux...
Diagnostiqué par le CRA en 2020 non autiste mais de gros problèmes dans le ressenti des émotions (alexithymie) et dans la communication sociale.

HQI aussi, ce qui peut aller de pair.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27260
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#5 Message par Tugdual » mercredi 2 octobre 2019 à 9:10

Un autre inconvénient du rasoir électrique est le bruit : c'est hyper bruyant, d'autant qu'on est jamais très loin des oreilles...

L'entretien d'une barbe peut se faire au rasoir électrique, avec un sabot.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#6 Message par hazufel » mercredi 2 octobre 2019 à 9:13

Ou avec une tondeuse. C’est ce que fait mon mari, une fois tous les 2 mois :lol: à peu près.
Le bruit est plus doux que les rasoirs électriques.
J’ai des souvenirs de celui de mon père dans mon enfance :crazy:
Si mes fils se rasent aussi souvent que leur père, ce sera pas souvent :lol: et je ne crois pas, malheureusement, qu’ils seront aussi peu poilus que leur grand frère à qui la barbiche ne demande que très peu d’entretien :lol:

Cela dit, vu la sensibilité épidermique des deux, je me dis que ce ne sera pas simple.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28405
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#7 Message par freeshost » jeudi 3 octobre 2019 à 0:41

Rasoir électrique pour moi : plus rapide et moins cher que le rasage à la mousse et aux lames. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

EnHans
Forcené
Messages : 1903
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#8 Message par EnHans » jeudi 3 octobre 2019 à 7:40

Je n'achète jamais de mousse, je me rase avec du savon d'alep ou un exfoliant. Est ce qu'on peut avoir un résultat parfaitement lisse avec un rasoir électrique ? Tout le monde ne peut pas porter la barbe, si mon fils tient de moi (déjà il est blond comme moi) il aura des parties imberbes, on a l'air ridicule ! Puis c'est juste insupportable les poils, surtout à partir de 3-4 jours, ça gratte.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1239
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#9 Message par Autiste ou surdoué ? » jeudi 3 octobre 2019 à 8:46

Non, je ne pense pas qu'un rasoir électrique rase aussi bien. C'est juste plus rapide et pratique (mais il faut supporter ce bruit, ces vibrations).
Les rasoirs à grille droite (mouvement alternatif) rasent encore moins bien et me provoquent d'énormes rougeurs ; ceux à 3 têtes rondes (lames qui tournent) me vont beaucoup mieux (Philips en général, sans faire de pub mais je pense qu'ils doivent avoir déposé un brevet).
Quand je veux me raser "impeccable", j'utilise aussi le rasoir à main (avec mousse, crème ou huile...).
J'ai longtemps eu la barbe (il faut un minimum d'entretien quand même) mais elle a mis des années à être assez dense et j'ai eu droit à toutes les moqueries (à l'époque je travaillais avec des collègues) la plus courante étant qu'il fallait mettre "de la merde de pigeon" pour que ça pousse plus vite !
Diagnostiqué par le CRA en 2020 non autiste mais de gros problèmes dans le ressenti des émotions (alexithymie) et dans la communication sociale.

HQI aussi, ce qui peut aller de pair.

Aby
Forcené
Messages : 2717
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 8:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#10 Message par Aby » jeudi 3 octobre 2019 à 22:37

Merci pour vos retours ! :)


La question du rasage commence tout juste à se poser mais c'est surtout que j'aimerais anticiper en douceur parce qu'il y a de fortes chances que ce ne sera pas très simple.

Pour Fiston, il y aura le problème de l'hypersensibilité épidermique, la crainte de se couper (phobie du sang, des objets pointus et tranchants), sans compter que sa maladresse ne lui facilitera sans doute pas la tâche. Je doute qu'il supporte le bruit et les vibrations des rasoirs électriques. D'autre part, l'apparition de tous ces poils ne le réjouit pas du tout mais il les accepte malgré tout beaucoup mieux que ce que j'aurais pu imaginer quand il disait plus jeune que "jamais, il ne supporterait d'avoir des poils comme papa". (son père n'en a pas plus que la moyenne).
Son père se rase tous les jours au rasoir manuel et il sait très bien que s'il veut des bisous de son fils, il n'a pas le choix parce que sinon, "ça pique trop". :mrgreen:
(sinon, je ne suis pas encore arrivée à un stade où je peux imaginer mon "grand petit" barbu. :oops: )

Edit : le point positif, c'est qu'il adore la texture de la mousse à raser ; il a fait beaucoup d'expériences avec, plus jeune, avant que mon mari comprenne pourquoi ses flacons duraient si peu de temps.
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 14 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

EnHans
Forcené
Messages : 1903
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#11 Message par EnHans » vendredi 4 octobre 2019 à 7:52

il sait très bien que s'il veut des bisous de son fils, il n'a pas le choix parce que sinon, "ça pique trop". :mrgreen:
Idem ici, beaucoup sont sensibles au contact des barbes... voire même intolérants parfois.
(sinon, je ne suis pas encore arrivée à un stade où je peux imaginer mon "grand petit" barbu. :oops: )
Arf, c'est normal ! Ça viendra... ou pas :lol:
Edit : le point positif, c'est qu'il adore la texture de la mousse à raser ; il a fait beaucoup d'expériences avec, plus jeune, avant que mon mari comprenne pourquoi ses flacons duraient si peu de temps.
La texture est vraiment sympa, ça prend du volume et ça s'écrase comme une crêpe !
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Aby
Forcené
Messages : 2717
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 8:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#12 Message par Aby » dimanche 6 octobre 2019 à 22:12

mikkel a écrit :
vendredi 4 octobre 2019 à 7:52

La texture est vraiment sympa, ça prend du volume et ça s'écrase comme une crêpe !
Oui, c'est tout à fait cela ! :)
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 14 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

2N3055
Forcené
Messages : 989
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#13 Message par 2N3055 » dimanche 6 octobre 2019 à 22:56

Mes choubidous, quand ils étaient encore de tout-petits bébés
par peur de les piquer avec ma barbe du matin,
je leur faisais des petites chatouilles avec un de mes cils sur la joue
et il me faisaient un joli sourire. :love:
Asperger diagnostiqué

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5711
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#14 Message par Bubu » lundi 7 octobre 2019 à 15:10

Je n'ai pas de barbe sur les joues. Pourtant j'ai 40 ans.
:innocent:

J'en ai autour de la bouche (le bouque), et dans la gorge. C'est tout. Mais pas sur les joues.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Aby
Forcené
Messages : 2717
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 8:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: Puberté, premiers rasages du visage chez les ados autistes

#15 Message par Aby » lundi 7 octobre 2019 à 15:34

Je ne sais pas s'il y a eu des études scientifiques sur le système pileux des personnes autistes...
(nan, je plaisante ! plus je suis stressée et plus je dis n'importe quoi :mrgreen:)
2N3055 a écrit :
dimanche 6 octobre 2019 à 22:56
je leur faisais des petites chatouilles avec un de mes cils sur la joue

Cela doit être assez acrobatique avec UN cil, non ? :)
Sinon, c'est très attendrissant. :wink:
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 14 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Répondre