Mon fils a peur de la mort

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Sonia
Nouveau
Messages : 1
Enregistré le : lundi 28 septembre 2020 à 23:19

Mon fils a peur de la mort

#1 Message par Sonia » lundi 28 septembre 2020 à 23:25

Bonjour
Mon fils Nathan a 7ans est en ce2 il est autiste.
C'est temps ci il a beaucoup de peur de la mort, c'est à quelle âge que l'on meurt ? Je ne veux pas grandir car je vais me retrouver seul ! Il pleure beaucoup.
Sa me déchire le cœur d'attendre mon fils pleure.
Je lui est dit que je l'abandonnerai pas.
Merci d'avance

Avatar du membre
Mlle-Qui
Adepte
Messages : 283
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: Mon fils a peur de la mort

#2 Message par Mlle-Qui » mardi 29 septembre 2020 à 21:00

Je ne saurais te répondre, quant à l'âge ou la peur de mourir envahit l'esprit de nos loulous, mais mon fils à 7 ans 1/2 et il a peur de la mort depuis un moment !!
Il n'est pas dépisté TSA, il est suspecté HPI. Il va voir une psy depuis 4 séances maintenant, pour qu'elle l'aide à se dépatouiller de toutes ses angoisses. Moi en tant que maman j'ai pas réussi à le rassurer alors j'ai fait appel à une professionnelle.
Mais c'est dur de savoir qu'il a ce genre de pensée alors qu'il devrait passer son temps à vouloir jouer et s'amuser ! Dès qu'on lui propose une activité il évalue d'abord le danger... dur dur :(
Pré-diagnostiquée TSA (avril 2020)
Sur liste d'attente au CRA, dossier déposé en Février 2021

Dehlynah
Forcené
Messages : 572
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Mon fils a peur de la mort

#3 Message par Dehlynah » mardi 29 septembre 2020 à 21:16

Je pense aussi que si c'est récurrent, c'est pas mal de voir un.e pro. Pas plus tard que cette semaine c'est ce qu'on a fait avec ma fille de 5 ans et demi qui parle non stop de la mort depuis ses... 3 ans environ - elle c'est entre " je m'en fous de mourir" et elle se met en danger ou crises d'angoisses sur ma mort - elle dit aussi régulièrement vouloir mourir (le lendemain elle déclare adorer la vie cela dit), bref je pense que la fréquence, l'incidence sur le quotidien est un bon indicateur pour savoir si et quand consulter - bon courage !
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Clovis
Forcené
Messages : 905
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Mon fils a peur de la mort

#4 Message par Clovis » mardi 29 septembre 2020 à 21:35

Quand j'étais enfant j'avais une perception exagérée des risques s'agissant de mes parents : s'ils rentraient plus tard que d'habitude je craignais l'accident de voiture, quand je voyais mes parents boire - surtout mon père - j'étais convaincu qu'ils allaient devenir alcooliques, mon père fumant et étant bon vivant à l'époque j'avais dans l'idée qu'il pouvait mourir à tout moment...

Sans que ça m'obsède j'ai longtemps pensé que j'allais mourir très jeune parce que j'étais incapable de me projeter dans l'avenir, un mur noir.

Sinon je me suis vite dit qu'en soit être mort c'était exactement comme ne pas être né, donc très supportable... Bien plus que l'idée de souffrir.

Il n'empêche qu'il m'arrive assez souvent depuis mon enfance d'évaluer la proportion du temps qu'il me reste à vivre par rapport à l'espérance de vie moyenne... Bien que je ne puisse m'empêcher de me dire qu'avec le stress permanent qui me caractérise mon cœur risque de lâcher tôt (sans compter qu'avec mes difficultés à tenir compte des signaux de mon corps je risque d'être pris en charge tard en cas de souci de santé grave).

Bref, je suis pas d'un grand secours mais voilà. :innocent:
Diagnostiqué TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28957
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Mon fils a peur de la mort

#5 Message par freeshost » mardi 29 septembre 2020 à 21:42

Bienvenue ! Sonia !

Si tu veux en savoir plus le spectre autistique, dévore ici. :P

Nous discutons justement de la mort ici (et non de la Mauricie :lol: ).

En tout cas, c'est l'occasion d'aborder le sujet avec lui, pour l'aider à comprendre, mais aussi pour soi (le parent, toute personne), l'occasion de l'aborder pour soi, avec soi, au lieu de sans cesse le mettre au fond d'un tiroir, de l'éviter. Lui parler des différentes représentations de la mort qu'ont les diverses personnes sur la Terre.

Ou de lui expliquer ce qu'est la vie (biologique, la biologie, les cellules, le dioxygène, la faune, la flore, etc.), sa fragilité, ses équilibres (homéostasie), ses cycles.

Et qu'on n'a pas les réponses à toutes les questions, que la recherche continue.

Et que beaucoup de personnes se posent des questions sur la mort. Que certaines utilisent le déni de réalité (le déni de la mort). Que certaines personnes sont plutôt angoissées tandis que d'autres sont plutôt sereines.

Ne pas lui cacher la réalité.

Éviter certaines figures de style avec les personnes qui ne comprennent ou ne détectent pas celles-ci. :mrgreen: [métaphore, euphémisme, antiphrase, etc.]
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 481
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Mon fils a peur de la mort

#6 Message par Controleur » mercredi 30 septembre 2020 à 6:33

Sonia a écrit :
lundi 28 septembre 2020 à 23:25
Bonjour
Mon fils Nathan a 7ans est en ce2 il est autiste.
C'est temps ci il a beaucoup de peur de la mort, c'est à quelle âge que l'on meurt ? Je ne veux pas grandir car je vais me retrouver seul ! Il pleure beaucoup.
Sa me déchire le cœur d'attendre mon fils pleure.
Je lui est dit que je l'abandonnerai pas.
Merci d'avance
C'est récurrent. Même peux être une perception exagéré de cette chose.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

EnHans
Forcené
Messages : 2254
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Mon fils a peur de la mort

#7 Message par EnHans » mercredi 30 septembre 2020 à 7:45

Par rapport à la mort, c'est normal de laisser la place aux bébés qui naissent, on ne peut pas être tous ici ensemble en même temps. Environ 110 milliards d'humains sont nés sur terre. (les chiffres varient de 50 à 200 Milliards).
Un enfant diag en 2012

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 948
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Mon fils a peur de la mort

#8 Message par piedsboueux » mercredi 30 septembre 2020 à 9:03

Pour guérir de la peur de la mort il faut d'abord vivre, un temps suffisant pour s'accomplir et ne plus avoir peur de la solitude (peur d'abandon).. Les enfants tentent de vivre, et grandissent et deviennent des terminator.
l-ideal-de-papa a écrit : N'oublie pas, tu es un acteur qui ne pleure jamais, sinon regarde Terminator 2 aussi souvent que nécessaire... comme il y a chez toi une tendance à réfléchir comme un ordinateur ce rôle te va très bien.
Le problème, c'est qu'on fait vivre un idéal sociétal à travers une apparence de comportement et de physique mais pas SOI souvent resté coincé dans un état de carences sensorielles, carence de joie, d'émotion extrême, est qui est tout seul avec "ses problèmes" et "son chagrin".

Câlins?
Des vrais câlins qui durent, se blottir et se faire du bien, et partager des trucs qui rendent joyeux, avec ceux qui invitent à grandir rassuré de ne pas être collé à maman: les grand frères, papa, des amis... Mais l'idéal sociétal interdit souvent précisément cela "aux grands", de plus ils se font traiter de PD à l'école... etc et toute une vie se fait à renflouer le chagrin, et c'est relativement dur de le faire vieux après être passé à coté de la vie et avoir "compris"..
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
Intérêt plutôt spécial: les câlins!

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29542
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Mon fils a peur de la mort

#9 Message par Tugdual » mercredi 30 septembre 2020 à 9:09

piedsboueux a écrit :
mercredi 30 septembre 2020 à 9:03
Câlins?
Des vrais câlins qui durent, se blottir et se faire du bien, et partager des trucs qui rendent joyeux, avec ceux qui invitent à grandir rassuré de ne pas être collé à maman: les grand frères, papa, des amis... Mais l'idéal sociétal interdit souvent précisément cela "aux grands", de plus ils se font traiter de PD à l'école... etc et toute une vie se fait à renflouer le chagrin, et c'est relativement dur de le faire vieux après être passé à coté de la vie et avoir "compris"..
Nous t'avons déjà dit par le passé, et je vais donc me répéter, que ton expérience personnelle à propos des câlins n'est pas généralisable à tout le monde, pas plus qu'une solution à tous les problèmes qui se posent.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Mylie
Passionné
Messages : 463
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: Mon fils a peur de la mort

#10 Message par Mylie » mercredi 30 septembre 2020 à 13:14

Je ne suis pas diagnostiquée, mais je plussoie sur les câlins: petite je n'aimais pas ça; je les appréciais (et je les apprécie toujours) uniquement quand je les sollicitais (expressément), sinon, je me sens piégée et ça accroit mon malaise. En plus, concernant une peur, le fait de voir un adulte avoir un geste protecteur peut amener à penser qu'il y a bel et bien un danger, ce qui renforce la peur au final.

Pour la peur de la mort, je sais que j'ai aussi eu cette "phase"; déjà petite (mais je dirais comme tous les petits qui découvrent cette notion ?), puis c'est revenu, beaucoup plus fortement et profondément, vers 5/6 ans (et ça je m'en souviens très bien). Je me savais malade, je savais que j'allais mourir, je savais aussi que mes parents pouvaient mourir et ça m'inquiétait. Je sais que j'ai aussi dit à ma mère que je ne voulais plus vivre à cet âge là. Ca me perturbait beaucoup, puis, progressivement, cela m'a amenée à des réflexions métaphysiques assez poussées (et comme mes parents ou mes camarades d'école n'avaient pas de réponse ou ne poussaient pas la réflexion autant que moi quand j'en parlais, j'ai fini par garder ça pour moi). Ces réflexions ne m'ont jamais quittée depuis. Cela m'a aussi fait avoir une réflexion poussée sur la religion, sur ma vision de celle ci (j'étais, à cette époque, dans une école privée et j'avais des cours de catéchisme, mon esprit critique déjà assez présent m'a amenée à avoir des soucis avec l'enseignant ! ^^")

Je ne sais pas quoi te dire pour ton fils, mais en tout cas, me concernant, c'est une période qui m'a construite, et qui participe à faire celle que je suis actuellement. C'était une période difficile, mais ça valait le coup.
Rdv psychiatre 09/20: signes pouvant évoquer un syndrome asperger, bien compensé, nécessité de tests plus poussés.
Réorientation du dossier au CRA - 9 mois d attente annoncé (min: 02 ou 03/2021)

(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Avatar du membre
Tedrainbow
Habitué
Messages : 90
Enregistré le : lundi 24 décembre 2018 à 2:42
Localisation : Québec

Re: Mon fils a peur de la mort

#11 Message par Tedrainbow » mercredi 30 septembre 2020 à 23:10

Moi, je dirais que le mieux est de lui dire, qu'il préférable de faire ces rêve d'avenir aux lieux de penser trop fortement à la mort.
Je sais que se n'es pas facile pour un enfant.
Pourtant il faut comprendre,que le meilleur est d’être avec ces proche et non de pensé à la mort.
Cependant, si cela est très fort rendu plus tard, il est préférable de parlez avec sagesse.
Parce que cette grande question est peut être crucial pour l'être humain.
Trouvez le plaisir de la vie, avant de mourir est ce qui est le mieux dans la vie.
Dison que la mot 'Peur de la Mort', serais le plus grand désespoir des humains en général et il faut croire en nous et de ne pas trop sans faire avec cela.
Vus mon expérience cruel de naissance,je pense que ces mieux de pensé et de vouloir autre chose que celui-ci.
J'espère que qu'il retrouveras le moral.
La mort est dur mais hélas,elle est la seul chose que ont ne peut pas prévoir dans l'avenir.
Un TSA chez saccade a 24 ans..
Crudivorisme en santé biologique sans gluten.
Naissance bébé mort-né respiratoire.
Traumatisme envahisseur, réglé moi même.
Schizophrénie Léger.
Mon seul vrais ami, un Koala en peluche.
1=Koala 2=Loup. 3=Dauphin. 4=Aigle

EnHans
Forcené
Messages : 2254
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Mon fils a peur de la mort

#12 Message par EnHans » vendredi 2 octobre 2020 à 19:13

En visitant la page wiki de Carlo Pedersoli (bud spencer :D je suis en train de me faire quelques uns de ses films), j'ai lu qu'il expliquait ainsi sa vision de la mort : « Non, elle ne me fait pas peur. En tant que catholique, elle est même source de curiosité. La curiosité d'épier ce qu'il y a au-delà, comme l'enfant qui démonte un jouet pour voir comment il fonctionne »
Un enfant diag en 2012

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 948
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Mon fils a peur de la mort

#13 Message par piedsboueux » samedi 3 octobre 2020 à 16:47

Tugdual a écrit :
mercredi 30 septembre 2020 à 9:09
piedsboueux a écrit :
mercredi 30 septembre 2020 à 9:03
Câlins?..
...Ton expérience personnelle à propos des câlins n'est pas généralisable à tout le monde, pas plus qu'une solution à tous les problèmes qui se posent.
Ce n'est pas généralisable à tout le monde mais se répéte quand même chez un pourcentage (une partie de x% de tout le monde), ce n'est pas un cas unique et personnel
bien sur si on les force quelqu'un qui en a pas envie ou qui en a envie mais n'est pas prêt à l'admettre, ça fait pas du bien. Il faut avoir confiance, et avoir compris ou admis (de soi même) que ça manquait pour sentir cette envie.
Tugdual a écrit :
mercredi 30 septembre 2020 à 9:09
Nous t'avons déjà dit par le passé, et je vais donc me répéter, que ton expérience personnelle à propos des câlins n'est pas généralisable à tout le monde, pas plus qu'une solution à tous les problèmes qui se posent.
=traduction===> "arrête de nous gonfler avec ça"
Les câlins, le contact avec aux truies, se trouver sous domination de l'autre dans son emprise physique, attrapé par l'autre, sali, souillé (par sa pâte à peau qui pue, de l'hédiome made in switzerland par Givaudan), contaminé, ça peut faire TRÈS PEUR.

C'est vraiment dommage que ça ne soit pas une solution à TOUS les problèmes qui se posent: sinon il suffirait de faire des câlins aux touristes et cela leur ferait passer l'envie de faire de l'hélicoptère et les oiseaux s'entendraient chanter.
Quoique faire des câlins aux touristes et aller éternuer dans les lieux public pourraient réellement contribuer à réduire le concert d'hélicoptères, peut être que c'est à refaire...
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
Intérêt plutôt spécial: les câlins!

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3390
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Mon fils a peur de la mort

#14 Message par lepton » samedi 3 octobre 2020 à 20:14

Modération (Lepton) : Merci de bien vouloir revenir au sujet d'origine.
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Kail
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : lundi 19 août 2019 à 21:36

Re: Mon fils a peur de la mort

#15 Message par Kail » dimanche 29 novembre 2020 à 16:51

Bonjour,
J'ai une petite fille de 4 ans (suspectée Hpi comme moi et son père) et qui parle de la mort depuis ses 2 ans. Elle angoisse beaucoup sur ce sujet elle aussi. J'ai inventé un "jeu" qui l'avais calmé un moment : j'ai un jeu de GO à la maison et j'ai utilisé les pierres noires et blanches. J'ai formé un humain avec en lui expliquant que quand on meurt, les milliers de cellules qui composent le corps retournent à autre chose et forment... un arbre/ un oiseau.
Comme je peux difficilement à son âge lui expliquer la putréfaction / décomposition des corps j'ai trouvé ce truc là. Elle me demande souvent de lui expliquer à nouveau avec les pierres.

Malheureusement ça n'a marché qu'un temps :lol:

Maintenant je cherche une professionnelle pour l'accompagner dans la région où l'on va déménager :roll:

On avait testé aussi de demander à notre entourage les croyances de chacun. C'était super intéressant de la voir se construire un avis (temporaire) sur la question. Après chez nous le problème est récurant, l'une des figures d'attachement est malade et risque régulièrement sa vie. Donc elle confrontée régulièrement à ce sujet.

Si vous avez d'autres idées en attendant je suis preneuse :)

Bonne soirée !
Tests effectués : HP-TDAH avec suspicion de TSA par les professionnels mais pas envi de lancer un diagnostic.

Répondre