Asperger parent d'asperger anxiété et rentrée en 6ème

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
Lucie77
Nouveau
Messages : 3
Enregistré le : mardi 9 mars 2021 à 17:39

Asperger parent d'asperger anxiété et rentrée en 6ème

#1 Message par Lucie77 » mercredi 17 mars 2021 à 11:12

Bonjour,

Je viens vers vous aujourd'hui en tant que personne autiste asperger mère d'un enfant autiste asperger et qui donc peine à trouver des informations sur "comment aider mon fils, Alexandre, à grandir".
Généralement les articles que je trouve sont adressés à des parents neurotypiques qui n'ont pas les mêmes difficultés dans les interactions sociales que moi.... comment aider son enfant à gérer ses difficultés dans ce domaine quand le simple fait d'aller le chercher à l'école et de l'attendre au milieu de tous ces autres parents est une épreuve ? Quand on sait que je ne suis pas capable d'inviter un copain à lui ou à mes autres enfants à la maison ? Que je supporte extrêmement difficilement les sorties au Parc avec tous ces gens autour de moi ?? Bref... quand maman est sans arrêt dans l'évitement des situations d'interaction sociales, c'est encore moins simple de s'y préparer soi même...
Seulement mon fils arrive en fin de primaire. L'année prochaine, 6ème...
Déjà cela veut dire pour lui : plus d'AVS... a moins d'un miracle... la MDPH nous en fait baver... sauf que sans AVS, Alexandre est physiquement à l'école mais complètement ailleurs psychiquement. Il ne sait pas organiser son cartable. Il n'y pense même pas... et il ne comprends pas toujours les consignes où les cours. Quand il les écoute... bref... nouvel établissement, nouvelle organisation, nouveaux élèves, nouveaux adultes et plus d'AVS. Scolairement parlant je m'attend à une véritable chute...
Relationnellement... actuellement il a des copains. Mais très peu (2 ou 3 sans véritable attachement)... actuellement la plupart des petits caïds de l'école (et il y en a un certain nombre... ) s'amusent à le pousser, l'insulter, le rejeter, le faire tomber et donc pleurer... comment va t-il gérer ses émotions en 6ème ?? Si il se met à pleurer à la moindre bousculade il va se mettre une cible sur le front.

En ce moment je vois bien qu'il ne va pas très bien mais je ne sais pas comment l'aider. Il est très nerveux. Pleure longuement le soir à la moindre contrariété. Il est aussi très très taquin. Très fatigué. Ses petits problèmes d'écholalie reviennent (il répète toutes ses phrases une deuxième fois mais sans le son). Et il passe tout son temps sur l'ordinateur à regarder Titanic (sa grande passion du moment) et toutes vidéos s'y rapportant.
Alors, quand il n'est pas sur son ordinateur, j'essaye de le faire parler. Mais il ne parvient pas a dire vraiment ce qu'il ressent, évidemment... ni de ce qui provoque ce mal être... alors moi je questionne, je cherche, j'analyse tous ses gestes, tous ses actes, toutes les informations qu'il me donne sur sa journée d'école. Et mon anxiété grimpe, grimpe, grimpe.... la sienne aussi certainement par effet de vases communiquants... et elle se rajoute à sa propre anxiété. Parfois même je lui fais prendre conscience que ce qu'il me raconte n'est pas normal (comme le rackete qu'il a subi en janvier par exemple...).... dans ce cas, on lui explique que la situation n'est pas normale et qu'il faut en parler à l'école aux adultes. Mon mari est également intervenu à l'école pour régler le problème. Le problème est qu'ensuite, il voit le mal partout et des petites broutilles de gamins d'école deviennent pour lui des agressions qu'il va dénoncer systématiquement. Ses réactions deviennent alors disproportionnées et à l'école il passe pour celui qui "cri au loup"...
Je me sens impuissante face à sa détresse. Et les conseils des psy qui disent "invitez un copain à la maison ", "organisez des sorties au parc avec d'autre parents" me démoralisent.. j'ai bien essayé la première solution : résultat, il a passé l'après midi avec son copain, parfait... mais il a aussi passé les 10 jours précédents avec une maman rongée par l'angoisse générée par l'idée de cette journée... et donc totalement insupportable et agressive...
La perspective de son entrée en 6ème et de l'entrée dans l'adolescence en général m'inquiète vraiment beaucoup... du coup... évidemment... ça ne va pas l'aider non plus... et ça risque de lui porter préjudice...
Bref... je ne sais pas comment l'aider. Et son père qui n'est pas souvent là ne m'est pas d'une grande aide. Je voudrais réussir à ne plus être si flippée à l'idée de son entrée en 6ème... mais je ne contrôle pas cette anxiété dans laquelle je me sens véritablement empêtrée.
Si vous avez des conseils... des témoignages... je suis preneuse!
Merci. Si ce n'est d'un retour, au moins de m'avoir lu.
Diagnostiquée Asperger au CRA Seine et Eure en juillet 2020 et mère de trois enfants dont un garçon de 10 ans diagnostiqué en 2018 et d'un autre 7 ans TDAH.

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 1711
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: Asperger parent d'asperger anxiété et rentrée en 6ème

#2 Message par Curiouser » mercredi 17 mars 2021 à 18:23

Bonjour Lucie,

Je ne sais pas si cela pourra t'aider concrètement, mais peut-être que des points t'intéresseraient dans cette vidéo sur la parentalité au quotidien en tant que personne autiste (webinaire du GNCRA, vidéo d'1h).
Lucie77 a écrit :
mercredi 17 mars 2021 à 11:12
Relationnellement... actuellement il a des copains. Mais très peu (2 ou 3 sans véritable attachement)... actuellement la plupart des petits caïds de l'école (et il y en a un certain nombre... ) s'amusent à le pousser, l'insulter, le rejeter, le faire tomber et donc pleurer... comment va t-il gérer ses émotions en 6ème ??
Lucie77 a écrit :
mercredi 17 mars 2021 à 11:12
Parfois même je lui fais prendre conscience que ce qu'il me raconte n'est pas normal (comme le rackete qu'il a subi en janvier par exemple...).... dans ce cas, on lui explique que la situation n'est pas normale et qu'il faut en parler à l'école aux adultes. Mon mari est également intervenu à l'école pour régler le problème. Le problème est qu'ensuite, il voit le mal partout et des petites broutilles de gamins d'école deviennent pour lui des agressions qu'il va dénoncer systématiquement. Ses réactions deviennent alors disproportionnées et à l'école il passe pour celui qui "cri au loup"...
Il existe un guide sur l'intimidation pour aider les personnes autistes (notamment enfants et adolescents), très complet ; il faut arriver à s'y repérer mais des éléments dans certaines sections pourraient peut-être aider.

Courage à toi, et à lui...
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Avatar du membre
Jolteon
Fidèle
Messages : 135
Enregistré le : mardi 19 septembre 2017 à 20:13

Re: Asperger parent d'asperger anxiété et rentrée en 6ème

#3 Message par Jolteon » mercredi 17 mars 2021 à 19:02

J'ai vécu énormément de harcèlement scolaire au cours de ma scolarité et le pire a été le collège (harcèlement omniprésent pendant les 4 années de collège, autant moral que physique).
Le pire étant les temps hors-cours (récréations, escaliers...) mais c'est aussi arrivé à plusieurs reprises que je me fasse frapper pendant les cours de sport et insulter pendant les cours ordinaires.
Je n'étais pas diagnostiquée (j'ai eu mon diagnostic tardivement adulte) aujourd'hui certains élèves autistes ont une AVS qui les suits en permanence (assit à côté d'eux en classe, mange avec eux à la cantine...) et des aménagement comme autorisation d'aller à la bibliothèque pendant les récréations. Du coup mon conseil serait de vous faire aider et de vous battre pour une AVS pour votre fils. Ou sinon de le garder à la maison (cours par correspondance...).
Diagnostiquée TSA.

Cardamome
Forcené
Messages : 1127
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Asperger parent d'asperger anxiété et rentrée en 6ème

#4 Message par Cardamome » mercredi 17 mars 2021 à 20:36

Bonsoir

S'il aime lire, j'avais offert à mon fils ce petit roman, juste en fin de primaire.

"Mission collège : une aventure d'Antoine Lebic. Survivre au collège".
Livre de Sophie Dieuaide.

Ensuite rapprochez vous d'une asso locale sur le TSA, pour vous soutenir, que quelqu'un vous accompagne pour la demande d' AESH. Appuyez vous aussi sur des écrits des professionnels qui suivent votre fils, ça aura plus de poids que vous seuls.

Quant à la psy qui conseille d'inviter des copains ou d'initier des sorties au parc :naugty: ce n'est ni impératif pour lui sauf s'il était demandeur...et pas plaisant / difficile pour vous. Aucun intérêt.
Des gens non TSA qui plaquent sur les personnes avec TSA des besoins qu'ils pensent comme évidents, se trompent la plupart du temps.
Il faut y aller doucement. le collège est un rude passage. Il faut le soutenir mais ne culpabilisez pas, je trouve que c'est normal d'être inquiet...ce n'est pas sans raison.
J'espère que vos allez trouver un/des professionnels pour aider votre fils et vous aider à l'aider au mieux.

Insistez pour un AESH individuel.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Répondre