dispense de la LV2 au bac

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
Bulle
Fidèle
Messages : 102
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

dispense de la LV2 au bac

#1 Message par Bulle » vendredi 26 mars 2021 à 16:16

Bonjour,
Mon fils est actuellement en classe de seconde générale.
Nous souhaitons lui faire abandonner la LV2 et donc par conséquent qu' il ne passe pas de LV2 au bac.
Nous venons ( déjà !) de recevoir les demandes d’aménagement pour le bac : nous devons donc "monter" le dossier qui finira au rectorat.
Si j'ai bien compris, c'est le rectorat qui décide et non la MDPH.

Pour le dossier, le PPS, les aménagements qu'il a obtenus pour le brevet et un certificat médical sont demandés. Le dernier PPS date de sa 4ème... A l'ESS de début mars, il a été dit que ce serait bien qu'il abandonne la LV2 pour lui permettre de se concentrer sur l'anglais, je vais donc glisser, même si ce n'est pas demandé, le dernier gevasco.

Je prépare ma visite chez le psychiatre pour le certificat médical( pris au hasard sur doctolib en fonction des disponibilités... d'un coup tout devient urgent...) Son dernier psychiatre est parti en retraite...Je ne pense pas que ce nouveau psychiatre soit particulièrement formé au TSA, je souhaite juste qu'il me remplisse le certificat médical en détaillant les difficultés de mon fils pour que le dossier passe...

Alors voilà, j'ai besoin d'un peu d'aide pour lister les difficultés d'une personne tsa à apprendre une langue étrangère. J'ai fait un petit tour sur la toile et je m'aperçois qu'en fait, les personnes autistes ont souvent plus de facilité à apprendre une langue étrangères que les NT :wink: , je manque d'arguments :(

La dispense de LV2 est accordée souvent aux enfants dyslexiques et on en comprend facilement les raisons. Pour mon fils TSA,
voici ce à quoi je pense :
( déjà, il n'a que des caisses en allemand mais ça je ne pourrai pas le dire comme ça...)
- journée épuisante, besoin d'un allégement d'emploi du temps et de la quantité de travail à la maison
- difficultés globales en langues vivantes : besoin de se concentrer sur la LV1 ( l'anglais) pour maîtriser au moins une langue.( il n'est pas bon non plus en anglais, cela lui dégagerait du temps pour mieux travailler l'anglais)
- difficultés de communication qui l'handicape en cours ( ne participe pas aux échanges, difficultés à suivre un cours oral avec de nombreux échanges).
- a déjà eu du mal à apprendre le français ( nombreux cours d'orthophonie en primaire pour la lecture et l’orthographe).

... et là je sèche.

Je fais donc appel à vos connaissances pour relier les tsa à des difficultés d'apprentissage de deux langues étrangères...

En écrivant ce message, je finis par me demander si on est légitime à demander l'abandon de la lv2.
Il traîne vraiment l'allemand comme un boulet et je suis incapable de l'aider. Je ne me vois pas écrire " maman et papa reprennent tous les cours avec lui à la maison mais ne peuvent plus suivre en allemand..., donc il coule en allemand", ce qui est pourtant la vérité :(

Merci pour votre aide.
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

Cardamome
Forcené
Messages : 1127
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: dispense de la LV2 au bac

#2 Message par Cardamome » vendredi 26 mars 2021 à 18:51

Bulle a écrit :
vendredi 26 mars 2021 à 16:16
Si j'ai bien compris, c'est le rectorat qui décide et non la MDPH.
oui, mais dans la réalité cela diffère selon les départements...le Rectorat s'appuie parfois sur l'avis d'un médecin Education Nationale ou décide seul! Dans mon département il n'y a pas si longtemps le dossier déposé au Rectorat, repartait au niveau du médecin de la DSDEN et dans les départements voisins, transitait via la MDPH avant de remonter au Rectorat :crazy:

En principe, ils se basent sur les aménagements déjà en place et surtout sur ceux obtenus pour le DNB.
ça se corse quand on sort de la liste classique, il est pourtant possible d'opter pour "autre demande" mais dans la réalité, ils sont très vite dépassés quand on ose cocher et détailler autre chose...
Pour le dossier, le PPS, les aménagements qu'il a obtenus pour le brevet et un certificat médical sont demandés. Le dernier PPS date de sa 4ème... A l'ESS de début mars, il a été dit que ce serait bien qu'il abandonne la LV2 pour lui permettre de se concentrer sur l'anglais, je vais donc glisser, même si ce n'est pas demandé, le dernier gevasco.
Gévasco qui n'a "aucune valeur" bien que l'administration aime à semer la confusion; en effet il s'agit simplement d'un recueil parfois d'un listing d'aménagement soit en place soit qui seraient utiles mais en aucun cas cela est "validé" par la MDPH qui elle s'appuie sur le Gévasco pour rédiger un PPS. Lequel est donc officiellement le document reconnu et réclamé.

A noter, que votre fils étant en seconde, le PPS datant de la 4° est "caduc" puisque :
Le PPS est révisé à chaque changement de cycle ou d'orientation scolaire.
Par ailleurs, il doit être réévalué si l'équipe éducative de l'établissement constate que les besoins de votre enfant ont évolué. Dans ce cas, l'équipe éducative rédige un compte-rendu qui doit être signé par vous-même.

(https://www.service-public.fr/particuli ... its/F33865)

votre fils a quitté le collège pour le lycée c'est une raison bien valable pour réclamer un PPS "à jour".
Lorsque vous écrivez que
A l'ESS de début mars, il a été dit que ce serait bien qu'il abandonne la LV2 pour lui permettre de se concentrer sur l'anglais, je vais donc glisser, même si ce n'est pas demandé, le dernier gevasco.
qui a dit? c'est toujours intéressant surtout si ça vient d'une tierce personne que vous ça appuierait votre demande pour le dossier (est-ce le professeur? un des professionnels qui suit votre fils? l'enseignant référent?)
il aurait fallu que ce soit écrit...et donc une fois que cela figure sur le Gévasco...demander évidemment un nouveau PPS à jour avec cette mention...le Rectorat ne devrait pas créer de problème.
Tout en sachant que la MDPH ne décide pas des dispenses de cours.
En gros, le Rectorat ira dans le sens de ce qui est écrit sur le PPS, et en principe de ce qui est déjà mis en place...d'où l’intérêt comme vous le faites, de prévoir la demande d'aménagement, en faisant en sorte qu'ils soient déjà en place depuis au moins le début du lycée si ce n'est avant...
Alors voilà, j'ai besoin d'un peu d'aide pour lister les difficultés d'une personne tsa à apprendre une langue étrangère. J'ai fait un petit tour sur la toile et je m'aperçois qu'en fait, les personnes autistes ont souvent plus de facilité à apprendre une langue étrangères que les NT :wink: , je manque d'arguments :(

La dispense de LV2 est accordée souvent aux enfants dyslexiques et on en comprend facilement les raisons. Pour mon fils TSA,
voici ce à quoi je pense :
( déjà, il n'a que des caisses en allemand mais ça je ne pourrai pas le dire comme ça...)
- journée épuisante, besoin d'un allégement d'emploi du temps et de la quantité de travail à la maison
- difficultés globales en langues vivantes : besoin de se concentrer sur la LV1 ( l'anglais) pour maîtriser au moins une langue.( il n'est pas bon non plus en anglais, cela lui dégagerait du temps pour mieux travailler l'anglais)
- difficultés de communication qui l'handicape en cours ( ne participe pas aux échanges, difficultés à suivre un cours oral avec de nombreux échanges).
- a déjà eu du mal à apprendre le français ( nombreux cours d'orthophonie en primaire pour la lecture et l’orthographe).

... et là je sèche.

Je fais donc appel à vos connaissances pour relier les tsa à des difficultés d'apprentissage de deux langues étrangères...

En écrivant ce message, je finis par me demander si on est légitime à demander l'abandon de la lv2.
Il traîne vraiment l'allemand comme un boulet et je suis incapable de l'aider. Je ne me vois pas écrire " maman et papa reprennent tous les cours avec lui à la maison mais ne peuvent plus suivre en allemand..., donc il coule en allemand", ce qui est pourtant la vérité :(

Merci pour votre aide.
je ne peux pas vous aider précisément car mon fils TSA n'a pas de difficultés par rapport aux langues mais je pense que la piste argumentaire de la fatigabilité, de la difficulté de cumuler deux langues, des difficultés de communication notamment à l'oral, est tout à fait recevable.
Je vous conseille de nouveau de trouver appui auprès de tierce personne: si le Gévasco comporte mention d'abandonner la LV2 (et ne tarder pas à ce que ce soit concret = il arrête vraiment la LV2, car le Rectorat pourrait vous dire il en fait depuis la 5°, il peut poursuivre encore...), et si un professionnel qui le suit peut aussi appuyer ça aura plus de poids que votre argument seul.
Insistez bien sur les attentes croissantes au lycée et que si au collège, "ça passait" encore, ça devient trop compliqué pour lui de tout mener de front...et vous avez aussi en tant que famille de plus en plus de mal à l'épauler. Ne détaillez peut-être pas que vous ne pouvez plus suivre en allemand, car peut-être on va vous répondre que vous ne suivrez bientôt plus dans d'autres matières (même si ce n'est peut-être pas votre cas!) et que ça n'est pas une raison suffisante.

Si vous avez entendu ce conseil qu'il abandonne ou si quand vous en avez parlé, les gens ont abondé dans votre sens, il n'y a pas de raison de vous sentir illégitimes dans votre demande. Ne culpabilisez pas.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Bulle
Fidèle
Messages : 102
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

Re: dispense de la LV2 au bac

#3 Message par Bulle » samedi 27 mars 2021 à 11:19

Bonjour,
Et merci pour votre réponse détaillée.
Je viens de relire le pps. Il date effectivement de 2019 ( classe de 4ème) mais les préconisations sont valables jusqu'en 2023 ( donc fin du lycée).
Il n'est effectivement pas "à jour", la situation de mon fils ayant changé. Mais je pense qu'il est trop tard pour en demander un nouveau pour les épreuve du bac : je me suis fait piéger par le temps...Je ne pensais pas qu'on nous demanderait si vite un dossier d’aménagement pour le bac( à rendre pour mi mai).
Les aménagements pour le brevet ( qu'il n'a finalement pas passé à cause du covid) étaient "lourds" : 1/3 temps pour oral et écrit, dictée aménagée et assistance d'un aesh. Le PPs est bien complet aussi. En mixant les deux, on peut voir les difficultés à l'oral et à l'écrit, ce qui va dans le sens, à priori de l'abandon d'une langue...
Il demande l'an prochain, une première sti2D, donc s'il poursuit par exemple en iut ou bts , l'abandon de l'allemand ne devrait pas le pénaliser dans son dossier scolaire ( il ne demande pas à faire des études littéraires ou dans l'international...).

L'abandon de la lv2 nous a été conseillée par une prof " référente pour les élèves handicapées" de son lycée : une prof extra que je contacte en cas de problèmes. Son propre fils est en seconde et demande aussi l'abandon de la lv2 cette année. Le pire ( et je m'en veux), c'est qu'elle nous a parlé de cette possibilité d'abandonné la lv2 pour la première dès le mois de septembre. Mais dans mon esprit, il passait l'allemand au bac en terminale, pas dès la première :innocent: . Je me suis faite avoir par le nouveau bac...

Votre message m'a fait réaliser que je peux demander aussi une lettre du neuropsy du sessad qui l'a suivi jusqu'à cette année. Cette lettre peut avoir du poids.

Dans l'idéal( ce que nous a conseillé de faire cette prof), j'aurais du demander la dispense de cours, puis dans un deuxième temps la dispense d'examen. Le rdv chez le psychiatre est dans 15 jours. Je vais envoyer un premier courrier au rectorat dans 15 jours pour une dispense de cours, puis pour mi mai, je ferai suivre la demande de dispense d’examen. Un peu moins d'un mois entre les deux courriers..mais tant pis c'est comme ça.

Reste à le faire progresser en anglais ;)
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

Avatar du membre
Jolteon
Fidèle
Messages : 135
Enregistré le : mardi 19 septembre 2017 à 20:13

Re: dispense de la LV2 au bac

#4 Message par Jolteon » samedi 27 mars 2021 à 12:21

Bulle a écrit :
samedi 27 mars 2021 à 11:19
Reste à le faire progresser en anglais ;)
Spoiler : 
Est ce qu'il utilise l'anglais dans sa vie quotidienne, pour ses loisirs etc? C'est surtout ça qui fait progresser.

-Au lieu de regarder une série anglophone doublée en français la regarder en anglais avec sous-titres anglais ou anglais sans sous-titre
-S'il regarde des contenus étranger sous-titré en français par exemple animé japonais sous-titré en français les regarder avec sous-titre anglais
-S'il aime lire, commencer à lire en anglais (des choses faciles et qui l'intéressent)
-Regarder des vidéos sur internet sur ses centres d'intérêt en anglais/ faire des recherches internet sur ses centres d'intérêt en anglais
-S'il joue à des jeux vidéos et qu'il peut choisir la langue sélectionner anglais
-etc..

(Il s'agit pas de rajouter en anglais des choses qu'il ne faisait pas et n'a pas envie de faire mais de prendre les choses qu'il faisait déjà et aime faire en français et qu'il les fasse en anglais.)

Si on lui demande en cours d'anglais de mémoriser des listes de vocabulaire/verbes irréguliers et qu'il a du mal je conseille le logiciel Anki.
Diagnostiquée TSA.

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 1709
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: dispense de la LV2 au bac

#5 Message par Curiouser » samedi 27 mars 2021 à 13:26

Jolteon a écrit :
samedi 27 mars 2021 à 12:21
Bulle a écrit :
samedi 27 mars 2021 à 11:19
Reste à le faire progresser en anglais ;)
Spoiler : 
Est ce qu'il utilise l'anglais dans sa vie quotidienne, pour ses loisirs etc? C'est surtout ça qui fait progresser.

-Au lieu de regarder une série anglophone doublée en français la regarder en anglais avec sous-titres anglais ou anglais sans sous-titre
-S'il regarde des contenus étranger sous-titré en français par exemple animé japonais sous-titré en français les regarder avec sous-titre anglais
-S'il aime lire, commencer à lire en anglais (des choses faciles et qui l'intéressent)
-Regarder des vidéos sur internet sur ses centres d'intérêt en anglais/ faire des recherches internet sur ses centres d'intérêt en anglais
-S'il joue à des jeux vidéos et qu'il peut choisir la langue sélectionner anglais
-etc..

(Il s'agit pas de rajouter en anglais des choses qu'il ne faisait pas et n'a pas envie de faire mais de prendre les choses qu'il faisait déjà et aime faire en français et qu'il les fasse en anglais.)

Si on lui demande en cours d'anglais de mémoriser des listes de vocabulaire/verbes irréguliers et qu'il a du mal je conseille le logiciel Anki.
+1 avec les conseils et remarques de Jolteon.
Spoiler : 
Je conseillerais également Memrise pour le vocabulaire - il y a aussi Duolingo, que certains membres du forum utilisent, mais je n'ai jamais testé pour ma part.
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Cardamome
Forcené
Messages : 1127
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: dispense de la LV2 au bac

#6 Message par Cardamome » samedi 27 mars 2021 à 18:25

Pour l'anglais s'il aime lire, il y a la collection de romans tip tongue.
https://www.syros.fr/univers/collection-tip-tongue/
Il y a le MP3 livre audio avec chaque titre.
Les romans Tip Tongue passent progressivement en anglais (ou en allemand, en espagnol) et font vivre au lecteur, à la lectrice, un véritable voyage linguistique en immersion.
Il y a plusieurs niveaux de langue.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Nerya
Régulier
Messages : 38
Enregistré le : mardi 11 février 2020 à 16:52

Re: dispense de la LV2 au bac

#7 Message par Nerya » dimanche 28 mars 2021 à 10:23

Bonjour,

Je pense qu'il faut simplement expliquer la demande d'abandon de la LV2 par les vraies raisons qui motivent cet abandon.

Si ça a été conseillé par le professeur ressources, reprendre les arguments de ce professeur ressources.

Si les raisons qui motivent la demande sont recevables, l'aménagement sera accepté. Sinon, il sera refusé.

Si c'est juste pour convenance personnelle, il est normal que ce soit refusé. Ne pas oublier que beaucoup d'étudiants ont des difficultés dans une matière ou une autre, handicap ou non, et que tous n'abandonnent pas les matières qui leurs sont difficiles. Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne.

Par ailleurs, ne vous en faites pas trop pour la dead line. J'ai fais très récemment un courrier de demande d'aménagement pour un jeune adulte en terminale, vis-à-vis du contrôle continu utilisé pour le bac 2021. Les dead line doivent être tenues dans la mesure du possible, mais dans des situations exceptionnelles, elles ne sont pas opposées de principe.

Bon courage à vous et votre fils !

Nerya
Professionnelle de santé et chercheuse dans le domaine des troubles du neurodéveloppement

Bulle
Fidèle
Messages : 102
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

Re: dispense de la LV2 au bac

#8 Message par Bulle » dimanche 28 mars 2021 à 19:34

Merci à tous pour vos réponses et conseils.
Pour l'anglais, j'ai aussi fait appel à un prof particulier. J'ai davantage le niveau pour suivre ce qu'ils font en anglais mais j'avoue que déléguer un peu fait du bien ;).

Je comprends Neyra ce que vous dites et je suis bien d'accord qu'on ne demande pas une dispense au bac pour convenance personnelle, juste parcequ'on a des difficultés.
L'argument de la fatigabilité et des problèmes de communication sont recevables pour un jeune autiste.
Mais je sens bien qu'au niveau neuro, il est depuis toujours en difficulté sur l'apprentissage des langues, sans que cela apparaisse dans son diagnostic : il a fait des années d'orthophonie à l'école primaire. Je pensais vraiment qu'il était dyslexique et dysorthographique à l'époque.
Mais ce n'est pas ça car maintenant il lit bien. Par contre, c'est toujours compliqué en orthographe. Je viens de jeter un œil sur sa disserte et il a écrit "le compte de Cendrillon" :crazy: . Ses difficultés sont globales et plusieurs sphères sont touchées. Mais je manque d'arguments car officiellement, il n'est pas dys...

Merci à tous :D
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

Cardamome
Forcené
Messages : 1127
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: dispense de la LV2 au bac

#9 Message par Cardamome » dimanche 28 mars 2021 à 19:38

Nerya a écrit :
dimanche 28 mars 2021 à 10:23
Si les raisons qui motivent la demande sont recevables, l'aménagement sera accepté. Sinon, il sera refusé.
voici là une vision un petit peu naïve :?
dans le meilleur des mondes, oui, vous auriez raison...
mais dans un monde où infirmière scolaire, médecin scolaire, enseignant référent et autre professionnel de l'EN ont tendance dans leur grande majorité, à faire un malheureux amalgame "résultat scolaire pas catastrophique" avec "pas de besoin, pas de handicap, aucun aménagement", il faut avoir un dossier bien structuré mais aussi parfois devoir se battre pour obtenir un aménagement, un AESH et que sais-je encore.
Spoiler : 
Pour avoir entendu "si c'est pour passer de 14 à 16 de moyenne, l'ordinateur pourquoi pas" alors que l'élève dysgraphique, en fin de 4° commençait à vraiment être pénalisé tant dans la recopie des cours à la main, que pour la production d'écrit...
ou bien "il a un an d'avance, pas besoin d'AESH" :crazy: :naugty: (laquelle était préconisée par la psychiatre du CRA pour aider au lien social! et non pour les apprentissages en classe)
alors les aménagements, il faut parfois aussi insister lourdement pour les obtenir, car les professionnels ne voient pas / ne comprennent pas le cout plus ou moins caché de la compensation pour tenter d'y arriver quand même...(beaux meltdowns à partir du second trimestre car à force de tirer sur la corde...elle se rompt!).
bien souvent les personnes qui décident de l'octroi des aides, sont un peu à coté de la plaque quand il s'agit de handicap "peu visible", surtout quand l'élève a bien 2 bras, 2 jambes et aucune déficience intellectuelle.
Spoiler : 
pour info, j'ai demandé un aménagement, "appuyée" par (= tous étaient unanimes sur le problème soulevé et ont évoqué des pistes pour y remédier) les professionnels qui suivent mon fils, le proviseur adjoint, l'AESH, tous les témoignages allaient bien dans le sens du besoin ... et il n'a pas été octroyé car c'était une demande "autre" il y a une ligne dans le dossier, qui perturbe beaucoup le Rectorat dont nous dépendons puisqu'en fait, ils sont surpris quand on ose la remplir, et refusent! un responsable de la cellule handicap école m'avait pourtant expliqué à quoi sert cette ligne et que cela ne doit pas être systématiquement refusé, sous réserve bien entendu, de la faisabilité de la chose! les raisons de la demande étaient recevables mais rien n'est proposé pour y pallier...tant pis, on croisera les doigts pour qu'il ne soit pas confronté au problème lors des épreuves :roll: !
Si c'est juste pour convenance personnelle, il est normal que ce soit refusé. Ne pas oublier que beaucoup d'étudiants ont des difficultés dans une matière ou une autre, handicap ou non, et que tous n'abandonnent pas les matières qui leurs sont difficiles. Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne.
pensez-vous que la majorité des familles qui se lance dans la constitution d'un dossier de demande d'aménagement, le fait pour profiter du système? et par "convenance personnelle"?

si la fin du message de Bulle vous donne cette impression, au contraire j'y vois la réalité concrète de l'usure de la famille, aidante familiale, sur qui pèse cette charge mentale terrible...
à force de devoir pallier à tout, pour que cahincaha ça se passe "à peu près bien " on a le droit de vouloir que ça se passe mieux et que l'élève y soit aidé par des aménagements qui seront différents selon les handicaps et les individus.
Ne pas comparer avec les étudiants qui ont des difficultés dans une matière ou une autre et qui n'abandonnent pas, même si ça leur est difficile. C'est une vision trop simpliste, et c'est blessant quand vous devez sans cesse justifier voire juste "oser" demander une piste pour soulager l'élève.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Nerya
Régulier
Messages : 38
Enregistré le : mardi 11 février 2020 à 16:52

Re: dispense de la LV2 au bac

#10 Message par Nerya » lundi 29 mars 2021 à 8:24

Cardamome a écrit :
dimanche 28 mars 2021 à 19:38
voici là une vision un petit peu naïve :?
dans le meilleur des mondes, oui, vous auriez raison...
mais dans un monde où infirmière scolaire, médecin scolaire, enseignant référent et autre professionnel de l'EN ont tendance dans leur grande majorité, à faire un malheureux amalgame "résultat scolaire pas catastrophique" avec "pas de besoin, pas de handicap, aucun aménagement", il faut avoir un dossier bien structuré mais aussi parfois devoir se battre pour obtenir un aménagement, un AESH et que sais-je encore.
Eh bien non, ça n'est pas une vision naïve, cela correspond à la réalité des choses. Les professionnels de l'éducation nationale, dont ce n'est pas le travail, on effectivement souvent des difficultés à comprendre celles des enfants dont le handicap n'est pas physique.
A l'inverse, les enseignants référents, les médecins de l'EN qui étudient les demandes d'aménagement pour les examens (ce que ne font pas les médecins de l'éducation nationale de secteur) et les professionnels de la MDPH sont tout à faits enclins à essayer de comprendre et à accorder les aménagements qui sont justifiés, y compris lorsque le lien avec le handicap déclaré de l'enfant n'est pas évident.
D'où l'intérêt d'expliquer de manière très explicite ce qui engendre la difficulté pour laquelle on demande un aménagement pour l'enfant.
Cardamome a écrit :
dimanche 28 mars 2021 à 19:38
pensez-vous que la majorité des familles qui se lance dans la constitution d'un dossier de demande d'aménagement, le fait pour profiter du système? et par "convenance personnelle"?

C'est une vision trop simpliste, et c'est blessant quand vous devez sans cesse justifier voire juste "oser" demander une piste pour soulager l'élève.
Je ne pense pas que la majorité des familles se lancent dans une demande d'aménagement pour profiter du système. En revanche, un nombre important de familles cherche à profiter du système, à côté de demandes qui sont elles justifiées.
Il y a ainsi des demandes de tiers temps abusives, des demandes d'ordinateur abusives, des demandes d'AESH abusives voire contre-productives ...
En dehors des aménagements scolaires, il y a de nombreuses demandes de complément d'AEEH abusives +++ (voire des demandes de PCH, pour lesquelles la MDPH est heureusement beaucoup plus regardantes et qui sont donc refusées lorsqu'elles ne sont pas justifiées).
Je comprends que cela vous déplaise de lire ceci, mais c'est la réalité des choses.

Cela n'empêche que lorsqu'une demande est justifiée, il faut bien évidemment la formuler. Je n'ai jamais vu la MDPH rejeter une demande justifiée, en dehors de raisons administratives (ex : GEVA-Sco non joint au dossier pour une demande d'aménagement scolaire, ou demande formulée dans le certificat médical mais omise dans la partie du dossier remplie par les parents). Dans de tels cas, un recours avec les pièces complémentaires du dossier ou un courrier des parents rectifiant la demande omise a toujours permis d'obtenir l'accord de la CDAPH pour la demande concernée.
Professionnelle de santé et chercheuse dans le domaine des troubles du neurodéveloppement

Cardamome
Forcené
Messages : 1127
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: dispense de la LV2 au bac

#11 Message par Cardamome » mardi 30 mars 2021 à 19:25

Spoiler : 
Votre réalité sans doute...
:lol:
Très théorique et qui s'y elle existait ainsi par chez moi, me simplifierait la vie à un point...
Ne m'expliquez pas comment justifier une demande d'aménagement...
Pour info le rectorat n'a pas accordé une demande pourtant clairement en lien avec le handicap de mon fils, vraiment bien formulée et argumentée via des professionnels, l'AESH, etc...
Juste simplement parce qu'ils ne savent pas quoi y répondre... Des solutions existent en parallèle pour le même genre de problème soulevé, pour les séries technologiques ... Mais en série générale, rien d'équivalent.
" il aurait mieux valu qu'il choisisse une autre voie, qui n'aurait pas nécessité d'aménagement " m'a t'on glissé :crazy: :lol: alors vos propos me font rêver.
Et notre MDPH refusait purement la présence d'une AESH pourtant préconisée par la psychiatre du CRA, pour la relation aux autres... Au motif que mon fils ayant un an d'avance, n'avait pas besoin d un AESH. J'ai mis un peu de temps à comprendre le lien de cause à effet :lol: :crazy:

Quant aux abus... à ma modeste échelle, sur un établissement scolaire de 2300 lycéens, 7 AESH équivalent temps complet et une toute petite poignée d'élèves avec ordi...
On doit vivre dans un coin exceptionnel...
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Répondre