La puberté, l'arrivée des règles

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28301
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#16 Message par freeshost » vendredi 5 décembre 2014 à 12:47

Dans quelques générations, on s'y sera habitué. :mrgreen:

C'est comme pour les crevettes et les vers : actuellement, beaucoup de personnes se sont habituées à manger des crevettes, mais pas encore beaucoup à manger des vers. :) [L'expression "tirer les vers du nez" est promise à un nouvel avenir reluisant. :lol: ]
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4901
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#17 Message par meï » vendredi 5 décembre 2014 à 13:28

moi je vois passer regulièrement de la pub pour la cup, l y en avait aussi chez ma sage femme gynéco , etc.je crois que ça se généralise petit à petit.mais en fefet ç'est encore un peu confidentiel..cepdt je lui voit un avenir certain.....

il fait ire que les producteur de tampons et autres serviettes, ont un pouvoir economique bien puissant par rapport...c'est comme pour les couches lavables qui se font écraser par les gros fabricants de couches !! (bon la comparaison est peut être mal choisie :mryellow: )jusqu'à sortir des etudes à la con disant que els couches lavables sont moins bonnes pr la peau à cause des risques de dermites...on sait très bien qu'en lavable un enfant doit être changé régulièrement! evidemment quand on produit des couches dont on se vante qu'elles absorbent jusqu'à 10 h.!..comment voulez vous que ls gens aient l'habitude saine de changer regulièrement? bref je suis HS mais toujours en colère pour tous ces trucs là..)
Mais c'est le même principe, quand on trouve mieux et bien moins polluant ou moins mauvais pour la santé, les gros sous ont le dessus pour "étouffer" tout ça;.. :roll:
Maman 1973 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 4 enfants (tsa, hpi, trans.)
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#18 Message par belzebuth23 » mercredi 10 décembre 2014 à 20:54

J'ai été totalement terrorisée par les règles pendant 15 ans! c'est un peu moins angoissant depuis quelques années heureusement mais ça reste stressant quand même :/
Je n'ai jamais parlé de ça avec ma mère ni avec personne, j'étais totalement fermée pour en parler et poser la moindre question à quiconque. Du coup c'est arrivé par surprise, donc l'angoisse était immense et les moyens de faire face à ces désagréments ne m'ont jamais été expliqués (je n'ai jamais rien demandé et ai tjs refusé totalement d'aborder le sujet). Du coup panique à chaque fois, méconnaissance, peur de me tâcher, peur que ça se voit...
Même quand c'est arrivé à ma soeur (plus jeune) je n'ai pas osé lui demander de conseils, d'explications... Pourtant elle était renseignée car elle en avait parlé avec ma mère.
C'est depuis quelques temps que j'ai appris à mieux connaître le mécanisme, comment utiliser un tampon (étape hyper compliquée, périlleuse, seule, à la découverte de mon corps et faire des essais d'insertion........) que j'ai été rassurée de voir qu'il n'y a aucun risque de fuite si on en change souvent, j'ai compris la périodicité de retour des règles chez moi... bref des infos techniques et pratiques qui m'ont permis aujourd'hui de ne plus avoir autant peur.
Je n'ai en revanche jamais osé aborder la question avec personne (médecin, mère), cela sera la prochaine étape de cette difficile expérience.....

itrema
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : jeudi 15 mai 2014 à 15:49

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#19 Message par itrema » mardi 24 février 2015 à 16:41

A la lecture du post je suis assez étonnée, des fuites ça arrive très souvent, j'ai des règles très abondantes et ma fille dyspraxique (ou presque) risque de mettre à peu près la serviette (elle a pas encore l'âge d'avoir ses règles mais j'appréhende un peu) donc je ne trouve pas que ce soit une angoisse mais une réalité !

Ca fuite devant ou derrière presque à chaque fois, parfois sur le côté. Je trouve que la solution c'est de mettre un pantalon noir et une tunique pour cacher d'éventuelles fuites. Mais il faut tenir compte des règles abondantes ce n'est pas si rare.

Avatar du membre
ClaraO
Adepte
Messages : 270
Enregistré le : lundi 9 février 2015 à 10:29

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#20 Message par ClaraO » mardi 24 février 2015 à 18:29

itrema a écrit :A la lecture du post je suis assez étonnée, des fuites ça arrive très souvent, j'ai des règles très abondantes et ma fille dyspraxique (ou presque) risque de mettre à peu près la serviette (elle a pas encore l'âge d'avoir ses règles mais j'appréhende un peu) donc je ne trouve pas que ce soit une angoisse mais une réalité !

Ca fuite devant ou derrière presque à chaque fois, parfois sur le côté. Je trouve que la solution c'est de mettre un pantalon noir et une tunique pour cacher d'éventuelles fuites. Mais il faut tenir compte des règles abondantes ce n'est pas si rare.
Je confirme, je suis dans le même cas et à l'adolescence c'était une grosse angoisse surtout que c'est arrivé tres tôt par chez moi... Je perds tellement de sang en trois jours de temps que si je ne fais gaffe à manger plus et a avoir un apport de fer maximal je me retrouve en anémie... :crazy:

Du coup je ne mets que des bandes périodiques special nuit, plus résistantes et surtout plus larges. Mais le premier jour je dois en changer toutes les heures, maxi toutes les deux heures, lol.
pré-diagnostiquée Aspie en 2012 à l'âge de 30 ans - pas trop envie de faire confirmer le diag par le CRA mais ça pourrait changer...

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 918
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#21 Message par cléa » samedi 28 septembre 2019 à 20:26

Bonjour, je n'ai pas ouvert de nouveau sujet vu que le cycle menstruel à déjà été abordé ici.

J'en ai parlé avec ma fille depuis qu'elle à 8 ans au cas ou elle serait réglée en avance.

Elle a bien compris le cycle et m'en reparle rarement, mais comme elle est facilement stressée par de petits désagréments et déteste le sang, je l'imagine mal gérer les règles, et surtout savoir quand elle devra se changer (déjà qu'elle ne perçoit pas à temps quand aller aux toilettes)

Vu qu'elle n'a pas de signes marqués de développement, je n'en ai pas encore parlé avec un médecin.

D'un côté, voir du sang la met en colère mais d'un autre, si elle se coupe, elle joue à faire des tâches de sang sur un papier, une compresse, le goûte même..Comme un tic, mais bon, ça fait penser que sa perception du sang évolue.

Je me suis demandée s'il était possible de voir avec un médecin s'il serait d'accord de stopper les règles avec la pilule en continu ou autre moyen.
D'un côté, je suis contre les médicaments à moins d'être malade mais il me semble que l'avantage peut-être plus fort que l'inconvénient.

Je ne sais pas à qui m'adresser : médecin généraliste, gynécologue ou s'il faut consulter un psychiatre vu qu'elle est autiste.
Je crains aussi que cette demande soit mal perçue. (surmédication) surtout que l'idée vient de moi et non d'un spécialiste.

Et d'un côté je me dis que la plupart des filles atypiques se sont et doivent se débrouiller avec!

En accord avec la perception que Rudy Simone à des règles, qui ne sont pas vécues comme l'entrée dans la vie de femme comme perçues par la plupart des filles neuro typiques.

La cup aurai été l'idéal mais vu que Linda supporte avec stress un otoscope ou du matériel de soins dentaire, je l'imagine mal avec cette cup.

L'idée de rester à la maison les jours de règles est logique mais je crains que ça devienne une habitude.

Bien aussi celle du pantalon + tunique noire qui évitera des situations sociales peu commodes!

Une simple journée est déjà compliquée. Alors avec les règles en plus..
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Léonne
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : samedi 28 septembre 2019 à 2:39
Localisation : Laurentides, Québec

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#22 Message par Léonne » samedi 28 septembre 2019 à 22:15

Et bien justement ! Ça vient d’Arriver ici !
Ma fille était déjà très angoissée à l’idée de changer d’école (passage du primaire au secondaire, je ne connais pas l’équivalent en Europe... :crazy: ).
De plus, l’école avait organisé une journée kayak en guise d’activité afin que les jeunes fassent connaissance (ma fille est très, mais très malhabile, n’a jamais été capable de faire du vélo et déteste tout ce qui s’apparente à de l’activité physique). Et la veille de cette journée d’activité, le soir elle me dit : « Maman je ne sais pas ce qui se passe mais aujourd’hui, il y avait quelque chose de bizarre dans ma culotte, c’était brun quand je m’essuyais devant ! »

Je lui ai donc expliqué qu’il s’agissait de ses règles qui débutaient mais elle ne me croyait pas puisque ce n’était pas « rouge comme du sang »...

Mais elle est tout de même allée faire son activité et elle n’a pas trop saigné, juste du « spotting » et tout s’est bien passé.
J’étais soulagée pour elle que ça ne débute pas en grand pour sa première fois !
Mère d’un garçon de 11 ans et d’un fille de 12 ans, TSA (Asperger)

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10921
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#23 Message par Lilette » samedi 28 septembre 2019 à 22:34

Mais déjà elle a quel âge?
Est-elle déjà réglée ou pas?
Si non, j'attendais quand même que cela se soit stabilisé avant d'interférer avec des hormones.
Même si perso je rêve de pouvoir me débarasser de cette galère innomable, je ne suis pas sûre que ce soit très bon dès le début de tout détraquer.
Évidemment oui, c'est la galère, j'ai horreur de cette période, mes sensations sont découplées, sensoriellement, mais malheureusement ni cup ni autres tampons pr moi, mm si ça me faciliterait un peu la vie, pas de pénétration tout court toute façon, bref.
Et même si j'en rêve Bassi, pas de pilule pour stopper les règles non plus, suite à antécédents familiaux, la gynécologue m'a fortement déconseillé de continuer à prendre n'importe quelle pilule que ce soit.

Je ne sais pas à qui tu pourrais t'a dresser, peut-être oui à, un/e Gynéco, sans elle peut-être au début, suivant son âge, et/ou en choisissant un/e ouvert/e d'esprit, doux compréhensif/ve, car crois moi, les violenves médicales à 12 ans par ex (pr mon cas) ça te marque à vie.
Et quand. il te faut attendre quasi 40 ans pour voir une gynécologue effarée que ses confrères/soeurs m'aient forcé.e alors que pour elle c'est inenvisageable, ça fait mal...
TSA.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#24 Message par hazufel » samedi 28 septembre 2019 à 22:38

cléa a écrit :
samedi 28 septembre 2019 à 20:26
Je me suis demandée s'il était possible de voir avec un médecin s'il serait d'accord de stopper les règles avec la pilule en continu ou autre moyen.
D'un côté, je suis contre les médicaments à moins d'être malade mais il me semble que l'avantage peut-être plus fort que l'inconvénient.
Je ne trouve pas qu’il s’agisse d’une bonne idée, à moins que votre fille soit phobique du sang, ce qui ne semble pas être le cas.
D’une part il s’agit d’un processus naturel qui doit être expliqué et qui permet aussi de « s’approprier / reconnaitre » son corps et ensuite tout traitement hormonal n’est pas anodin, ni en pleine croissance, ni quand on est autiste.
Et avant tout, il faudrait lui demander son avis.
Enfin, il est assez facile de prévoir des petits rappels d’alarme sur un téléphone qui vibre / une montre pour qu’elle puisse aller se changer.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 918
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#25 Message par cléa » dimanche 29 septembre 2019 à 2:35

Merci pour vos réponses @Léonne @Lilette et @Hazufel.

Vos réponses me rassurent et je pense donc voir dans un premier temps comment ma fille recevra ce changement et apprendra à le gérer.

Peut-être ne pas aller au collège si ça arrive en période scolaire. Le temps qu'elle sache se débrouiller.

Elle n'a pas encore ses règles mais j'avais pensé à une consultation à l'avance.

Je n'avais pas pensé à un vibreur pour savoir quand se changer, bonne idée.

Oui, elle n'est pas phobique et sa perception du sang s'améliore. Il y a peu, le sang la mettait en colère et ça l'énerve encore d'où une part de ma crainte de l'arrivée des règles.

L'idéal serait que ça se fasse petit à petit, ah si on pouvait prévoir. :)

En attendant, elle à déjà des protections pour voir comment s'en servir depuis un moment mais ne les essaie pas.

J'ai idée de lui en acheter une lavable pour voir ce qu'elle en pense.

Prévu aussi une bouillotte plutôt que du doliprane au cas ou.

Oui, c'est clair que la pilule est vraiment un médicament et après tout, peut-être que je panique pour rien et que ça s'installera naturellement.

Je comprends l'importance d'avoir un bon médecin et je trouve aberrant ce que tu as subi Lilette. J'ai l'impression qu'a l'époque il y avait des gens rudes. (un médecin giflait et versait de l'eau sur une tante qui avait la phobie des médecins/injections)

Aussi, ma fille ne recevait pas de tranquillisant avant le dentiste ou orl alors qu'elle en aurait eu besoin.

Mais que des gynécologues t'ai malmenée, je suis effarée moi aussi..

En attendant, je vais rechercher d'autres protections non irritantes et confortables et ne pas me précipiter.

En même temps, j'ai pensé au jour de congé menstruel qui existe dans quelques pays dont le Japon. En France, il y a débat.
Le principe est vraiment bien même s'il a encore des failles et est parfois délaissé.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 3035
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#26 Message par TiZ » lundi 30 septembre 2019 à 9:46

Je suis d'accord avec Lilette, pour moi aussi c'est quelque chose que je vis assez mal, mais pour moi il est hors de question de prendre la pilule.
Pendant très longtemps j'ai utilisé des serviettes, mais depuis 1 an environ, j'utilise des "culottes de règles", qui sont fabriquées avec un tissu qui "absorbe" le sang. Ça m'a changé la vie, on se sent quasiment pas de différence avec les sous-vêtements classiques, et ça peut durer longtemps. C'est toujours un "mauvais moment à passer", mais c'est bien moins pire qu'avant.
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

On peut revenir de tout, sans être parti très loin, on peut revenir de loin, sans être parti du tout ! - Bazar et bémols

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 918
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#27 Message par cléa » lundi 30 septembre 2019 à 10:26

TiZ a écrit :
lundi 30 septembre 2019 à 9:46
depuis 1 an environ, j'utilise des "culottes de règles", qui sont fabriquées avec un tissu qui "absorbe" le sang. Ça m'a changé la vie, on se sent quasiment pas de différence avec les sous-vêtements classiques, et ça peut durer longtemps.
Merci Tiz

Je me suis renseignée, je ne connaissais pas, on voit que la capacité d'absorption est excellente. Ça sera sûrement plus confortable vu qu'il n'y a rien à fixer ni à coller. + confort pendant les cours quand elle sera réglée.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 3035
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#28 Message par TiZ » lundi 30 septembre 2019 à 10:55

Oui, après il faut trouver ce qui lui convient (modèle, matière, etc.). En ce qui me concerne, j'ai pris celles de la marque américaine Thinx, car il n'y avait pas encore toutes les marques françaises qu'il y a aujourd'hui. J'en suis très contente, et même si c'est un peu cher (d'autant plus que j'ai eu des frais de douane à payer), je ne regrette pas parce que c'est vraiment confortable et il y a vraiment peu de fuites (ça arrive parfois dans les 2-3 premiers jours, où le flux est un peu plus abondant, mais ce n'est pas systématique). Comme je rentre manger chez moi à midi, je peux me changer facilement à ce moment-là.
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

On peut revenir de tout, sans être parti très loin, on peut revenir de loin, sans être parti du tout ! - Bazar et bémols

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 918
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#29 Message par cléa » lundi 30 septembre 2019 à 12:29

@Tiz C'est vraiment pratique. Comme elle n'a pas cantine c'est idéal et il n'y a plus le souci de est-ce que c'est en place correctement.
En plus c'est sûrement davantage écologique vu le nombre d'utilisations.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: La puberté, l'arrivée des règles

#30 Message par hazufel » mardi 1 octobre 2019 à 7:03

cléa a écrit :
dimanche 29 septembre 2019 à 2:35
elle n'est pas phobique et sa perception du sang s'améliore. Il y a peu, le sang la mettait en colère et ça l'énerve encore d'où une part de ma crainte de l'arrivée des règles.
Il faudrait peut-être essayer de comprendre avec elle d’où vient cette « colère ». Est-ce une émotion trop difficile à exprimer / comprendre, d’où la réaction de colère. Ça m’arrive souvent quand je me fais mal par exemple.
cléa a écrit :
dimanche 29 septembre 2019 à 2:35
Prévu aussi une bouillotte plutôt que du doliprane au cas ou.
Ce sont de bonnes idées :bravo: et beaucoup de repos.
Comme l’ont dit Lilette et Tiz, ce peut-être dès moments très difficiles à vivre.
Il y un questionnaire en cours à l’AFFA pour ça, ça semble très répandu lorsqu’on est autiste.
Spoiler : 
J’ai un syndrome prémenstruel extrêmement fort et mes particularités autistiques sont exacerbées dans ces chamboulements hormonaux. J’arrive à réguler un tout petit peu avec des plantes (pas qui agissent comme des hormones) mais ça ne fait vraiment pas tout, loin de là. J’ai un peu l’impression d’être un loup garou quand même à ce moment. :? Je sens tout à 15m, j’entends tout plus amplifié encore que d’habitude, je peux être très virulente et ne supporte à peu près rien. En général, je me replie beaucoup pour éviter les problèmes de communication. Dormir m’aide aussi.
cléa a écrit :
dimanche 29 septembre 2019 à 2:35
En attendant, je vais rechercher d'autres protections non irritantes et confortables et ne pas me précipiter.
surtout veille bien à ça, si les lavables ne lui conviennent pas prends des écologiques sans chlore.
Spoiler : 
Personnellement si j’utilise autre chose même 1 h, c’est catastrophique :? C’est brûlure assurée. Pour les culottes je n’ai pas essayé, vu mon débit :? Et les tissus synthétiques ne me conviennent pas du tout non plus. Mais ça peut-être une solution :bravo:
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Répondre