Ecole Steiner-Waldorf (anthroposophie)

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29542
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Ecole Steiner-Waldorf (anthroposophie)

#61 Message par Tugdual » samedi 31 octobre 2020 à 19:30

NatachaT a écrit :
samedi 31 octobre 2020 à 16:40
Je ne suis pas certaine de comprendre les posts de Tugdual : j'interprète peut-être mais j'ai l'impression que tu as un avis très tranché qui ne souffre pas la possibilité que certains en aient tiré du positif.
Que des personnes "aient tiré du positif" d'une expérience reste de simples témoignages, qui ne constituent en rien une preuve d'efficacité.

En cela mon avis est effectivement très tranché, mais c'est la base pour évaluer sérieusement quoi que ce soit.

C'est un rappel salutaire quand on parle de méthode d'éducation, ou encore de soin, et plus généralement de connaissances.

Et c'est notre position sur le forum (voir la charte), de mettre en avant ce qui est raisonnablement prouvé, et de rappeller ce qui ne l'est pas.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 1445
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: Ecole Steiner-Waldorf (anthroposophie)

#62 Message par Curiouser » dimanche 1 novembre 2020 à 1:16

NatachaT a écrit :
samedi 31 octobre 2020 à 16:48
Désolée pour mes phrases à rallonge, j'ai du mal à être synthétique...
Pas de problème, je fais moi-même souvent des phrases à rallonge à la sauce proustienne :mrgreen:
NatachaT a écrit :
samedi 31 octobre 2020 à 16:40
Je ne pense pas m'être laissée "bernée par des valeurs/activités à la mode" mais avoir longuement pesé le pour et le contre, et choisi en pleine conscience cette option comme étant la "moins pire" par rapport à ce qui existait à cette période dans mon coin (depuis, en seulement 6-7 ans donc, il y a eu beaucoup de nouvelles initiatives très chouettes, dont une école Montessori qui a d'ailleurs récupéré tout mon matériel et qui aurait été super pour mes enfants mais avec 3 ans de retard sur leurs besoins...) et à ce que je pouvais faire de mon côté pour compléter/contrebalancer/équilibrer. Je tâche de ne pas prendre les commentaires contre moi (une de mes tendances naturelles) et participer à cette discussion pour échanger des points de vue constructifs mais j'avoue que j'ai un peu le sentiment d'être jugée comme peu attentive à la santé mentale de mes enfants et ça me gratouille un peu...
Pour ma part, aucun jugement ! Il apparaît au contraire évident que tu t'es montrée attentive au bien-être de tes enfants, et ton témoignage demeure intéressant, pour aussi remettre en perspective l'article de Slate. Il est sans doute raisonnable de dire que toutes les écoles Steiner ne connaissent pas de dérives sectaires, mais il est aussi important de souligner que certaines dérives peuvent exister, et qu'il faut donc faire attention (notamment afin d'en informer les potentiels lecteurs de ce fil). Ce que tu as d'ailleurs fait aussi, en montrant les limites et problèmes de l'école que tu as connue.
:bravo:
Je vois plutôt les interventions de Tugdual comme un moyen d'écrire plus clairement et lisiblement que tout un chacun doit demeurer vigilant, sans qu'il ne subsiste d'ambiguïté : cette idée est présente dans tes écrits, mais pas forcément aussi marquée (ce qui est normal, en, un sens, vu que c'est un long témoignage), et pas aussi immédiatement accessible à tout type de lecteur. Ce n'est pas une critique, simplement un constat, hein :)
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Avatar du membre
NatachaT
Adepte
Messages : 298
Enregistré le : mercredi 16 septembre 2020 à 11:07
Localisation : Nord

Re: Ecole Steiner-Waldorf (anthroposophie)

#63 Message par NatachaT » dimanche 1 novembre 2020 à 8:52

Tugdual a écrit :
samedi 31 octobre 2020 à 19:20
Je ne me suis pas adressé directement à toi, mes propos sont donc généralistes.
Tugdual a écrit :
samedi 31 octobre 2020 à 19:30
Que des personnes "aient tiré du positif" d'une expérience reste de simples témoignages, qui ne constituent en rien une preuve d'efficacité.

En cela mon avis est effectivement très tranché, mais c'est la base pour évaluer sérieusement quoi que ce soit.

C'est un rappel salutaire quand on parle de méthode d'éducation, ou encore de soin, et plus généralement de connaissances.

Et c'est notre position sur le forum (voir la charte), de mettre en avant ce qui est raisonnablement prouvé, et de rappeller ce qui ne l'est pas.
Merci Tugdual d'avoir pris le temps de répondre à mes questions/inquiétudes et de le faire avec à la fois autant de bienveillance et de rectitude.
C'est exact : tu ne t'es pas adressé à moi directement et je saurai désormais tenir à l'écart ma tendance paranoïaque quand je lirai des commentaires à mes messages qui ne me sont pas directement adressés : ça fait du bien de constater qu'on est dans un endroit où la communication se fait sans avoir à interpréter ! C'est la 1e fois de ma vie que ça m'arrive mais je me rends compte que c'est un grand soulagement de savoir que je peux mettre en veilleuse l'alarme :bravo:

Je comprends et adhère parfaitement à ce que tu écris sur le fait qu'une expérience n'est qu'un témoignage personnel. La raison de ma réaction est que je pensais l'avoir moi-même bien mentionné car je mets toujours beaucoup d'attention à être la plus juste possible (d'où l'impossibilité pour moi de rejeter en bloc cette pédagogie comme toute autre d'ailleurs) mais comme l'a noté également Curiouser, c'est vrai que dans la longueur de mon message, on peut s'y perdre.

Grand merci donc, à toi Tugdual, pour cette mise au point que je perçois très positivement. Je me réjouis d'avoir eu le courage d'exprimer le malaise que je ressentais en te lisant.

Merci à toi également, Curiouser, pour ton retour qui me rassure également sur la compréhensibilité de mes propos :-)

Au final, si je devais résumer mon expérience, je dirais que mettre son enfant dans une école à pédagogie Steiner nécessite de rester très présent dans son éducation et vigilant.

C'est, pour moi, valable quand on confie son enfant à une institution quelle qu'elle soit mais probablement davantage là-bas que dans les autres milieux que j'ai pu expérimenter.

Car, même si cette école précisément (et non toute école à pédagogie Steiner, d'autant que, je le redis, nous étions en Belgique, donc pas une école hors du système puisque ça n'existe pas là-bas, il y avait des pédagogues Steiner mais aussi des enseignants formés comme tous les enseignants belges mais qui avaient une sensibilité à cette pédagogie et s'y formaient dans le cadre de leur emploi), donc même si cette école précisément semble très ouverte et non soumise intégralement à la pensée anthroposophique, il n'en reste pas moins qu'il s'y pratique des méthodes un peu obscures qui, en elles-même, doivent suffire à s'interroger mais que dans mon cas précisément, avec notamment le fait que mes enfants avaient déjà construit une pensée propre (même si encore influençables, sans aucun doute, je le reconnais) et que j'étais très présente (quoique visiblement pas assez forte pour dire stop aux premières déconvenues, je le reconnais également), ça restait préférable à être jetés dans le grand bain hyper normatif et pro-compétitif de l'EN (que je rejette dans son ensemble comme système mais dont j'admire individuellement beaucoup de représentants).
Pré-diagnostic TSA (Asperger) (attente validation psychiatre) + THQI à 47 ans de vie sans cohérence
Maman de 2 enfants (S, en démarche diagnostic et A, HP)

Répondre