Questions de NT (?) aux aspies, relation avec vos parents

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 2760
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: Questions de NT (?) aux aspies, relation avec vos parent

#46 Message par TiZ » jeudi 7 décembre 2017 à 10:16

lacamone, je crois que tu n'as pas à t'en faire...
Tu as dit ça parce que c'était sur le coup de la fatigue, ça arrive. C'est vrai que c'est dur (aussi bien pour les parents que pour l'enfant), mais parfois il y a besoin de "ça". Même si l'on est autiste, on est pas en sucre, donc comme tous les enfants il y a des moments où les parents se fâchent. Peut-être que ça l'aura même fait réfléchir.
Par exemple, il y a une personne à qui j'ai parlé très durement (en gros, j'étais nulle, les autres s'en foutaient de moi, on ne pouvait rien faire pour moi, etc.) et elle a toujours été là, à essayer de me proposer un autre point de vue, sans mâcher ses mots non plus. Sur le coup, c'est vrai que je ne l'ai pas toujours bien pris, mais j'ai repensé plus tard à ces paroles, j'y ai réfléchi, et je me suis dit qu'elle n'avait en fait pas tort. Encore aujourd'hui, il m'arrive d'y penser.
Tout ça pour dire que oui, certaines paroles sont dures, mais elles font aussi réfléchir, même si on ne le pense pas... :kiss:
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1834
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: Questions de NT (?) aux aspies, relation avec vos parent

#47 Message par hazufel » jeudi 7 décembre 2017 à 10:41

Lacamone, je plussoie TiZ. Tu dois dire toi aussi ce que tu ressens, et quand on est fatigué, et bien ça peut partir un peu n'importe comment, pour tout le monde. J'ai beaucoup lu Thomas Gordon quand j'ai eu les petits, tant ils étaient compliqués (à 1 an j'appelais déjà mon petit 2 Napoléon...) et que mon grand avait 16 ans et que ce n'était pas simple non plus :crazy:
Ses théories de base sont :
Les messages "Je" : JE suis fatiguée, JE suis en train de faire autre chose, JE suis blessée par ce que tu me dis, au lieu de TU m'ennuies, TU m'énerves, TU es méchant, etc. Mine de rien, ça change absolument la perception du problème. Ce n'est pas la personne qui est un problème, c'est le ressenti de celui qui édicte un avis, à un moment donné.
L'écoute active : je te rassure, quand on est fatigué, on n'y arrive pas... C'est donc, faire rebondir l'autre sur ce qu'il dit, sans juger, sans apporter de solution, en le laissant résoudre lui même, en le faisant rebondir sur ce qu'il dit / ressent. Il se sentira écouté, et pas jugé. Ça, ça m'a énormément aidé avec mon grand, à qui j'imposais des choix d'études, et qu'enfin à 17 ans, il m'a dit non !
et enfin, le gagnant - gagnant : pour ne pas imposer d'un côté comme de l'autre, ce qui est mal vécu et mal perçu. Tu ne veux pas mettre la table, ok, je le fais, mais alors c'est toi qui balaiera, qu'on puisse partager les tâches communes. Ce genre d'échanges est important dans une maison avec plusieurs personnes, pour éviter aussi la surchauffe chez ceux qui font beaucoup la plupart du temps. En temps que maman solo, ça ne doit pas être simple. C'est à mettre en place pour toutes autres choses que les tâches. Tu veux regarder un truc, mais moi je suis fatiguée, et je n'ai rien envie d'entendre, et bien ok, tu regardes ton truc sans le son (je l'ai déjà fait aux petits, mais comme ils regardent les mêmes films 50 fois, ça leur va :lol: ), etc.
Mon petit 1 adore aider, alors il passe l'aspi. Bon c'est pas fait comme je voudrais, mais c'est pas grave, il a aidé et c'est valorisant, et je n'ai pas à le faire. Pour mon petit 2 c'est plus compliqué, parce qu'il plane la plupart du temps et est celui qui nous envoie le plus balader :crazy: Mais on arrive quand même à négocier :shock: un peu...
Courage, rien n'est simple, avec aucun enfant.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Amnesia
Habitué
Messages : 62
Enregistré le : vendredi 10 novembre 2017 à 16:36

Re: Questions de NT (?) aux aspies, relation avec vos parent

#48 Message par Amnesia » jeudi 7 décembre 2017 à 11:00

lacamone a écrit :La théorie, les bonnes intentions.. pff pas facile..
je viens de lui dire qu'il était méchant, qu'il avait aucune compassion pour sa mère,...
:( :( :( :(
parce qu'il parlait, à 21h30.J'allais lui montrer comment fonctionne le sèche linge, j'étais fatiguée. Il me parlait de je ne sais quoi, j'étais concentrée sur autre chose, il m'a dit que je ne l'écoutais jamais, et je lui ai alors répondu que j'avais autre chose en tête juste là, maintenant, et que le reste du temps je l'écoutais, il a alors répondu que je pensais à des trucs inintéressants ( qui étaient en fait des trucs du genre qu'il fallait que je commande du bois, ou le petit dej de demain, le job etc..)
J'ai craqué, je me suis fâchée, je l'ai traité de méchant. Je lui ai dit que c'était dur pour moi et qu'il pourrait se rendre compte de ce que je fais toute la journée ( suis maman solo avec 3 enfants ).
J'ai voulu pleurer, c'est dur, punaise.
de suite après je m'en veux, mais c'est trop tard, il claque les portes etc.. il n'y a plus rien à faire.
Autistes ou NT, il n'y a personne de plus f9rt qu'un enfant pour faire craquer un adulte.
Mes amis, mes collègues... les gens ne me croient pas quand je dis que mes enfants me rendent parfois folle de colère, à leur dire n'importe quoi. Parce que je ne suis pas comme ça, je suis plutôt calme et pondérée. Mais ils peuvent me transformer en dragon!!!
Des lectures formidables: "les mots sont des fenêtres, ou bien ils sont des murs" de Rosenberg. "Parler pour que les enfants écoutent..." de Faber et Mazlish.
Maman d'un garçon de 7 ans, diagnostiqué TSA en janvier 2018. :love:

lacamone
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : samedi 25 novembre 2017 à 0:42

Re: Questions de NT (?) aux aspies, relation avec vos parent

#49 Message par lacamone » vendredi 8 décembre 2017 à 0:06

Merci merci merci,
la théorie je la connais, j'ai beaucoup lu..
mais dire ce qu'il se passe dans ma petite vie, citer des exemples concrets me permet de réaliser la vérité, et de ne pas faire l'autruche. Parce que je ne suis pas contente de moi, je sais très bien que la situation peut être beaucoup plus tranquille si je reste zen.
Je trouve tellement de messages intéressants ici, que j'ai presqu' envie que le résultat de lundi aux tests soit +, afin de justifier ma présence ici et surtout afin d'avoir des pistes plus ou moins concrètes pour avancer.
Dans tous les cas merci de votre aide!!!!
Maman d'un ado de 2001, dans l'attente d'un bilan lundi 11 décembre 2017

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1834
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 16:06

Re: Questions de NT (?) aux aspies, relation avec vos parent

#50 Message par hazufel » vendredi 8 décembre 2017 à 15:06

Je comprends, la théorie j’ai beau la connaître, il ne se passe pas trois jours sans que je sois déstabilisée par mes enfants, et perde mes moyens / pète un cable / les envoie bouler...
Courage.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Répondre