réagir face aux gens qui nient votre syndrome

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29285
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#16 Message par freeshost » dimanche 16 mai 2021 à 17:04

Oui, il y a pas mal de personnes autistes qui mettent toute leur énergie dans une relation ou un projet alors que les autres n'y mettent pas autant, ce qui crée une asymétrie. La personne qui s'y met à fond à l'impression que ce n'est pas réciproque, qu'elle galère dans le vide.

Il arrive que des personnes augmentent progressivement leurs investissements, mais c'est moins facile pour les personnes "tout ou rien" (ou impatientes, ou très fusionnelles, etc.).
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1662
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#17 Message par Athéna » dimanche 16 mai 2021 à 20:11

hum alors je ne dirais pas que je suis du type fusionnelle, moi c'est plutôt l'inverse ah ah, c'est pour ça que si je laisse rentrer qq1 dans mon cercle je vais ensuite assez mal accepter d'être déçue et je ne vais pas vouloir accepter la réalité car ça m'a demandé beaucoup d'efforts.
Mais oui je vois ce que tu veux dire dans le tout ou rien, une fois que je rompt les liens c'est fini car vraiment il faut aller loin pour ça mais du coup quand je le fais pas de retour en arrière.
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

propane42
Passionné
Messages : 346
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#18 Message par propane42 » lundi 17 mai 2021 à 11:03

freeshost a écrit :
dimanche 16 mai 2021 à 17:04
Oui, il y a pas mal de personnes autistes qui mettent toute leur énergie dans une relation ou un projet alors que les autres n'y mettent pas autant, ce qui crée une asymétrie. La personne qui s'y met à fond à l'impression que ce n'est pas réciproque, qu'elle galère dans le vide.
Avec mon psy, on appelle ca la réciprocité. Et personnellement c'est quelque chose a laquelle j'accorde beaucoup de valeur.
Il arrive que des personnes augmentent progressivement leurs investissements, mais c'est moins facile pour les personnes "tout ou rien" (ou impatientes, ou très fusionnelles, etc.).
Oui c'est pas facile a faire. Avoir envie de s'investir dans un projet mais constaté que finalement il n'y a que nous qui s'investissons pour le succès. Les autres s'investissent pour passer du temps et si ca ne fonctionne pas c'est pas grave pour eux. Mais pour nous c'est un echec, et c'est pas simple de gérer. Ca passe presque par un deuil. En tout cas moi c'est par ca que je suis passé.
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1662
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#19 Message par Athéna » lundi 17 mai 2021 à 11:07

@propane42: idem pour moi la reciprocité c'est indispensable dans une relation. Et pareil j'ai du mal à m'investir dans quelque chose et constater que ça ne fonctionne pas, je le vis très mal et même parfois j'ai remarqué que je ne m'investis pas par peur de l'échec donc c'est vraiment dommage, surtout pour qq1 qui n'a pas trop confiance en soi.
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

propane42
Passionné
Messages : 346
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#20 Message par propane42 » lundi 17 mai 2021 à 11:14

Athéna a écrit :
lundi 17 mai 2021 à 11:07
@propane42: idem pour moi la reciprocité c'est indispensable dans une relation. Et pareil j'ai du mal à m'investir dans quelque chose et constater que ça ne fonctionne pas, je le vis très mal et même parfois j'ai remarqué que je ne m'investis pas par peur de l'échec donc c'est vraiment dommage, surtout pour qq1 qui n'a pas trop confiance en soi.
Ca fait quelques années que j'ai arrêté de m'investir dans des projets avec d'autres. le dernier où j'aurais pu m'investir c'était un club de drone. Mais après 2 réunion a tourner en rond, à la 3eme après 20min j'ai annoncé que je quittais la table parce que ca n'allait pas dans le sens que je souhaitais. 1an plus tard j'ai bien fait, le club n'a jamais décollé et le projet est lâché par ceux qui m'avaient invité a y participer. Conclusion : j'ai bien fait de ne pas m'investir et de rester sur ma première impression que ca ne donnera rien, ils n'ont pas la volonté de faire ce qu'il faut, ils veulent juste fantasmer et passer du temps. Et j'ai compris ca rapidement en constatant qu'ils tergiversaient.

Mais au fond c'est dommage parce que ca aurait pu être l'occasion de faire un club de drone dans la région. Ca se fera pas a cause de la mauvaise volonté de ces gens. Et moi en attendant ben j'ai conservé mon énergie et je n'ai pas été déçu que le projet ne se fasse pas puisque je ne m'y suis pas investi au final.

Aujourd'hui j'entreprend uniquement des projets personnel, qui ne dépendent de personne d'autre.
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

propane42
Passionné
Messages : 346
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#21 Message par propane42 » lundi 17 mai 2021 à 11:16

Et pour la confiance en soi, il faut l'acquérir petit a petit en lançant des petits projets réalisable. Et petit a petit monter nos propres exigence dans ces projets et voir jusqu'où on peut aller. C'est comme ca qu'on prend confiance en soi, et surtout en soi-même sans dépendre d'autre.
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1662
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#22 Message par Athéna » lundi 17 mai 2021 à 11:21

oui tu as eu raison, c'est terrible quand on met toute son énergie dans un projet commun et que les autres ne s'investissent pas.

C'est un bon conseil pour la confiance en soi :)
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 1976
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#23 Message par Curiouser » mardi 18 mai 2021 à 19:40

Modération (Curiouser) : Division du sujet et déplacement de messages ici
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Dehlynah
Forcené
Messages : 595
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#24 Message par Dehlynah » jeudi 20 mai 2021 à 17:24

salut
alors pour moi du coup c'est carrément comme un révélateur ( au sens chimique), la personne en niant nos difficultés liées à un diagnostic sérieux en plus, c'est qu'elle A un problème ( j'ai rompu avec une "amie" de longue date qui m'a dit : "ah ben moi aussi je vais demander une RQTH et prendre des vacances" :crazy: limite elle m'enviait quoi ! Non mais n'importe quoi, pour moi ça a été le clap de fin - ça déconnait depuis un moment de toute façon.)
Y a pas longtemps j'ai eu un RV avec une conseillère de CAP emploi, elle m'a dit " c'est tout le problème du handicap invisible" ( Mais quel soulagement d'entendre ça !!!) j'évoquais la conversation que j'avais eu juste avant avec une amie rencontrée dans le cadre du travail (formation pour adultes), et elle me disait cette amie :
" Mais t'avais l'air de...blabla" j'ai pu lui répondre :
"Oui j'avais l'air, oui j'étais à fond, mais le soir, le w. e je m'effondrais et j'ai demandé des heures en MOINS - j'ai "réussi " à descendre à 12h de présentiel, alors que toutes les collègues réclamaient des heures en +, donc oui j'avais l'air, mais ça n'allait pas du tout en fait" et c'est douloureux en plus, ça me plaisait mais ça me bouffait...), elle n'est pas dans le déni au moins mais dans une forme d'incompréhension, parce qu'il y a un vrai décalage entre ce que je présente et mon état intérieur, même dimanche, première fois que je participe à un petit événement en zappant ma sieste (c'est vraiment douloureux mais sinon je fais pas grand chose, ça m'isole souvent), j'étais explosée de l'intérieur mais "j'avais l'air" (quoique dans ce même lieu il m'est arrivé d'aller m'étendre sur le canapé de la cuisine, HS). Si la personne n'est pas prête à nous " croire", à nous "comprendre", à accepter la réalité intérieure qu'on lui livre (comme si c'était facile en plus de dire ses limites, son handicap), y a pas grand chose à faire je crois...
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1662
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#25 Message par Athéna » jeudi 20 mai 2021 à 17:50

whaou sympa ton "amie". J'ai droit aussi à ce genre de réflexions de mon copain face à mon handicap. Et pareil dans le travail c'"était pas évident car je montrais une certaine facette mais après chez moi je faisais des crises tous les soirs.

Là j'ai encore eue une discussion houleuse, entre autre il m'a balancé ça:
"ce qui ne va pas chez toi: communication, prise de tout au premier degré, interactions avec les gens. On dirait Sheldon."

ça m'énerve qu'il me dise des trucs comme ça.
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 1976
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#26 Message par Curiouser » jeudi 20 mai 2021 à 19:09

Athéna a écrit :
jeudi 20 mai 2021 à 17:50
Là j'ai encore eue une discussion houleuse, entre autre il m'a balancé ça:
"ce qui ne va pas chez toi: communication, prise de tout au premier degré, interactions avec les gens. On dirait Sheldon."
Athéna a écrit :
vendredi 14 mai 2021 à 17:45
J'ai essayé les articles, mon copain ne les a même pas lu parce que 'c'est chiant, ça prend du temps". Je crois que ça veut tout dire.
:?

Comme apparemment, les articles c'est "trop long" et "chiant" ( :roll: ), une infographie animée, ça pourrait peut-être mieux convenir ? (je pense à celle-ci, ciblée autour des relations de couple autiste / non-autiste).

Après, malheureusement, comme le dit le proverbe, "on ne saurait faire boire un âne qui n'a pas soif"... :innocent:
Spoiler : 
je préfère cela étant la version anglaise, "you can lead a horse to water but you can't make him drink" / on peut conduire un cheval à l'abreuvoir mais non le forcer à boire"
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1662
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#27 Message par Athéna » jeudi 20 mai 2021 à 19:11

ben en fait je crois qu'il a juste pas envie d'essayer de me comprendre, et il ne croit pas que j'ai vraiment un syndrome d'asperger, pour lui je me cherche des excuses pour pas travailler lol.
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 1976
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#28 Message par Curiouser » jeudi 20 mai 2021 à 19:29

Ah, oui, à ce point-là... :shock:
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Ogam
Fidèle
Messages : 193
Enregistré le : lundi 11 mars 2019 à 11:15

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#29 Message par Ogam » jeudi 20 mai 2021 à 23:25

par Athéna » jeudi 20 mai 2021 à 19:11
ben en fait je crois qu'il a juste pas envie d'essayer de me comprendre, et il ne croit pas que j'ai vraiment un syndrome d'asperger, pour lui je me cherche des excuses pour pas travailler lol.
par Curiouser » jeudi 20 mai 2021 à 19:29
Ah, oui, à ce point-là... :shock:
Ça me fait penser, il y a quelques années de cela, lorsque mon meilleur ami (que je connais depuis plus de 30 ans) me disait d'aller travailler à l'usine pour aller gagner de l'argent (et peut-être, éviter de faire du gras ?). Je lui avais alors répondu que travailler à l'usine ne m'allait pas, que j'étais différent et surtout, l'environnement n'était pas adapté. Aujourd'hui, avoir un diagnostic officiel réalisé par un psychiatre reconnu dans le domaine de l'autisme fait qu'il a tendance à tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler sur le fait que je ne fais pas d'effort.

Un peu dans le même genre, je devais voir un médecin-expert pour vérifier que mes arrêts de travail étaient ou non justifiés (à l'éducation nationale). Ce psychiatre ressort de bonnes vieilles formules du genre : "vous regardez dans les yeux donc ..." ou encore "vous savez, l'autisme actuellement : c'est une mode".

En attendant, on doit subir les remarques de personnes qui n'y connaissent rien, qui ont besoin de donner leurs avis sur tout (comme pour l'autisme entre autre). Est-ce que ces gens pensent que c'est une sinécure de faire un bilan-diagnostic ? Que les CRA offrent un diagnostic de TSA dans une pochette surprise ? Que compenser (voir surcompenser) signifie forcément que tout va bien ?

Je finirai par une citation d'Alain Leblay (conférencier) : "Le doute est l'apanage des gens intelligents, les cons n'ont que des certitudes.".
Diagnostic TSA + HPI (obtenu à l'âge de 34 ans) posé en septembre 2020 par un chef de service en psychiatrie.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29285
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: réagir face aux gens qui nient votre syndrome

#30 Message par freeshost » jeudi 20 mai 2021 à 23:53

Ah ! Les excès de la norme d'internalité, croire que chaque personne peut tout contrôler donc tout changer en elle-même (cf. les critique du self-help et autres culpabilisations mues par de nombreuses injonctions sous-jacentes), nier qu'il y a des paramètres que quelque personne ne contrôle pas.

Pour la citation d'Alain Leblay, elle résume l'effet Dunning-Kruger (voir aussi ici, or there (pdf)).

Quant au "vous regardez dans les yeux donc... [vous ne pouvez pas être autiste]", sans commentaire.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Répondre