Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Miss Hans
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : vendredi 19 janvier 2018 à 9:48

Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#1 Message par Miss Hans » mercredi 16 juin 2021 à 16:08

Bonjour,

Je suis déconcertée. Le diagnostic qui a été posé par une autre psychiatre spécialisée il y a 5 ans, spécialiste que j'ai consulté et qui m'a aidée la dessus pendant 3 ans , a été nié catégoriquement par une autre.

Celle que j'ai consulté 3 ans a cessé d'exercer. L'autisme était sa spécialité en hopital, chu et cabinet. Son diagnostic m'a aidé à accepter et surmonter nombre de difficultés. Je suis passée par le privé et par cette psychiatre car Le CRA avait été sollicité, par elle-même, mais, débordé, n'a toujours pas donné suite 6 ans après (ils ont confirmé avoir bien reçu la lettre d'adressage pourtant à cette époque).

Donc je me suis retrouvée sans suivi il y a 1 an et demi..
Les symptômes dépressifs refaisant surface, je me suis adressée à une autre psychiatre , officiellement spécialiste des TSA , il y a 2 mois . Je lui ai dit m'adresser à elle pour ne pas être niée et moquée par rapport au diagnostic de TSA et surtout pour être aidée sur les symptômes dépressifs.
Après deux séances de moins de 30 minutes, en visio, elle m'a prescrit un anti dépresseur, et fait une lettre pour mon généraliste pour le suivi médicamenteux qui commence par "la suspicion de TSA est écartée".

Je suis déconcertée et en colère : je ne lui ai pas demandé une évaluation, ni un diagnostic, ni son avis , et sûrement pas en 2 séances brèves en visio à110 euros quand même ! Heureusement que , parce que je suis diagnostiquée ayant des TSA et des symptômes dépressifs par la psychiatre qui m'a suivie 3 ans , je suis reconnue par la MDPH et en ALD à ces deux titres et donc correctement prise en charge!

En revanche, je suis inquiète car tous les professionnels que je vois depuis 1 an et demi nient et parfois se moquent (j'en ai vu plusieurs dans le cadre d'un accompagnement nul et difficile par Cap Emploi et une ssociation sous-traitante à fuir "Vivre") .
Je suis inquiète, d'une part parce que je reprends confiance peu à peu depuis ce diagnostic, depuis 5 ans, pas à pas, et s'il est sans cesse nié , alors je tends à retomber dans l'idée que je m'étais faite d'avoir des tares, des lacunes, des défauts, et c'est ça qui tout au long de ma vie a sapé toute confiance en moi.
D'autre part parce que j'ai la chance de percevoir l'AAH grâce aux démarches de ma psychiatre, et ça a grandement contribué à m'aider car j'ai pu faire une pause , accepter ce diagnostic, me soigner , prendre le temps de trouver des moyens d'aller mieux, de diminuer mes stratégies de compensation et de m'accepter ainsi, et d'apprendre à m'adapter avec cette acceptation. J'ai aussi des séquelles d'accident et de chirurgies, et bosser en milieu ordinaire avait été très dur. Tout combiné , j'avais craqué.
Si mon diagnostic est nié de toute part, dans un an, je ne percevrai plus l'AAH,et , n'ayant pas et plus été aidée depuis plus d'1 an, et "l'accompagnement" de Cap Emploi et de leurs sous-traitants "Vivre" ayant été catastrophique (ils ne connaissent pas du tout les TSA, et leur traitement est , malgré la gentillesse de certains, assez brutal. Imaginez ceux qui ne sont pas "gentils" ou bienveillants !), alors je ne crois pas que je serai prête et d'attaque dans un an à trouver et reprendre un emploi (rare en ce moment, invalide physiquement et à 50 ans) .

Bref si vous avez des idées, des avis , des conseils tout est bienvenu. ça m'aidera peut-être à sortir dela confusion dans laquelle je suis.

Merci de l'avoir lue !
TSA diagnostiqués en 2017
HPI en 2012

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 3303
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#2 Message par olivierfh » mercredi 16 juin 2021 à 16:51

En chercher une autre, pas en visio ni à 110€, ayant bonne réputation selon le CRA ou les associations ?
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 enfants adultes avec quelques traits me ressemblant, dont 1 avec diagnostic TSA et 1 en tout début de parcours de diagnostic.

Miss Hans
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : vendredi 19 janvier 2018 à 9:48

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#3 Message par Miss Hans » mercredi 16 juin 2021 à 17:32

Bonjour,
Merci beaucoup .
Du côté du CRA , je ne sais pas si je vais chercher car voilà un peu du CV de cette psychiatre :
" le Dr (..) a travaillé 6 années au Centre Expert TSA SDI adultes à l’hôpital Chenevier, dont 2 années de temps partagé avec le Centre Expert TSA SDI enfants et adolescents à l’hôpital Robert Debré. Elle a été 2 ans coordinatrice du réseau des Centres Experts TSA SDI France. Le Dr (..) a contribué à plusieurs articles au sujet des TSA. Ces différents postes ont permis au Dr (..) d’acquérir une expérience de la psychopathologie de l’adulte, particulièrement des TSA mais également des troubles anxieux et post-traumatiques.

Ils pourraient bien me la recommander :?

(heureusement, elle ne prend plus de patients !)
TSA diagnostiqués en 2017
HPI en 2012

Ogam
Fidèle
Messages : 196
Enregistré le : lundi 11 mars 2019 à 11:15

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#4 Message par Ogam » mercredi 16 juin 2021 à 17:46

Bonjour Miss Hans,
j'ai rencontré des psychiatres et des médecins qui donnent l'impression d'être des puits de science dans le domaine de l'autisme et qui au final ne connaissent pas ou ont une vision tronquée (voire biaisée) de l'autisme. Je te conseille deux choses pour t'aider à te sentir mieux et remonter la pente :
  • Participer à des groupes de parole et/ou des cafés-rencontres dans des associations (voir le lien vers l'annuaire des associations qu'a pu transmettre olivierfh
  • Demander l'avis à des personnes ou aux professionnels de l'association pour avoir des contacts avec des médecins véritablement compétents sur le domaine.
Enfin, je trouve une image intéressante que j'ai récupérée sur le facebook du psychiatre qui m'a posé le diagnostic et certains médecins et psychiatres devraient s'y intéresser car il me paraît absolument anormal de laisser ou encore, sous-estimer la souffrance psychique des gens, par méconnaissance (entre autre).
Image Dr Sperléa.jpg
Diagnostic TSA + HPI (obtenu à l'âge de 34 ans) posé en septembre 2020 par un chef de service en psychiatrie.

Miss Hans
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : vendredi 19 janvier 2018 à 9:48

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#5 Message par Miss Hans » mercredi 16 juin 2021 à 19:02

Merci Ogam, c'est vrai, c'est très bien ce dessin. C'est bizarre, on a tendance à se négliger plus soi-même qu'une petite machine. ça donne à réfléchir.
TSA diagnostiqués en 2017
HPI en 2012

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31008
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#6 Message par Tugdual » mercredi 16 juin 2021 à 19:33

@Miss Hans:

Peux-tu mettre à jour ta signature (dans ton profil) avec ton
statut quant au diagnostic (voir notre charte, chapitre 1.2) ?
Spoiler : Pour modifier la signature : 
  • cliquer (en haut à droite) sur ton pseudo ;
  • dans le menu qui apparaît, cliquer sur "Panneau de l'utilisateur" ;
  • cliquer sur l'onglet "Profil" ;
  • cliquer (à gauche) sur "Modifier la signature" ;
  • préciser le statut dans la zone d'édition
    (exemples : suspicion de TSA, TSA diagnostiqué, parent, conjoint, proche...) ;
  • cliquer (en bas) sur "Envoyer".
D'avance merci...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Miss Hans
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : vendredi 19 janvier 2018 à 9:48

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#7 Message par Miss Hans » mercredi 16 juin 2021 à 20:02

j'ai posté deux fois le même message et je ne sais pas comment supprimer celui -ci. Désolée.
Modifié en dernier par Miss Hans le mercredi 16 juin 2021 à 20:04, modifié 1 fois.
TSA diagnostiqués en 2017
HPI en 2012

Miss Hans
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : vendredi 19 janvier 2018 à 9:48

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#8 Message par Miss Hans » mercredi 16 juin 2021 à 20:03

Merci @Tugdual. C'est fait.

Je viens de demander à adhérer à Asperger Amitié. Leurs ateliers ont l'air vraiment bien utiles .
Mais zut alors, eux aussi recommandent la psychiatre qui m'a fait ce "contre-diagnostic" en 2 séances .
Je me rappelle d'un détail : elle m'a questionné, mais pas franchement, sur mes activités préférées. J'ai dit "le japonais" . Et elle m'a demandé de dire quelque chose, m'a demandé si je pouvais parler. Je ne peux pas , et je ne veux pas. Je suis extremement réservée et je n'aime pas parler, surtout aux personnes que je ne connais pas , même psychiatre. Et j'aime obsessionnellemet le japonais pour ce que ça me fait comme satisfaction. Je n'ai pas pour but de parler. Je n'ai rien à dire. Je veux comprendre, et savir lire et écrire, mais je n'ai pas du tout prévu de parler. Mais j'ai vu qu'elle faisait quelquechose avec sa figure, des expressions différentes de juste avant. Maintenant , je me dis que c'est comme ça qu'elle a décidé que malgré le diagnostic , elle dirait le contraire. Et elle est partout. C'est LA recommandation , le cabinet spécialisé qui se met en avant à Paris depuis au moins un an.
Donc si je vais voir Asperger Amitié avec mon diagnostic et que je demandais une recommandation de médecin, elle serait comme sur leur page le premier nom .

Je trouve que c'est particulier cette histoire.
TSA diagnostiqués en 2017
HPI en 2012

Avatar du membre
Jolteon
Fidèle
Messages : 157
Enregistré le : mardi 19 septembre 2017 à 20:13

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#9 Message par Jolteon » mercredi 16 juin 2021 à 22:00

Miss Hans a écrit :
mercredi 16 juin 2021 à 20:03
Je trouve que c'est particulier cette histoire.
C'est vrai que c'est étrange. Après les personnes qui recommandent cette psychiatre (associations ...) le font sans doute parce qu'elle est spécialisée TSA, a travaillé au centre expert, etc... donc "sur le papier" elle a l'air bien. Si ce ne sont pas des personnes autistes qui ont pris rendez-vous, elles ne peuvent pas savoir que cette personne n'est pas du tout professionnelle. Ça peut peut-être être interessant (si tu t'en sens capable) de faire part de ton expérience à Asperger Amitié. (S'ils ont plusieurs retours négatifs et qu'ils sont sérieux ils devraient retirer cette personne de leur liste de recommandation.)

J'espère que tu pourras trouver quelqu'un d'autre pour t'aider, ce n'est pas facile de trouver des professionnels bien formés aux TSA et bienveillants. Il y en a encore bien trop peu.
Diagnostiquée TSA.

Avatar du membre
Winona
Forcené
Messages : 641
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 0:07
Localisation : France

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#10 Message par Winona » jeudi 17 juin 2021 à 0:42

Miss Hans a écrit :
mercredi 16 juin 2021 à 16:08
Après deux séances de moins de 30 minutes, en visio, elle m'a prescrit un anti dépresseur, et fait une lettre pour mon généraliste pour le suivi médicamenteux qui commence par "la suspicion de TSA est écartée".
Du n'importe quoi, elle fait un diagnostic en moins d'une heure en visio ?!

Miss Hans a écrit :
mercredi 16 juin 2021 à 16:08
En revanche, je suis inquiète car tous les professionnels que je vois depuis 1 an et demi nient et parfois se moquent (j'en ai vu plusieurs dans le cadre d'un accompagnement nul et difficile par Cap Emploi et une ssociation sous-traitante à fuir "Vivre") .
C'est qui tous les professionnels ? Ce sont des professionnels de santé ou des personnes de Cap Emploi ? Si ce sont des personnes de Cap Emploi, ils n'ont aucune légitimité à remettre en cause ton diagnostic.

Miss Hans a écrit :
mercredi 16 juin 2021 à 16:08
Si mon diagnostic est nié de toute part, dans un an, je ne percevrai plus l'AAH...
Ton diagnostic reste valable quoiqu'en dise cette psy.

Mon diagnostic écrit a été nié par mon médecin généraliste. Il ne m'a pas déstabilisée car Il donne son avis alors qu'il ne m'a pas examinée, de plus pour lui l'autisme n'existe pas (quand j'ai entendu ça, je n'ai pas cherché ce qu'il entendait pas là).

Et toi, tu te reconnais dans l'autisme ou non ?
- Diagnostiquée autiste Asperger (centre expert, 2019) + QI hétérogène
- Diag SEDh (centre expert MOC, janv 2021)
(errance médicale + diag tardif pour les 2 diag)
- Suspicion SAMA
What else ?

Annuaire Autisme / Lexique / Livres sur le TSA / Tutos

Dehlynah
Forcené
Messages : 622
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#11 Message par Dehlynah » jeudi 17 juin 2021 à 9:07

Bonjour
Mmm changer de généraliste déjà?
Cette psychiatre semble avoir 1 réputation solide mais elle est frelatée, tu ne dois pas être la seule à avoir fait les frais de son incompétence -quand ça ira mieux et que tu auras trouvé 1 autre psychiatre digne de ce nom (je ne sais pas dans quel coin tu es mais elle n'est pas LA seule, si? Je sais que c'est possible malheureusement...), en effet témoigner dans ce sens.
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29454
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#12 Message par freeshost » jeudi 17 juin 2021 à 14:52

Bon, à fuir, en espérant trouver d'autres personnes professionnelles qui ne nient pas l'autisme et qui ne se réfugient pas systématiquement derrière la prescription d'antidépresseurs et autres grosses factures.

Rencontrer d'autres personnes autistes. :)

Il faudra faire part à Asperger Amitié de ton expérience avec cette psychiatre.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
MlleHulotte
Forcené
Messages : 597
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 16:30

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#13 Message par MlleHulotte » jeudi 17 juin 2021 à 19:16

L'attribution de l'AAH n'est pas liée au diagnostic, la MDPH évalue les besoins de la personne en fonction des difficultés réelles de la personnes décrites dans le dossier et le certificat médical et selon tout cela ouvre des droits, attribue des prestations, etc.
La remise en cause de ton diagnostic par cette psychiatre ne devrait pas influer l'obtention de l'AAH.
diagnostiquée autiste - dyspraxie - fibromyalgie - TCA

propane42
Passionné
Messages : 425
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#14 Message par propane42 » vendredi 18 juin 2021 à 9:30

Miss Hans a écrit :
mercredi 16 juin 2021 à 17:32
" le Dr (..) a travaillé 6 années au Centre Expert TSA SDI adultes à l’hôpital Chenevier, dont 2 années de temps partagé avec le Centre Expert TSA SDI enfants et adolescents à l’hôpital Robert Debré. Elle a été 2 ans coordinatrice du réseau des Centres Experts TSA SDI France. Le Dr (..) a contribué à plusieurs articles au sujet des TSA. Ces différents postes ont permis au Dr (..) d’acquérir une expérience de la psychopathologie de l’adulte, particulièrement des TSA mais également des troubles anxieux et post-traumatiques.
Ca sort d'où ca ??

Moi aussi je peux faire un CV super alléchant : "spécialiste réseau et système diplômé à l'EFPL, formation effectuée dans le collègue des humanités, laboratoire de management de la technologie".

Alors qu'en fait j'ai juste un diplôme de base (CFC) que j'aurai tout aussi bien effectué dans le magasin d'a coté ... mais ce que je viens de dire au dessus est vrai, mon employeur était bien le laboratoire de management de la technologie de l'EPFL, mais j'étais salarié, et je m'occupais de la bureautique. Mais sur mon diplôme c'est bien noté EPFL-ILEMT-LEM. Et je suis même sur le site de l'ALUMNI dans les anciens du laboratoire ... Sur mon CV la mention EPFL ca le fait, mais elle n'a aucune véritable valeur. Elle laisse juste sous-entendre que j'ai fait des études à l'EPFL.

Donc bon elle a peut-être travaillé comme expert au TSA SDI Adulte de Chenevier, mais si elle se contentait de vérifier les prescription de médicament elle est aussi spécialiste de l'autisme que moi du management de la technologie. Coordinatrice, top, super, génial, ca veut rien dire de précis, ca veut juste dire responsable d'équipe ou chef de projet, pas qu'elle a côtoyer des personnes concerné par l'autisme. Rien dans son parcours ne permet de confirmer qu'elle a diagnostiqué et traité des autistes. Elle a juste acquis de l'expérience en psychopathologie de l'adulte. Mais ca veut dire quoi ca ?? C'est aussi précis que de dire qu'un oncologue a traité des grippes durant son internat ou qu'un généraliste a des connaissances en cancérologie (oui un généraliste qui suit des cancéreux à des connaissances mais ca n'en fait pas un spécialiste du cancer). Pis bon poser sa signature sur des articles ca ne veut pas dire que ce sont des articles valide. Le Dr Luc Montagnier, prix nobel, à aussi publié un ramassis de co..... signer un article ne veut pas dire grand chose ...

Là le CV il fait surtout office d'argument d'autorité. Mais bon on sait que c'est pas un argument valable ...

Si c'est bien une spécialiste, elle n'a pas la déontologie d'un spécialiste. Elle n'a pas appliquer les procédures adhoc dans le contexte pour fixer un diagnostique. Faire 2h de visio et poser un diagnostique c'est juste risible. Et ca d'un spécialiste à un autre, c'est une faute professionnelle. A ce stade elle n'a plus de crédibilité a mon sens.

Elle me fait surtout penser aux soit disant médecin conseil de l'AI (assurance suisse invalidité), qui jugent en 2h si quelqu'un a vraiment besoin d'une rente ou pas. Ils sont spécialistes du jugement, pas de la pathologie des personnes qui passe en commission.
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 3303
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Mon diagnostic nié par une psychiatre spécialisée

#15 Message par olivierfh » vendredi 18 juin 2021 à 13:05

Que cette psychiatre indique au généraliste "pas TSA mais dépression", ça ne me choque pas tellement: c'est peut-être qu'elle a trouvé les conséquences de la dépression bien plus importantes que ce qui pourrait résulter d'un TSA, et donc qu'elle veut qu'on gère médicalement en pratique selon la seule case "dépression".
Par contre ce qui me choque et qui me semble proche de l'escroquerie, c'est de prendre 110€ pour 1/2 heure en visio, rien que pour ça je fuirais tout de suite.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 enfants adultes avec quelques traits me ressemblant, dont 1 avec diagnostic TSA et 1 en tout début de parcours de diagnostic.

Répondre