j'ai perdu le goût de vivre

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Tree
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : vendredi 30 avril 2021 à 8:45

j'ai perdu le goût de vivre

#1 Message par Tree » samedi 19 juin 2021 à 20:08

Bonjour,
Je voudrais savoir si vous avez déjà vécu ce que je vis afin d'essayer de comprendre ce qui m'arrive.
Depuis plusieurs mois, je n'ai plus d'intérêt pour les choses de la vie, même mes intérêts spécifiques ont perdu de leur saveur. Je ne m'y intéresse plus vraiment, j'ai perdu beaucoup d'enthousiasme à leur égard.
Plus généralement, je ne suis plus motivé par la vie. Je suis tout à fait isolé et ne cherche plus à socialiser.
Je n'arrive plus à me concentrer ni à me motiver pour lire, et ça ne m'intéresse plus. Je n'ai plus d'objectif dans la vie.
Je ne pense pas être en dépression, même si je ne suis pas heureux.
J'ai l'impression d'être arrivé à la fin de ma vie, je suis fatigué de vivre et j'ai l'impression que je retrouverai jamais mon état d'avant.
Que puis-je faire pour retrouver goût à la vie ? Est-ce que quelqu'un peut me conseiller ?
Merci
diagnostiqué Asperger

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31029
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#2 Message par Tugdual » samedi 19 juin 2021 à 20:50

Tree a écrit :
samedi 19 juin 2021 à 20:08
Je ne pense pas être en dépression, même si je ne suis pas heureux.
Tu ne le penses pas, mais tu l'es peut-être tout de même.

Il faut voir un professionnel de santé pour éclaircir ce point, car on n'agit pas de la même façon pour une dépression que pour un passage à vide.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

propane42
Passionné
Messages : 433
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#3 Message par propane42 » dimanche 20 juin 2021 à 11:41

Salut, je vois que vous êtes inscrit depuis peu sur le forum.

Je veux pas être intrusif, mais est-ce que vous êtes diagnostiqué depuis longtemps ou c'est récent ?
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4363
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#4 Message par WinstonWolfe » dimanche 20 juin 2021 à 13:05

Ce que tu décris peut aussi faire penser au burnout autistique, dont les symptômes peuvent faire penser à la dépression par certains aspects. Il y a peu de documentation disponible sur ce concept (un article intéressant ici par exemple), mais l'important est de voir si ton histoire de vie peut expliquer cette phase que tu traverses maintenant.
De comprendre ce fonctionnement, cela t'aidera à trouver ce qui te permettrait de t'en sortir.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)
Papa d'un petit garçon autiste né en 2018

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Tree
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : vendredi 30 avril 2021 à 8:45

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#5 Message par Tree » dimanche 20 juin 2021 à 14:31

je suis diagnostiqué asperger depuis 5 ans.
je présente en plus des signes de schizophrénie depuis peu.
Les 2 sont lourds à supporter.
Ce qui me plombe actuellement, c'est le manque d'entrain, le manque d'envie, le manque de passion et de sensibilité pour les choses que j'avais auparavant.
je suis fatigué de vivre en fait.
diagnostiqué Asperger

Avatar du membre
mathieu frank
Passionné
Messages : 487
Enregistré le : samedi 29 septembre 2018 à 12:06
Localisation : landes

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#6 Message par mathieu frank » lundi 21 juin 2021 à 11:08

bonjour
je suis éxactement dans la meme situation que toi depuis un moment , ne socialise plus non plus a quoi bon :innocent:
je me contente de faire du maintient biologique si on peut dire
l’impression comme toi d'avoir fait le tour des choses , et d’admettre l’absence de solution par rapport a ma pathologie

je n'ai pas de solution a te proposer , mais si jamais tu as besoin de parler en privé n'hésite pas
tsa confirmé psychiatre libéral et comorbidités

propane42
Passionné
Messages : 433
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#7 Message par propane42 » lundi 21 juin 2021 à 13:48

Est-ce avoir perdu goût à la vie ou est-ce que vous avez des scrupules a vous recentrer sur vous même ??
Je demande ca parce que j'ai été dans cette phase mais j'ai compris, avec mon psy, que j'avais des scrupules a me recentrer sur moi et a ne me préoccuper que de moi même. Mais j'ai pris conscience que j'avais ces scrupules par "conditionnement culturel et éducatif".

Au fond, j'ai fait des choses simplement par intérêt, pour sociabiliser, pour tisser des liens avec d'autres. Mais avec le recule je me suis rendu compte que je me forçait dans ces activités par soucis des autres. Mais si je me recentre sur moi même, ben ces activités perdent leur intérêt pour moi. Ca me laissais un vide, mais au final rien ne m'interdit de me fixer mes propre objectifs pour moi même et de définir mes activités tel que moi j'ai envie de les faire sans chercher à pouvoir les partager avec d'autres. Si d'autres s'intéressent à mes activité, je suis ouvert. Mais l'activité ne dépend pas d'eux, SURTOUT PAS.

C'est hyper égoïste. Mais au final les gens fonctionnent aussi comme ca. C'est pas a moi de me pourrir la vie pour que les autres me considère.

Donc actuellement je me concentre sur des activités qui n'implique personne d'autres et qui me satisfont par elles même.

Dans les faits, on a jamais fini de faire le tour du monde, de tout ce qui existe et tout ce qu'on peut pratiquement faire.
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#8 Message par Athéna » lundi 21 juin 2021 à 14:06

bonjour,

j'ai vécu ça également par périodes. Je pense que ton analyse est assez bon quand tu dis que tu perds le gout de la vie quand tu te concentres trop sur les autres au dépend de toi même. Ce n'est pas de l'égoisme, quand les gens font des activités en groupe, c'est parce que cela les ressource, cependant, lorsque ces activités sont hors de nos intérêts spécifiques, c'est très énergivores pour nous, contrairement aux NT qui pratiquent ces activités de groupes souvent autant pour le côté social que pour l'activité en elle-même.
Il est important pour toi que tu fasses des activités que tu trouves ressourçantes.
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

propane42
Passionné
Messages : 433
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#9 Message par propane42 » lundi 21 juin 2021 à 14:37

Athéna a écrit :
lundi 21 juin 2021 à 14:06
contrairement aux NT qui pratiquent ces activités de groupes souvent autant pour le côté social que pour l'activité en elle-même.
Je me suis toujours demandé quelle importance les NT accordait a l'activité elle-même. Dans le sens où j'ai l'impression que les NT peuvent accepter de faire tout et n'importe quoi tant que l'aspect social y est, leur donner l'impression d'appartenir à un groupe. Parce que dans ce contexte, l'activité finalement est secondaire, c'est de la faire avec d'autres qui importe pour eux.

Et c'est dans ce sens pour ma part qu'on m'a conditionné. "Fait les choses pour les faires avec les autres, parce que c'est avec les autres que tu t'épanouira" ... Vu le niveau d'implication des gens dans l'activité et sa finalité, c'est à dire faible, je n'adhère plus à cette vision socialisante des activités. Pour moi c'est la finalité qui compte et si la présence d'autres personne m'empêche d'atteindre cette finalité, alors je largue les gens parce que j'ai trop cédé sur mes objectifs au nom de l'aspect social, pour des gens qu'aujourd'hui je ne côtoies plus. Leur intérêt "social" dans mes activités a détourné mon engagement de la finalité. Et ca je ne l'accepte plus. Leur intérêt personnel c'est trouvé en conflit avec le mien, et y a de raison que ce soit moi qui cède, surtout si c'est pour des considérations sociales. Avoir céder par intérêt social m'a fait perdre en partie mon entrain pour faire ces choses.
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#10 Message par Athéna » lundi 21 juin 2021 à 14:59

Je suis entièrement d'accord avec toi sur ce que tu expliques. J'ai encore des difficultés à "larguer les gens" comme tu dis, car souvent ça crée des conflits et c'est mal compris, mais pour moi l'activité en elle même est plus importante, et voir que les choses n'avancent pas me frustre et m'a fait abandonné pas mal de choses.
L'idéal serait d'avoir des activités avec des gens qui ont le même fonctionnement que nous je pense, mais ce n'est pas évident à trouver.
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

propane42
Passionné
Messages : 433
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#11 Message par propane42 » lundi 21 juin 2021 à 15:49

Athéna a écrit :
lundi 21 juin 2021 à 14:59
J'ai encore des difficultés à "larguer les gens" comme tu dis, car souvent ça crée des conflits et c'est mal compris, mais pour moi l'activité en elle même est plus importante, et voir que les choses n'avancent pas me frustre et m'a fait abandonné pas mal de choses.
C'est parce qu'on est trop conciliant. Mais ca aussi j'ai arrêté. Rien que le fait de devoir, nous, faire des efforts pour être avec les autres alors qu'eux n'en font pas, est une démonstration sans appel qu'ils ne sont pas conciliant. Rien que de devoir laisser la finalité de l'activité de coté pour éviter un conflit c'est être conciliant avec l'autre qui ne veut pas tenir compte de la finalité mais veut une activité agréable.

Je pense que l'expérience que j'ai eu comme président d'un média associatif m'a fait prendre conscience de cette problématique. Tant de devoir trouver un terrain d'entente avec tout les membres que défendre les intérêts de l'association. Disons qu'on m'a fait comprendre dans le cas de cette association que les aspects humains avait plus d'importance que l'image et l'antenne du média. Au final l'assoc a périclité et je regrette de ne pas avoir plus défendu l'association vis-a-vis de certains membres plutôt que d'être conciliant avec eux, ce qui s'est avéré être au détriment de l'association parce que leur petite personne est passé avant ce que d'autres membres attendaient et les interets de l'association. Les membres décus sont parti sans discuter, sans se poser toutes les questions qu'on se posent maintenant. Donc au final moi avoir voulu discuté et être conciliant a entrainé le départ de certaines personnes car elles étaient déçu de la non évolution de l'association. Et ca je le regrette car j'aurais pu l'éviter si j'avais agis un peu plus autoritairement et tenir la finalité. Le fait que les membres n'ayant pas voulu avancé ont fait fuir d'autre membres m'incite a me dire que ces membres n'avaient pas plus d'importance que les autres, et donc au final c'est moi qui est fait le choix d'être conciliant avec eux. Choix que j'aurai pu ne pas faire. Et que je ne ferai plus à l'avenir. Pour moi j'ai l'impression d'avoir fait du favoritisme alors que j'avais pleinement conscience que ca ne jouait pas. Mais on m'a tellement conditionné a accorder de l'importance à l'autre que ca m'a paru naturel de le faire. Alors que ca ne l'est pas justement.

"Ben va jouer sur l'autoroute avec ton activité, ca te sera surement plus agréable que pour moi ici à devoir faire un effort."
"je suis pacifiste, je pense qu'on peut résoudre les problèmes par le dialogue. Mais dans le mot dialogue, il faut être 2. Mais si je suis tout seul a avoir la volonté de dialoguer, alors il n'y a pas de dialogue possible, et dans ce contexte je ne suis pas non violent. Eviter le conflit quant on peut, mais ne pas le fuir quant on peut pas l'éviter. La meilleurs défense c'est l'attaque".

C'est donnant-donnant, ou alors on se prépare soit à s'ignorer royalement soit à un conflit frontal.
Et là ma finalité ne sera pas de résoudre le conflit mais de le terminer avec une victoire pour moi.
J'ai pas à être ami avec toute l'humanité. Et toute l'humanité ne sera pas ami avec moi.
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

Tree
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : vendredi 30 avril 2021 à 8:45

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#12 Message par Tree » lundi 21 juin 2021 à 20:31

Non, je ne pense pas que je me concentre trop sur les autres et pas assez sur moi.

Comme mathieu franck, je ressens plus une sorte de lassitude des choses et un manque d'envie, de perspectives.
J'ai perdu l'élan vital et je ne sais pas si je pourrai le retrouver ni comment cela serait possible.
diagnostiqué Asperger

Avatar du membre
mathieu frank
Passionné
Messages : 487
Enregistré le : samedi 29 septembre 2018 à 12:06
Localisation : landes

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#13 Message par mathieu frank » lundi 21 juin 2021 à 20:50

Tree a écrit :
lundi 21 juin 2021 à 20:31
Non, je ne pense pas que je me concentre trop sur les autres et pas assez sur moi.

Comme mathieu franck, je ressens plus une sorte de lassitude des choses et un manque d'envie, de perspectives.
J'ai perdu l'élan vital et je ne sais pas si je pourrai le retrouver ni comment cela serait possible.
oui c' est ca , plus envie
je me concentre sur une chose , j'en fait le tour , et au bout d'un moment c' est fini
un éternel recommencement qui me fatigue :yawn:

mais je suis tout a fait d' accord sur ce que disent nos amis plus haut , mais paradoxalement c' est le fait d'avoir compris tout cela qui m’amène a cette situation
avant je comprenais pas et attendais encore quelque chose sans savoir quoi , l éspoir surement , et de cette compréhension des choses, des mécanismes sociaux j'ai juste compris que je n'ai rien a attendre ....
tsa confirmé psychiatre libéral et comorbidités

Avatar du membre
Winona
Forcené
Messages : 643
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 0:07
Localisation : France

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#14 Message par Winona » mardi 22 juin 2021 à 0:29

Bonjour Tree,

Je suis aussi comme toi et mathieu frank, l'impression d'avoir fait le tour et de ne plus rien à avoir attendre de la vie (et je n'ai pas trouvé la porte de sortie).

Mais, que s'est-il passé entre "avant" et "maintenant" ? (et avant, ça date d'il y a longtemps ?)

Tu dis que tu es isolé et que tu ne cherches plus à socialiser.
Quand tu cherchais à socialiser, as-tu été déçu ? Cherches-tu à socialiser avec des NT, des Aspies, ou cela ne fait-il aucune différence pour toi ?

La piste de WinstonWolfe sur le burn-out autistique est intéressante. Je pense que j'en ai fait un, je me suis vraiment sentie épuisée et vidée pendant plusieurs mois.

Tu dis que tu présentes des signes de schizophrénie depuis peu. Il me semblait avoir lu que la schizophrénie se déclenchait jeune adulte, mais je devrais peut-être en lire plus sur le sujet. Le diagnostic te semble t-il correct ? Te sens-tu schizophrène ? Depuis quand date ce diagnostic ?
Si tu as un traitement médicamenteux comme des AD, il peut arriver que tu aies besoin de changer de molécule.
Tu dois sans doute avoir un traitement pour la schizophrénie. Ce traitement est-il récent, tes troubles sont-ils apparus à peu près en même temps ?
• Diagnostiquée autiste Asperger (centre expert, 2019) + QI hétérogène
• Diag SEDh (centre expert MOC, janv 2021)
(errance médicale + diag tardif pour les 2 diag)
• Suspicion SAMA
What else ?

Annuaire Autisme / Lexique / Livres sur le TSA / Tutos

EnHans
Forcené
Messages : 2459
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: j'ai perdu le goût de vivre

#15 Message par EnHans » mardi 22 juin 2021 à 6:52

traitement médicamenteux comme des AD
Connaissez vous des ad qui n'entrainent pas d'insomnies ? Où c'est commun à tout les ad ?
Un enfant diag en 2012

Répondre