TSA et permis de conduire...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Alpha
Passionné
Messages : 368
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: TSA et permis de conduire...

#346 Message par Alpha » vendredi 16 octobre 2020 à 17:27

Merci Jean.
Tugdual a écrit :
vendredi 9 octobre 2020 à 20:09
Je ne trouve trace d'autisme sur aucun des ces deux liens...

:mryellow:
Exact. Par contre je me demande dans quelle mesure le médecin pourrait avoir à appliquer le § 4.4.2 : Troubles cognitifs et psychiques dans le cadre d'un TDA/H. Je pense notamment à une personne qui aurait d'énormes difficultés d'attention (exemple : incapacité à regarder la route lorsque les essuies glaces sont en fonction par exemple). Cette question n'est pas simple mais il est important de pouvoir y répondre de manière objective. Comment peut-on s'assurer que l'attention (qui est primordiale pour la sécurité du conducteur mais aussi des autres usagers de la route) de la personne en question est OK pour la conduite ? Il n'est pas question de discriminer sur la simple mention du diagnostic.
Ce point n'est pas clair pour moi.
Diag TSA

Mylie
Passionné
Messages : 481
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: TSA et permis de conduire...

#347 Message par Mylie » vendredi 16 octobre 2020 à 17:59

Excusez moi d'intervenir mais.. tout le monde n'est pas gêné par le passage des essuies glace/le gouttes de pluie sur le pare brise qui gênent la vue ?? :oops: (j'ai beaucoup de mal à "voir" la route quand j'ai ce genre de chose qui parasitent ma vue, mais jusqu'ici je supposais que c'était le cas de tout le monde ??)
Rdv psychiatre 09/20: signes pouvant évoquer un syndrome asperger, bien compensé, nécessité de tests plus poussés.
Diagnostic en cours en CRA.
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Arcane
Passionné
Messages : 496
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: TSA et permis de conduire...

#348 Message par Arcane » vendredi 16 octobre 2020 à 22:04

Ce ne sont pas les essuis glace qui me dérangent le +..
Moi ce qui me gêne, ce sont les vitres latérales pleine de pluie..... 🙄J'y vois rien (si en + y'a un petit peu de buée j'ai l'impression d'être aveugle)
TSA
HPI

Mylie
Passionné
Messages : 481
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: TSA et permis de conduire...

#349 Message par Mylie » samedi 17 octobre 2020 à 12:26

Ah oui, je confirme, j'avais remarqué que mon mari, contrairement à moi, ne baissait pas les vitres ou n'utilisait pas beaucoup l'essuie glace arrière.. alors que moi ça me gêne, j'ai besoin de bien voir (y compris derrière !)
Le pire pour moi: c'est la nuit par temps de pluie.. les lumières m'aveuglent, ça se reflète dans le sol qui devient brillant, je perds mes repères visuels pour me situer dans l'espace.. (même avec mes lunettes à verres jaunes, ça reste très inconfortable, la dernière fois j'ai fait une crise d'angoisse au volant parce que j'étais stressée et ma passagère me criait dessus en plus.. heureusement que j'ai fini par avoir un camion devant moi que j'ai donc suivi à bonne distance parce que sinon je ne sais pas comment j'aurais fait !)

Bref, je repars dans l'ombre pour vous lire (merci pour la réponse Arcane !!)
Rdv psychiatre 09/20: signes pouvant évoquer un syndrome asperger, bien compensé, nécessité de tests plus poussés.
Diagnostic en cours en CRA.
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Arcane
Passionné
Messages : 496
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: TSA et permis de conduire...

#350 Message par Arcane » samedi 17 octobre 2020 à 16:06

Ah oui nan mais de pluie... Et de nuit... Là c'est l'enfer.... 🙈🙈
TSA
HPI

Dehlynah
Forcené
Messages : 689
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: TSA et permis de conduire...

#351 Message par Dehlynah » mardi 20 octobre 2020 à 13:04

Bah moi si je conduis (bon en tout j' ai conduit 6 mois dans ma vie, avec les leçons, on va dire 1 an), tout me gêne!! Un passager ne peut pas cligner 1 oeil...Bon sans doute parce que je suis débutante (aussi)...La première fois que j'ai passé mon permis, il pleuvait, et j'avais jamais conduit sous la pluie avec les essuie glaces!!l Horreur absolue...
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21458
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: TSA et permis de conduire...

#352 Message par Jean » dimanche 31 janvier 2021 à 22:21

Les nouveaux conducteurs autistes ont moins d'accidents que les autres jeunes conducteurs

S'il est vrai qu'il est plus difficile aux jeunes autistes d'obtenir leur permis de conduire, ils ont en fait moins d'accidents. Un résultat paradoxal, qui doit s'accompagner de mesures pour faciliter l'apprentissage, comme l'avait préconisé Josef Schovanec en 2017 dans son rapport sur l'emploi.

Michelle Dawson, chercheuse autiste, a signalé une étude qui met en valeur le fait que les personnes autistes peuvent avoir moins d'accidents que les neurotypiques

medicalxpress.com Traduction de "Newly licensed autistic drivers crash less than other young drivers" - 28 janvier 2021- Children's Hospital of Philadelphia
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... onducteurs
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21458
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: TSA et permis de conduire...

#353 Message par Jean » mardi 20 juillet 2021 à 20:07

Assemblée plénière du CNCPH (conseil national consultatif des personnes handicapées) du 16 juillet 2021 :

Avis favorable sous réserve portant sur le projet de modification de l’arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée
https://www.gouvernement.fr/sites/defau ... nduire.pdf

"
il reste que la DSR [direction de la sécurité routière] n’a été saisie que pour les handicaps moteurs et auditifs. Aussi, le CNCPH demande à ce que ce travail puisse être poursuivi rapidement pour l’ensemble des situations visées dans l’annexe
" (page 4 de l'avis).
Dans cet arrêté https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/ ... 000265763/, il est impossible de savoir quelles sont les affections vraiment concernées (classe IV).
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Fluxus
Passionné
Messages : 414
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: TSA et permis de conduire...

#354 Message par Fluxus » mercredi 21 juillet 2021 à 7:51

Salut, petite expérience que je partage ici : Me concernant, je peine à obtenir mon permis.

J'ai toujours vécu en zone rurale, ce qui n'a jamais facilité les déplacements de base. Donc dans l'enfance et l'adolescence c'est déjà compliqué concernant l'organisation pour se faire trimballer partout, les proches pas toujours voir quasi jamais disponibles (surtout quand on a une situation familiale complexe) etc. .

Mais alors à partir de la majorité et de l'âge adulte, on comprend vite que si l'on ne part pas vivre dans des zones où le permis n'est presque pas nécessaire (je pense notamment aux grandes villes avec transports en commun existants), sans permis, on est mort.

J'ai passé et obtenu mon code à 20 ans, du premier coup. Petit regret de ne pas l'avoir passé pendant l'année de 2nde par exemple, où l'on a pas vraiment de grosse charge de travail en fin d'année. Ça aurait fait déjà ça en moins. A la fac, c'est plus compliqué de trouver de quoi caler ses heures quand on fait des études qui demandent beaucoup de travail.

Bref, donc j'obtiens mon code du premier coup à l'âge de 20 ans et je fonce tête baissée pour me lancer dans la conduite quelques semaines plus tard... Une horreur !

Je n'avais à l'époque aucune connaissance de ma dyspraxie (que ce soit au niveau moteur ou visuel), du moins, elle n'était pas diagnostiquée, bien que je savais déjà que j'avais de gros soucis à ce niveau là. Encore moins connaissance de mon autisme.

Je m'étais lancée sur une boîte manuelle mais dès les premières heures, mon moniteur a compris que j'étais un bras cassé (moi je n'avais rien à répondre pour ma défense, je savais dans tous les cas qu'il m'aurait fallu plus d'heures que la plupart des gens) et j'avais droit à tout un tas de commentaires de type "J'ai jamais vu quelqu'un conduire aussi mal" ou encore "C'est fou, j'ai jamais vu ça !" et à répétition, assez lourd, j'ai interrompu au bout de quelques heures seulement.

Bref, je voulais à tout prix éviter de passer sur une boîte automatique puisqu'avec un permis sur une manuelle, on peut conduire sur des manuelles et des auto, tandis que sur des auto, on ne peut conduire que des auto.

Cependant, je pense que je vais devoir me résigner à passer sur une boîte automatique, parce qu'il me devient vraiment nécessaire d'obtenir mon permis pour remédier à un bon nombre de difficultés sur le plan de l'autonomie, ça ferait déjà un énorme poids en moins.

Coup dur pour moi, là où je fais mes études, il y a 3 auto-écoles différentes dans cette ville, dont aucune ne propose l'apprentissage sur voiture automatique.

De plus, je ne crois pas, au vu de ma situation à mes 20 ans, que ça ait bien changé en 2 ans et que les établissements et moniteurs soient formés aux troubles dys et autres TND nuisant à l'apprentissage de la conduite, ni qu'ils mettent en place les adaptations nécessaires :

Problèmes de coordination, d'exécution des tâches, de concentration et d'attention, grande fatigabilité, rigidités musculaires au niveau du tonus qui impliquent très certainement l'aide d'un ergothérapeute (conduire me causait de grosses douleurs un peu partout, posture particulière par rapport aux autres + la crispation + pas mal de soucis d'origine orthopédique aussi de mon côté. J'ai été montée et câblée à l'envers à tous les niveaux :mrgreen: )...

Bref, le permis devient un parcours du combattant. J'espère qu'avec le dossier MDPH et les prises en charges dont je pourrai bénéficier prochainement, je trouverai une solution.

Y a-t-il eu des gens dans mon cas ?
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Dehlynah
Forcené
Messages : 689
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: TSA et permis de conduire...

#355 Message par Dehlynah » vendredi 23 juillet 2021 à 20:09

Ah dommage que tu ne puisses pas le passer sur automatique - c'est étonnant qu'aucune auto école ne propose le permis sur automatique car ça se développe de façon exponentielle - et d'autant que depuis 3 ans environ, il n'y a plus besoin de repasser le permis sur manuelle ( seule une formation de 7h est exigée)-même si perso je me sens incapable de conduire une manuelle, déjà une automatique, c'est compliqué ...Je ne conduis plus d'ailleurs, trop anxiogène...(Ou si j'habite à la campagne, pas le choix...Et pas de pb pour se garer - ma bête noire...)
Et si, j'avais vu que l'ECF avait des formations pour ses moniteurs aux troubles dys...On avance...Mon moniteur s'est ultra adapté à mes difficultés (j'étais en cours de diag et commençais à comprendre pourquoi je bloquais/ buggais autant - permis commencé à 20, cata, abandon de la conduite, perte du code etc.), clairement, sans lui, j'aurais jamais eu mon permis...(j'ai refusé de continuer des leçons avec un autre moniteur qui me brusquait trop...)
bon courage, j'ai pleuré quand j'ai eu mon permis, ca me semblait tellement inaccessible, "pas pour moi "...
Ah oui, 2h de leçon me prenait quasi la journée tant ça me demandait 1 préparation physique et psy- yoga avant, sieste obligatoire avant et...Après (surtout au début de l'apprentissage, c'est épuisant), avec le yoga j'ai beaucoup travaillé entre autre la latéralisation car aucune notion (ou pas de ressenti plutôt) de ma droite et de ma gauche...
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Fluxus
Passionné
Messages : 414
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: TSA et permis de conduire...

#356 Message par Fluxus » vendredi 23 juillet 2021 à 20:35

Dehlynah a écrit :
vendredi 23 juillet 2021 à 20:09
Ah dommage que tu ne puisses pas le passer sur automatique - c'est étonnant qu'aucune auto école ne propose le permis sur automatique car ça se développe de façon exponentielle
Ce n'est pas tant qu' il n y avait aucune auto école qui proposait la voiture automatique, il n y en a juste pas à proximité, donc au plus proche de chez moi (même si c'est déjà loin) et là où j'étudie (ce qui est quand même plus pratique durant l'année) et ça m'impliquerait de longs trajets pour des déplacements assez courts sachant que de toutes façons, je ne suis pas capable d'enchaîner plus d'1h de conduite en une fois.

Je pense que l'automatique serait un bon moyen au moins pour pouvoir me dépanner un temps. Ensuite, si j'ai du temps à investir et une autre condition me donnant les moyens de le passer sur manuelle, je le ferai, puis je me dis que ce sera un bon challenge mais dans un premier temps, c'est un peu l'urgence qu'il faut prendre en compte.

Je trouve que je me débrouillais pas si mal par rapport à mes attentes sur manuelle (du moins sur le fait d'assimiler et d'éxécuter les tâches 1 par 1, c'est l'ensemble qui est compliqué) mais visiblement beaucoup trop mal pour le moniteur... Mon souci à moi c'était le regard. Du mal à garder le regard fixé sur la trajectoire et j'ai vu tellement de gens de mon âge conduire sans faire attention que je n'avais pas conscience que le regard était si important.

Bref, je me renseignerai quand même auprès des 3 auto-écoles en question (ou plutôt d'une parce que je ne compte pas retourner dans l'ancienne dans laquelle j'étais et la 3eme est réputée pour ne pas être sérieuse du tout) pour voir si y a moyen de s'arranger.

Le truc c'est que je vis dans un endroit où on a du rural quasiment partout, et dans mon cas, comme précisé avant, ça complique vraiment les déplacements, déjà pour quelqu'un sans soucis et avec permis, ça peut être lourd mais alors là...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Dehlynah
Forcené
Messages : 689
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: TSA et permis de conduire...

#357 Message par Dehlynah » dimanche 25 juillet 2021 à 15:51

Mon souci à moi c'était le regard. Du mal à garder le regard fixé sur la trajectoire
en fait le regard doit toujours être super mobile (très difficile ça) tout en revenant immédiatement à la trajectoire - souvent je bloque sur un détail à droite, à gauche, j'analyse pas assez vite - et ma trajectoire - forcément- dévie (risque d'accidents +++) - la voiture va où va le regard (truc que m'a donné mon moniteur - pas du tout évident pour moi : tu tournes le volant vers là où tu veux aller et où le regard te guide).
du moins sur le fait d'assimiler et d'éxécuter les tâches 1 par 1, c'est l'ensemble qui est compliqué)
c'est bien ça la difficulté : exécuter plusieurs tâches en même temps et cela assez rapidement (mais sans précipitation non plus), enfin non pas tout fait en même temps (pour moi c'est tellement trop que j'ai l'impression qu'on doit faire mille trucs en même temps) je crois qu'un moniteur m'avait dit que justement je devais pas essayer de devoir faire tout en même temps, mais qu'il faut enchaîner: analyse, prise de décision, action - travailler le sang-froid donc (dur dur, en voiture, je suis vite envahie par la panique), bien respirer (souvent je suis en apnée).
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Fluxus
Passionné
Messages : 414
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: TSA et permis de conduire...

#358 Message par Fluxus » dimanche 25 juillet 2021 à 15:56

Dehlynah a écrit :
dimanche 25 juillet 2021 à 15:51
Mon souci à moi c'était le regard. Du mal à garder le regard fixé sur la trajectoire
en fait le regard doit toujours être super mobile (très difficile ça) tout en revenant immédiatement à la trajectoire - souvent je bloque sur un détail à droite, à gauche, j'analyse pas assez vite - et ma trajectoire - forcément- dévie (risque d'accidents +++) - la voiture va où va le regard (truc que m'a donné mon moniteur - pas du tout évident pour moi : tu tournes le volant vers là où tu veux aller et où le regard te guide).
Pendant une heure de conduite, j'ai failli foncer dans un mur voir même sur quelqu'un parce que mon regard s'est posé au loin sur un des 2 éléments et je me suis sentie vraiment très mal après, j'ai pas mal culpabilisé parce que je me suis dit que j'aurai pu largement faire un accident (plus d'une fois même) et j'avais l'impression, de pas réaliser les enjeux.

Après je ne sais pas si c'est à mettre en corrélation avec mes 2 types de dyspraxie (motrice et visuo-spatiale) + le trouble neurovisuel qui n'arrange rien par dessus...

Et je manque pas mal de réactivité aussi...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Dehlynah
Forcené
Messages : 689
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: TSA et permis de conduire...

#359 Message par Dehlynah » lundi 26 juillet 2021 à 12:42

Pendant une heure de conduite, j'ai failli foncer dans un mur voir même sur quelqu'un parce que mon regard s'est posé au loin sur un des 2 éléments et je me suis sentie vraiment très mal après, j'ai pas mal culpabilisé parce que je me suis dit que j'aurai pu largement faire un accident (plus d'une fois même) et j'avais l'impression, de pas réaliser les enjeux.

Après je ne sais pas si c'est à mettre en corrélation avec mes 2 types de dyspraxie (motrice et visuo-spatiale) + le trouble neurovisuel qui n'arrange rien par dessus...

Et je manque pas mal de réactivité aussi...
voilà, exemple typique, le regard ne doit pas se "poser" mais balayer l'espace, et du coup analyser très vite l'ensemble des données et de la situation ( qui en une seconde peut changer)
la réactivité...
En fait j'ai vraiment la sensation que en conduisant les problématiques des TSA sont exacerbées...
Je pense que c'est possible de conduire, dans certaines conditions...: Style seul.e ( sans autres voitures ni usagers) sur la route (une route droite) de jour, sans pluie, mais sans trop de soleil, en étant en forme, reposé.e, pas stressé, avec température ambiante médiane etc.
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Fluxus
Passionné
Messages : 414
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: TSA et permis de conduire...

#360 Message par Fluxus » lundi 26 juillet 2021 à 15:00

Dehlynah a écrit :
lundi 26 juillet 2021 à 12:42
Pendant une heure de conduite, j'ai failli foncer dans un mur voir même sur quelqu'un parce que mon regard s'est posé au loin sur un des 2 éléments et je me suis sentie vraiment très mal après, j'ai pas mal culpabilisé parce que je me suis dit que j'aurai pu largement faire un accident (plus d'une fois même) et j'avais l'impression, de pas réaliser les enjeux.

Après je ne sais pas si c'est à mettre en corrélation avec mes 2 types de dyspraxie (motrice et visuo-spatiale) + le trouble neurovisuel qui n'arrange rien par dessus...

Et je manque pas mal de réactivité aussi...
voilà, exemple typique, le regard ne doit pas se "poser" mais balayer l'espace, et du coup analyser très vite l'ensemble des données et de la situation ( qui en une seconde peut changer)
la réactivité...
En fait j'ai vraiment la sensation que en conduisant les problématiques des TSA sont exacerbées...
Je pense que c'est possible de conduire, dans certaines conditions...: Style seul.e ( sans autres voitures ni usagers) sur la route (une route droite) de jour, sans pluie, mais sans trop de soleil, en étant en forme, reposé.e, pas stressé, avec température ambiante médiane etc.
Oui, il faut que toutes les "bonnes conditions" soient réunies en même temps pour que ce soit "profitable" au maximum et c'est pas simple du tout...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Répondre