Le travail me fait pleurer

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Controleur
Forcené
Messages : 551
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Le travail me fait pleurer

#1 Message par Controleur » samedi 23 octobre 2021 à 18:24

Je sais pour vous c'est pas drôle ce que je vais écrire pourtant hier j'ai pleuré encore une fois à mon travail. A la suite d'un entretien avec ma supérieure plus que violent verbalement (les reproches je ne les ai pas contesté par contre l'insistance agressive sur les troubles de l'attention, la comparaison très malsaine ou ma collègue handicapé sourde et malentendante est citée en exemple en signalant devant témoin qu'à elle au moins on peux lui faire confiance, pas à moi). Sortit du bureau, je me faisais violence pour faire le travail et intégrer déjà les injonctions faites normalement pour lundi ( je suis comme ça quand on me fait des demandes pour changer les attitudes au travail, je dit à l'encadrement que je corrige immédiatement pour faire baisser l'escalade). Au fond je donnais l'apparence d'un travailleur mais les collègues ont vu que j'étais en colère . Au point d'écrire sur mon tableau à disposition au stylo feutre "ARBEIT.. ( référence à la pancarte d'auchwitz). Je me suis demandé si j'allais pas me jetté par la fenêtre de mon service et je ne l'ai pas fait. Après la fin de mon travail le matin, j'ai pleuré avant d'aller à la cantine.

Ma chef de service actuellement la confiance que j'ai envers elle est suffisament rompu pour que je sois le plus minimaliste à son égard. Je lui en veux de m'avoir bléssé comme elle l'as fait et c'est un point que j'ai signalé à ma neuro psy qui me suit ( un échange va être programmé le plus vite possible) et au correspondant handicap. Je vais le signaler aussi à la RH, et j'en ai parlé à mon entourage.

L'important c'est de faire mon travail avec professionnalisme sans outrepasser mes limites ( visiblement ma supérieur chef de service ne veux pas entendre ce point que je lui es expliqué y compris que ca faisait depuis trois semaines que je m'en sortais plus et que je cherchais des solutions à tout va sans jamais voir le bout du tunnel) . Mon professionnalisme est reconnu mais au fond de moi y'a une cassure.

La procédure est connu par coeur maintenant si tout ce petit monde ne veut pas se mettre dans le cadre que quand je badge à l'entrée de mon service je suis déjà dans l'optique: "scanner des courriers papiers, traitement exhaustif" au point que je viendrais plus tôt dès 7h45 ( tôt le matin, je serais tranquille pour tout scanner) et que y'aura toujours chez moi cognitivement parlant ce flot incessant de données qui devront être chassé pour pas me parasyter en sachant que la concentration que je m'impose malgré ces impératifs cognitifs fluctue quand même .

Je retournerais travailler lundi, ma chef de service ne sera pas là ni mon tuteur. Je ferais le maximum pour être à la hauteur mais au fond de moi c'est déjà acté que ma raison d'être dans mon service est questionnée.

Je ne saurais vous dire comment réagira la RH mais une chose est sûr: je suis un agent protégé et malgré le grade de ma chef de service et son peu d'ancienneté , ca va pas le faire la situation.

Je ne changerais pas ma chef de service, peux être qu'elle refusera en bloc tout ce que lui proposera ma psychologue ( et dans ce cas et bien on me change de service, plus de problème, tant pis pour les retraites et leur courrier...) mais jamais ô grand jamais je ne vais admettre l'idée de jouer à son supplétif de toutes ses frustrations et ses peurs.

Je n'ai rien dit à son email de vendredi soir, de toute façon je ne vais pas lui répondre, je passe le relais à d'autres gens...
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la course à pied.

Ivanovna
Fidèle
Messages : 109
Enregistré le : vendredi 16 février 2018 à 12:48

Re: Le travail me fait pleurer

#2 Message par Ivanovna » samedi 23 octobre 2021 à 21:15

Cher Contrôleur, nous sommes collègues.
Excuse-moi, ce soir j'ai beaucoup de mal à mettre les mots dans l'ordre, peut-être parce que j'ai subi de la maltraitance au boulot ces dernières années... Et que j'ai bien conscience qu'avec ma situation je ne suis pas bien placée pour donner des conseils.

Tu as raison de faire intervenir des personnes pour t'aider.
Envisage aussi de te rapprocher d'un syndicat, ils sont en relations constantes avec les rh, c'est très important de les impliquer. C'est du soft-power.

Essaie de bien te reposer ce week-end.

Bon courage !
:kiss:
Diagnostiquée TSA sur le tard
RQTH

Longue vie et prospérité !

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 2622
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: Le travail me fait pleurer

#3 Message par Curiouser » lundi 25 octobre 2021 à 0:41

Quel malheur de voir exister ce type de situation... :(

Ivanovna a donné de bonnes pistes en tout cas.

Courage Contrôleur...

(et à toi aussi, Ivanovna !)
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Avatar du membre
Controleur
Forcené
Messages : 551
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Le travail me fait pleurer

#4 Message par Controleur » lundi 25 octobre 2021 à 20:00

Curiouser a écrit :
lundi 25 octobre 2021 à 0:41
Quel malheur de voir exister ce type de situation... :(

Ivanovna a donné de bonnes pistes en tout cas.

Courage Contrôleur...

(et à toi aussi, Ivanovna !)
Pour l'instant, j'expérimente mes pictogrammes sous forme de panneaux de code de la route mais aussi un tas d'habitude chez moi et dans mon travail qui font que quand je badge: je peux me focus sur ce que j'ai à faire. J'ai scanné 136 courriers , il y'a eut que trois courriers erronés donc bon c'est un on va dire mérité que je me suis mis trois étoiles ( j'ai repris le système de récompenses de médal of honor en première ligne et les faucons de guerre) .

Mes supérieurs sont d'accord pour les pictogrammes, j'ai carte blanche pour m'organiser du moment que ça signifie que le courrier est bien traité.

Elle a été chargée cette journée et je crois que pour moi depuis que j'ai vu le film les illusions perdues le soir même ou je me suis fait passé un savon, bah c'est la même histoire qu'écrivait Balzac pour Lucien même si pour ma part je ne suis pas aussi haut que lui le fût.

On verra demain de toute façon c'est rusch les lundi, mardi, mercredi.

:bravo: :arrow: :bravo:
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la course à pied.

Avatar du membre
FloretteRanou
Forcené
Messages : 1289
Enregistré le : mercredi 5 juin 2013 à 21:45

Re: Le travail me fait pleurer

#5 Message par FloretteRanou » samedi 30 octobre 2021 à 8:51

Le monde du travail est tellement violent.
Il y a encore des restes du 19ème siècle.
Il faut exploiter les employés afin qu’ils rapportent plus d’argent qu’ils ne « coûtent ».
Diagnostiquée TSA sévérité 1 / syndrome d'Asperger par le CRA de Brest en 2017
---

Fraîcheur et fantaisie ;)

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1425
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: Le travail me fait pleurer

#6 Message par Nanar02 » mardi 2 novembre 2021 à 12:02

La société industrielle nie l'être humain et les différences qui existent.
Dans certains pays dont la France je trouve que c'est pire.
Elle détruit les relations humaines.
Diagnostiqué Asperger 01/04/2019

Répondre