Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
petitchat44
Nouveau
Messages : 1
Enregistré le : dimanche 11 juillet 2021 à 15:48

Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

#1 Message par petitchat44 » samedi 24 juillet 2021 à 20:18

Bonsoir à tou.te.s,
Je suis actuellement particulièrement tracassée par une chose.
Pour contextualiser: j'ai été diagnostiquée en février. Cela fait 6 ans que je souffre de fatigue chronique à du TSA et je continue de tirer sur la corde.
Juin a été le coup de grâce:tout était parfait, je faisais des études que j'aimais, j'avais un copain super et je m'épanouissais dans l'activisme écolo. Mais j'étais juste incapable de gérer tout ça. Je m'effondrais parfois en allant en cours, étant obligée de rester 30 mn allongée sur le bord de la route, faire les courses et les tâches du quotidien étaient devenues un effort considérable.
J'ai commencé à faire des crises à répétition, certaines durant lesquelles j'ai été assez violente verbalement envers mon partenaire ("tu es trop bête, tu ne prends pas soin de moi, tes amis sont des cons...").
Clairement j'étais très angoissée et à bout sensoriellement à chaque fois et le déclencheur était toujours une remarque/une action de sa part qui montrait qu'il ne prenait assez en compte mon état de fatigue ("je ferai à manger plus tard" alors que j'étais affamée et incapable de sortir de mon lit...).
Un problème récurrent a été qu'on avait emménagé dans un appart avec deux chambres exprès pour que je puisse avoir la mienne et qu'il n'a jamais voulu dormir seul. Lorsque je disais être au bord d'une crise et avoir besoin d'être seule dans le noir, 20mn après il venait se coucher à côté de moi en rétorquant que c'était aussi sa chambre.


Clairement mes accès de colère sont liés à mon handicap. Mais je me demandais si cela était si courant?
Je culpabilise beaucoup d'avoir été méchante et agressive lors de ces crises. Est ce que cela pourrait être assimilé à autre chose que des crises autistiques(ou posé autrement est ce que la colère peut être considérée comme caractéristique des meltdowns)?

Je suis preneuse en général de toute ressource sur ces questions de colère et de meltdowns.
Diagnostiquée TSA février 2021

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1004
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

#2 Message par Fluxus » samedi 24 juillet 2021 à 20:41

Salut, si ça peut te rassurer, il m'arrive d'avoir des comportements similaires. Généralement c'est assez espacé mais je peux avoir des périodes où une fois que c'est parti, ça met pas mal de temps à redescendre et si on me relance, ça peut vraiment être très explosif en terme de violence.

Et si même après ça on en remet une couche et qu'il m'est impossible de me calmer, je peux en arriver à me faire du mal ou à songer à des choses plus sombres...

Pas de bol, mon entourage ne comprend pas trop ça.

J'étais tombée sur ce témoignage une fois, ça m'avait un peu parlé, peut-être que ça te parlera aussi : https://neurodiversite.com/2019/11/26/j ... es-crises/
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Avatar du membre
tyrabam
Occasionnel
Messages : 25
Enregistré le : samedi 24 juillet 2021 à 8:33
Contact :

Re: Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

#3 Message par tyrabam » samedi 24 juillet 2021 à 21:02

Je pars du principe que la colère étant un moyen de défense, lors d'une surcharge c'est LA réaction-instinctive-qui-se-fait-toute-seule.

Un jour une thérapeute m'a aussi expliqué que la colère n'était pas l'émotion première, qu'elle surgissait juste parce qu'elle était "plus familière", "mieux gérée". Cette découverte a d'ailleurs changé ma vie, puisque cela m'a aidé à prendre conscience autant de la tristesse que de la joie que je pouvais ressentir parfois.

la colère m'apporte aussi un semblant d'énergie dans une situation où je suis au delà de toute fatigue, et la capacité à envoyer sur les roses tout ce qui peux m'incommoder. Cela va du partenaire à l'ordinateur récalcitrant, en passant par l'ensemble des personnes qui veulent communiquer à ce moment précis et des objets qui ont soudainement décider de ne plus fonctionner comme d'habitude. Sans parler de ceux qui semblent alors se déplacer exprès ailleurs de où je les cherche ! Bref, lorsque je suis dans cet état, mon esprit se braque sur tout ce qui ne vas pas, il "achoppe" comme je dis, surtout sur le pratique, et le partenaire étant en partie responsable du coté pratique, cela peut tomber sur lui.

j'ai réussi avec le temps à tempérer ce truc en pratiquant la reconnaissance et l'accueil des émotions grâce à la relaxation, mais c'est encore perfectible
Diagnostiquée autiste asperger par un psychiatre éclairé début 2019

Dehlynah
Forcené
Messages : 751
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

#4 Message par Dehlynah » samedi 24 juillet 2021 à 22:38

Quand on est fatigué, épuisé, on est plus irritable-C' est un fait-perso le manque de sommeil et l'épuisement me font péter des plombs.
J'ai peux être violente face à un non respect de mon besoin de repos/ sommeil.

Ton compagnon DOIT pouvoir respecter ton besoin d'intimité et de repos, ça doit être non négociable car cela t'es vital.
Peut -il le comprendre?
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

propane42
Forcené
Messages : 794
Enregistré le : mercredi 14 août 2019 à 12:00
Localisation : Sur Gaïa
Contact :

Re: Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

#5 Message par propane42 » samedi 24 juillet 2021 à 22:39

Pareil pour moi, c est la colère qui prend le dessus quant je suis a bout. Une colère froide, calculatrice, perverse, envie de tout casser méthodiquement. Quant j etais gamin c etait des explosions de colère. Aujourd hui je tempère en essayant de respirer et en me rappelant mes exercices de sophrologie. Bien que les choses se passent un peu mieux je sais que cette colère peut ressurgir à n importe quel moment.
IA helvétique chargée sur substrat biologique en 1982
Diagnostiqué Asperger en 2020 (psychiatre) + testé HP durant l'enfance et confirmé en 2020 (neuro-psy).
viewtopic.php?f=5&t=13627

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 30191
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

#6 Message par freeshost » samedi 24 juillet 2021 à 22:52

Bienvenue ! petitchat44 !

Pour en savoir plus le spectre autistique, il est possible de dévorer ici. :P
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Zia .
Adepte
Messages : 239
Enregistré le : vendredi 24 juillet 2020 à 22:19

Re: Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

#7 Message par Zia . » mardi 26 octobre 2021 à 13:44

Je remonte le post, parce que j'ai aussi du mal à voir la différence entre un meltdown et une énorme crise de colère et que j'aimerais avoir vos avis au delà de l'expérience de petitchat44.
Merci d'avance :)
HQI + troubles du comportement détecté dans l'enfance
SA évoqué par psychologue (non spécialisée)
Hypothèse confirmée par neuropsy

Stefano84
Occasionnel
Messages : 12
Enregistré le : lundi 2 août 2021 à 20:21

Re: Meltdowns ou crises de colère? Colère et autisme

#8 Message par Stefano84 » mardi 26 octobre 2021 à 19:22

Bonjour,
Je suis très concerné par ces épisodes aussi.
je pense qu'il y a une différence entre un meltdown et une crise de colère.
Lors d'un meltdown la colère est malheureusement un moyen d'expression qui emporte tout sur son passage, difficilement contrôlable, et souvent suivi d'une dissociation (impression de ne plus avoir accès à ses émotions, être "spectateur" de ce qui nous entoure).
Le meltdown n'est pas anodin et nécessite plusieurs jours voire plusieurs semaines pour récupérer (il faut du temps à l'amygdale pour récupérer).
Si ces crises se répètent de façon régulière, il faut consulter rapidement pour éviter tout danger pour soi-même ou les autres.
Une crise de colère est plus de l'ordre de l'impulsivité.
Il faut se questionner sur la sphère sensorielle, comme une capsule qui se remplit et qui a besoin de se vider et essayer autant que possible d'agir en amont afin de pouvoir prévenir ces crises.
Personnellement, j'ai trouvé un médicament qui m'aide beaucoup pour la régulation émotionnelle : lyrica (prégabaline). Super efficace pour moi et aucun effet secondaire. La psychiatre m'a indiqué que je pouvais en prendre aussi longtemps que je le voulais.
Mais en même temps je profite pour mettre en place tout un tas d'outils pour mieux me gérer.
TSA (diagnostique CRA Marseille 2021) / HQI 2017 / Parent de 2 garçons (1 TSA et 1 THQI).

Répondre